Y-Wing BTL-B

Produit par Koensayr Manufacturing au début de la Guerre des Clones, le Y-Wing BTL-B fut spécialement conçu pour exceller au combat rapproché. Afficher le sommaire

Généralités

Produit par Koensayr Manufacturing au début de la Guerre des Clones, le Y-Wing BTL-B fut spécialement conçu pour exceller au combat rapproché.

Long de vingt-trois mètres quarante et pourvu de deux puissants moteurs ioniques qui lui permettaient de parcourir sans le moindre problème 950 kilomètres par heure, ce chasseur biplace était très polyvalent. Il pouvait être aussi bien destiné à des missions d'attaque ou de bombardement. Capable d'infliger des dégâts impressionnants à sa cible, il restait toutefois surpassé par de nombreux autres appareils, comme par exemple le Chasseur Droïde, en termes de vitesse et de furtivité.

Un équipage de deux personnes était nécessaire pour manœuvrer cette forteresse volante, un pilote et un copilote. Le premier se chargeait uniquement des manœuvres et des canons laser jumeaux moyens dirigés vers l'avant. L'artilleur, tourné vers l'arrière, prenait place dans une petite bulle capable de tourner sur un axe à trois cent soixante degrés pour contrôler les deux canons légers à ions couplés et les redoutables lance-torpilles à protons. Par ailleurs, un petit espace fut spécialement aménagé pour transporter une cargaison pour un poids maximum de cent trente kilogrammes. En temps normal le Y-Wing BTL-B était également doté d'un hyperpropulseur qui lui assurait une performance de classe deux sur les routes hyperspatiales ordinaires. Un droïde astromech, le plus souvent une unité R2, installé dans un petit logement accompagnait les soldats pour assurer les repartions urgentes en plein combat et calculer les coordonnées des sauts.

Des Y-Wings BTL-B stationnés dans un hangar du Star Destroyer Venator Resolute. Des Y-Wings BTL-B stationnés dans un hangar du Star Destroyer Venator Resolute.

Au cœur de la Guerre des Clones

Alors que la guerre faisait rage dans la Galaxie, une partie de la Flotte de l'Open Circle reçut pour mission de détruire le Malevolence du Général Grievous qui semait la terreur au sein de la Marine de la République.

Sachant qu'un vaisseau capital n'avait aucune chance d'atteindre la cible et encore moins de lui affliger des dégâts importants, Anakin Skywalker contacta le Chancelier Suprême Palpatine pour lui demander l'autorisation d'utiliser les nouveaux Y-Wings BTL-B. Le Sénateur Gran Ask Aak, également présent, expliqua au jeune Jedi que les appareils en question n'étaient pas encore prêts. Ils devaient être encore testés pendant trois semaines. Une fois la transmission coupée, le Chevalier partit avec un Star Destroyer Venator, en compagnie de R2-D2, Ahsoka Tano et des pilotes de l'Escadron Shadow, sur une station spatiale orbitant autour de la planète Bormus. Sur place, le Général parvint à distraire un responsable pour permettre à ses hommes de quitter l'installation avec les appareils.

Ce premier essai fut un véritable succès puisque les engins permirent d'éliminer les impressionnants canons à ions du Croiseur Lourd Subjugator de la Confédération des Systèmes Indépendants au cours de la Bataille de la Nébuleuse de Kaliida. Par la suite, les biplaces furent déployés à de très nombreuses reprises comme par exemple lors d'une Mission sur Gwori où l'Escadron Hunter employa leur puissance de feu pour détruire des chantiers navals appartenant au Clan Bancaire Intergalactique. On peut également citer d'autres groupes qui s'illutèrent notamment à la Bataille de Kothlis et à la Seconde Bataille de Geonosis.

Un bombardier Y-Wings BTL-B. Un bombardier Y-Wings BTL-B.

Articles en rapport

R2-D2
R2-D2
Personnages
Ahsoka Tano
Ahsoka Tano
Personnages
Escadron Shadow
Escadron Shadow
Organisations