Grande Armée de la République

Grande Armée de la République

Grande Armée de la République
Informations générales
Origine
Type d'organisation
  • Organismes militaires
Données complémentaires
Naissance
  • -32 av. BY
Mort
  • -19 av. BY
FactionL'Armée de la République fut commandée par le Maître Jedi Sifo-Dyas, victime d'un complot ourdi par Darth Tyranus - le Comte Dooku - et Darth Sidious. Composée de clones, cette armée affronta les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants.

Comment remédier à la non-existence d'une armée républicaine alors que le mouvement Séparatiste s'accroît ? La réponse n'allait pas tarder à être apportée par Obi-Wan Kenobi, lorsqu'il découvrit cette immense armée de clones prête à être servie sur un plateau à la République. Loin de se poser des questions sur la provenance des fonds qui avaient permis la création de cette armée, le Sénat et l'Ordre Jedi accueillirent avec joie cette armée qui allait enfin pouvoir remédier à la crise.

Qui sont les clones ? Ils ressemblent, à leur stade de maturité, à Jango Fett, le modèle initial. Les Kaminoens les soumirent à un entraînement très dur et très éprouvant pour repousser jusqu'à l'extrême limite, les capacités physiques et mentales des soldats clones. Aucun d'entre eux n'a une personnalité dite « normale ». Ils sont tous identiques, ils savent ce qu'ils doivent faire et où ils doivent aller. Ils ne posent pas de question, ils ne se rebellent pas. En bref, les soldats parfaits. Ils arrivent que certains clones se donnent des noms ou bien des surnoms, en général en rapport avec leurs numéros d'identification. Les clones sont équipés d'une armure en fibres composites de plastoid permettant une protection - tout relative - contre les tirs de blasters, et permettent une conservation de la température du corps dans chaque environnement où le clone est amené à évoluer. L'héritage Mandalorien de Jango Fett a influencé le design de l'armure, comme l'illustre la visière en forme de T. Un comlink est également intégré au casque, ou bien sur le poignet pour les gradés.

Les soldats clones s'appellent entre eux par leurs pseudonymes lorsqu'ils sont en groupes réduits. En dehors de ça, le numéro d'identification prime, comme pour conserver l'aspect rigide du commandement. Chaque clone a un numéro unique, et d'ailleurs ce numéro, est la seule chose qui puisse les distinguer des autres. Certains peuvent avoir des égratignures, des blessures, ce qui contribuent à les distinguer du reste de leurs camarades. Un scanner spécial permet de lire les numéros d'ID derrière le casque des clones. Les informations sont lues par un lecteur et transmises au poste de commandement des troupes en pleine bataille afin de mieux déployer les forces. Une autre spécificité des clones : leur génome. Tous les clones ont le même génotype en commun, et qui a été créer pour faciliter le traitement de toutes les blessures. Le génome rend la guérison plus rapide que certaines autres espèces, même humaine. Cependant, il est connu que certains clones aient refusé de se faire soigner afin de conserver des marques qui puissent les différencier des autres.

Les clones furent « utilisés » pour la première fois sur Geonosis, sous les ordres du Maître Yoda. Ils furent menés par les différents Maîtres, Chevaliers et Padawans sur le champ de bataille, et étaient capables de piloter n'importe quoi : AT-TE, canonnière de la République, artillerie auto-tractée, etc. Leurs capacités à innover et à improviser les rendirent bien supérieurs aux droïdes dont l'intelligence était limitée au profit de la rentabilité. Pendant la Guerre des Clones, les soldats de la Grande Armée de la République étaient divisés en bon nombre de catégorie : plongeurs clones, qui combattirent auprès de Kit Fisto notamment, soldats ARC à l'intelligence bien supérieure aux soldats normaux, les pilotes clones, les clones aéroportés, etc. Ajoutons à cela les grades dont les couleurs étaient sur la crête du casque et les bras : vert pour sergent, bleu pour lieutenant, rouge pour capitaine et jaune pour commandant. Sur Geonosis, 192 000 soldats clones affrontèrent 1 118 000 droïdes. A la fin de la Guerre des Clones, Palpatine utilisa les clones pour assassiner en traître les Jedi de l'Ordre et ainsi s'assurer légitimement le trône sur les cendres de la future-défunte République Galactique. Nombre des clones de la Grande Armée furent intégrés sous l'aspect des stormtroopers dans l'Armée Impériale.

Voici une répartition technique des ordres de bataille et des effectifs par type d'unités, définissant les structures de commandement de la Grande Armée: Escouade : 9 soldats commandés par un Sergent Unité : 4 escouades, soit 36 soldats, commandés par un Lieutenant Compagnie : 4 unités, soit 144 soldats, commandés par un Capitaine Bataillon : 4 compagnies, soit 576 soldats, commandés par Major Régiment : 4 bataillons, soit 2304 soldats, commandés par un Jedi nommé commandant Légion : 4 régiments, soit 9216 soldats, commandés par un Commandant clone et un Général Jedi (Chevalier) Corps : 4 légions, soit 36 864 soldats, commandés par un Commandant Maréchal et un Général Jedi (Idem) Armée de Secteur : 4 corps, soit 147 456 soldats, commandés par un Maître Jedi exclusivement Armée de Système : 2 Armées de Secteurs, soit 294 912 soldats, commandés par un Maître du Conseil des Jedi Grande Armée de la République : 3 000 000 de soldats et 10 Armées de Systèmes, commandés par le Chancelier Suprême Palpatine en personne

Attention: plusieurs Maîtres Jedi dans une armée ne veut pas dire plus de soldats. Par exemple, lors de la Bataille d'Hypori, les Maîtres Jedi et les Chevaliers n'avaient pas plus de troupes puisqu'ils étaient placés sous la juridiction d'un seul Maître Jedi, Daakman Barrek, et disposait donc de 150 000 soldats, et pas de trois fois plus.

Les plus consultés ensuite...