Capitaine Rex

Le Capitaine Rex était un clone ARC de la 501ème Legion et le second du Général Anakin Skywalker. Afficher le sommaire

Né sous le matricule CC-7567, Rex fut entraîné comme ses frères d'armes au complexe de Tipoca City sur Kamino. Ses nombreuses aptitudes lui valurent d'accéder au grade de Capitaine et d'être assigné à la tête de la Compagnie Torrent de la prestigieuse 501ème Légion. Cependant, le clone n'utilisait pas l'armure classique de l'infanterie puisqu'il portait le Kama et l'équipement des Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Alpha. Cette distinction était uniquement attribuée par un Commandant ARC lorsqu'un soldat accomplissait un acte de bravoure.

Considéré comme un individu plutôt impulsif et parfois même agressif, Rex devint le second d'Anakin Skywalker dans la hiérarchie suite à la Bataille de Geonosis. Pendant les affrontements et les divers briefings, l'officier n'hésitait pas à outrepasser ses fonctions et à donner son avis à ses supérieurs.

Mission sur Christophsis

Quelques temps après le début des conflits, Rex et ses hommes reçurent l'ordre d'accompagner les Généraux Kenobi et Skywalker sur la planète cristalline Christophsis à bord du Star Destroyer Venator Hunter. Au premier regard la mission paraissait simple : repousser les forces Séparatistes et capturer le Général Kerkoiden Whorm Loathsom.

Un traître dans les rangs

A destination, le Capitaine et ses compagnons profitèrent de l'effet de surprise pour préparer efficacement une embuscade pour éliminer rapidement les Droïdes de Combat déployées dans les rues étroites de Crystal City. De ce fait, l'escouade du Sergent Slick du 212ème Bataillon d'Attaque localisa deux impressionnantes installations jumelles qui surplombaient la place principale de la ville. Un site idéal pour une attaque efficace et dévastatrice. Afin d'augmenter l'efficacité de cette opération, le groupe d'intervention se divisa en deux unités, Obi-Wan et ses troupes, dont le Commandant Cody, se placèrent dans le bâtiment sud et Anakin avec CC-7567 dans le nord. Comme prévu, les automates apparurent en contrebas. Cependant, ils étaient accompagnés par des véhicules de type Char d'Assaut Blindé de la Société Baktoid. Une escorte bien trop impressionnante pour un simple bataillon. Alors que les soldats s'apprêtaient à ouvrir le feu, la section se scinda pour investir et submerger la position du Maître Jedi. Les Républicains venaient de tomber dans un piège ! Voyant que la situation tournait rapidement au cauchemar pour son ami, Skywalker contacta le Lieutenant Hawk pour une évacuation d'urgence sur le toit de la tour sud. Inquiet, Rex fit notamment remarquer à son supérieur qu'ils étaient dans la tour nord...

Amusé, le Chevalier brandit son Sabrelaser pour détruire la verrière du 46ème étage et Rex ordonna à ses frères présents d'envoyer des câbles sur la façade d'en face. Le Capitaine utilisa alors son Blaster DC-15s comme une tyrolienne pour se laisser glisser jusqu'au bâtiment voisin. Vif comme l'éclair, Anakin brisa une nouvelle fenêtre pour se réceptionner avec son second juste derrière Kenobi, et ils se replièrent rapidement dans un ascenseur. Une fois sur la terrasse, la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA fit son apparition. Cody et Rex se plaquèrent derrière une cheminée pour couvrir leur retraite. Le soldat Gus en profita également pour arracher littéralement la tête d'un Droïde Tacticien T avant de monter dans le vaisseau. De retour à la base, CC-7567 et CC-2224 accompagnèrent les Jedi à la salle de briefing pour analyser la mémoire contenue dans le cerveau artificiel. Ils découvrirent avec stupéfaction qu'elle contenait le plan de la dernière mission avortée. Perplexe Anakin ne put imaginer avoir des failles dans la sécurité. Cependant, il était évidant que la prise de Gus venait finalement de permettre de découvrir qu'un espion sévissait dans les rangs de la GAR. Afin d'élucider ce mystère, les Généraux décidèrent de partir en mission derrière les lignes ennemies et ordonnèrent aux clones de mener l'enquête au sein de l'installation.

Alors que les deux utilisateurs Force partaient vers le hangar pour emprunter des véhicules de type Moto-Jet BARC, Cody remarqua subitement qu'un Comlink était activé sur une table. Une personne venait d'écouter la réunion sans y être autorisée ! Rex se rua aussitôt dans le couloir pour apercevoir une ombre suspecte en armure quitter précipitamment les lieux. Afin de capturer le traître, les deux officiers se séparèrent dans la coursive circulaire pour le prendre à revers. Malheureusement ils se retrouvèrent face à face devant la porte du réfectoire. Le Capitaine actionna la commande d'ouverture pour observer des dizaines de soldats en plein repas. Une conclusion difficile à accepter, mas un clone était à la solde de la Confédération des Systèmes Indépendants. De retour au centre de commandement, Cody essaya de contacter les Jedi pour les informer de cette délicate découverte. Malheureusement, il remarqua que les Séparatistes brouillaient déjà les communications. Constatant qu'ils devraient agir eux-mêmes, Rex demanda à R2-D2 d'analyser les diverses transmissions. Les résultats de l'étude permirent de trouver une anomalie émanant d'un ordinateur. Les ondes suspectes provenaient du poste personnel des hommes de l'escouade du Sergent Slick.

Le Commandant Cody et le Capitaine Rex dans le centre de commandement. Le Commandant Cody et le Capitaine Rex dans le centre de commandement.
Loin de suspecter un officier intègre, ils lui expliquèrent la situation inquiétante. Selon lui, ses troupes étaient les meilleures et incapables de trahir. Toutefois, l'unité fut rassemblée pour procéder à un interrogatoire en règle. Nerveux, Jester expliqua qu'il avait nettoyé son arme dès le retour de la tentative d'embuscade. Cody conforma ses propos en examinant la propreté de son DC. Punch et Sketch affirmèrent qu'ils s'étaient directement rendus au mess pour se restaurer. Gus raconta qu'il venait juste de sortir de l'infirmerie pour soigner une blessure au bras gauche. Les papiers pourraient appuyer sans le moindre problème son alibi. Les soupçons se portèrent alors sur le dernier suspect : Chopper. Ce dernier affirma qu'il était également présent au réfectoire pendant les faits, mais Sketch révéla qu'il était arrivé bien plus tard qu'eux. Il finit par avouer qu'il s'était caché près de la sortie sud pour confectionner un collier avec des doigts de Droïdes des Combat abattus par ses soins. Un petit souvenir de l'affrontement qui constituait un acte strictement interdit par le règlement de la GAR. Ce mensonge ne jouait absolument pas en sa faveur. Slick essaya de le rassurer en lui conseillant de garder le silence jusqu'au retour des Jedi.

Cette phrase fit réagir notamment CC-2224 et CC-7567. Comment pouvait-il être au courant de l'absence des Généraux ? Acculé, il envoya le Commandant au sol et il prit la fuite dans les coursives pour se rendre à l'armurerie. Engageant la poursuite, Rex repéra le traître avec son scanner près des mitrailleuses. Malheureusement, ils retrouvèrent uniquement sa ceinture utilitaire avec son détonateur thermique activé. L'explosion provoqua une réaction en chaîne qui pulvérisa les munitions, les AT-TE et les autres engins stationnés. Gus se précipita vers ses supérieurs pour leur révéler qu'il venait de repérer le Sergent près du centre de commandement. Le Capitaine de la 501ème Légion remarqua aussitôt dans la pièce des empruntes sur le rebord d'une console. Il comprit aussitôt avec son collègue que le fugitif s'était dissimulé dans le conduit.

Cody posa négligemment son blaster sur la table pour réparer l'électricité et Rex l'informa qu'il partait vérifier la sortie sud. Slick en profita pour sortir de sa cachette et récupérer l'arme abandonnée pour tenir en respect son ancien Commandant. Il constata beaucoup trop tard que la cellule énergétique était absente dans son logement. Le clone comprit alors qu'il venait de tomber dans un piège lorsqu'il sentit le DC-15s de Rex dans sa nuque. Vif comme l'éclair, il cloua l'officier au sol pour lui expliquer qu'il avait changé de camp pour une chose plus importante que les Crédits, la liberté. CC-2224 en profita pour lui assener un violent coup de poing avant de le menotter. Quelques heures plus tard, les Jedi revinrent finalement à la base après un duel avec Asajj Ventress et furent stupéfaits d'apprendre la trahison du Sergent. Obi-Wan fut le plus choqué en écoutant sa version des faits. Selon lui, les membres de l'Ordre Jedi asservissaient ses frères pour les mener à la mort. Le Capitaine refusa d'accepter son explication, des hommes étaient morts à cause de sa trahison. Loin de se laisser abattre par cet événement, Cody prit la parole pour informer les Généraux que les canons lourds avaient échappé à l'explosion. Une excellente nouvelle puisque les troupes de Whorm Loathsom progressaient très rapidement.

Bataille de Crystal City


- Quel est notre plan d'attaque Général ?
- Tous derrière moi.
_Le Capitaine Rex à Anakin Skywalker.

Le lendemain matin de l'arrestation du traître, Rex et la Compagnie Torrent de la 501ème Légion affrontèrent les forces ennemies avec les hommes du Commandant Cody. Suite à l'explosion de l'armurerie de la base, Anakin autorisa l'unique Star Destroyer Venator présent, le Hunter, à quitter l'orbite de la planète pour procéder au ravitaillement en urgence. Cependant, les troupes de la Grande Armée de la République furent rapidement débordées, et la confrontation tourna rapidement au cauchemar. Alors que la Confédération des Systèmes Indépendants gagnait du terrain, Skywalker demanda à son second de rassembler son unité et de le suivre. Pendant ce temps, Kenobi et le 212ème Bataillon d'Attaque se positionnèrent en première ligne pour ralentir le plus longtemps possible la progression des assaillants. Le Capitaine sélectionna quatre clones, dont Ged et le Sergent Coric, et ils accompagnèrent le Chevalier Jedi dans une ruelle parallèle, ils prirent de la hauteur pour se placer juste derrière trois Tri-droïdes qui commençaient à décimer les troupes républicaines.

Lorsque Rex demanda à son supérieur le plan d'attaque à suivre, ce dernier lui répondit avec un petit sourire en coin qu'il consistait simplement à le suivre. Quelques secondes plus tard, Skywalker exécuta un magnifique saut périlleux depuis le toit et il atterrit sur le premier droïde. CC-7567 activa son jet-pack et ordonna au reste de l'équipe de choc de le suivre pour attaquer les cibles depuis le sol. Après un bref mais intense combat, ils se débarrassèrent rapidement de la menace. Cependant, Rex fut dans l'obligation de se replier lorsque le Général Séparatiste Loathsom décida de déployer de nombreux véhicules de type Char d'Assaut Blindé. Mais le Kerkoiden s'aperçut rapidement que ses troupes ne résisteraient plus très longtemps face aux canons lourds de la République et il ordonna à son Droïde de Commandement OOM d'ordonner la retraite.

Peu après, Anakin envoya Rex au poste d'observation pour qu'il puisse évaluer les forces ennemies. Quelques minutes plus tard, le Jedi le rejoignit pour faire le point. Le clone l'informa que la situation était plutôt calme et que les Séparatistes se préparaient pour le prochain assaut. Cependant, il remarqua que son supérieur était accompagné d'une Togruta. Cette dernière se présenta comme étant la nouvelle Padawan de Skywalker, Ahsoka Tano. Le Capitaine fut particulièrement surpris puisqu'il croyait que Anakin ne souhaitait pas d'élève. Le Général lui répondit qu'il y avait probablement erreur. Le clone fut amusé de la situation mais déchanta rapidement lorsque le Jedi lui confia la jeune fille pour qu'il lui explique que le respect était un certain gage de réussite. Tano suivit Rex sur la place principale et lui fit remarquer qu'il devrait faire reculer ses troupes pour éviter de les exposer davantage. Il lui expliqua que le Général Skywalker pensait qu'elles étaient bien là où elles étaient. La Togruta souleva une autre question plus épineuse, puisqu'elle était une Jedi et lui un simple Capitaine de la Grande Armée, elle devait donc être son supérieur. Le soldat lui répondit que l'expérience au combat primait sur le grade. Mais alors qu'ils continuaient d'inspecter les environs, ils aperçurent un bouclier énergétique orange se matérialiser devant les positions de la République.

Le Capitaine Rex lors de la bataille de Crystal City. Le Capitaine Rex lors de la bataille de Crystal City.
Quelques minutes plus tard, Rex et la nouvelle Padawan retrouvèrent Kenobi et Skywalker au poste de commandement. Le clone informa ses supérieurs que l'artillerie ne pouvait rien contre ce champ de force. Ahsoka prit la parole et proposa de détruire tout simplement le générateur du bouclier. Le Capitaine lui fit remarquer que c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Toutefois, Anakin reconsidéra sa proposition et il trouva rapidement une idée. Mais il faudrait se frayer discrètement un chemin parmi les lignes ennemies pour approcher la cible. Kenobi approuva le plan et informa Rex qu'ils devraient attirer les droïdes vers les bâtiments pour faire diversion. Le clone ajouta que Tano et Skywalker auraient l'obligation d'agir rapidement car l'absence de l'artillerie lourde pénalisait les Républicains. Peu après le briefing, Rex rejoignit Obi-Wan près des canons lourds pour essayer de détruire le bouclier à pleine puissance, mais ils durent se rendre à l'évidence qu'ils étaient incapables d'ouvrir une brèche. Le Général se tourna vers CC-7567 et lui ordonna de replier ses hommes dans le poste de communication pour qu'ils se préparent à l'inévitable confrontation. Le Jedi, Rex et ses troupes attendirent que le bouclier les dépasse et ils passèrent à l'action. Cependant, les Séparatistes étaient beaucoup trop nombreux et l'unité de Rex fut presque entièrement décimée.

Devant cette situation désespérée Kenobi demanda au Capitaine de protéger les canons pendant qu'il essayerait de repousser la progression des droïdes. Le clone ne pouvait accepter l'idée de laisser son Général combattre seul toute une armée, mais le Jedi l'informa qu'il s'agissait d'un ordre. Le soldat emmena à contrecœur ses troupes avec lui pour remplir sa nouvelle mission. Afin de gagner du temps, Kenobi décida de se constituer volontairement prisonnier. Il demanda alors à Whorm Loathsom la permission de discuter des conditions de la capitulation devant un petit rafraîchissement. Ne se doutant absolument de rien, le Séparatiste consentit à répondre favorablement à sa requête. Pendant ce temps, un soldat de l'infanterie informa Rex de la capture du Général, le Capitaine demanda alors à ses hommes de redoubler d'effort pour protéger l'artillerie lourde. Par la suite, Anakin et Ahsoka déclenchèrent des charges explosives et le bouclier se volatilisa. Obi-Wan profita de la confusion pour capturer Whorm et CC-7567 ordonna aux artilleurs d'ouvrir immédiatement le feu sur les véhicules de type Char d'Assaut Blindé.

