Maître Sith

Un Maître Sith était un Seigneur Sith qui formait un Apprenti Sith.

Certains ont été tués par leurs propres apprentis. Parfois, c'est l'Apprenti qui meurt.
_Darth Tyranus à propos des Maîtres Sith

On déclarait Maître Sith un Seigneur Sith lorsqu'il était à son apogée. Celui-ci prenait alors en charge un Apprenti Sith, qu'il formait pour qu'il puisse un jour lui succéder - un certain nombre de maîtres furent néanmoins connus pour s'être entourés de plusieurs élèves, ce qui n'était vraiment pas recommandé... On en trouvait de toutes sortes : leurs buts étaient aussi variés que les méthodes qu'ils employaient pour y arriver. Un Darksider qui atteignait ce rang - équivalent maléfique de celui de Maître Jedi - pouvait consolider les pouvoirs de ses sbires dans la Force à l'aide des siens ; l'un des meilleurs exemples de cette pratique fut peut-être bien l'intronisation par Palpatine de Xecr Nist et de Tedryn-Sha, aux postes respectifs d'Exécuteur et Guerrier du Côté Obscur - manoeuvre qu'il serait sans doute bon de rapprocher du renforcement de leurs capacités dont bénéficièrent les membres du Culte de Ragnos. Une telle opération affaiblissait, cependant, celui qui la réalisait, et pouvait même aller jusqu'à entraîner sa mort. De plus, le Maître Sith échouait parfois à transmettre sa puissance à un autre, et il perdait alors, bêtement, une partie de son énergie pour rien.

L'usage voulait qu'on puisse désigner par le titre de Seigneur Noir un Maître Sith ; Kaan ferait de cette généralisation abusive le fondement de la Confrérie des Ténèbres. Son rival le plus virulent : Darth Bane, ne ferait pas non plus de réelle distinction entre les titres de Maître, de Darth et de Seigneur Noir, lorsqu'il se mettrait à imaginer l'Ordre des Seigneurs Sith. Une confusion qu'on retrouverait encore longtemps après ces deux là, notamment à l'époque de la Seconde Insurrection Corellienne - moment où Lumiya chercherait à faire de Jacen Solo, futur Darth Caedus, le Maître des Sith. Toute Académie Sith ayant su démontrer son importance avait des Maîtres Sith à sa tête. L'Académie Sith de Korriban a toujours été, de par sa localisation, probablement la plus importante de toutes, et ce toutes périodes confondues ; à l'époque de la Guerre Civile des Jedi, c'était Uthar Wynn qui était aux commandes de cet établissement prestigieux, lequel avait succédé à Jorak Uln. La Confrérie des Ténèbres, lorsqu'elle s'empara de l'endroit, en confia la direction à Qordis. Celui-ci était alors assisté des Maîtres Borthis, Hezzoran, Kas'im, Orilltha et Shenayag, qui prenaient tous pour la plupart six étudiants sous leur aile. Parmi ceux qui étaient experts dans le maniement des armes, il aurait été nommé un Maître d'Armes de la Sith.

La Règle des Deux fit en sorte qu'il ne puisse plus y avoir qu'un unique Maître Sith à la fois, tout comme il ne pouvait plus y avoir qu'un seul apprenti - les deux étant, ceci dit, nommés Seigneur Noir des Sith sans distinction. Cette restriction fut outrepassée plusieurs fois - notamment par Darth Vader, qui éduqua en secret largement plus d'une Main de l'Ombre - avant d'être finalement levée lors de la promulgation de la Règle de l'Unité par Darth Krayt. La promotion d'un Seigneur au rang de Maître Sith n'en demeurait pas moins, sous le Nouvel Ordre Sith, une récompense des plus prestigieuses ; une telle nomination, toutefois, n'était pas sans danger : car à l'opportunité de pouvoir voir transmettre le savoir du Maître à la nouvelle génération, se disputait le risque pour Darth Krayt d'avoir affaire à un nouveau rival un peu trop ambitieux...

Articles en rapport

Darth Krayt
Darth Krayt
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Borthis
Borthis
Personnages