Nuvo Vindi

Nuvo Vindi était un dangereux scientifique qui recréa pour le compte de la Confédération des Systèmes Indépendants le redoutable Virus Blue Shadow. Afficher le sommaire

Projet mortel

Originaire d'Adana, Vindi commença sa carrière de médecin-chef au service des célèbres familles Perma. Cependant, il disparut subitement trente-deux ans avant la Bataille de Yavin. En réalité, il fut discrètement approché par le futur leader charismatique de la Confédération des Systèmes Indépendants, le Comte Dooku, pour diriger un projet d'une grande ampleur. Le Seigneur Sith souhaitait que le scientifique retrouve la formule d'une arme très ancienne et mortelle : le Virus Blue Shadow. Un poison capable de tuer tous les êtres vivants. Bien évidemment, Nuvo accepta son offre. Il allait enfin pouvoir s'adonner à sa véritable passion, semer la mort. Pour qu'il puisse travailler en sécurité et loin des regards indiscrets, un laboratoire fut aménagé sous terre dans les marécages de Naboo. Un important chantier qui passa bizarrement inaperçu. On pourrait facilement penser que l'installation fut crée pendant le Blocus de Naboo, une hypothèse qui pourrait expliquer ce mystère. Finalement, ses travaux obscurs portèrent ses fruits au début de la sanglante Guerre des Clones. Le savant réussit dans un premier temps à obtenir une souche qui agissait uniquement dans l'eau. Après quelques améliorations supplémentaires, il découvrit qu'une puissante décharge électrique pouvait créer une solution aéroportée .

Invités indésirables

Afin de remplir son contrat, il confectionna des centaines de bombes avec une petite fiole de virus à l'intérieur. Une seule de ces merveilles pourrait contaminer sans le moindre problème un système entier. Toutefois, l'une de ses expériences trahit sa présence en déciment le troupeau de Shaaks de la Gungan Peppi Bow au bord d'une rivière. La Sénatrice Padmé Amidala et le Représentant Jar Jar Binks décidèrent de se rendre sur place pour mener l'enquête et élucider ce mystère. Ils remontèrent la source d'eau empoisonnée pour se retrouver dans les marécages. Fidèle à lui-même, l'amphibien glissa sur une brindille et se retrouva au sol. Par chance, sa chute permit de découvrir une trappe habilement dissimulée. La jeune femme saisit alors son Comlink pour informer le Capitaine Gregar Typho de la Force Royale de Sécurité de Naboo de sa position.

Loin d'être sans défense, le Faust repéra les deux intrus grâce aux détecteurs de mouvements de la base. Il les observa discrètement avec un périscope camouflé et demanda à ses Droïdes de Combat de lui ramener ses nouveaux « cobayes ». Quelques minutes plus tard, ils furent introduits dans la pièce principale du laboratoire. Sans se laisser décontenancer, Padmé demanda à son mystérieux interlocuteur de se présenter. Très heureux d'avoir enfin un véritable public, Nuvo décida de ne pas lui révéler son identité mais de lui présenter son travail. Il lui expliqua que ses amis Séparatistes subventionnaient gracieusement ses recherches pour qu'il puisse créer la vie. Pour illustrer ses propos, il se dirigea vers une armoire réfrigérée et en sortit une petite capsule. Il leur présenta avec enthousiasme la renaissance du Virus Blue Shadow ! Une arme soigneusement éradiquée de la Galaxie depuis plusieurs générations venait de renaître. Amusé par la réaction de ses invités, il posa l'objet sur un socle et abaissa un levier. Un arc électrique se matérialisa devant eux pour transformer le liquide en vapeur toxique. Un droïde assistant s'approcha de son Maître et installa la délicate fiole dans une bombe. Le docteur ajouta que les explosifs serviraient à propager le poison pour semer la dévastation. Sa création arrivait enfin à son terme. Offusquée, la Sénatrice osa le qualifier de « fou », comment pouvait-il répandre une semence mortelle qui éradiquerait des êtres innocents ! Vindi lui répondit que la République Galactique accomplissait elle-même des horreurs et qu'elle répandait son épidémie guerrière sur de nombreux mondes.