En orbite, le Maître Yoda et l'Amiral Wullf Yularen réussirent à forcer le blocus de la Flotte Séparatiste et le Jedi envoya immédiatement des vaisseaux de type Chasseur V19 Torrent et Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA dans les cieux de la cité. CC-7567 emprunta un transport pour récupérer Skywalker et Tano et quelques minutes plus tard les utilisateurs de la Force se retrouvèrent tous au poste de commandement. Le Grand Maître de l'Ordre Jedi informa Obi-Wan, Skywalker et Tano qu'ils devaient partir immédiatement sur la planète Teth pour sauver le fils de Jabba Desilijic Tiure, Rotta. La Togruta fut enjouée d'apprendre sa nouvelle mission et se rendit auprès de Rex pour préparer le départ.

Mission sur Teth


- Où est Skywalker ?
- Je ne parle pas à la vermine Séparatiste.
_Asajj Ventress au Capitaine Rex.

Peu après la Bataille de Christophsis, Rex regagna avec le reste de la Compagnie Torrent un Croiseur Acclamator pour se rendre sur Teth. Pendant le voyage, le Capitaine se rendit dans le hangar principal pour retrouver ses hommes et écouter Ahsoka relater ses exploits. Elle expliqua aux clones qu'elle avait sauvé son Maître lors de l'opération de destruction du champ de force en faisant écrouler un mur sur des droïdes de combat. CC-7567 écouta très attentivement le récit de la jeune Padawan et fut impressionné lorsque Anakin corrobora ses propos. Cependant, Skywalker gardait en tête l'objectif de la prochaine mission et il ordonna à son second de préparer ses troupes en vue de la prochaine confrontation. Quelques heures plus tard, le vaisseau Républicain arriva enfin en orbite de Teth et Rex, Skywalker et Tano embarquèrent dans la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA de tête du Lieutenant Hawk. La force d'intervention comptait également quatre autres transporteurs et une version cargo qui acheminait un RT-TT. Pendant la descente dans l'atmosphère, Obi-Wan contacta le clone et les deux Jedi via l'HoloNet pour les informer qu'ils disposaient d'une seule journée pour retrouver Rotta et le ramener vivant sur Tatooine, sinon Jabba ferait appel au Comte Dooku. Il ajouta qu'il viendrait le plus vite possible après les négociations.

Lorsque les Canonnières furent au dessus la jungle, les droïdes Séparatistes commencèrent à ouvrir le feu depuis un plateau rocheux, et Anakin ordonna au pilote de descendre hors d'atteinte. Quelques secondes plus tard, Rex donna le feu vert à ses hommes pour lancer l'attaque. La première phase de la mission consistait à escalader une falaise abrupte pour accéder à un ancien monastère des Moines B'omarr. Le Capitaine ordonna le déploiement des câbles ascensionnels et les soldats commencèrent à gravir la paroi rocheuse. Cependant, quatre STAP apparurent sur le flanc gauche des Républicains. Mais la menace fut vite neutralisée grâce à l'intervention d'Anakin. Prenant les commandes de l'un des engins, le Jedi utilisa les canons jumelés pour ouvrir une brèche à Rex et à son escadron. Peu après, CC-7567 réussit enfin à prendre pied sur le plateau et il donna l'ordre à ses troupes de sécuriser le périmètre. Avant de pénétrer dans le monastère, Anakin se concerta avec Rex, et les deux hommes décidèrent de laisser la majorité des clones sur le plateau pour être prêts à réagir en cas d'attaque surprise. Lorsqu'ils arrivèrent à l'intérieur du bâtiment, le Capitaine ressentit un profond malaise et Skywalker lui ordonna de garder l'entrée pendant qu'il partait à la recherche du jeune Hutt avec Ahsoka.

Quelques minutes plus tard, les deux Jedi revinrent avec Rotta. Mais au même moment une Barge de transport C-9979 fit son apparition avec des vaisseaux de type Chasseur Droïde dans les cieux. Devant l'ampleur de la situation, CC-7567 ordonna à ses hommes de se replier dans le monastère et il actionna le mécanisme de fermeture de la lourde porte de métal. Une fois en sécurité, Anakin informa Rex qu'ils resteraient dans la bâtisse en attendant le général Kenobi avec les renforts. Cependant, Ahsoka n'était pas de cet avis, elle rappela à son mentor l'importance de ramener Rotta à son père. Sachant que sa Padawan avait raison, Skywalker consentit à laisser Rex en faction devant l'entrée avec pour ordre de ralentir le plus longtemps possible la progression des droïdes.

Le Capitane Rex lors de l'ascension du plateau rocheux. Le Capitane Rex lors de l'ascension du plateau rocheux.
Lorsque la porte fut déverrouillée, CC-7567 et ses hommes ouvrirent immédiatement le feu sur les Séparatistes. Cependant les clones furent très vite débordés et Rex décida de faire le mort. Il vit notamment arriver Asajj Ventress avec un Droïde de Commandement OOM. Le Capitaine saisit le plus discrètement possible son pistolet blaster et réussit à abattre l'officier, mais la Dark Acolyte utilisa la Force pour expédier son arme au loin. Elle maintint son emprise pour influencer son esprit en lui demandant de contacter son Général. A contrecoeur Rex appela son supérieur en prenant soin de s'adresser à lui en utilisant son prénom. De son côté, le Jedi comprit, grâce au subterfuge de son second, que Ventress était dans la place. Quelques minutes plus tard, le Capitaine et les survivants furent confiés à des Droïdes B1. Peu après, Skywalker essaya de joindre Rex à son tour pour évaluer la situation. Intrigué par le bruit du communicateur de poignet, un droïde s'approcha de l'avant bras du clone et Rex en profita pour le frapper à la tête et saisir sa Carabine Blaster E-5. Le Capitaine se réfugia près de l'épave du RT-TT pour demander de l'aide, le Jedi lui répondit qu'il arriverait le plus vite possible.

Cependant, les affrontements s'intensifièrent et Rex se retrouva encerclé par ses adversaires avec cinq survivants de la Compagnie Torrent : Del, Attie, Zeer, le Sergent Coric et Nax. Un droïde leur demanda de se rendre, mais au même moment, le Capitane aperçut juste derrière ses assaillants les renforts et le Delta-7B Aethersprite de Kenobi approcher très rapidement. Afin de gagner du temps il répondit à son interlocuteur qu'ils étaient beaucoup nombreux qu'eux. Intrigué, le droïde se mit à compter les clones survivants et lorsqu'il arriva à deux il se transforma en tas de ferraille fumant. Obi-Wan sauta de son chasseur et se plaça juste à côté de C-9979 tout en lui demandant la position de Anakin. Le soldat l'informa qu'il se trouvait encore à l'intérieur du monastère avec sa Padawan pour essayer de trouver un transport. Le Général lui ordonna de repousser les Séparatistes avec le 212ème Bataillon d'Attaque et il partit à l'intérieur du bâtiment. Quelques minutes plus tard, le communicateur de poignet de Rex bipa à nouveau et Skywalker l'informa qu'il ne pourrait pas venir l'aider car il était en route pour Tatooine avec Ahsoka et Rotta à bord d'une vieille navette. Le soldat comprit parfaitement la position délicate de son supérieur mais la mission passait avant toute autre chose. Une fois la transmission terminée, le Capitaine se concentra de nouveau sur la bataille et demanda à ses hommes de le couvrir pendant qu'il plaçait un détonateur thermique sur un Droïde araignée. Peu après un duel éprouvant avec Asajj Ventress, Kenobi revint à ses côtés et la République repoussa les forces Séparatistes hors de la planète.

De retour sur le Star Destroyer Venator Esprit de la République de l'Amiral Wullf Yularen, Obi-Wan et Rex furent informés que Jabba venait de retrouver son fils et le bâtiment Républicain fit route pour Tatooine. Quelques heures plus tard, le Capitaine et le Commandant Cody empruntèrent une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA avec les Maîtres Jedi Yoda et Kenobi pour retrouver Anakin et Ahsoka et pour négocier un traité de libre circulation sur le territoire des Hutts avec le Seigneur du Crime.

Visites d'inspection

Découverte troublante sur Pastil

Le Capitaine Rex. Le Capitaine Rex. Quelques mois après l'affaire de l'enlèvement du fils de Jabba la Hutt, Obi-Wan et Anakin confièrent à Rex et à Cody le soin de s'occuper des diverses visites d'inspection des avant-postes situés le long de la Bordure Extérieure. La mission commença avec un arrêt à l'installation de Pastil. Une fois sur place, le Capitaine constata la relative jeunesse des soldats qui lui faisaient face. Toutefois, il savait qu'avec l'intensité grandissante des combats, la Grande Armée de la République était obligée de déployer les recrues bien avant la fin de leur formation intensive. Le Commandant du 212ème Bataillon d'Attaque prit la parole afin d'expliquer aux membres du personnel que cet endroit était l'un des derniers remparts pour contenir l'avancée des forces ennemies. Ce travail requérait donc discipline et vigilance.

Amusé par le sermon de son collègue, CC-7567 lui fit remarquer que la station était très propre. Pour ne pas dire étincelante. Un bleu, prénommé Stripe, expliqua aux deux officiers que Rodent s'occupait très bien de l'entretien. Etonné, CC-2224 demanda à rencontrer l'individu en question. Ils finirent par apprendre qu'il s'agissait d'un simple Droïde Souris de la série MSE qui passait des heures entières à nettoyer consciencieusement les différentes pièces. Un comportement étrange qui attira l'attention de Rex. Il donna l'ordre de déclencher le Code d'Alerte Aurek pour le retrouver. Dubitatives, les recrues s'exécutèrent et partirent à sa recherche.

Par chance, le Capitaine repéra sa cible au détour d'un couloir. Après une poursuite effrénée, il brandit son Blaster DC-17 et l'élimina avec une parfaite précision. Mais soudain, les quatre roues se redressèrent toutes seules et partirent dans des directions opposées. Son intuition était exacte : ce droïde modifié était en réalité un espion à la solde des Séparatistes. Les troupes de la station réussirent à en neutraliser trois, mais la dernière tenta de fuir par un conduit. Le soldat Stripe envoya alors un détonateur thermique dans la pièce adjacente. L'impressionnante déflagration neutralisa sans le moindre problème la menace. Peu après, Rex félicita le bleu pour son idée explosive et ce dernier avança qu'un clone ne devait jamais faire les choses à moitié. Avec un sourire au coin, l'officier de la 501ème Légion lui répondit, avant de rejoindre Cody, qu'il devrait maintenant réparer les dégâts lui-même.

Bataille sur la lune de Rishi

Par la suite, les deux hommes furent notamment chargés de contrôler une petite installation de la lune de Rishi administrée par le Sergent O'Niner. La surveillance de ce quadrant était vitale pour les forces républicaines car il constituait l'unique porte d'entrée de la Confédération des Systèmes Indépendants pour attaquer le centre de clonage de Kamino. Alors que la navette Obex qui transportait les deux clones venait de surgir de l'hyperespace, Cody contacta le soldat chargé des communications de la station d'observation pour l'informer de leur atterrissage imminent. Cependant, la base mit plusieurs minutes avant de répondre à l'appel. Ce manque de professionnalisme intrigua particulièrement Rex. Son appréhension se confirma lorsque le clone les informa que l'inspection était inutile. Cody lui rétorqua qu'ils étaient à même de décider de la marche à suivre. Une fois la transmission terminée, le Capitaine se tourna vers son frère pour lui faire part de ses craintes. Tout en souriant, son interlocuteur lui répondit qu'il serait alors responsable de cette mission.

Une fois le vaisseau posé sur l'aire d'atterrissage, Rex décida de prendre la tête. Dans un premier temps, les soldats furent notamment étonnés de constater l'absence d'un garde en faction. Une négligence qui pouvait bien évidemment causer la perte de la base. Alors qu'ils s'approchaient de l'entrée, un clone particulièrement maladroit en armure s'approcha d'eux. Il expliqua aux officiers que l'installation était parfaitement opérationnelle et il les remercia de leur visite avant de leur souhaiter un bon retour. Cody lui répondit qu'ils devaient absolument procéder à l'inspection. Les deux vétérans s'avancèrent comme un seul homme, mais le soldat essaya une nouvelle fois de les en dissuader. Rex ne fut absolument pas impressionné et il lui demanda de rencontrer le Sergent immédiatement. Le clone finit par capituler et il les invita à le suivre. Soudain, une fusée luminescente fit son apparition juste au dessus des trois hommes. Rex réagit immédiatement, il brandit son Blaster DC-15s et tira dans la tête de son interlocuteur. Cody fut complètement abasourdi, son collègue venait d'abattre un frère de sang froid. Rex lui recommanda de se détendre et il retira le casque de sa victime. Son intuition porta ses fruits puisqu'ils découvrirent un Droïde Commando. Au même moment, des tirs ennemis fusèrent autour des deux officiers et ils se réfugièrent derrière des conteneurs. Cependant, la situation tourna rapidement au cauchemar et CC-7567 conseilla à CC-2224 de sauter de la plate-forme lorsqu'il remarqua que les assaillants allaient lancer des détonateurs thermiques. Grâce à un câble de rappel, les deux clones réussirent à se réfugier au pied de la falaise, en contrebas de la station, avant la puissante déflagration.


Mon nom est Rex. Mais appelez-moi Capitaine ou Chef.
_Le Capitaine Rex aux jeunes recrues, Fives, Echo et Hevy.

Alors qu'ils reprenaient leurs esprits, les officiers aperçurent trois silhouettes se dessiner dans la fumée. Rex braqua immédiatement son arme sur les nouveaux arrivants. Ces derniers étaient des jeunes soldats, les derniers survivants de l'installation, et le Capitaine exigea de voir leurs visages pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau piège des Séparatistes. Les clones s'exécutèrent sans protester. Il fut notamment soulagé de constater qu'il s'agissait bien de ses frères. Mais au même moment, une anguille fit son apparition au milieu du groupe. Rex visa soigneusement l'intrus et il le neutralisa du premier coup. Puis il se pencha pour observer la créature tout en touchant la plaie béante avec sa main. Bien évidemment les bleus furent impressionnés par cette prouesse. CC-7567 et CC-2224 se présentèrent et ils apprirent que les nouveaux venus se prénommaient Fives, Echo et Hevy. Cody fut étonné de constater que le Sergent O'Niner n'était pas avec ses recrues, Echo lui apprit personnellement la mauvaise nouvelle.

Rex s'approcha de son collègue et lui fit remarquer qu'ils venaient de tomber sur des « Flambants ». Echo lui demanda une explication et le Capitaine l'informa que ce terme s'appliquait à un jeune soldat qui possédait une armure neuve. Et il lui appliqua sa main sur son plastron avec son gant encore maculé du sang de la créature. Après concertation, les clones décidèrent de reprendre possession de la station d'observation. Alors qu'ils escaladaient la falaise, le Commandant demanda à son ami si il avait un plan pour pénétrer dans la station. Son interlocuteur le rassura en lui répondant qu'il avait une excellente idée. Rex décida d'imiter la tactique des droïdes et de se faire passer pour l'un d'eux. Le commando chargé de la surveillance ne se laissa pas abusé si facilement, et il lui demanda d'ôter son casque pour s'assurer de sa véritable identité. Le Capitaine de la 501ème lui montra alors, par l'intermédiaire du Droïde portier TT-8L, la tête d'un Droïde Commando précédemment neutralisé. Malgré l'inquiétude de Cody, l'astuce fonctionna parfaitement et la porte coulissa.

