Droïde de Combat B1

Droïde de Combat.

Dans les cinquante dernières années de la République, nombre de nations et de mondes décidèrent de préserver leurs intérêts face à la violence qui s'accroissait sur les routes commerciales. Pour ce faire, ils augmentèrent leur capacité en moyens militaire

Dans les cinquante dernières années de la République, nombre de nations et de mondes décidèrent de préserver leurs intérêts face à la violence qui s'accroissait sur les routes commerciales. Pour ce faire, ils augmentèrent leur capacité en moyens militaires avec des légions entières de droïdes. La Fédération du Commerce contribua à l'augmentation de cet effectif militaire, avec ses fameux Droïdes de Combat. La Fédération donna sa production à la Baktoid Combat Automata. Les Droïdes de Combat allaient être utilisés pour garder les convois, les livraisons, ainsi que les cargos. Cependant, ces droïdes avaient quelques défauts, à commencer par leur intelligence limitée. En réalité, ces droïdes si la Fédération avait voulu en faire des soldats aguerris, auraient dû avoir des milliers de cerveaux individuels, ce qui aurait coûté une fortune ! Au lieu de cela, la Fédération du Commerce préféra investir dans un Ordinateur Central de Contrôle (OCC) qui permettait de contrôler les Droïdes de Combat tout comme les Chasseurs Droïdes.

Ces droïdes avaient un minimum d'autonomie, mais le plus souvent, l'OCC contrôlait leurs moindres faits et gestes. Lorsque les droïdes perdaient contact avec l'OCC, ils se mettaient automatiquement en mode veille, et s'ils venaient à être capturés, les droïdes disposaient d'une sorte de système d'autodestruction qui détruisait leurs composants pour éviter qu'ils ne tombent entre de " mauvaises " mains. Ces deux éléments contribuaient à faire du Droïde de Combat un élément coûteux de l'Armée de la Fédération, mais aussi un soldat fragile. Mais malgré cela, les droïdes étaient faciles à réparer et les pièces facilement remplaçables puisque fabriquées en série.

Il était difficile de reconnaître les gradés des simples soldats dans un bataillon de Droïdes de Combat. Les sous-officiers se distinguaient des simples troupes par un Comlink sur leur pack dorsal. Sinon, des couleurs permettaient de distinguer les fonctions des droïdes : bleu pour les pilotes, rouge pour les Droïdes de Sécurité, le jaune pour les Droïdes de Commandement. Heureusement, les Droïdes de Combat ne prenaient pas beaucoup de place et étaient faciles à entreposer. La Fédération du Commerce utilisait des Transport Multi Troupes pour débarquer ses Droïdes de Combat sur les champs de bataille. Ils pouvaient aussi piloter des STAP ainsi que des chars blindés. Il est également notable que sur leurs packs dorsaux, leur numéro était retranscrit via l' Alphabet de la Fédération du Commerce. Ainsi, lors de la Bataille de Naboo, chaque Droïde de Combat était identifié par une série de chiffre donnée.

Après le désastre de Naboo, la Fédération du Commerce chercha à créer une nouvelle génération de Droïde de Combat qui permettrait plus d'intelligence et d'indépendance au combat. Cependant, malgré l'invention des Super Droïdes de Combat, la Fédération trouva que ces droïdes améliorés coûtaient trop cher et continua à créer des Droïdes de Combat. Comme le prévoyaient les accords passés dans le cadre de la Confédération des Systèmes Indépendants, la Fédération du Commerce procura des milliers de droïdes, qui se battirent notamment contre les clones sur Geonosis.

Articles en rapport

Blocus de Naboo
Blocus de Naboo
Événements
Geonosis
Geonosis
Planètes
Naboo
Naboo
Planètes