Kaleesh

Les Kaleesh sont les natifs de la planète Kalee. Le membre de cette espèce le plus connu reste sans nul doute le Général Grievous, Suprême Commandeur des Forces Droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants et bras droit de Dooku.

Cette espèce reptilienne humanoïde habitait la planète du nom de Kalee, dans le Bordure Extérieure. Leur apparence pouvait se rapprocher, tout comme leur attraction, des Falleen, à cela près que leur peau était d'un rouge orangé caractéristique, et qu'ils étaient dotés de deux protubérances osseuses réparties de chaque coté du menton. Leurs yeux de reptile à l'iris elliptique leur procuraient une très bonne vue, encore renforcée par une glande thermo-réceptive située juste à l'arrière des yeux, leur donnant la possibilité, comme beaucoup de chasseurs de nuit, de voir une partie du spectre infrarouge.

Leurs habitudes vestimentaires évoquaient à la fois la rudesse du climat de leur planète et leurs coutumes primitives de chasse. Ils n'exposaient pas leur corps, celui-ci étant, à l'exception de leurs mains à quatre doigts, entièrement recouvert pour le préserver des rayons brulants de leur soleil. Leur visage, était, quant à lui, recouvert très souvent d'un masque fait du crâne et des dents d'un des deux plus grands prédateurs qu'ils avaient à affronter sur leurs terres : le Karraba, ou le Mumuus. Certains de ces masques, de grande valeur, étaient transmis de génération en génération dans une même famille, et peints de symboles uniques à la famille, avec le sang d'un de ces ennemis, lors d'un rituel, avant chaque bataille importante. Au retour du guerrier, le masque était soigneusement lavé, puis entreposé jusqu'au prochain combat.

Nomade, cette espèce était aussi polygame. Les mâles possédaient de nombreuses femmes - et de nombreuses liaisons extra-conjugales aussi - sans que l'on sache finalement si cette coutume, tolérée et même appréciée, était à l'origine due à une nécessité de pérennisation de la race (comme pour les Cereens par exemple) ou à leur culture simplement.

Ce qui était sûr par contre, c'est que pendant longtemps, ce peuple ne se soucia pas de ce qui se passait au delà de sa planète. Leur religion simple, basée sur le respect de leur terre, et sur l'honneur, possédait un panthéon impressionnant de dieux qui s'expliquait par leur croyance même : pour eux, les guerriers morts en héros rejoignaient, pour le devenir eux-mêmes, les dieux déjà présents dans les cieux. Pour ce faire, ils utilisaient comme « passage » une île rectangulaire, située au centre de leur unique océan, nommée Abesmi, et réputée pour être le lieu de communication entre leur monde et le monde divin, pour leurs ancêtres et leurs morts.

Ce qui les força à engager la grande aventure spatiale fut la tragédie que vécut leur peuple, asservi par les Huks, une race extérieure à leur monde également appelée Yam'rii qui se servait d'eux comme la seule ressource intéressante de leur monde aride. Les Kaleesh se réunirent sous la bannière d'un leader unique, pour partir en campagne contre leurs envahisseurs et leurs bourreaux, et se libérer. Et ce leader ne fut autre que le général Grievous ! Ensemble, toutes tribus confondues, ils chassèrent les Huks de leur planète, et s'aventurèrent même, heureux de leur première victoire, à coloniser l'intégralité de leur système, s'appropriant les technologies de leurs anciens bourreaux, et les décimant à leur tour en représailles.

Deux guerriers Kaleesh affrontent des Huk Deux guerriers Kaleesh affrontent des Huk

Ici commença l'influence de la politique extérieure sur le destin d'un des adversaires les plus féroces des Jedi plus tard : les Huk, affolés de la soif de vengeance et de la violence de leurs anciens esclaves, demandèrent de l'aide à l'Ancienne République, et celle-ci, sous la pression d'influences inconnues, prit leur parti contre les Kaleesh et envoyèrent les Jedi ! Kalee fut punie aussi économiquement par la République, renversant la balance de la première vengeance qui semblait juste aux Kaleesh. Grievous, voyant son monde de nouveau affamé, cette fois par les sanctions économiques infligées par le gouvernement galactique, sentit son esprit de vengeance s'affermir implacablement, et lorsque la Fédération du Commerce à son tour déçut ses attentes en se rangeant aux cotés de ses ennemis, celui-ci quitta son poste de commandant des armées... et la planète.

Mais là n'était pas encore l'avantage que voulaient, dans l'ombre, ceux qui le poussaient à bout. Une bombe, placée adroitement dans son vaisseau, explosa et le blessa grièvement. Affaibli, Grievous se vit confier aux mains du Comte Dooku et de San Hill- leader du Clan Bancaire Intergalactique, qui lui offrirent la possibilité d'une seconde vie sous la forme d'un nouveau corps cybernétique. Ce qu'il ne sut jamais, fut que lors des soins, ses généreux donateurs altérèrent son esprit, avec l'aide des Geonosiens, et modifièrent son sens de l'honneur guerrier en une soif de conquête sans scrupule. Le grand militaire et guerrier Kaleesh venait de mourir pour devenir tout au plus un laquais des séparatistes, jusqu'à sa mort par la main d' Obi-Wan Kenobi. Il devint par contre aux yeux des Kaleesh un dieu très important dans leur panthéon, pour lequel ils dressèrent un monument.

Quant au peuple Kaleesh, il resta un peuple fier, et combattif si provoqué, sans que l'on en entende vraiment beaucoup parler depuis lors.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Grievous
Grievous
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kaleesh
Kaleesh
Espèces