Une entrée fracassante. Une entrée fracassante.
Les cinq soldats entrèrent dans l'installation et ils éliminèrent les droïdes présents. Rex se confronta notamment au chef de l'escouade ennemie. Malheureusement, les clones s'aperçurent rapidement que l'émetteur avait été saboté pour émettre uniquement le signal « RAS ». La situation se dégrada encore lorsque Cody consulta les scanners. Il informa ses frères qu'une impressionnante flotte Séparatiste, composée de vaisseaux de type Frégate de Communication Munificient et Vaisseau de combat de la Fédération, venait de pénétrer dans le système. Cependant, une Barge de transport C-9979 atterrissait également sur la lune. Pour avertir la flotte Républicaine de l'invasion, Rex proposa de détruire l'avant-poste pour que ce dernier arrête de diffuser le signal « RAS ». Echo fut troublé par la décision plutôt expéditive de son Capitaine, mais il proposa à son tour de faire exploser l'installation avec du Tibanna liquide hautement inflammable. Rex approuva le plan et il rassembla les conteneurs avec lui. Pendant ce temps, Hevy, Fives et Cody se ruèrent à l'entrée de l'installation pour retarder la progression ennemie. Pendant ce temps, Rex et Echo essayèrent, sans résultat concluant, de connecter la télécommande au détonateur. Le Capitaine demanda alors à Hevy de résoudre le problème. Le soldat accepta de s'occuper de cette tâche et le reste du groupe utilisa un conduit pour d'éclipser discrètement.

Lorsqu'ils se retrouvèrent à l'extérieur, Rex demanda à la jeune recrue de déclencher la mise à feu. Malheureusement, le soldat était encore à l'intérieur de l'installation. Il le contacta via son communicateur de poignet et le bleu l'informa qu'il ne trouvait pas la raison du disfonctionnement. Quelques secondes plus tard, la station d'observation se volatilisa dans une gigantesque explosion, Hevy venait d'actionner le détonateur manuellement pour sauver ses frères. En orbite, la Flotte de l'Open Circle arriva sur les lieux pour repousser le Général Grievous. De retour sur le Star Destroyer Venator de l'Amiral Wullf Yularen, les recrues survivantes, Echo et Fives, furent invitées à se rendre dans le hangar principal. Les Généraux Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi décorèrent les deux hommes. Lorsqu'ils quittèrent les lieux, Rex les félicita à son tour. Cependant, Echo considérait la mort de son ami comme un échec personnel. Cody lui répondit qu'il devait être fier de lui, il venait de sauver Kamino et ses frères clones en formation. Le Capitaine reprit la parole et il informa les deux héros qu'ils intégraient dés aujourd'hui la 501ème Légion.

Aventures dans la Bordure Médiane

Bataille de Bothawui

Suite à la Bataille de la lune de Rishi, Rex resta aux côtés de Anakin et de Ahsoka pour combattre les forces de Grievous sur la Bordure Extérieure. Malheureusement, le Général Séparatiste réussit à écraser littéralement la résistance Républicaine et trois vaisseaux de type Star Destroyer Venator de la Flotte de l'Open Circle furent envoyés dans la Bordure Médiane pour protéger impérativement la planète Bothawui. Cependant, la situation s'aggrava lorsque Obi-Wan informa son ancien Padawan qu'un détachement de la Confédération des Systèmes Indépendants venait de prendre la planète Falleen et qu'il se dirigeait inexorablement vers ses positions. Devant l'urgence de la situation, Kenobi recommanda à Skywalker de battre en retraite car l'ennemi était en large surnombre. Le Chevalier ne se laissa pas impressionner par les statistiques, il avait déjà un plan en tête pour repousser le cyborg et Rex en serait l'élément fondamental. De toute façon il ne souhaitait pas abandonner le Secteur Bothan. Une fois le briefing terminé, le Jedi décida de se réfugier derrière une ceinture d'astéroïdes et d'envoyer le Capitaine de la 501ème Légion se cacher sur ces derniers avec des AT-TE.

Quelques minutes plus tard, Grievous émergea de l'hyperespace avec de nombreux bâtiments de type Frégate de Communication Munificient. Le Général n'hésita pas une seule seconde à ordonner à ses engins de se frayer un chemin à travers les rochers pour détruire les vaisseaux républicains. Anakin avait parfaitement anticipé les gestes de l'ancien guerrier Kaleesh et lorsque sa force dépassa le refuge des AT-TE, Ahsoka Tano ordonna à CC-7567 de prendre la flotte ennemie à revers. L'officier relaya l'ordre à ses hommes et le piège fut un véritable succès. Devant l'ampleur de la catastrophe, Grievous décida de s'échapper à bord de son chasseur personnel, le Sans Ame. Skywalker repéra son adversaire et il se lança à sa poursuite avec R2-D2 à bord de son Delta-7B Aethersprite. Malheureusement, l'engin du jeune Jedi fut violemment touché et envoyé dans la ceinture d'astéroïdes. Rex n'écouta que son courage et il réussit à récupérer son supérieur inconscient. Tano et le soldat le transportèrent en urgence au centre médical et un Droïde Chirurgien 2-1B s'occupa de le réanimer. Lorsqu'il revint à lui, la Togruta l'informa que le Capitane lui avait sauvé la vie mais elle ajouta tristement que son Droïde Astromech avait disparu dans l'affrontement. Une véritable catastrophe puisque R2 possédait dans sa mémoire les diverses coordonnées des bases républicaines et les plans d'attaques.

Briefing de la Bataille de Bothawui. Briefing de la Bataille de Bothawui.
Peu après la bataille, Obi-Wan contacta à nouveau Anakin et Ahsoka pour les informer que des espions de Grievous interceptaient les communications républicaines grâce à un système d'écoute mystérieux pour piéger plus facilement la flotte. Afin de remédier à cette situation, le Maître demanda à ses deux interlocuteurs de trouver cette station secrète et de la détruire le plus rapidement possible. Skywalker décida de s'occuper de la surveillance des abords du Système avec un Droïde astromech R3, R3-S6, pour remplacer R2 à bord de son chasseur. Quelques heures plus tard, Ahsoka et Rex reçurent un appel de détresse émanant du Delta-7B Aethersprite de Anakin. La jeune Padawan ordonna au Capitaine de rassembler immédiatement un équipage pour le Twilight. Lorsque le cargo arriva sur place, ils virent que le Chevalier était en plein combat avec un détachement Séparatiste sous les ordres de Grievous, qui avait également capté le message. Le clone activa les canons et neutralisa des assaillants de type Chasseur Droïde. Skywalker profita de la diversion et il pénétra dans le hangar du vaisseau de secours. Une fois le Jedi en sécurité, CC-7567 réussit à forcer adroitement le blocus et à pénétrer dans l'hyperespace. Sur le chemin du retour, ils apprirent que R3-S6 avait activé de son propre chef la balise pour une raison obscure. Probablement un disfonctionnement interne de ses circuits.

Mission sur la Station Skytop

Par la suite, le petit équipage décida de reprendre les recherches du dispositif espion. Alors que Rex surveillait les principales routes de ravitaillement, le Twilight reçut un message suspect et presque inaudible. Anakin reconnut immédiatement le son particulier de R2-D2. Le droïde était encore actif et il cherchait à contacter des secours. Le Capitaine de la 501ème remonta la source de la transmission et il informa ses camarades qu'elle provenait de l'une des lunes de la planète Ruusan, et plus précisément de la Station Skytop. L'équipe d'intervention avait maintenant deux objectifs : secourir l'astromech et détruire l'installation. CC-7567 se rendit dans la soute avec ses frères et il s'équipa avec un jet-pack. Cependant, Ahsoka lui réserva une petite surprise. Elle lui demanda, avec un petit sourire au coin, de transporter avec lui R3-S6. L'officier s'exécuta sous les trilles joyeux de l'astromech. Lorsqu'ils arrivèrent à destination, la Togruta sauta la première dans le vide. Le soldat lança un regard stupéfait à Skywalker et ils s'élancèrent. Après une chute libre impressionnante avec son « passager », le clone activa ses fusées directionnelles pour prendre pied sur la station. Anakin brandit son Sabrelaser et il découpa une section pour permettre à ses hommes de pénétrer à l'intérieur. Rex prit les devants et il neutralisa discrètement deux sentinelles au détour d'une coursive. Le Général demanda à Tano de prendre la tête de l'unité pour aller déposer les explosifs près des réacteurs. Pendant ce temps, il irait à la recherche de R2.

Après une petite marche, le groupe arriva enfin devant la porte de la salle des réacteurs. Cependant, elle était protégée par un champ de force. Ahsoka demanda à R3-S6 de déverrouiller rapidement le système de sécurité. Au même moment, des Droïdes de Combat B1 et B2 commencèrent à ouvrir le feu sur les intrus. Rex se réfugia alors juste derrière le droïde, preuve d'une grande affection pour lui ! Puis, sur ordre de la Togruta, il réussit à détruire les assaillants avec deux grenades IEM. Malheureusement, le répit fut de courte durée puisque le Général Grievous fit son apparition à son tour. La Padawan essaya de le retenir mais elle fut projetée au sol. Le cyborg détourna les rayons mortels des clones avec ses Sabrelasers et il neutralisa trois adversaires. Le Capitaine s'effondra sur le sol inconscient. Lorsqu'il revint à lui, il constata qu'il était l'unique survivant avec l'un de ses hommes, Denal. Rex entra immédiatement en relation avec Tano via son communicateur de poignet pour lui demander si la mission était compromise. La Jedi lui répondit de continuer et de se rendre sur la plate-forme pour le départ. Il essaya de protester car il n'aimait absolument pas l'idée de l'abandonner, mais elle lui rappela qu'elle venait de lui donner un ordre. CC-7567 et son collègue se rendirent finalement aux recteurs et ils installèrent les explosifs. Lorsqu'ils arrivèrent au lieu de rendez-vous, les deux clones remarquèrent que le Twilight était sur place avec un Pilote Clone, Anakin et R2-D2. Bizarrement R3-S6 était également avec eux. Ahsoka manquait toujours à l'appel, elle essayait toujours d'échapper au Général Grievous.

Le Capitaine Rex activant les explosifs. Le Capitaine Rex activant les explosifs.
Alors que le quatuor se mettait en marche pour aller la secourir, les portes du hangar se refermèrent. Ils constatèrent avec stupéfaction que l'astromech R3 était à l'origine de ce problème. La conclusion était maintenant évidente : le droïde était un espion à la solde des Séparatistes. Rex et ses camarades se précipitèrent immédiatement derrière des caisses pour éviter le feu d'assaillants de type Chasseur Droïde et Super Droïde de Combat B2. Alors que la situation tournait au cauchemar, Skywalker ordonna à son second d'activer les explosifs. Le clone fut stupéfait par cette décision, ils étaient encore dans la station, mais le Jedi réitéra son ordre. Au même moment, Tano fit son apparition dans le hangar par un conduit d'évacuation. Sachant que le temps était compté, CC-7567 élabora rapidement un plan avec des conséquences particulièrement expéditives. Dans un premier temps, il informa Anakin qu'il venait de trouver un conteneur de carburant. Le Jedi comprit immédiatement où il voulait en venir. Grâce à la Force, il l'envoya sur ses adversaires et le clone le fit exploser à l'aide de son blaster. Peu après, R2 réussit à ouvrir le hangar. Alors que la Station commençait à exploser, les républicains se précipitèrent à bord du Twilight. La mission était un véritable succès, mais de nombreux clones perdirent la vie pour sauver R2-D2 et les secrets de la GAR.

Naufrage sur Maridun

Alors que les combats s'intensifiaient de plus en plus dans la dangereuse Bordure Extérieure, le Star Destroyer de l'Amiral Wullf Yularen reçut un appel urgent d'une petite flotte du 327ème Corps d'Armée Stellaire. Le Général Aayla Secura et le Commandant Bly étaient assiégés en orbite de la planète Quell. N'ayant aucune solution, le Resolute fit un saut pour rejoindre le plus rapidement possible la Twi'lek. Lorsqu'il arriva sur place, Anakin Skywalker embarqua à bord d'une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA avec une petite escouade, dont Ahsoka Tano et le Capitaine Rex, pour rejoindre l'ancienne Padawan de Quinlan Vos. Par ailleurs, un Croiseur Consulaire Modifié s'arrimerait à la soute de l'engin en perdition pour procéder à l'évacuation. Au même moment, une Frégate de Communication Munificient envoya des Droïdes de Combat B2-RP directement sur la coque du Liberty en flamme. Ils profitèrent d'une brèche pour pénétrer à l'intérieur et décimer l'équipage. Malheureusement, un assaillant se posa sur la LAAT/i en approche et arracha littéralement la verrière du poste de pilotage. Alors que le pilote tombait dans le vide, Anakin ordonna à Rex de prendre le commandement de l'unité et il exécuta un saut très précis pour se réceptionner adroitement sur un SDC en vol. Le Général réussit à diriger son moyen de locomotion improvisé vers le trou béant du destroyer. Le copilote profita de la diversion pour rejoindre le compartiment des passagers grâce à l'aide de son Capitaine. Privée de son pilote, la canonnière continua de descendre rapidement de façon rectiligne vers le vaisseau. Rex s'assura notamment de la sécurité de Tano avant l'impact imminent. Par chance, le transporteur s'écrasa en plein milieu de la brèche. La Togruta et CC-7567 sautèrent immédiatement de l'épave pour combattre les droïdes dans les coursives et rejoindre Skywalker, Secura et Bly.

Malheureusement, la situation tourna rapidement au cauchemar lorsque la frégate amirale de la force ennemie utilisa ses canons lourds pour bombarder le Venator. Une fois les survivants rassemblés, ils se rendirent rapidement au hangar inférieur pour rejoindre le croiseur réquisitionné pour l'évacuation. Lorsque l'équipe arriva enfin au sas d'amarrage, une impressionnante boule de feu se propagea dans les coursives. S'apercevant du danger mortel imminent, Anakin utilisa la Force pour envoyer Rex et ses camarades dans le tunnel de transfert et refermer l'accès derrière eux. Il verrouilla également la porte de la coursive qui lui faisait face. Faisant appel à ses pouvoirs, il essaya de contenir le souffle de l'explosion. Malheureusement la déflagration fut beaucoup trop puissante, et il fut gravement blessé lorsque la porte lui explosa au visage. Ahsoka revint sur ses pas pour le récupérer. Rex et la jeune Padawan l'installèrent ensuite à l'infirmerie sous la surveillance d'un Droïde Chirurgien 2-1B. Alors que le vaisseau se dirigeait vers le Resolute, un tir ennemi transperça sa verrière et tua sur le coup l'un des pilotes, son corps sans vie s'écrasant sur la commande d'hyperdrive. Selon les calculs de Bly, ils se dirigeaient vers une étoile ! Ne voyant aucune solution, Secura ordonna de couper les systèmes principaux pour une remise à zéro. Ahsoka s'exécuta et elle entama le décompte pour également couper l'alimentation auxiliaire. Rex s'accrocha de son mieux pour essayer de minimiser les effets du retour à l'espace réel. Malheureusement, avec le compensateur inertiel hors service, les passagers se retrouvèrent en apesanteur. Le Capitaine lâcha sa prise et fut collé à la paroi de la cabine tout en percutant violement Aayla. Grâce à la Force, cette dernière réamorça le système, et Tano éloigna le croiseur de l'étoile, vers la planète Maridun.

