Virus Blue Shadow

Arme chimique mortelle, le Blue Shadow fut créé des siècles avant le Bataille de Geonosis par des scientifiques déments pour semer la destruction.

Arme chimique mortelle, le Blue Shadow fut créé des siècles avant le Bataille de Geonosis par des scientifiques déments pour semer la destruction. Ce virus avait notamment la faculté de contaminer tous les êtres vivants afin de les tuer très rapidement. Il semblerait d'ailleurs que les animaux succombaient seulement quelques secondes après infection, les humains et les autres espèces qui peuplaient la Galaxie pouvaient résister beaucoup plus longtemps. Toutefois, le gouvernement de la République Galactique, probablement avec l'aide de l'Ordre Jedi, réussit à contrôler ses effets dévastateurs et à l'éradiquer définitivement. Malheureusement, son ombre machiavélique refit surface lors de la sanglante Guerre des Clones. Au début des affrontements, les forces de la Grande Armée de la République et de la Confédération des Systèmes Indépendants se livrèrent à une véritable course effrénée aux armements. Chaque camp savait pertinemment qu'une machine indestructible était la clef de la victoire dans ce conflit.

Après la terrible perte du croiseur Malevolence commandé par le Général Grievous, le Seigneur Sith Darth Tyranus ordonna discrètement au docteur Nuvo Vindi de mener les derniers tests d'un nouveau projet d'une grande ampleur : la renaissance du Virus Blue Shadow. Pour qu'il puisse travailler en sécurité et loin des regards indiscrets, un laboratoire avait été aménagé sous terre dans les marécages de Naboo. Un important chantier qui passa bizarrement inaperçu. On pourrait facilement penser que l'installation fut créée pendant le Blocus de Naboo, une hypothèse qui pourrait expliquer ce mystère.

Le docteur Nuvo Vindi et une fiole du Virus Blue Shadow. Le docteur Nuvo Vindi et une fiole du Virus Blue Shadow.
Grâce à l'aide financière considérable allouée par les Séparatistes, le savant réussit dans un premier temps à obtenir une souche qui agissait uniquement dans l'eau. Après quelques améliorations supplémentaires, il découvrit qu'une puissante décharge électrique pouvait créer une solution aéroportée. Afin de remplir son contrat, il confectionna des centaines de bombes avec une petite fiole de virus à l'intérieur. Une seule de ces merveilles pourrait contaminer sans le moindre problème un système entier. Toutefois, l'une de ses expériences trahit sa présence en décimant le troupeau de Shaak de la Gungan Peppi Bow au bord d'une rivière. La Reine Neeyutnee décida finalement de contacter le Conseil des Jedi pour les avertir du danger qui pesait sur son monde. Les Maîtres Yoda et Mace Windu envoyèrent sur place Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Ahsoka Tano avec des hommes du Capitaine Rex pour élucider ce mystère. Ils finirent par localiser l'installation dans les marécages grâce à l'aide de Padmé Amidala et Jar Jar Binks. Le docteur Nuvo Vindi fut appréhendé, mais la Togruta, la Sénatrice et l'officier clone furent contaminés pendant l'opération. Selon les médecins de Naboo, l'essence d'une racine de Reeksa pourrait guérir les personnes infectées sans le moindre problème. Cette dernière se trouvait uniquement sur la planète Iego. Skywalker et Kenobi partirent en mission sur ce monde et revinrent avec la base du futur médicament. La menace du Virus Blue Shadow fut à nouveau éliminée, mais pour combien de temps...

Articles en rapport

Jar Jar Binks
Jar Jar Binks
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes
Neeyutnee
Neeyutnee
Personnages
Nuvo Vindi
Nuvo Vindi
Personnages