Eeth Koth

Mâle Zabrak originaire de la planète Nar Shaddaa, Eeth Koth était l'un des membres du Conseil des Jedi. Il participa à la Guerre Hyperspatiale de Iaco Stark et à la Guerre des Clones. Afficher le sommaire

Membre du Conseil des Jedi

Pour la plupart des habitants de la Galaxie, Nar Shaddaa était un monde inhospitalier qui accueillait les pires criminels. Pourtant, c'est sur cette planète que vit le jour Koth. Orphelin avant d'avoir pu se souvenir du visage de ses parents, le Zabrak, aidé inconsciemment par ses incroyables talents latents dans la Force, passa le début de son enfance dans les obscurs bas-fonds de la Lune des Contrebandiers. Par chance, il croisa le chemin d'un être mystérieux qui changea sa vie. Alors âgé de quatre ans, il rencontra par le plus grand des hasards un Jedi, dont l'identité est encore inconnue à ce jour, qui décela son potentiel. Il l'emmena avec lui sur Coruscant pour le présenter à ses pairs. Bien évidemment selon les règles des gardiens de la paix, le non-humain était trop vieux pour commencer une formation. Toutefois, le Conseil des Jedi, impressionné par son autodiscipline innée, dérogea à cette règle. Il ne le regretta jamais. D'ailleurs son espèce était réputée pour sa grande tolérance à la douleur physique, un don qui s'était développé durant des millénaires pour répondre à l'environnement hostile d'Iridonia. Au fil du temps, l'élève apprit à utiliser son pouvoir et à en découvrir les multiples facettes. Au final, ses nombreuses aptitudes lui permirent de réussir ses épreuves et d'accéder au titre de Chevalier puis de Maître. Par la suite, il fut autorisé à siéger aux côtés d'Oppo Rancisis, Yoda, Yaddle, Depa Billaba ou bien encore de Yarael Poof.

Le Maître Jedi Eeth Koth. Le Maître Jedi Eeth Koth. Dès lors, Eeth jugea que le moment était venu d'endosser son rôle de professeur. Il finit par prendre sous son aile Sharad Hett. Ils passèrent de nombreuses années ensemble partageant toutes sortes de missions et d'aventures. Même s'il n'avait pas de famille propre, il considérait qu'il était important pour un Jedi de garder le contact avec ses proches. Ainsi, il encouragea fortement son Padawan à le faire. Toutefois, le duo voyageait en permanence et l'apprenti rompit malgré lui les liens avec son premier foyer. En privé, le jeune homme avoua à son mentor qu'il se sentait de plus en plus vide et perdu. Profondément troublé, Koth s'efforça de le comprendre mais refusa de le conseiller. Leurs pensées étaient bien trop différentes. Il lui promit néanmoins de demander en son nom un congé spécial pour qu'il puisse rentrer chez lui. Le Zabrak s'excusa pour toute la souffrance qu'il avait pu lui causer involontairement. Hett se volatilisa. En l'absence de nouvelles, le Conseil le considéra comme mort au combat. En dépit de cette perte, les problèmes galactiques rattrapèrent rapidement Eeth.

Au service de la République Galactique

Crise Yinchorri


- Quelle est notre couverture officielle ?
- Les Yinchorri sont des technophiles. Donc, on est des commerçants qui vendent les plans de la nouvelle chambre T-21 à échanges d'hyperparticules.
- 'Connais pas.
- Normal... Je viens de l'inventer.
_Eeth Koth à Adi Gallia.