Rex veillant sur le Général Anakin Skywalker. Rex veillant sur le Général Anakin Skywalker.
Après un atterrissage en catastrophe, Rex força immédiatement l'écoutille et incita l'équipage à sortir rapidement. Il aida notamment l'un de ses frères blessés à se mettre à l'abri. Quelques minutes plus tard, le Capitaine de la 501ème Légion travailla avec Bly pour confectionner une tente de fortune pour y installer Anakin. Un peu plus tard, le Commandant repéra une petite tablette qui attestait d'une présence étrangère sur la planète. A la nuit tombée, les soldats entendirent des bruits inquiétants. Des bêtes sauvages rodaient dans les environs. N'ayant aucune autre solution, Secura décida de partir à la recherche de secours. Alors que le groupe s'apprêtait à se mette en route, elle chargea CC-7567 de rester sur place pour veiller sur Skywalker. Le clone essaya de réconforter Ahsoka en lui expliquant qu'il prendrait soin de son Maître. Il était évident qu'un lien s'était créé entre eux depuis la Bataille de Christophsis. L'officier s'installa ensuite avec son blaster près de son Général et activa également sa balise de localisation. Quelques heures plus tard, Rex entendit des bruits suspects dans les hautes herbes sauvages qui bordaient le campement républicain. Il alluma alors les lampes intégrées à son casque pour scruter les alentours.

Soudain, Anakin revint à lui et essaya de se lever. Le soldat se précipita vers lui pour l'aider. Le Jedi réussit difficilement à articuler pour le mettre en garde contre un danger imminent. A peine eut-il terminé sa phrase, qu'un impressionnant Mastif Phalone cloua le Capitaine au sol. La créature l'attrapa avec son bec et l'envoya à nouveau à terre. Essayant de garder son calme et d'éviter le bec pointu et les griffes acérées de l'animal, Rex parvint à dégager l'une de ses mains pour récupérer un Blaster DC-17. Il blessa son assaillant à la patte alors qu'il prenait la fuite. Au petit matin, Skywalker essaya à nouveau de se lever, mais, le clone lui recommanda de se reposer. Malheureusement, le Jedi ressentit un nouveau trouble dans la Force. Les créatures revenaient à la charge. Il devait combattre à ses côtés. Soudain, deux Mastifs apparurent face à eux. Le Capitaine brandit dans la seconde son arme et en neutralisa un avec une décharge mortelle en pleine tête. Le second fut entravé par un colon Lurmen, du nom de Wag Too, qui venait soigner le Jedi avec Tano et Bly. Une fois le danger écarté, Anakin fut installé sur un brancard et le petit groupe rejoignit Secura dans un village

Le lendemain matin, Rex se positionna sur une colline pour surveiller les environs. Une excellente initiative puisqu'il remarqua une Barge de transport C-9979 en approche. Les Séparatistes allaient bientôt débarquer sur Maridun. Il contacta dans la seconde son supérieur. Le Commandant Bly accusa réception de son message et lui demanda de revenir rapidement. Tee Watt Kaa intervint à son tour pour accuser les Jedi du danger qui menaçait son village. Son fils prit alors la parole pour expliquer à son père que les étrangers ne pouvaient pas être responsables de cette invasion : les Séparatistes ignoraient d'ailleurs la présence des républicains. Cependant Aayla et Skywalker acceptèrent de quitter les lieux pour ne pas exposer les Lurmens. Dissimulé derrière une hutte, le petit groupe assista notamment à l'arrivée d'un Neimoidien obèse, le Général Lok Durd. Soutenant Anakin avec l'aide de son collègue, CC-7567 suivit Secura et Tano dans les hautes herbes sauvages. Ils devaient absolument trouver un vaisseau pour quitter cette planète. Quelques heures plus tard, ils firent une petite pause pour essayer de trouver une solution à la situation actuelle. Rex fit remarquer à ses compagnons qu'il ne comprenait pas pourquoi les colons refusaient de prendre les armes. Selon lui, ils n'avaient aucune fierté. La Twi'lek essaya de lui expliquer qu'il fallait beaucoup de courage pour défendre ses convictions. Soudain, la jeune Togruta découvrit un droïde espion qui quadrillait le secteur à quelques mètres de distance de leur position. Rex et Cody dégainèrent en même temps pour abattre l'intrus, sans succès. CC-5052 brouilla son signal d'émission et ils se lancèrent à sa poursuite avant qu'il ne puisse retourner à sa base. Secura réussit à lui couper la route et à le sectionner en deux à l'aide de son Sabrelaser.

Le Capitaines Rex et le Commandant Bly sur Maridun. Le Capitaines Rex et le Commandant Bly sur Maridun.
Cependant, la course-poursuite les avait menés près du campement ennemi, pour être plus précis une véritable forteresse. Un impressionnant mur d'enceinte protégeait le périmètre, avec une seule entrée possible. Alors qu'il observait l'installation, Anakin découvrit un char doté d'une nouvelle arme. Afin d'éclaircir ce mystère, il envoya Rex et Cody. Malheureusement, le Général Durd décida de procéder à un essai. Son invention machiavélique était notamment capable de défolier la nature sans endommager les machines présentes sur le champ de bataille. Les deux clones aperçurent l'obus et tournèrent les talons pour se mettre en sécurité. Lorsque le projectile s'écrasa sur le sol, il libéra une impressionnante vague d'énergie qui carbonisa toute la végétation aux alentours. Rex réussit à accrocher son câble de rappel dans un arbre pour prendre de la hauteur. Le Commandant essaya d'imiter son partenaire mais il trébucha. Aayla réussit à le sauver in extremis en se balançant à une liane. La situation devenait de plus en plus critique. Peu de temps après, Skywalker remarqua que le Neimoidien réunissait ses bataillons pour retourner au village. Il souhaitait incontestablement essayer son arme contre des êtres vivants, en l'occurrence les Lurmens. A la nuit tombée, les républicains profitèrent de l'absence de l'officier Séparatiste pour tenter de s'infiltrer dans le campement. Alors que Secura et Tano graissaient la palissade, le Chevalier Jedi attira l'unité qui gardait la porte dans les hautes herbes en faisant bouger un petit caillou avec la Force. Rex et Bly en profitèrent pour surgir derrière eux et les neutraliser silencieusement. Quelques secondes plus tard, Ahsoka actionna les commandes de la porte. Le Capitaine se rendit rapidement au poste de commandement pour éliminer un droïde superviseur en faction. Une fois sa mission remplie, CC-7567 embarqua avec ses camarades dans une Navette Neimoidienne avec des générateurs de bouclier afin de protéger la communauté de Tee Watt Kaa. Ils réussirent à décoller sans le moindre problème.

Finalement, ils arrivèrent au village à l'aube. Les républicains se mirent rapidement au travail pour construire une barricade de fortune avec des cosses géantes. Quelques heures plus tard, les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants arrivèrent sur place. Toutefois, le sourire suffisant du Général Durd s'effaça lorsqu'il vit des Jedi derrière la barrière improvisée. Préférant rester à distance, le Neimoidien ordonna à un canonnier de préparer un obus pour engager le processus de défoliation. Rex informa Skywalker de l'arrivée du projectile et ce dernier ordonna l'activation des générateurs. Le bouclier se matérialisa rapidement pour protéger le village et la vague dévastatrice passa au-dessus. N'ayant aucune autre solution, le Neimoidien envoya ses droïdes attaquer la communauté. Alors que les trois Jedi passaient à l'attaque, CC-7567 et CC-5052 restèrent près des Lurmens pour les défendre. La première vague fut rapidement éliminée, mais les deux suivantes forcèrent les deux clones à se replier. Les droïdes réussirent à pénétrer dans le bouclier et à détruire les générateurs. Wag Too et son ami Tub lancèrent avec les autres villageois une contre-attaque féroce pour aider les soldats. Ils entravèrent les pieds des droïdes et tirèrent pour les faire chuter. Grâce à cette intervention, Anakin captura le Général Lok Durd. Quelques heures plus tard, l'Amiral Wullf Yularen arriva sur place avec trois vaisseaux de type Sar Destroyer Venator. Rex venait encore de livrer un combat éprouvant avec bravoure pour protéger des innocents.

Mission sur Orto Plutonia

Quelques mois plus tard, Rex prit la tête d'un détachement du corps des Clones Snowtroopers de la 501ème Légion pour se rendre avec les Généraux Skywalker et Kenobi sur la planète Orto Plutonia. Ce monde austère et glacé, situé dans le Système Pantora, possédait par ailleurs un avant-poste de la Grande Armée de la République pour pallier à une attaque surprise de la Confédération des Systèmes Indépendants. Cependant, le Président Pantoran Chi Cho avait contacté la Sénat Galactique pour l'informer que les communications avaient été mystérieusement rompues avec l'installation. Ce dernier décida notamment d'accompagner le petit groupe avec la Sénatrice Riyo Chuchi pour élucider ce mystère. Lorsqu'ils arrivèrent sur place, Anakin ordonna immédiatement à son second de déployer ses hommes et d'installer un maximum de senseurs avant la nuit afin de sécuriser la zone. Peu après, CC-7567 entra dans la base avec Obi-Wan. Ils découvrirent malheureusement uniquement des soldats morts dans la salle des commandes. De plus, des casques reposaient dans le hangar principal sur des piques. Sans aucun doute une coutume tribale locale.

Toutefois cette découverte était très troublante puisque, selon les divers rapports officiels, la planète était normalement inhabitée. La situation prit une nouvelle tournure lorsque les premières informations des éclaireurs permirent de localiser un vaisseau de la Fédération du Commerce échoué. Le Capitaine et les Jedi empruntèrent les nouveaux véhicules de type Swoop CK-6 pour se rendre sur place. Blaster au poing, le soldat s'avança prudemment dans les coursives pour finalement constater que l'équipage, en l'occurrence des Droïdes de Combat, avait également essuyé une violente attaque. Une fois dans la salle des communications, Kenobi activa le dernier message enregistré. Ils virent un droïde demander de l'aide et un impressionnant humanoïde lui sauter dessus. Rex ajouta que les archives indiquaient que l'affrontement s'était déroulé dans le canyon sud. Les Généraux décidèrent de suivre cette piste et les clones rentrèrent à la base pour protéger les deux dignitaires.

Quelques heures plus tard, l'officier clone fut rassurer de voir revenir ses compagnons car une impressionnante tempête commençait à se lever dehors. Obi-Wan prit la parole pour informer le Capitaine et les deux Pantorans qu'ils avaient découvert qu'une petite communauté Talz, menée par le Chef Thi-Sen, s'était en réalité défendue contre les troupes Séparatistes et que la base Républicaine fut prise pour cible à tort. Une malencontreuse erreur de jugement, mais elle souhaitant protéger son peuple et retrouver sa tranquillité. Fou de rage, le Président n'accepta pas cet affront, la convention des systèmes civilisés ne pouvait pas s'appliquer à cette espèce. Le Jedi lui fit remarquer que les Talz ne possédaient pas la technologie de l'hyperdrive et encore moins celle des vaisseaux spatiaux. Riyo Chuchi ajouta que la présence de ce peuple signifiait que le Sénat Galactique devait décider d'une juridiction pour Orto Plutonia. Cette nouvelle annonçait la fin possible du protectorat, une situation inacceptable pour Chi. Il se tourna vers Rex pour lui ordonner de rassembler ses troupes afin d'anéantir, selon ses paroles, ces dangereux sauvages. Anakin lui fit signe de ne pas bouger, un geste bien évidemment inutile puisqu'il obéissait uniquement à ses Généraux. Maître Kenobi ajouta qu'ils avaient organisé une rencontre pour instaurer une paix durable. Alors qu'il supervisait les préparatifs pour le départ imminent, CC-7567 constata que la tempête empêchait les canonnières de décoller, le groupe devrait à nouveau emprunter les Swoops. Lorsqu'il fut informé de la situation, Skywalker lui demanda de laisser des hommes surveiller l'installation. Une fois les membres installés dans les véhicules, l'équipe expéditionnaire quitta le hangar principal entouré par des engins de types Moto-Jet BARC.

Rex sur Orto Plutonia. Rex sur Orto Plutonia.
Peu après, ils arrivèrent au lieu de rendez-vous. Le politicien prit les devants en ordonnant à Rex de poster ses hommes pour préparer l'inévitable affrontement. Kenobi intervint à son tour pour contredire ses ordres. Aveuglé par la colère, Chi n'avait même pas remarqué que les Talz encerclaient déjà le petit groupe. Le clone brandit tout de même ses blasters afin de pallier à un assaut surprise, mais Anakin lui intima d'ordonner à ses hommes de baisser leurs armes et de ne pas provoquer les natifs. Cependant la situation tourna rapidement au cauchemar lorsque la diplomatie céda à la violence. Pendant l'entrevue, le Président expliqua à Thi-Sen qu'il ne quitterait pas la planète sans combattre, elle appartenait aux Pantorans. Refusant de se laisser insulter de la sorte, le Talz déclara la guerre. Cho regagna ensuite son Swoop CK-6 pour retourner à l'avant-poste. Skywalker sortit à son tour et se dirigea vers CC-7567 pour lui demander de protéger le politicien pendant qu'il essayerait de régler la situation pacifiquement avec la Sénatrice et Obi-Wan. Le soldat rassembla ses hommes et ils repartirent. Alors qu'ils parcouraient les étendues glacées, le groupe tomba dans une embuscade. Le Capitaine fut dans l'obligation d'abandonner son Freeco Bike lorsqu'un féroce Narglatch se jeta sur son pare-brise. Après une roulade, il dégaina dans la seconde ses deux DC pour neutraliser la créature. La 501ème forma un cercle avec les engins, mais des lances commencèrent à pleuvoir. N'ayant aune autre solution, Rex ordonna à ses troupes de se replier. Chi saisit son blaster personnel pour riposter, mais il fut stoppé dans son élan lorsqu'un projectile se planta directement dans son dos. Le clone se précipita vers lui et le hissa sur la partie avant d'une Moto-Jet BARC avant de quitter la zone. Thi-Sen se lança à leur poursuite avec ses guerriers.

Malheureusement, deux soldats périrent lorsqu'un pont de glace se déroba devant eux, l'officier stoppa son engin à la dernière minute pour éviter de subir le même sort avec son passager mourrant. Il déploya les survivants de son unité en éventail pour s'apprêter à recevoir les Talz. Ils furent sauvés in extremis par l'arrivée d'une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA avec à son bord les Jedi, des renforts et la Sénatrice. Le Président profita de la présence de Chuchi pour réclamer vengeance, elle devait absolument détruite les Talz. La Sénatrice lui expliqua qu'elle avait contacté l'Assemblée Pantoran pour l'informer de la situation critique. Les membres de cette dernière avaient décidé à l'unanimité de le révoquer sur le champ. Horrifié par cette nouvelle, Chi Cho décéda avec ses démons et sa conception aveugle de la justice. Peu après, Riyo accepta de reconnaître au nom de son peuple la souveraineté de Orto Plutonia aux Talz.

