Pantoran

Originaires de la petite lune de Pantora, les Pantorans étaient des humanoïdes à la peau bleue et très résistants aux basses températures. Une petite similitude partagée entre autre avec les Chiss et les Wroonians.

Originaires de la petite lune de Pantora, les Pantorans étaient des humanoïdes à la peau bleue très résistants aux basses températures. Une petite similitude partagée entre autre avec les Chiss et le peuple Wroonien. Membre de la République Galactique, ce peuple possédait bien évidemment un dignitaire qui siégeait au Sénat Galactique de Coruscant. En l'occurrence la jeune Sénatrice Riyo Chuchi. L'Assemblée Pantoran, le cœur du gouvernement, procédait à une élection démocratique d'un Président qui faisait la promesse de protéger ses semblables contre les diverses menaces. Cependant, il pouvait être révoqué à tout moment pour incompétence ou lorsqu'il outrepassait ses fonctions.

A l'époque de la Guerre des Clones, le politicien nommé à ce poste se nommait Chi Cho. Un personnage charismatique qui souhaitait la prospérité de ses électeurs. Face à la menace Séparatiste, le Système de Pantora usa de son influence pour demander, ou plutôt exiger, la mise en place d'un avant-poste sur Orto Plutonia, une planète sous protectorat, pour pallier à une éventuelle attaque et invasion des forces de la Confédération des Systèmes Indépendants. Selon les divers rapports officiels ce monde était inhabité et inhospitalier, son climat était d'ailleurs sensiblement identique à celui de Hoth. Le Sénat finit par accepter cette requête et la Station Glid vit le jour. Elle fut placée sous la surveillance d'un détachement du corps des Clones Snowtroopers de la Grande Armée de la République et administrée par le Commandant Mag.

Cependant, lorsque les communications furent mystérieusement rompues avec l'installation, les Pantorans demandèrent l'aide de Coruscant pour élucider ce mystère. Les Généraux Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi se rendirent sur place avec des hommes de la 501ème Légion sous les ordres du Capitaine Rex. Le Président Cho insista également pour faire partie de l'expédition avec la Sénatrice Chuchi. Après enquête, les Jedi découvrirent qu'une communauté Talz, menée par le Chef Thi-Sen, s'était en réalité défendue contre des troupes Séparatistes et que la base Républicaine fut prise pour cible à tort. Une malencontreuse erreur de jugement. Fou de rage, Chi ne put absolument pas accepter cette situation. La planète appartenait à son peuple et il ne souhaitait pas la partager avec des sauvages. Une réflexion faussée puisque les Talz ne possédaient pas la technologie de l'hyperdrive et encore moins des vaisseaux spatiaux. Ils étaient sur ce monde depuis très longtemps, bien avant la mise en place du protectorat de Pantora. Imbu de lui-même et de son pouvoir, il décida de déclarer la guerre aux natifs. Afin d'éviter un massacre, le Général Kenobi demanda à Riyo de contacter en urgence le Représentant de l'Assemblée Pantoran pour l'informer de la situation. Les membres de cette dernière décidèrent à l'unanimité de révoquer le Président sur le champ et de confier à Riyo le soin de négocier une paix durable. Par la suite, les Pantorans acceptèrent de reconnaître la souveraineté de Orto Plutonia aux Talz.

Le Président Pantoran Chi Cho et ses gardes du corps. Le Président Pantoran Chi Cho et ses gardes du corps.
Vers la fin de la guerre, le célèbre dramaturge Pantoran Papanoida parvint à devenir un homme d'affaires très influent sur Coruscant. Grâce à son impressionnant réseau d'informateurs il transmettait, pour une raison inconnue, des données vitales sur les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants à des membres du Sénat Galactique, notamment à sa fille, la Sénatrice Chi Eekway de Wroona. Laissant le soin à ses interlocuteurs de juger de la véracité de ses rapports, son intégrité fut remise en cause lorsqu'il transmit une information de premier ordre à la République qui expliquait que Utapau ne pouvait pas être un refuge pour le Général Grievous et le Conseil Séparatiste.

Malheureusement pour lui, les Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Null du Sergent Cuy'val Dar Kal Skirata, Jaing et Kom'rk, informèrent le Chancelier Suprême Palpatine que le cyborg se trouvait bien sur la petite planète dans la Bordure Extérieure. Avec l'Etablissement du Nouvel Ordre Impérial, on peut supposer que les Pantorans subirent les répercutions de la Haute Culture Humaine et des représailles de l'Empire Galactique de l'Empereur Palpatine.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Pantora
Pantora
Planètes