Nuvo Vindi et ses fioles de Virus Blue Shadow. Nuvo Vindi et ses fioles de Virus Blue Shadow.

Arrestation

A la nuit tombée, l'installation fut secouée par une impressionnante explosion. Furieux, le scientifique envoya ses troupes à la trappe numéro une et coiffa un scaphandre. Grâce aux coordonnées préalablement envoyées par Amidala, Ahsoka Tano et les Généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker réussirent à forcer les trois entrées en même temps pour mener l'assaut dans les coursives avec l'aide des hommes du Capitaine Rex. Préférant rester à l'abri dans son laboratoire, Vindi attendit patiemment ses visiteurs. Le Chevalier Jedi découpa la porte avec son Sabrelaser et découvrit sa femme enchaînée avec Binks à un petit pylône. Pour forcer les soldats à baisser leurs armes, le docteur activa le courant. Les deux prisonniers furent parcourus par des décharges électriques douloureuses. N'ayant aucune autre solution, Anakin ordonna à ses troupes de déposer les blasters à terre. Satisfait, Vindi s'empara de plusieurs fioles de virus et réamorça le système de torture avant de courir au hangar. Par la même occasion, il déclencha dans sa fuite toutes les bombes avec un minuteur fixé sur son poignet. Malheureusement pour lui, Skywalker et Kenobi parvinrent à le rattraper près de sa Navette Neimoidienne. Acculé sur sa plate-forme, Nuvo envoya plusieurs décharges mortelles avec son fusil sur les Jedi.

Nuvo Vindi. Nuvo Vindi. Pendant que les portes de la pièce souterraine dissimulées sur le sol du marécage s'écartaient pour permettre au vaisseau de décoller, Obi-Wan effectua un majestueux Saut de Force pour rejoindre le Séparatiste. Afin de repousser son adversaire, ce dernier envoya dans le vide des capsules de son virus. Le Jedi fut obligé de sauter pour les rattraper avant qu'elles n'éclatent sur le sol pour contaminer la planète. Anakin en profita pour rejoindre à son tour le scientifique et le tenir en respect au bout de sa lame. Utilisant son dernier atout, Vindi tenta une nouvelle fois de propager le poison, mais il ne vit pas la Gungan Peppi Bow dissimulée derrière un arbre se précipiter vers lui. Il s'écroula à terre en recevant une puissante décharge d'Electropole. Pour finir, son sourire suffisant s'effaça lorsqu'il constata que les Clones Démineurs avaient également désactivé ses explosifs. Il venait de perdre en quelques secondes des années de travaux.

Alors que le groupe s'apprêtait à regagner Theed, l'alarme de l'installation retentit. Le Virus Blue Shadow venait de se propager dans les coursives. Les Républicains avaient oublié un détail : le petit droïde assistant de Nuvo, LEP-86C8. Ce dernier avait habilement subtilisé une fiole et amorcé une bombe. Les portes du laboratoire se scellèrent automatiquement et Ahsoka se retrouva prisonnière avec Padmé, Jar Jar et le Capitaine Rex. Inquiet pour ses amis, Anakin activa à nouveau son Sabrelaser pour menacer le docteur afin d'obtenir la formule de l'antidote. Le Faust lui répondit simplement qu'il avait été payé pour créer une arme mortelle et non un moyen de la contrer. De retour à la capitale, le Séparatiste fut escorté en cellule par des gardes de la Force Royale de Sécurité, et Gregar Typho informa les Jedi qu'il avait peut-être une piste pour créer un remède. Selon les médecins de Naboo, l'essence d'une racine de Reeksa pourrait guérir les personnes contaminées sans le moindre problème. Cette dernière se trouvait uniquement sur la planète Iego. Skywalker et Kenobi partirent en mission sur ce monde et revinrent avec la base du futur médicament. Une fois la menace du Blue Shadow éliminée, Nuvo Vindi fut probablement transféré sur Coruscant afin qu'il y soit interrogé et jugé pour ses crimes.

Articles en rapport

Gregar Typho
Gregar Typho
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Capitaine Rex
Capitaine Rex
Personnages