La Menace du Virus Blue Shadow

Par la suite, Rex se rendit avec les Généraux Skywalker et Kenobi sur Naboo pour une mission spéciale. La Reine Neeyutnee avait contacté le Conseil des Jedi de Coruscant pour l'informer que l'analyse d'un cerveau artificiel d'un Droïde Tacticien capturé dans les plaines par la Force Royale de Sécurité avait permis de découvrir dans les marécages la présence d'un laboratoire secret de la Confédération des Systèmes Indépendants. Bien avant l'arrivée de l'équipe d'intervention, Padmé Amidala décida de mener l'enquête avec Jar Jar Binks afin d'élucider ce mystère. Gregar Typho finit par recevoir une transmission de la Sénatrice avec les coordonnées probables de l'installation ennemie. Malheureusement, il n'obtint aucune autre nouvelle des deux éclaireurs. Quelques heures plus tard, les Jedi débarquèrent à Theed, et le Capitaine de la 501ème Légion resta à bord du vaisseau en orbite, prêt à intervenir avec son unité. Grâce aux informations précédemment envoyées par la femme d'Anakin, le groupe réussit à obtenir un plain détaillé en trois dimensions du site souterrain après avoir scanné le secteur. De plus l'étude de la mémoire d'un second droïde dévoila que le docteur Nuvo Vindi était à l'initiative du projet de renaissance du Virus Blue Shadow. L'enregistrement mentionnait également qu'il avait confectionné des centaines de bombes contenant sa semence de mort. Peu après, la Gungan Peppi Bow fut chargée d'accompagner Ahsoka Tano pour repérer les lieux avant de lancer une offensive.

Une fois sur place, la Padawan contacta son Maître et reçut l'ordre de mener l'attaque par l'entrée sud pour faire diversion. Il l'informa qu'il s'occuperait d'appréhender le Séparatiste et de délivrer Padmé. Pour finir, Kenobi désamorcerait les explosifs. Informé des objectifs de sa nouvelle mission, Rex embarqua dans une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA avec ses troupes pour gagner la surface. Ils arrivèrent sur la zone d'intervention au moment même où la Jedi utilisait la Force pour déposer un détonateur thermique sur la trappe. L'explosion libéra l'accès et CC-7567 plongea aussitôt dans les profondeurs de l'installation avec son Commandant. Dans un premier temps, l'officier clone ordonna à ses hommes de redoubler d'efforts pour éliminer le plus rapidement possible les nombreux Supers Droïdes de Combat. Malheureusement, ils furent dans l'obligation de se replier lorsque deux Droïdekas apparurent dans l'étroit couloir. Alors que les soldats tombaient les uns après les autres, Obi-Wan arriva en renfort en faisant écrouler une section du plafond sur les assaillants. Sachant que le temps était compté, le Maître repartit sur ses pas avec les démineurs. Afin de protéger ses arrières et l'accès à la salle, le Capitaine et Tano continuèrent d'avancer pour neutraliser les vagues successives de Droïdes de Combat. Cependant, ils furent informés qu'une bombe avait mystérieusement disparu de son râtelier. Padmé intervint à son tour pour leur expliquer que Nuvo avait confié l'engin à son petit droïde assistant. La Sénatrice retrouva finalement le fugitif et Rex la rejoignit rapidement avec la Togruta pour désamorcer l'engin. Pendant ce temps, Kenobi et Skywalker réussirent à neutraliser le docteur Vindi grâce à l'aide de Peppi Bow.

Le Capitaine Rex dans l'installation secrète du docteur Nuvo Vindi sur Naboo. Le Capitaine Rex dans l'installation secrète du docteur Nuvo Vindi sur Naboo.
Alors que les Jedi s'apprêtaient à regagner Theed avec le prisonnier, CC-7567 et la Padawan restèrent à l'intérieur du laboratoire pour terminer de sécuriser les différents secteurs. Soudain, un soldat remarqua que la chambre d'une bombe qui devait contenir une fiole de virus était vide. Amidala lui demanda immédiatement de sonner l'alarme. Deux clones finirent par retrouver l'assistant du scientifique en train de réamorcer la minuterie de l'un des explosifs. L'impressionnante déflagration libéra le Blue Shadow dans les couloirs. Conscient du danger, Rex ordonna au groupe de le suivre le plus rapidement possible jusqu'à une chambre sécurisée. Après une course effrénée, ils arrivèrent finalement devant une porte qui commençait à se refermer. Ahsoka bloqua le mécanisme de fermeture avec la Force et le Capitaine en profita pour se faufiler dans la minuscule ouverture. La Togruta entra in extremis dans la pièce entourée par un léger nuage bleuté. Inquiet, Anakin demanda un rapport de la situation. Par chance, Padmé et Jar Jar s'étaient réfugiés dans un local avec des combinaisons hermétiques. Cependant la situation tourna rapidement au cauchemar lorsqu'un clone informa ses compagnons que la toxine s'était finalement infiltrée dans leur pièce. Loin de se laisser décontenancer, Rex proposa d'éliminer les derniers Droïdes de Combat avant qu'ils n'ouvrent les différent accès pour libérer la semence mortelle dans l'atmosphère de la planète. Il savait que ses deux Généraux allaient trouver un antidote pour les sauver. Selon les médecins de Naboo, l'essence d'une racine de Reeksa pourrait guérir les personnes contaminées sans le moindre problème. Cette dernière se trouvait uniquement sur la planète Iego. Skywalker et Kenobi partirent immédiatement sur ce monde pour obtenir la base du futur médicament.

Quelques secondes plus tard, Rex et ses compagnons furent rejoints par la Sénatrice et le Représentant. L'officier confia son Blaster DC-15s à la jeune femme et un Blaster DC-17 au Gungan puis, la petite équipe se mit en chasse. Elle affronta dans un premier temps des modèles B1 qui tentaient de forcer la sortie sud. La seconde offensive fut contre deux Droïdekas. Vif comme l'éclair Ahsoka s'élança vers eux Sabrelaser au clair. CC-7567 brandit son arme pour lui assurer un tir de couverture. Malheureusement, Binks voulut imiter la prouesse du soldat et Padmé troua sa combinaison en se précipitant vers lui pour le protéger. Pendant ce temps, Tano élimina ses adversaires en activant sa lame à l'intérieur des boucliers défensifs. Une méthode risquée qui porta ses fruits. Après ce désastre, ils éliminèrent la dernière unité présente dans l'installation. Afin de soulager les clones infectés, le groupe se réfugia dans une salle. Troublée, Amidala exprima sa peine face à la souffrance des hommes. Rex lui répondit simplement qu'ils étaient nés pour servir la République Galactique, et à n'importe quel prix. Finalement, Anakin et Obi-Wan revinrent de Iego avec la souche du remède. Le Capitaine et ses camarades furent placés sur des civières et transportés à bord d'une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA par un Droïde Chirurgien 2-1B. Sur le tarmac, Kenobi félicita Jar Jar pour sa bravoure mais il ajouta qu'il devrait davantage perfectionner sa maîtrise du blaster. Avec un sourire en coin, Rex l'informa que son entraînement se ferait sans lui. Le Capitaine de la 501ème fut certainement transféré avec ses frères dans une unité médicale pour se rétablir et recevoir son traitement. Telle était l'existence des soldats de la Grande Armée de la République.

Les disparus de Kiros

Alors que les affrontements étaient de plus en plus violents dans la Galaxie, l'ombre maléfique de la Confédération des Systèmes Indépendants poussa de nombreuses planètes à profiter de ce profond bouleversement pour abandonner un système politique corrompu. Néanmoins, des milliers de mondes indécis ou souhaitant rester neutres se retrouvèrent convoités par les deux factions.

Bataille de Kiros

Suite de l'invasion de Kiros, la Grand Maître Yoda mobilisa un groupe de combat en urgence pour venir en aide au Gouverneur Roshti, le dirigeant d'une petite communauté de Togruta non-violente. Une fois sur place, la Compagnie Ghost du Commandant Cody fut chargée de sécuriser le plus rapidement possible le nord et le sud de la ville dans le but d'encercler le quartier général ennemi. Pendant ce temps, Rex s'installa aux commandas d'un blaster à répétition dans une petite nacelle fixée à une Moto-Jet BARC pilotée par Obi-Wan Kenobi. Afin de détendre l'atmosphère, Anakin, également installé sur un engin du même type que celui de ses amis avec Ahsoka à l'artillerie, proposa à ses camarades de compter les points en fonction des droïdes abattus. Cependant, son petit jeu fut interrompu avec l'arrivée d'une colonne de CAB dans les ruelles qui commença à décimer les rangs. Le Capitaine de la 501ème descendit de son habitacle et saisit un lance-missiles portatif. L'un de ses projectiles élimina deux véhicules adverses. Un excellent tir qui lui permit de prendre la tête du concours. Peu après, ils arrivèrent enfin devant la base des Séparatistes. Mais ils notèrent un fait troublant : les huit millions de Togruta n'étaient plus sur Kiros ! Finalement, Cody fit son apparition avec un message urgent. L'officier de la CSI en poste, Xerius Ugg, sollicitait un entretien privé avec le Maître Jedi. Ce dernier accepta de rejoindre le Besalisk et laissa volontairement son Comlink activé pour permettre à ses compagnons de suivre les négociations.

Grâce à ce stratagème, le trio découvrit que des bombes thermales étaient dissimulées dans toute la cité et qu'elles exploseraient si les soldats refusaient de quitter les lieux dans les plus brefs délais. N'ayant aucune autre solution, ils partirent à la recherche des explosifs grâce à des données fournies par R2-D2. CC-7567 s'installa sur un toit avec un fusil sniper pour couvrir efficacement la progression du Chevalier et de sa Padawan. Il procéda ainsi à l'élimination d'un Droïdeka embusqué d'un nouveau genre spécialisé dans le tir de précision. En dépit d'une forte résistance de la part des droïdes, les Jedi eurent de temps de désamorcer l'ensemble des charges mortelles. Pendant ce temps, les pourparlers de Kenobi se soldèrent par la mort de Ugg. Toutefois, le journal personnel du défunt permit de découvrir l'implication de la Guilde des Esclavagistes Zygerriens dans la disparition mystérieuse de la population. De retour sur un Star Destroyer Venator stationné en orbite, Yoda expliqua au petit groupe, par le biais d'une transmission holographique, que Dooku cherchait déjà à accuser la République Galactique de la soi-disant extermination des non-humains. Profondément touché par le problème de l'esclavage, Anakin demanda à Rex de rapatrier ses hommes et à l'Amiral présent de préparer sa Flotte pour Zygerria. Obi-Wan contredit aussitôt les ordres de son ancien apprenti pour lui proposer un plan beaucoup plus subtil.

Rex affronte des CAB sur Kiros. Rex affronte des CAB sur Kiros.

Capture du Fate's Hand

Quelques heures plus tard, ils s'envolèrent à bord du Twilight à destination d'une ceinture d'astéroïdes. Cette dernière s'était formée après la destruction de la planète natale du peuple Shi'kar par collision avec une comète. Ainsi cette zone était devenue un repaire de contrebandiers et de hors-la-loi où les gros patrouilleurs de la République ne pouvaient pénétrer. En conclusion les individus qui passaient par cet endroit étaient d'excellents informateurs. Par chance, l'officier clone repéra sur son écran de contrôle un vaisseau Zygerrien, le Fate's Hand. Sans attendre, le Maître contacta le responsable du bâtiment visé pour lui proposer de la marchandise à un prix très attractif. Son interlocuteur l'autorisa à enclencher la procédure d'amarrage. Arme au poing, Rex se dissimula derrière des caisses dans la soute du Cargo G9 Rigger tout en gardant un œil sur le sas pour pallier à une attaque surprise ou à une mauvaise réaction de leur hôte. Le criminel qui faisait face aux Jedi se présenta sous le nom d'Onyx. Après les salutations d'usage, il fit sa proposition au trio avec un léger sourire de triomphe : leur cargaison contre la vie sauve. Il déchanta quand les Sabrelasers s'activèrent avec l'apparition des clones.

Les Généraux lui expliquèrent qu'ils recherchaient juste des informations et non à l'affronter. Fou de rage, le Zygerrien ordonna à son équipage d'éliminer les gardiens de la paix. Pour ne pas arranger les choses, le Capitaine remarqua que des dizaines d'alcôves s'ouvraient dans le couloir pour permettre à des pirates de les prendre à revers. Les Républicains furent dans l'obligation de se replier dans la soute du Twilight, avec des prisonniers, lorsqu'un missile explosa dans la coursive. Soufflé par la puissance de l'impact, le clone s'écroula à terre. Consciente des enjeux, Ahsoka se laissa volontairement capturer en refermant le sas juste derrière elle. Le simple fait de le laisser ouvert aurait de toute façon assurément tué ses camarades en cas de dépressurisation. Soudain, le pilote de l'appareil ennemi tenta de déloger l'engin toujours fixé à sa coque en volant près des astéroïdes. En réponse, Anakin procéda à la destruction du système de contrôle des réacteurs. Tano attachée sur la passerelle, mais en possession d'un Comlink dissimulé dans l'une des ses bottes, appela ses compagnons. Kenobi lui ordonna dans la seconde d'actionner la commande d'ouverture de l'écoutille de maintenance arrière avec le Force.

Cependant, Onyx s'empara de l'appareil de communication pour négocier avec les Généraux. Il acceptait de leur restituer la Togruta contre ses hommes captifs. Le Maître accepta de réfléchir à sa proposition. Sans perdre de temps, Rex revêtit une combinaison et suivit ses supérieurs dans le vide spatial. Ils partirent en direction du passage déverrouillé par Ahsoka. Malheureusement, ils furent obligés d'affronter une créature carnivore capable de survivre dans l'espace lâchée par les Zygerriens. Malgré cet obstacle, ils réussirent tout de même à monter à bord du Fate's Hand. Onyx dégaina son Blaster et le braqua aussitôt sur la tempe d'Ahsoka. Obi-Wan lui recommanda de s'écarter et lui rappela qu'ils souhaitaient juste des renseignements sur la colonie de Kiros enlevée par son peuple. Acculé, il leur expliqua que la Reine Miraj Scintel l'avait invité à participer à la vente à l'encan royal où les Togruta seraient proposés aux acheteurs conviés. Finalement, les Jedi décidèrent de réquisitionner son vaisseau et d'enfermer les pirates sur le Twilight.

Mission sur Zygerria

A destination de Zygerria, le quatuor découvrit des Chasseurs Vautours en orbite de la planète. Les natifs étaient désormais alliés à Dooku. Grâce au Fate's Hand, ils purent se poser sans le moindre problème au Spatioport local. Anakin revêtit un uniforme d'esclavagiste et accepta qu'Ahsoka devienne sa marchandise. Rex et Kenobi deviendraient ses adjoints de sécurité. Alors qu'ils parcourraient les rues de la cité, le Capitaine Slego de la Garde Celeste appréhenda le Chevalier et commença à l'interroger. Skywalker se présenta à lui sous le nom de Lars Quell. Il prit soin d'ajouter qu'il avait gagné la propriété de son transporteur Zygerrien au jeu. De plus, il avait remporté son laissez-passer pour la grande fête. Le gradé rétorqua que les invitations étaient nominatives. Le simple fait de s'en servir était considéré comme un crime, passible de la peine de mort. Voyant que la joute verbale pourrait rapidement dégénérer, CC-7567 se prépara à intervenir. Mais son Général reprit le dessus. Le soldat fut désarmé dans la seconde et se retrouva avec le blaster de son interlocuteur sur le front.