Quelques années après la Guerre Hyperspatiale de Iaco Stark, les Jedi reçurent une mise en garde de Mayvitch 7 concernant les Yinchorri. Une espèce insensible aux manipulations psychiques. A la demande du Chancelier Suprême Finis Valorum, Naeshahn et Ebor Taulk enquêtèrent sur le monde natal des féroces guerriers. Leurs corps sans vie revinrent sur Coruscant. Afin de freiner l'avancée de cette armée de terreur qui semait volontairement la mort derrière elle, les utilisateurs de la Force décidèrent de trouver son centre de commandement. Pour ce faire, trois équipes d'intervention virent le jour pour explorer le système. Saesee Tiin, Mace Windu, Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn se rendraient sur Yinchorr. Lilit Twoseas, Plo Koon, K'Kruhk et Micah Giiett gagneraient Yibikkoror. Pour finir, Koth irait sur Yitheeth en compagnie de Tsui Choi, Adi Gallia et Theen Fida. A destination, le Croiseur Républicain essuya les tirs des chasseurs stellaires adverses. L'Aleena parvint à éviter les décharges et à poser en sécurité le vaisseau à la surface d'une mer peu profonde. Sous une fausse identité, ils empruntèrent un speeder pour se rendre en ville. Malheureusement, les locaux menés par Olmar Grahrk les attaquèrent. N'écoutant que son courage, le Zabrak s'élança sur une passerelle pour capturer le Devaronien. Le Jedi et ses camarades partirent ensuite porter secours aux deux autres équipes. Grâce au prisonnier, ils purent localiser ensuite le quartier général sur Uhanayih. Les bâtiments du Département Judiciaire réglèrent le problème. Postérieurement à cette affaire, Koth et son collègue Kel Dor rencontrèrent des difficultés sur Obredaan avec des mineurs Jin'ha qui exploitaient illégalement des gisements de Cortosis. Kenobi et Jinn furent envoyés sur place pour les aider.

Rencontre avec l'Elu

Même avant que l'ombre maléfique du Côté Obscur ne tombe sur le Sénat Galactique, son autorité ne garantissait pas la stabilité. Suite au Sommet d'Eriadu, la cupide Fédération du Commerce avait décidé d'instaurer un blocus sur Naboo afin de contester la loi concernant la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange. Cependant, afin de justifier son action auprès des autorités, le vice-roi Nute Gunray chercha à forcer la Reine Padmé Amidala à signer un traité de légalisation de l'occupation. Les événements poussèrent la souveraine à se rendre sur Coruscant, aux côtés de Kenobi et de Jinn, pour dénoncer les agissements du Neimoidien. Lorsque Qui-Gon se présenta devant le Conseil, il lui narra sa rencontre avec un mystérieux individu qui semblait être un Seigneur Sith et lui présenta un petit garçon rencontré lors d'une halte sur Tatooine. Il pensait avoir trouvé l'être de la Prophétie de l'Elu. En raison de son âge avancé, Anakin Skywalker n'obtint pas l'autorisation d'intégrer l'Ordre. Eeth et les autres Maîtres finirent par reconsidérer leur décision.

Eeth Koth, membre du Conseil des Jedi. Eeth Koth, membre du Conseil des Jedi.

Deuil

Un jour, Koth reçut des informations troublantes sur son ancien apprenti surnommé Howlrunner. Un espion avait envoyé au Temple Jedi un document holographique dévoilant Hett à la tête d'une horde de Pillards Tuskens. En raison du retour des Sith, le Zabrak pensait que Sharad pourrait devenir un instrument du Côté Obscur. Sachant qu'il ne pouvait pas s'occuper de cette opération personnellement, Ki-Adi-Mundi accepta de partir à sa rencontre pour le persuader de revenir. La mission fut un véritable échec. Hett fut assassiné par Aurra Sing. La nouvelle porta un coup à Eeth et il se demanda, tout le restant de sa vie, ce qu'il aurait pu faire pour sauver son compagnon. Son fils, A'Sharad Hett, devint le Padawan du Cereen. Un an après cette perte, le Conseil fut invité à envoyer des émissaires sur Malastare pour superviser des négociations de paix entre l'organisation terroriste Iaro Rouge de Myk'Chur Finux Zug et le Pince R'Cardo Sooflie IX de Lannik. Pour cette occasion, le Maître et Windu se livrèrent à la Concordance de Féauté. Au cours de cette ancienne cérémonie les deux amis se rendirent leurs Sabrelasers qu'ils avaient précédemment échangés. Par la suite, la redoutable tueuse de Jedi refit parler d'elle en éliminant Peerce et J'Mikel. Une réapparition qui lui rappela assurément la mort de Sharad. Trois ans plus tard, le Général Ashaar Khorda déroba une arme particulièrement dévastatrice capable de détruire un monde : l'Enfant de Shaa. Koth se porta volontaire pour assurer la sécurité d'Alderaan.

