Neimoidien

Les Neimoidiens étaient les lointains cousins des Duros, natifs de Neimoidia, et propriétaires de la Fédération du Commerce.

Lointains cousins des Duros, les Neimoidiens étaient natifs de la planète Neimoidia, mais aussi de ses colonies (Cato Neimoidia, Deko Neimoidia et Koru Neimoidia). Leurs cousins de Duro n'avaient qu'une seule peur, celle d'être pris pour des Neimoidiens. Ces derniers avaient en effet la plus mauvaise réputation de la galaxie, et ce depuis la fondation de la Fédération du Commerce en 350 avant la Bataille de Yavin. C'est en partie à cause de cette réputation que le Chef Officier Représentant de Duro, Hoolidan Keggle, critiqua, en l'an -22, Encyclopedia Galactica pour un article sur les Neimoidiens à la fin duquel il était inscrit: "Voir: Duros". En effet, les Neimoidiens étaient les descendants de Duros ayant colonisé Neimoidia au début de la République Galactique. Une longue évolution qui leur avait permis de prendre dix centimètres de plus sur leurs cousins, ainsi que l'agrandissement de leurs yeux rouges. Les Neimoidiens avaient une couleur de peau vert-grise très différente de celle de leurs cousins. Contrairement aux Duros, ils étaient très couards et perfides, préférant que les autres combattent pour eux-mêmes.

Les Neimoidiens naissaient dans des œufs, mais les enfants issus de la couvée avaient un accès très limité à la nourriture, ce qui éliminait les plus faibles. Cet apprentissage de la vie, selon les natifs de Neimoidia, servait à comprendre en partie l'économie : dès l'âge de sept ans, le jeune Neimoidien quittait son nid pour faire l'apprentissage de la vie. Ainsi, au lieu d'être un être accompli, il était constamment obsédé par la peur de mourir, d'où une couardise très prononcée parmi l'ensemble du peuple Neimoidien.


C'est pour cette raison que les Neimoidiens étaient une race de marchands et non de guerriers. La possibilité de mourir au combat était bien moindre en donnant sa reddition (ce fut le cas lorsqu'Arwen Cohl et ses hommes du Front Nebula s'emparèrent des réserves de lingots d'aurodium dans les coffres du cargo de Daultay Dofine), voire même en fuyant les champs de bataille. Le seul contre-exemple fut le Blocus de Naboo, mais les Neimoidiens étaient contrôlés par Darth Sidious, qu'ils redoutaient particulièrement pour avoir une once de courage et refuser l'engagement de leurs troupes. Ces dernières étaient composées pour l'essentiel de Droïdes de Combat fabriqués par Baktoid, mais les Neimoidiens les plus courageux servaient dans la Garde Neimoidienne, comme durant la Guerre des Clones.

La société neimoidienne était divisée en castes et la reconnaissance était faite uniquement sur la manière de se vêtir : les habits longs, flottants et des mitres ou des chapeaux symbolisaient ainsi l'ascension sociale, de même que des titres pompeux comme "Député Vice-roi", "Baron Commercial", "Directeur de la Colonisation" ou encore "Vice-roi". Ils parlaient le Pak Pak, un langage composé de sons graves et gutturaux, qui fut remplacé - sans toutefois disparaître - au profit du Basic. Les Neimoidiens étaient obsédés par le statut et l'influence : ainsi, pour les élections d'un oligarque, ce dernier devait graisser la patte de ses semblables ou user de manipulation pour gagner en richesses et prestige, au détriment de ses congénères. Cette pratique socialement acceptée était néanmoins néfaste pour l'image de l'espèce dans la galaxie, qui passait pour l'une des plus corrompues de la galaxie. Tous les Neimoidiens travaillaient pour la Fédération du Commerce : les familles s'endettaient pour faire progresser dans les échelons de la hiérarchie un de leurs membres.

Néanmoins, conscients de cette image négative, certains Neimoidiens - les intellectuels ayant connu le démantèlement de la Fédération du Commerce par l'Empire Galactique - engagèrent les Neimoidiens à suivre la voix des Duros. Chal Haan, rédacteur de l'Encyclique de la Grandeur Historique, milita en faveur de l'acceptation des valeurs positives de la culture de leurs cousins. La couardise fut reléguée à un rang moindre et une modification - soit tardive - de la société s'opéra vers le début de la Nouvelle République.

Parmi les grands noms Neimoidiens, citons Nute Gunray, Vice-roi de la Fédération du Commerce, Lott Dod, représentant de Neimoidia et de la Fédération au Sénat Galactique durant le Blocus de Naboo, Lushros Dofine, commandant en second de la Main Invisible durant la Guerre des Clones, Tey How, officier des communications, Siv Kav, vicelord de la Fédération qui participa à la destruction de l'Outbound Flight, et enfin Hath Monchar, qui trahit le secret du Seigneur Noir des Sith Darth Sidious concernant les projets d'invasion de Naboo.

Articles en rapport

Darth Sidious
Darth Sidious
Personnages
Blocus de Naboo
Blocus de Naboo
Événements
Duros
Duros
Espèces
Neimoidia
Neimoidia
Planètes