La Reine Miraj Scintel, qui avait participé à l'échange par l'intermédiaire d'un droïde caméra qu'elle dirigeait elle-même, fut impressionnée par la rapidité et les capacités de l'inconnu. Elle demanda à l'officier de cesser les hostilités sur le champ et d'emmener le nouvel arrivant borgne jusqu'au palais en vue d'une audience. Le clone et ses camarades suivirent l'escorte à distance mais furent obligés de rester dans l'ombre. L'endroit était trop bien gardé pour espérer y pénétrer. Tano proposa alors à ses amis de se rendre au centre de détention. Rex régla son arme en mode paralysant et envoya à terre une sentinelle en possession des clefs de la prison. Ils retrouvèrent par le plus grand des hasards le Gouverneur Roshti dans l'une des cellules. Ce dernier expliqua à ses libérateurs que son peuple avait été envoyé sur un monde mystérieux. La Padawan le rassura en lui promettant de le retrouver. Soudain, un Zygerrien repéra les intrus et donna l'alerte. Face à cette situation, le clone et son Commandant montèrent sur une impressionnante créature quadrupède et traversèrent littéralement un mur pour se retrouver à l'air libre. Kenobi fit de même en compagnie du dirigeant de la colonie.

Devant la Garde Celeste qui se mobilisait pour les arrêter, le Maître Jedi ordonna à Tano, avant de se faire piéger par un lance-filets, de prendre une autre direction mais de le rejoindre au Spatioport. Au même moment, elle reçut un appel d'Anakin. Miraj l'autorisait à participer à la vente à condition qu'il lui présente l'un de ses esclaves. Peu après, elle arriva au palais dans le rôle de la Princesse Zaa Vashee sous la surveillance de CC-7567 déguisé en gardien. Impressionnée, la dirigeante décida de la prendre à son service. Le jour des enchères, Rex infiltra la sécurité et se plaça en hauteur. Alors que les propositions étaient de plus en plus importantes pour le lot offert par Dooku, Slego et le Premier Conseiller Atai interrompirent les réjouissances. Le politicien rejoignit Miraj pour lui expliquer que le légendaire Obi-Wan Kenobi venait d'être capturé. Voyant que la foule réunie commençait à paniquer à la vue du Jedi enchaîné, elle demanda à Lars, qui siégeait à ses côtés, de le fouetter pour lui prouver son obéissance. Vif comme l'éclair, le Capitaine de la 501ème descendit des gradins en rappel tout en ouvrant le feu sur les Zygerriens. Skywalker et Ahsoka révélèrent également leur véritable identité en passant à l'action.

En dépit de l'effet de surprise, les Républicains furent finalement appréhendés. Par la suite, la Reine prit contact avec Dooku pour lui expliquer les récents événements. Le Comte fut dans un premier temps furieux d'apprendre l'organisation des enchères. Des rumeurs commençaient déjà à circuler sur les actions immorales de la Confédération. Avant de couper la communication, il ordonna à Scintel d'exécuter les Jedi. Cependant elle avait déjà en tête un autre avenir possible pour ses détenus. Elle décida d'envoyer Kenobi, Roshti et l'officier clone au centre de reconditionnement de Kadavo, de donner Tano à Slego et de garder auprès d'elle Anakin en tant que garde du corps avec la survie de ses camarades comme moyen de pression.

Destination Kadavo

A leur arrivée sur la planète, le Gouverneur Togruta fut heureux de retrouver ses semblables malgré les circonstances. Pendant les séances de travaux forcés, Rex étudia attentivement les systèmes de surveillance. Selon lui, l'endroit était aussi bien protégé que le Temple Jedi de Coruscant. Une évasion serait loin d'être facile. Voyant que les prisonniers perdaient espoir, les deux hommes réussirent à leur redonner du courage en mentionnant la libération de Kiros. Avec le temps le Gardien en chef remarqua que ses « pensionnaires » commençaient à répondre à la discipline par une soumission qui était loin d'être naturelle. Sachant que les nouveaux arrivants étaient responsables de ce bouleversement, il les convoqua dans son bureau. Lors de l'entrevue, le Zygerrien en charge des communications informa son supérieur de l'approche d'un vaisseau affilié à la Guilde et d'une Flotte de la Grande Armée de la République... Ils virent ensuite sur les écrans Anakin et Ahsoka descendre du transporteur avec des soldats. CC-7567 profita de la diversion pour neutraliser avec plaisir ses geôliers.

Quelques heures plus tôt, Dooku s'était rendu personnellement sur Zygerria dans le but d'exécuter Miraj pour sa désobéissance. Toutefois, elle était parvenue à révéler l'existence de Kadavo à Skywalker avant de rendre son dernier souffle. Soudain, un groupe de combat Séparatiste apparut en orbite et Asajj Ventress fendit les cieux avec des bombardiers. Darth Tyranus lui avait ordonné d'effacer toutes les traces de l'implication de la CSI dans l'enlèvement des Togruta. La destruction de l'installation était une priorité. La Dark Acolyte se posa sur l'appareil de ses adversaires et tenta de les écraser en utilisant les appendices du Trident, l'appareil qui avait enlevé Rotta sur Tatooine. Rex récupéra un lance-missiles apporté par ses frères et envoya un projectile sur l'engin de la Sœur de la Nuit. Obi-Wan saisit l'occasion pour sectionner l'une des excroissances. L'Adepte du Côté Obscur fut obligée de prendre la fuite avec l'intervention de l'Escadron Shadow.

Le Capitaine sur Kiros en compagnie des Togruta. Le Capitaine sur Kiros en compagnie des Togruta.
Peu après, les Républicains placèrent des explosifs dans le centre. Cependant, le Commandant Cody interrompit les préparatifs en raison d'un message urgent de Palpatine. Le Chancelier Suprême souhaitait prendre possession de la structure. Estimant le danger qu'elle représentait, Kenobi appuya sur le détonateur. De retour sur Kiros, le Gouverneur Roshti expliqua à Yoda, en voyant Rex distribuer des blasters, que son peuple avait décidé d'apprendre les arts du combat auprès de la garnison qui resterait stationnée sur place. Il était parfaitement conscient que sa vision d'un monde sans armes avait ses limites désormais.

Blocus de Ryloth

Quelques mois après ces événements, Rex retourna au front avec Anakin Skywalker en intégrant l'équipage du Star Destroyer Venator Resolute pour une nouvelle mission capitale. L'objectif principal de cette opération consistait à détruire une flotte d'occupation Séparatiste, commandée par le Capitaine Mar Tuuk, en orbite de Ryloth afin de permettre aux Généraux Mace Windu et Obi-Wan Kenobi de déployer des soldats au sol pour repousser les troupes de Wat Tambor. L'officier de la 501ème Légion n'aurait bien évidemment pas à combattre les vaisseaux ennemis à bord d'un chasseur stellaire, mais à donner son avis sur les différentes stratégies mises en place. La formation républicaine fut ainsi complétée avec le Redeemer et le Defender. Lorsque la Flotte de l'Open Circle émergea finalement de l'hyperespace en orbite de la planète, les officiers aperçurent uniquement un Vaisseau de contrôle de la Fédération du Commerce entouré par deux Frégates du Clan Bancaire Intergalactique. Sur ordre de l'Amiral Wullf Yularen, le Commandant Ahsoka Tano prit les commandes de son Delta-7B Aethersprite pour affronter la cible prioritaire avec l'aide des membres de l'Escadron Bleu. Suivant la stratégie préalablement établie, les Destroyers attendirent patiemment le premier passage des V19 Torrent avant d'engager le combat.

Mais soudain, quatre bâtiments ennemis supplémentaires de type Frégate de Communication Munificient réintégrèrent l'espace réel pour renforcer le blocus. Prévoyant un désastre, Yularen ordonna aux appareils de se replier avant de se faire piéger. Cependant, la Togruta refusa d'entendre raison et continua sur sa lancée avec ses hommes. Malgré ses puissants boucliers déflecteurs, le Redeemer subit des dommages irréversibles face aux Chasseurs Droïdes kamikazes qui se précipitèrent sur sa coque. Un assaillant parvint également à passer le barrage et à percuter la verrière de la passerelle du Resolute. L'Amiral s'écroula sur le pont. Incapable d'éviter les tirs croisés, l'Escadron Bleu fut rudement touché. Huit pilotes sur dix perdirent la vie pendant la retraite. Une fois à bord, le Général Skywalker ordonna au Defender de le suivre dans l'hyperespace. Les deux bâtiments émergèrent finalement aux abords du système afin d'évaluer les dégâts. Rex se rendit au hangar principal pour informer le Chevalier que Mace Windu souhaitait un rapport sur les progrès. Sachant que la situation actuelle était plus que désastreuse, le clone se proposa pour informer le Korunnai de la situation, mais le Jedi déclina son offre. Il lui demanda uniquement de s'occuper des blessés et de faire la liste des avaries. Une fois ses tâches terminées, il rejoignit son supérieur sur le pont pour participer à la réunion. Ils furent notamment chargés de mettre en place une nouvelle stratégie pour forcer le blocus dans les plus brefs délais. A défaut l'invasion serait obligatoirement reportée. Une fois la transmission coupée, CC-7567 partit à la recherche de Ahsoka. Sachant que son Commandant était profondément touchée par la mort de ses pilotes, il la retrouva finalement à l'unité de soins auprès de Yularen.

Planification de la seconde offensive sur le Resolute. Planification de la seconde offensive sur le Resolute.
Quelques minutes plus tard, le Capitaine contacta Anakin via son communicateur de poignet pour l'informer que le Defender avait un grave problème. Le Destroyer ne pourrait pas participer efficacement à la seconde offensive, il était beaucoup trop endommagé. Après avoir analysé la situation, Skywalker décida de procéder rapidement à son évacuation. L'équipage, le matériel et des V19 Torrent neufs rejoignirent les baies du Resolute. Rex prit le relais des opérations lorsque son supérieur s'éloigna pour discuter avec sa Padawan des événements récents. Il lui expliqua qu'il prendrait les commandes du Defender avec R2-D2 pour éperonner le Vaisseau de contrôle de la Fédération du Neimoidien. Pendant ce temps, elle élaborerait elle-même un plan pour récupérer sa capsule de sauvetage et pour éliminer les derniers éléments de la Flotte Séparatiste. Avant que Tano ne puise protester, il informa les soldats clones de sa décision et il partit avec une Navette d'Attaque de Classe Nu. CC-7567 comprit qu'Ahsoka devrait rapidement reprendre confiance en elle pour que les troupes suivent ses ordres sans discuter. Le Capitaine rejoignit un officier tacticien pour élaborer un plan efficace et lorsque le Commandant pénétra dans la pièce, il ordonna aux hommes présents de se mettre au garde à vous. Dans un premier temps, elle hésita à prendre la parole pour exposer son idée, mais Rex l'encouragea à dépasser sa peur. Elle décida alors de leur expliquer que le Resolute devrait présenter dès son arrivée sur le champ de bataille sa coque face aux frégates adverses pour protéger le pont et les hangars. Ainsi les escadrons pourraient décoller sans le moindre problème et déborder les lignes ennemies.

Face à l'indécision des deux clones, Yularen fit son entrée avec un bandage sur la tête. Selon lui cette stratégie était très audacieuse, mais la situation actuelle demandait des mesures drastiques. De retour en orbite de Ryloth, le Resolute vit le Defender percuter le bâtiment de Mar Tuuk. Ahsoka ordonna à Rex de trouver un moyen pour récupérer le module de Skywalker et, elle partit rejoindre les survivants de l'Escadron Bleu, une formation d'Y-Wings BTL-B et de V19 pour l'assaut final. Lorsque l'Amiral termina la manœuvre de retournement de son Destroyer, les chasseurs décollèrent tous en même temps. Grâce à l'impressionnant arsenal des appareils déployés, ils éliminèrent sans le moindre problème les engins ennemis. Quelques minutes plus tard, la flotte d'invasion de trois Croiseurs Acclamator de Mace Windu et d'Obi-Wan Kenobi apparut à son tour. CC-7567 en profita pour prendre les commandes d'une Navette d'Attaque de Classe Nu pour récupérer Anakin. Le déploiement des troupes terrestres pouvait commencer.

Débâcle de Felucia

Peu après la Prise d'otages au Sénat Galactique de Cad Bane et de ses acolytes qui s'était terminée par la libération du Vigo du Soleil Noir Ziro le Hutt, initialement emprisonné pour l'enlèvement du fils de Jabba Desilijic Tiure, Rotta, Rex se rendit sur Felucia aux côtés des Généraux Skywalker et Kenobi afin de contrer l'avancée des forces de la Confédération des Systèmes Indépendants dans le Secteur Thanium. Malgré les moyens déployés, CC-7567 et ses hommes furent rapidement encerclés et submergés par un déploiement important de Droïdes de Combat. N'ayant aucune autre solution pour sauver la vie des clones, les Jedi demandèrent une extraction en urgence. Maître Plo Koon répondit à leur appel en arrivant à bord d'un Star Destroyer Venator. Prenant les commandes de son Delta-7B Aethersprite, le Kel Dor escorta les Canonnières indispensables à l'évacuation ave l'aide d'une petite formation de Chasseurs V19 Torrent à travers les décharges énergétiques des nombreuses Frégates de Communication Munificient présentes en orbite.

Lorsque les appareils débarquèrent finalement au sol, le Capitaine de la 501ème Légion ordonna à ses frères de se replier. Seulement l'opération rencontra un léger problème. Ahsoka Tano qui combattait dans la jungle avec des AT-TE et un A6 Juggernaut refusa de battre en retraite. Son unité venait de forcer un barrage et la Togruta estimait qu'elle pouvait encore renverser la situation. Une fois les soldats embarqués, les transports décolèrent et partirent à sa rencontre. A destination, les LAAT/i se positionnèrent exactement entre les troupes Séparatistes et celles de l'apprentie. Rex et ses compagnons ouvrirent aussitôt le feu pour couvrir les derniers rescapés depuis les portes béantes. Anakin fut obligé d'élever la voix sur sa Padawan pour l'obliger à le suivre. Le Venator plongea ensuite en hyperespace après avoir récupéré l'ensemble des Canonnières.

Mission sur Devaron

Suite au vol d'un Holocron au sein même du Temple Jedi de Coruscant par le Chasseur de Primes Cad Bane pour le compte du Maître Sith Darth Sidious, l'officier embarqua à bord du Star Destroyer Venator de Wullf Yularen avec ses frères dans le but d'empêcher le Duro de capturer sa prochaine cible : le Maître Bolla Ropal. Le Rodien, qui supervisait l'installation d'un avant-poste sur Devaron, était le gardien du Cristal Kyber qui renfermait la liste de tous les enfants sensitifs repérés par l'Ordre Jedi dans la Galaxie. A destination, l'équipage du Resolute aperçut des Frégates de Communication Munificient qui s'apprêtaient déjà à quitter les lieux. La seule explication possible était que le criminel avait déjà enlevé le non-humain. Sans perdre de temps, l'Amiral demanda à ses artilleurs de les éliminer et de détruire les convertisseurs d'énergie d'un vaisseau suspect qui s'écartait de la zone de combat pour plonger en vitesse lumière. Anakin finit par comprendre qu'il s'agissait du hors-la-loi qui tentait de prendre la fuite. Rex, qui s'était initialement préparé à débarquer sur la planète pour soutenir la garnison locale, se rendit dans le hangar principal avec ses camarades en attendant les directives.

