Besalisk

Les Besalisks sont une espèce à bras multiples, très amicale, native d'Ojom.

Natifs d'Ojom, planète du Noyau Profond, les Besalisks étaient des aliens disposant d'un corps massif et de plusieurs bras. Les mâles en avaient quatre, tandis que les femmes pouvaient en avoir jusqu'à huit. Malgré cette multiplicité d'appendices, les Besalisks n'utilisaient qu'une seule main de référence, la gauche ou la droite, à l'instar des humains. Leurs cerveaux étaient ainsi coordonnés pour utiliser en même temps leurs mains : mineurs dans l'âme, les Besalisks tenaient ainsi plusieurs outils en même temps entre leurs mains, et les femelles pouvaient utiliser sans problème quatre mains indépendamment, et les quatre autres parallèlement. Les xénobiologistes avaient souvent commis l'erreur de prendre cette espèce pour des descendants de reptiles, alors qu'ils étaient en réalité descendants d'oiseaux gigantesques. Cela se voyait tout particulièrement à leurs bouches, semblables à des becs renfoncés et à leurs écailles crâniennes. De plus, les Besalisks avaient la réputation d'être des gloutons par les autres races, mais en réalité, ils stockaient de la nourriture et de l'eau dans leurs corps pendant plusieurs semaines avant d'avoir besoin de refaire le plein.

En tant que descendants d'oiseaux, les Besalisks naissaient dans des œufs qui grandissaient dans l'abdomen du mâle, alors que pendant ce temps, la femelle s'occupait des enfants déjà nés et de la maison. L'espèce était monogame et c'était la femelle qui choisissait son mâle pour toute sa vie. Avant la phase d'accouplement, de nombreuses bagarres éclataient sur les glaciers d'Ojom pour savoir qui deviendrait le partenaire de telle ou telle femelle. La quête des hommes devait durer un an, au terme duquel il devait demander à une partenaire de le choisir. Les Besalisks vivaient dans de petites communautés d'un millier d'individus sur chaque grand glacier planétaire, communauté elle-même dirigée par un leader charismatique élu par sa population. Lorsque la population atteignait un seuil, le leader demandait alors des volontaires pour fonder une autre colonie sur un autre glacier. C'est à cause de cette multitude de communautés que la planète n'eut jamais de gouvernement central, d'où aucune représentativité au sein du Sénat Galactique de la République Galactique, du Sénat Impérial de l'Empire Galactique ou celui de la Nouvelle République.

Ce fut cette désunion qui profita à l'Empire Galactique : les troupes impériales réduisirent en esclavage les Besalisks et les envoyèrent dans les mines. D'autres communes, moins exposées, se tournèrent alors vers le monde du crime, et plus particulièrement vers les Hutt, pour se protéger. En orbite de la planète, tout le trafic interstellaire était géré au sein de gigantesques stations spatiales. De nombreux Besalisks y travaillaient comme manutentionnaires ou comme hommes d'affaires, mais aucun d'entre eux n'était responsable de la criminalité commise au sein des stations, car en plus d'avoir la réputation d'être une des espèces les plus amicales de la galaxie, on disait d'eux qu'ils étaient généreux, grands parleurs et loyaux aux gens avec qui ils devenaient amis. L'exemple le plus probant d'un Besalisk amical était Dexter Jettster, ami du Maître Jedi Obi-Wan Kenobi et propriétaire du restaurant Chez Dexter dans CoCo Town sur Coruscant.

Articles en rapport

Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Ojom
Ojom
Planètes
Besalisk
Besalisk
Espèces