Guerre des Clones

Bataille de Geonosis

Environ dix ans après le Blocus de Naboo, les Jedi furent avertis par Obi-Wan Kenobi que le Comte Dooku, l'un des Vingt Egarés, avait invité sur Geonosis les représentants de la Fédération du Commerce, de l'Union Technologique, de la Guilde du Commerce, de l'Alliance Corporative et du Clan Bancaire Intergalactique pour leur proposer de rejoindre un nouveau mouvement Séparatiste : la Confédération des Systèmes Indépendants. Malheureusement, le Chevalier fut découvert et emprisonné. Lorsque Padmé Amidala et Anakin Skywalker furent informés de la situation, ils partirent à son secours à bord d'un Yacht Nubian de Type H Modifié. Cependant, ils furent également capturés. Sur Coruscant, Yoda décida de se rendre sur Kamino pour prendre le commandement de la Grande Armée de la République récemment découverte. Pendant ce temps, Mace Windu mobilisa environ deux cent Jedi, dont Koth, pour tenter de délivrer les captifs et procéder à l'arrestation du Seigneur Sith. Une fois sur place, Luminara Unduli et le Korunnai escortèrent des Transports de Troupes de la République avec des engins de type Tank de combat TX-130S. Ce stratagème permit aux combattants de s'introduire discrètement dans l'arène.

Grâce à sa maîtrise parfaite du Combat au Sabrelaser, le Zabrak put résister à la contre-attaque des Droïdes de Combat. Quand les clones arrivèrent en renfort, il monta précipitamment dans une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA, aux côtés de Sora Bulq et Tarados Gon. Seulement, le véhicule fut touché par un tir ennemi. Le Klatooinien fut le seul à perdre la vie lors du crash. Endossant son rôle de Général, il mena par la suite des troupes sur Korriban.

Captif de Grievous

Quelques mois après avoir quitté le berceau de l'Ancien Empire Sith, Koth embarqua sur le Star Destroyer Venator Steadfast de la Flotte de l'Open Circle pour patrouiller dans la lointaine et dangereuse Bordure Extérieure. Son vaisseau finit par croiser la route d'un groupe adverse, composé d'un Destroyer léger Recusant et de trois Frégates de Communication Munificient, dirigé par le Général Grievous. Voyant que l'abordage était inévitable, le Zabrak envoya la Compagnie Horn du Capitaine Lock sécuriser le couloir qui débouchait sur le sas d'arrimage. Toutefois, il dut se rendre à l'évidence que les Droïdes de Combat étaient bien trop nombreux. Conscient du danger, le Maitre ordonna à l'équipage d'évacuer à l'aide des Capsules de sauvetage. Il resterait quant à lui sur le pont de commandement pour retenir l'ancien guerrier Kaleesh en compagnie d'une poignée de soldats.

Eeth Koth face à Grievous. Eeth Koth face à Grievous.
Dès que la porte fut forcée, des Commandos BX passèrent à l'action. Eeth parvint bien évidemment à les neutraliser mais ses hommes n'eurent pas cette chance. Pour ne pas arranger les choses, des IG-100 MagnaGuards s'approchèrent aux côtés de Grievous. Le Maître brandit son Sabrelaser et employa précipitamment la Télékinésie pour envoyer son rival percuter une baie. Alors qu'il s'élançait pour lui porter un coup fatal, une décharge d'Electrostaff l'atteignit dans le dos. Le cyborg en profita pour se relever et le saisir à la gorge. De retour sur son bâtiment, il jeta sans ménagement sa prise à terre et commença à enregistrer un message pour le Temple Jedi. Le Séparatiste souhaitait surtout attirer l'attention d'Obi-Wan Kenobi. Profitant de l'enregistrement holographique, Koth se servit de l'une de ses mains afin de transmettre une information vitale au moyen d'un langage codé. Il put ainsi communiquer son lieu de détention : l'orbite de Saleucami. Fin observateur, le Commandant Wolffe avertit Plo Koon de ce subterfuge ingénieux lors d'une réunion.

Avec ce renseignement en leur possession, les Républicains réunirent en urgence de nombreux appareils en prévision de l'opération de secours. Lorsqu'ils surgirent de l'hyperespace, Anakin Skywalker profita d'une diversion de son ami pour s'introduire à bord du Recusant avec Adi Gallia. Les deux combattants gagnèrent rapidement le centre névralgique, A destination, ils découvrirent le Zabrak suspendu dans un champ énergétique contrôlé par TV-94. Le duo affronta vaillamment des BX embusqués et le Droïde Tacticien T avant de quitter le navire. De retour sur le Resolute de l'Amiral Wullf Yularen, Eeth fut pris en charge par un Droïde Chirurgien 2-1B.

Articles en rapport

Adi Gallia
Adi Gallia
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Zabrak
Zabrak
Espèces