Une fois le système de propulsion de l'appareil ennemi neutralisé, Skywalker se dirigea vers eux en prévision d'un abordage. Ils allaient tout simplement utiliser des AT-TE pour arraisonner le bâtiment de Bane. Les véhicules étaient pressurisés et dotés de pieds magnétiques. Dans un premier temps, le Capitaine laissa transparaître sa surprise, mais il se reprit rapidement en se rappelant que son devoir n'était pas de remettre en question les ordres. Néanmoins, après réflexion, il jugea, à l'instar de Tano, l'idée loin d'être mauvaise. Sans perdre de temps, il envoya le Bataillon Execute vers l'ATAT300 et le Bataillon Carnivore en direction de l'engin 773. Les quadripodes s'élancèrent dans l'espace et atterrirent sur la cible sans le moindre problème. Les hommes pénétrèrent ensuite dans le vaisseau adverse par une écoutille avant de gagner la passerelle. Malheureusement, ils trouvèrent uniquement sur place des Droïdes de Combat. CC-7567 rassembla une petite unité dans le but de sécuriser le hangar principal et de détruire les Capsules de sauvetage en compagnie d'Anakin et d'Ahsoka afin d'empêcher Cad de s'échapper.

Alors qu'ils parcouraient les coursives, la structure se mit à trembler. L'autodestruction venait d'être déclenchée. Ils découvrirent ensuite le corps sans vie de Ropal dans une cellule. Pour ne pas arranger les choses l'éclairage s'éteignit. Rex recommanda à ses frères de passer en vision nocturne après s'être cogné à un tuyau. Par chance, R2-D2 repéra l'ombre de leur adversaire à une intersection. L'équipe s'élança et pénétra dans une salle d'artillerie qui se verrouilla derrière elle. Bane venait de les attirer dans un piège. Le Chasseur de Primes coupa la gravité artificielle et ordonna à ses troupes de passer à l'attaque. Faisant appel à son entraînement intensif, Rex réussit à se retenir à un élément fixé au sol. Denal recommanda à ses frères d'activer les semelles magnétiques de leurs bottes. L'effet d'apesanteur s'estompa lorsque le Droïde astromech R2 parvint à se brancher sur un terminal. Le Duro préféra prendre la fuite. Ahsoka s'élança derrière lui et les portes blindées se refermèrent sur son passage. Elle était désormais livrée à elle-même. Le Chevalier enfonça aussitôt son Sabrelaser dans le métal renforcé pour créer une sortie et rejoindre son apprentie.

Rex et quelques uns de ses hommes. Rex et quelques uns de ses hommes.
Arme au poing, le Capitaine de la Compagnie Torrent tenta de couvrir son supérieur avec les survivants mais un B1 maladroit tira sur un obus. L'explosion ravagea littéralement la pièce. Malgré les nombreux débris, le clone sortit indemne de cet enfer. Séparé de son second par un mur de gravas, Skywalker lui demanda de se rendre au hangar avec les rares rescapés et de trouver un moyen de transport pendant qu'il partait à la recherche de la Togruta. Peu de temps après, ils arrivèrent à destination. Néanmoins, un incendie se propageait très rapidement dans la frégate, le réacteur principal allait bientôt être touché par les flammes. Informé du danger par un appel de Yularen, CC-7567 envoya Denal et Koho secourir les utilisateurs de la Force. Le duo finit par se retrouver par le plus grand des hasards devant Bane, à l'étage supérieur de la baie de décollage, qui tentait de prendre la fuite. En dépit de l'effet de surprise, les deux soldats perdirent la vie. Cad revêtit dans la seconde l'armure de Denal avant de l'habiller avec ses propres vêtements. Il envoya ensuite la dépouille en contrebas sous les yeux étonnés d'Ahsoka, d'Anakin et de Rex qui s'apprêtaient à quitter le bâtiment en feu du Clan Bancaire Intergalactique à bord d'une Navette Neimoidienne.

De retour sur le Resolute, Rex remarqua des traces de sang suspectes qui ne pouvaient pas appartenir à un humain. Conscient de la découverte, Bane, toujours sous son identité usurpée et en possession du Cristal Kyber et de l'Holocron., s'échappa aux commandes d'un Chasseur V19 Torrent. Obi-Wan Kenobi et Mace Windu finirent par la suite par récupérer les objets volés sans pour autant capturer le criminel.

Seconde Bataille de Geonosis

Quelques mois plus tard, l'officier fut envoyé en opération spéciale en orbite de Geonosis. Suite à une mission d'espionnage sur Cato Neimoidia menée conjointement par la Sénatrice Padmé Amidala et Skywalker, la République Galactique avait découvert que la Confédération des Systèmes Indépendants construisait en secret de nouvelles fonderies sur la planète rouge. Une découverte inquiétante qui nécessitait une intervention rapide pour les détruire et éviter le prolongement de ce conflit. Malheureusement, il fut incapable de contacter ses frères normalement stationnés sur place. Toutefois, il parvint à réaliser des relevés typographiques de la zone suspecte et à les transmettre au Temple Jedi de Coruscant.

Destruction du générateur de bouclier

Lorsque la flotte d'intervention arriva à destination, il accompagna les Commandants Cody et Jet à bord d'un Star Destroyer Venator pour le briefing avec les Généraux. Selon le plan préalablement établi, les forces terrestres rassemblées pour cette occasion se diviseraient en trois unités pour éviter des pertes trop importantes lors du débarquement et se rassembleraient finalement sur une aire d'atterrissage avant de mener un assaut dévastateur contre le générateur de bouclier qui protégeait l'usine. De ce fait, Kenobi arriverait par le centre, Anakin et Ahsoka par le sud et Ki-Adi-Mundi par le nord. Une fois les dernières mises au point terminées, le soldat rejoignit le Chevalier dans le hangar pour embarquer à ses côtés dans une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA. Le vaisseau s'engagea dans l'atmosphère à la tête d'un détachement. Bien évidemment, les tirs ennemis commencèrent à pleuvoir sur les nombreux engins en approche. L'appareil finit par s'écraser après avoir essuyé des attaques répétitives.

Indemne, Anakin ouvrit l'une des portes et engagea aussitôt le combat contre un groupe de guerriers Geonosiens. Il savait pertinemment que le site du crash était loin du lieu de rendez-vous et que le temps était désormais compté. Il ordonna à Rex de mobiliser les hommes et de récupérer les armes avant de se mettre en route. Leur progression s'avéra plus difficile que prévue. Un mur fortifié bloquait le passage. Ils furent obligés de se réfugier derrière des rochers pour éviter un déluge de décharges mortelles. CC-7567 et les autres clones se mirent en position afin de neutraliser les tourelles automatiques pendant que leurs supérieurs entamaient une ascension plutôt difficile. Grâce à eux, les Jedi prirent par surprise les Droïdes de Combat en haut du mur. Une fois la menace neutralisée, le Capitaine en profita pour les rejoindre. Au même moment, deux Droïdekas passèrent à l'action. Il s'approcha discrètement de l'une des cibles et inséra son blaster à l'intérieur de son champ de protection pour la neutraliser. Skywalker s'occupa quant à lui de la seconde. Ils installèrent ensuite les explosifs et Tano envoya Rex dans les airs. Ils tombèrent ensemble dans le vide. Anakin utilisa la Force pour ralentir la chute vertigineuse de son second. L'enceinte détruite, ils se remirent en marche.

CC-7567 découvre les joies de la chute libre. CC-7567 découvre les joies de la chute libre.
Ils finirent par retrouver le groupe dirigé par Mundi et Jet puis ils se dirigèrent vers le point de rassemblement défendu par Kenobi et le 212ème Bataillon d'Attaque. Les Généraux et les officiers se regroupèrent ensuite pour débattre de l'assaut final. En conclusion, Ahsoka, son Maître et CC-7567 pénétrèrent dans le bouclier des fonderies et neutralisèrent les scanners avec des Grenades IEM. Les derniers AT-TE disponibles apparurent à leur tour et éliminèrent le générateur. Le Cereen sécurisa la zone avec les Canonnières. La phase deux de la mission pouvait commencer : la destruction de l'usine.

Assaut

En raison de leurs blessures, Ki-Adi et Obi-Wan quittèrent le champ de bataille et le Capitaine fut chargé d'accueillir Luminara Unduli et Barriss Offee. Le Mirialan avait élaboré un plan plutôt ingénieux. Puisque les soldats étaient obligés de progresser sur un pont pour espérer investir le bâtiment visé, les Padawans emprunteraient un réseau de catacombes pour investir les lieux et gagner le réacteur principal. Sa destruction engendrerait une réaction en chaîne évidente. Les clones auraient la charge d'assurer une diversion avec les Généraux et de résister le plus longtemps possible. Comme prévu, des dizaines de Droïdes de Combat se présentèrent à eux. La situation commença véritablement à devenir critique lorsque des Geonosiens les prirent à revers. En dépit de ce piège habilement orchestré par le tacticien TX-21, ils continuèrent à riposter avec efficacité. Soudain, des engins d'un nouveau genre sortirent de la fonderie. CC-7567 se prépara à les accueillir en coordonnant les Canons Anti-Véhicules AV-7. Frustré, il finit par remarquer que les chars étaient dotés d'un puissant blindage. Leurs batteries étaient tout simplement inefficaces. Les AT-TE présents furent décimés en une poignée de secondes.

N'ayant aucune autre solution, Skywalker demanda à Rex de mettre en sécurité le reste des troupes. Fidèle à lui-même, le clone hésita. Il ne pouvait tout simplement pas se résigner à abandonner son supérieur. Anakin lui expliqua qu'il comptait détruire la passerelle avec l'aide de Lumineux dans le but d'expédier les appareils dans le vide. Une décision expéditive qui porta ses fruits. Cependant, il restait un léger problème, les apprenties n'étaient toujours pas sorties de l'usine et les bombes allaient normalement exploser d'une minute à l'autre. Impuissant, le Capitaine assista à l'effondrement des infrastructures. Refusant d'accepter l'inévitable, le Chevalier mobilisa ses soldats et ceux de sa collègue pour fouiller les décombres. Par chance, ils perçurent une impulsion sur le canal de communication utilisée par Ahsoka. En suivant la source du signal, ils retrouvèrent les deux élèves indemnes. Après des retrouvailles touchantes, il conduisit lui-même la Togruta et Barriss jusqu'à une Canonnière d'évacuation. Les Républicains devaient désormais poursuivre Poggle le Bref. Unduli, Kenobi, Skywalker et le Commandant Cody finiraient par l'appréhender au Temple Progate où il avait trouvé refuge auprès de la Reine Geonosienne Karina la Grande.

Rex coordonne l'assaut des Canons Anti-Véhicules AV-7. Rex coordonne l'assaut des Canons Anti-Véhicules AV-7.

L'affaire des Vers de Cerveau Geonosiens

Lorsque le moment fut venu de lever définitivement le camp, Ki-Adi-Mundi informa ses collègues que Mace Windu subissait de lourdes pertes sur Dantooine. Le Général avait envoyé un signal de détresse pour recevoir du matériel de secours. Puisque les quatre Jedi présents devaient escorter ensemble l'Archiduc sur Coruscant à bord d'un Star Destroyer Venator, Tano et Offee seraient chargées de cette opération de ravitaillement. Elles devraient gagner le Centre médical d'Ord Cestus où se trouvait Kit Fisto pour y récupérer la précieuse cargaison. Pour ce faire, les jeunes filles feraient le trajet avec une partie des membres de la Compagnie Tango. Seulement le voyage s'avéra plus mouvementé que prévu. Des Vers de Cerveau Geonosiens avaient en effet contaminé l'équipage. Inquiet de ne pas recevoir de nouvelles de son apprentie, Anakin ordonna à Rex de surveiller attentivement les communications. Une excellente idée puisqu'il parvint à entrer en contact avec elle. Informé du danger qui déambulait à bord de la Frégate Médicale Pelta TB-73, le Chevalier utilisa ses pouvoir contre Poggle pour lui soutirer le moyen de neutraliser les parasites.

Mission sur Saleucami

Peu après cet événement, les Jedi réceptionnèrent un message inquiétant de Grievous. Ils apprirent que le Star Destroyer Venator d'Eeth Koth avait croisé lors d'une patrouille dans la dangereuse Bordure Extérieure un Destroyer léger Recusant de la Guilde du Commerce et trois Frégates de Communication Munificient du Clan Bancaire Intergalactique dirigés par le cyborg. Ce dernier avait profité de cette rencontre pour capturer le Zabrak. Par chance, le Commandant Wolffe, qui assistait également à la réunion, aux côtés de Plo Koon, remarqua que le captif remuait subtilement les doigts. Un langage codé. Grâce à la perspicacité de l'officier clone, les Généraux apprirent que leur collègue était détenu en orbite de Saleucami. Avec ce renseignement en leur possession, les Républicains réunirent en urgence de nombreux appareils en prévision de l'opération de secours. A destination, Skywalker profita d'une diversion de Kenobi pour s'introduire sur le vaisseau de l'ancien guerrier Kaleesh en compagnie d'Adi Gallia et de CC-7567. Le Capitaine resta à côté de leur transport pour protéger leur point de sortie.

En dépit de la réussite du sauvetage éclair, Grievous était parvenu à gagner la surface de la planète en empruntant une Barge de transport C-9979 endommagée. Rex débarqua aux côtes d'Obi-Wan pour tenter d'arrêter le Séparatiste. Le Maître chargea Kix, Jesse, et Hardcase de rechercher de potentielles Capsules de sauvetage en direction des marécages avec l'officier de la 501ème Légion. Ainsi, le quatuor emprunta des Moto-Jets BARC pour quadriller la zone. Malheureusement, deux Commandos BX embusqués ouvrirent le feu. Le tir envoya le gradé immédiatement au sol. En raison de l'importance des blessures, ses subordonnés préférèrent se diriger vers une ferme afin de lui prodiguer les premiers soins en toute sécurité. La propriétaire, Suu, accepta de l'héberger dans la grange. Le trio repartit ensuite explorer la région sans lui. A la nuit tombée, Rex, allongé sur des bancs avec un pansement à base de Bacta sur le torse, aperçut une ombre suspecte dehors. Faisant semblant de dormir, il se releva précipitamment arme au poing. Cependant, son blaster lui fut arraché des mains. Le soldat remarqua aussitôt que son assaillant était un clone !

Rex en compagnie des membres de la famille de Cut Lawquane. Rex en compagnie des membres de la famille de Cut Lawquane.
Fidèle à lui-même, il questionna son interlocuteur. Son adversaire, Cut Lawquane, lui expliqua qu'il exerçait désormais la profession de fermier. Rex savait quant à lui qu'il se trouvait devant un déserteur. Il découvrit ensuite l'existence de sa relation amoureuse avec la Twi'lek et de l'adoption de ses deux enfants, Jekk et Shaeeah. Son frère lui raconta ensuite son histoire autour d'une partie de Dejarik. Après la Bataille de Geonosis, le transport de son unité s'était écrasé sur Saleucami suite à un piège tendu par deux canonnières de la Confédération des Systèmes Indépendants. Profondément marqué par la mort de ses équipiers et seul survivant de cet accident, il avait décidé de rompre son engagement et de changer de vie. Soudain, son récit fut interrompu par les cries des deux bambins qui jouaient dehors. Ils venaient de découvrir une capsule de sauvetage remplie de BX rescapés dans le champ. Sans perdre de temps, Suu emmena les petits avec elle en sécurité à l'étage de la maison. Son mari verrouilla toutes les issues et récupéra ses armes. Avec l'aide de Rex, il parvint, non sans mal, à neutraliser les assaillants. Le lendemain matin, CC-7557 se prépara à rejoindre Kenobi. Le cyborg était parvenu à lancer un appel de détresse et à quitter les lieux à bord d'une Navette Neimoidienne. Inquiète la Twi'lek lui demanda s'il comptait révéler la présence de son compagnon. Bien que déstabilisé par cette découverte, il consentit à garder le secret. Son état physique engendrerait volontairement, selon lui, une petite perte de mémoire.

Mission sur Gwori

Quelques mois après la mission d'Orto Plutonia, le Conseil des Jedi fut informé que la flotte de la Confédération des Systèmes Indépendants était deux fois plus volumineuse et puissante que celle de la République Galactique. Face à cette situation inquiétante, Mace Windu et le Chancelier Suprême Palpatine décidèrent de confier la planification d'une mission d'infiltration sur Gwori aux Généraux Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi pour localiser les chantiers navals du Clan Bancaire Intergalactique. Une fois les coordonnées obtenues, l'Escadron Hunter, composé des derniers bombardiers BTL-B de chez Koensayr, prendrait la suite des opérations pour procéder à un bombardement chirurgical. Cependant, l'installation était très bien défendue. Outre un important déploiement de vaisseaux de type Frégate de Communication Munificient, la planète était protégée par un nouveau système de sécurité révolutionnaire. Ce dernier était capable d'irradier les vaisseaux normalement automatisés pour éliminer les passagers clandestins. Rex fut rappelé sur Coruscant avec trois de ses hommes pour participer à cette mission de haute importance. Afin de pénétrer dans les chantiers, la République réussit à détourner un cargo d'approvisionnement et Anakin trouva une solution pour échapper aux radiations mortelles. Dans un premier temps, il convia la petite équipe dans une usine de congélation carbonique. Selon ses informations, la carbonite était un excellent isolant et elle pouvait tromper très facilement les scanners. CC-7567 comprit immédiatement le plan audacieux de son supérieur. Skywalker et Kenobi furent les premiers à subir le processus de congélation et le Capitaine suivit avec ses frères. Les blocs furent placés dans la soute du cargo dérobé, et R2-D2 se chargea du pilotage.

Lorsque l'engin arriva en orbite de Gwori, il passa sans le moindre problème le système de sécurité. Cependant, le petit groupe d'intervention ignorait que le superviseur des chantiers, Juhm, avait été informé personnellement par le Comte Dooku qu'une mission de sabotage se préparait. Lorsque les deux Droïdes de Combat attachés à la surveillance l'avertirent qu'un convoi comptait anormalement un vaisseau supplémentaire, le Muun comprit immédiatement qu'il s'agissait d'un piège des Jedi et il ordonna sa destruction. Le Droïde astromech R2 largua immédiatement sa cargaison sur le sol neigeux de la planète et il réussit à s'échapper à son tour juste avant l'explosion du vaisseau. Lorsque Rex fut tiré de son « sommeil », il fut frustré de constater que l'un de ses frères était prisonnier de la carbonite à cause d'un dysfonctionnement du panneau de contrôle. Il se résigna à le laisser sur place en prenant soin de le dissimuler pour le récupérer après la mission. Quelques minutes plus tard, la petite équipe aperçut enfin les chantiers depuis une falaise. Les républicains se concertèrent rapidement, et Anakin demanda à sa Padawan, Ahsoka Tano, de s'infiltrer dans un poste de communication en contrebas pour transmettre les coordonnées de l'installation à l'Amiral Wullf Yularen. Rex fut chargé de l'accompagner avec ses deux soldats et de la protéger. Le Capitaine força la porte du Bunker et fit reculer derrière lui la Togruta avant d'éliminer les droïdes. La novice se précipita sur l'un des ordinateurs et envoya les informations vitales. Au même moment, le Superviseur Juhm détecta la transmission non autorisée et apparut sur l'écran principal. Le Muun fut stupéfait de constater que ses adversaires étaient encore vivants. CC-7567, ses hommes, R2-D2 et la Togruta eurent juste le temps de sortir du petit bâtiment avant l'activation de son autodestruction.

Infiltration dans le centre de communications. Infiltration dans le centre de communications.
Rex prit la tête de son équipe et la mena dans une grotte pour échapper aux patrouilles. Cependant, l'endroit était habité par un carnivore et l'un des hommes du Capitaine ne réussit pas à éviter les impressionnantes mâchoires de la créature. Ahsoka brandit son Sabrelaser et le planta dans le crâne de la menace. Quelques heures plus tard, la Togruta commença à devenir de plus en plus impatiente, elle souhaitait absolument sortir de l'abri temporaire pour rejoindre Skywalker et Kenobi sur les chantiers. Rex consentit à prendre en considération les exigences de son commandant et ils sortirent à découvert, sans R2-D2. Une mauvaise décision, puisque le dernier soldat de CC-7567 fut touché dans le dos par un tireur embusqué et ils furent encerclés par des Droïdes de Combat B2. Juhm conduisit ses deux captifs sur une falaise escarpée et ils y retrouvèrent Anakin et Obi-Wan. Le Muun attacha ses prisonniers à l'air libre avec des électro-liens. Puis, le superviseur informa ses prisonniers qu'ils seraient exécutés à l'aube devant le Comte Dooku. Lorsqu'il quitta les lieux, Anakin et Ahsoka utilisèrent la Force pour détruire le panneau de contrôle des menottes et R2 fit son apparition pour libérer ses camarades. Les Jedi et le Capitaine Rex se dépêchèrent de retourner rapidement aux chantiers pour procéder à l'évacuation des esclaves avant le bombardement. Afin de les faire quitter la planète rapidement, les Généraux décidèrent de réquisitionner une Frégate de Communication Munificient en construction. Alors qu'ils embarquaient, Rex brandit son blaster pour éliminer les Droïdes de Combat trop curieux. Peu après, le vaisseau se libéra de sa baie et commença son ascension vers l'orbite. Au même moment, l'Escadron Hunter fit son apparition et commença son attaque. Cependant, Anakin fit un léger détour pour récupérer le bloc de carbonite défectueux précédemment dissimulé.

De retour sur Coruscant, Rex se rendit de nouveau à l'usine de congélation carbonique pour assister au réveil de son frère. Lorsqu'il revint à lui, le soldat Toomer fut déçu de ne pas avoir participé à la mission. Le Capitaine le rassura en lui répondant qu'il y aurait encore de nombreux conflits.

Mission de contre-espionnage

Bataille de Queel

Par la suite, Rex embarqua à nouveau sur un Star Destroyer Venator avec le 212ème Bataillon d'Attaque sous les ordres des Généraux Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi. Cette nouvelle mission était très classique puisqu'elle consistait essentiellement à repousser une invasion des forces de la Confédération des Systèmes Indépendants sur la planète marécageuse Queel. Une fois sur place, les premiers rapports permirent aux Républicains de remarquer que les Droïdes de Combat défendaient farouchement leur poste de commandement dans les régions sauvages avec des canons lourds très puissants. Afin d'éviter un assaut frontal qui causerait des morts inutiles, le Capitaine de la 501ème Légion fut chargé de s'approcher discrètement, avec Ahsoka Tano, de l'artillerie ennemie en empruntant la voie sous-marine. Pendant ce temps, le Commandant Cody resterait à la base et les deux Jedi inséparables utiliseraient des véhicules de type Speeder ISP pour attirer l'attention des Droïdes de Combat ailleurs.

Après une courte plongée, le petit groupe arriva enfin en vue de la cible sans le moindre problème. La Togruta et le soldat émergèrent très rapidement des eaux boueuses et passèrent à l'attaque. Grâce à la Force, la Padawan souleva un obus et l'envoya flotter près des canons et CC-7567 visa soigneusement le projectile avec son Blaster DC-17. L'impressionnante explosion vaporisa littéralement la ligne de défense. Il est important de noter que cette méthode fut déjà utilisée sur la Station Skytop lors de la libération de R2-D2. Peu après, l'assaut fut suspendu en raison d'une transmission urgente provenant du Conseil des Jedi de Coruscant. Les officiers se rendirent à bord d'un A6 Juggernaut stationné à la base, et le Grand Maître de l'Ordre Jedi avec son homologue Ki-Adi-Mundi exposèrent une affaire délicate à leurs interlocuteurs. Un espion à la solde du Comte Dooku - nommé Messo - avait dérobé une carte de données avec les prochains plans de bataille et les différents mouvements de la Flotte de la Grande Armée de la République dans la Galaxie. Le Cereen demanda à Skywalker et à Tano de se rendre sur la planète Mon Gazza pour appréhender l'agent séparatiste. Afin de conclure l'entretien, Yoda ajouta que Kenobi resterait sur Queel pour continuer la mission. Dubitatif, ce dernier se tourna vers Rex pour lui recommander de veiller sur eux et d'éviter les ennuis. Amusé, le Capitaine lui répondit que le duo était incontrôlable. Une réponse très rassurante.

Podrace sur Mon Gazza

Quelques heures plus tard, le trio embarqua à bord du Twilight pour gagner la capitale de Mon Gazza. Cette planète, qui possédait jadis des mines d'épices, proposait annuellement l'une des plus grandes Podrace. Une fois sur place, le groupe en déduisit rapidement que l'espion allait profiter de cette manifestation pour remettre les précieuses informations à son contact. Afin de repérer les lieux, Anakin partit en éclaireur et Rex en profita pour ôter son armure et revêtir un costume civil. Un clone était bien évidemment beaucoup trop reconnaissable avec son équipement habituel. Peu après, le Chevalier contacta ses compagnons pour les informer qu'il venait de repérer Messo en banlieue. Selon lui, la meilleure solution serait de le pister et de démanteler le réseau entier. Un plan qui fut accepté à l'unanimité. Malheureusement, le non-humain repéra Anakin et tenta de le neutraliser avec son blaster. Sabrelaser au poing, le Jedi détourna les rayons mortels sans le moindre problème. Affolé, son adversaire recula et passa par-dessus une balustrade. Skywalker le rattrapa in extremis par le poignet tout en lui demandant de lui remettre la carte. Alors que son interlocuteur lui expliquait que l'objet était déjà en possession de son contact, sa manche se déchira. Le traître perdit la vie lorsqu'un Podracer croisa sa route en contrebas.

Quelques minutes plus tard, R2-D2, Ahsoka et l'officier de la 501ème Légion arrivèrent dans les gradins. Ils en déduisirent rapidement qu'une écurie servait de couverture. Un excellent moyen pour voyager dans la galaxie sans attirer les soupçons. Afin de découvrir les espions, la Togruta fut inscrite pour participer à une épreuve de qualification. Alors que son Maître préparait son futur bolide, elle réussit à obtenir des informations très intéressantes du Temple Jedi. D'après les rapports, plusieurs affaires d'espionnage coïncidaient avec l'organisation de courses, et une seule équipe avait participé à toutes les compétitions. Anakin demanda alors à sa Padawan de distraire le pilote vedette du groupe en question, le Twi'lek Kidd Kareen, pour lui permettre de fouiller son stand. Ses recherches lui permirent notamment de découvrir un communicateur séparatiste. Malheureusement ses investigations prirent fin lorsque les mécaniciens de l'atelier et le Devaronien Maxus remarquèrent sa présence. CC-7567 se précipita immédiatement vers son Général pour tenter de neutraliser un Gamorreen, un Nikto et un Toydarien. L'altercation fut stoppée grâce à l'intervention du Twi'lek. Anakin lui expliqua qu'il voulait juste s'assurer que son engin n'était pas truqué. Les excuses furent acceptées et Tano se prépara pour son épreuve.

Anakin Skywalker et le Capitaine Rex contre les agents Séparatistes. Anakin Skywalker et le Capitaine Rex contre les agents Séparatistes.
Dans un premier temps, Ahsoka fit un excellent démarrage qui réussit à impressionner Rex, mais son module fut violemment percuté par celui de l'un de ses adversaires et elle s'écrasa sur la ligne d'arrivée. Toutefois, sa prouesse lui permit de se qualifier pour la course finale. Voyant que le véhicule était désormais inutilisable, Kidd lui proposa de lui prêter son engin de rechange. Ce geste conforta Tano sur le fait que le Twi'lek était innocent. Dubitatif, Skywalker lui demanda de laisser de côté ses sentiments et de continuer à le surveiller pendant qu'il suivrait avec son second son coéquipier, Maxus. Après quelques minutes de marche, ils s'installèrent finalement à une table de l'établissement de « l'honorable Sebulba » pour surveiller leur suspect. Ne se doutant absolument de rien, ce dernier sortit un petit holoprojecteur de poche pour contacter le Comte Dooku. Le Chevalier envoya immédiatement R2-D2 se positionner discrètement près de lui avec un Comlink. Les deux Républicains finirent par apprendre que les données vitales étaient bien en sa possession et que le Seigneur Sith s'apprêtait à lui envoyer son meilleur agent pour les récupérer. Alors qu'ils quittaient les lieux, le clone fut persuadé que son supérieur connaissait personnellement le propriétaire Dug. Amusé, le Jedi lui répondit qu'il l'avait déjà croisé une fois, dans le passé...

Peu après, l'heure de la dernière course fut annoncée. Alors que les Podracers entamaient le dernier tour, Rex aperçut le Devaronien s'arrêter à son stand pour récupérer un colis des mains d'un Rodien. Le Twi'lek était bien innocent, son coéquipier était l'unique coupable. Le soldat et le Général se précipitèrent vers lui pour tenter de l'intercepter mais il réussit à leur échapper. Anakin décida alors de contacter Ahsoka pour l'informer de la situation mais CC-7567 l'interpella pour régler un problème plus urgent. Les mécaniciens de l'atelier s'étaient rassemblés pour tenter de les neutraliser. Faisant appel à la Force, Skywalker envoya un projectile vers ses adversaires afin de les envoyer au sol. Sans perdre de temps, il enfourcha un Swoop pour tenter de rattraper sa cible et Rex se retrouva seul avec le Droïde astromech R2 contre les derniers séparatistes. Grâce à son entraînement, il parvint à les neutraliser sans le moindre problème. Pendant ce temps, Anakin réussit à mettre en fuite l'agent de Darth Tyranus, en l'occurrence la tristement célèbre Asajj Ventress, et à détruire la carte de données avec l'aide de sa Padawan et de Kidd Kareen. Maxus perdit la vie lorsque son engin percuta une falaise rocheuse. La mission terminée, les deux Jedi et Rex remercièrent le pilote Twi'lek pour son intervention et ils embarquèrent à bord du Twilight pour Coruscant. Le Capitaine de la Compagnie Torrent de la 501ème Légion venait une fois de plus de prouver son courage face à des situations délicates et éprouvantes. Une fois en orbite, ils contactèrent Obi-Wan pour obtenir des information du front de Queel. Le Maître Jedi les informa que les forces droïdes n'étaient plus un problème.

Articles en rapport

R2-D2
R2-D2
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
501ème Légion
501ème Légion
Organisations