Barge de transport C-9979

Barge de débarquement C-9979.

La Barge de transport C-9799 fut utilisée par la Fédération du Commerce lors du Blocus de Naboo puis par la Confédération des Systèmes Indépendants pendant la Guerre des Clones.

Quelques mois après le Sommet d'Eriadu, la cupide Fédération du Commerce décida, sous l'influence du mystérieux Maître Sith Darth Sidious, d'instaurer un blocus sur Naboo afin de contester la loi concernant la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange. Cependant, afin de légaliser son occupation auprès du Sénat Galactique, elle devait forcer la Reine Padmé Amidala à signer un traité de légalisation d'occupation. En vue de cette opération de grande envergure, l'organisation des Neimoidiens fut dans l'obligation d'investir une forte somme d'argent pour dissimuler le complot et se doter d'une puissante armée de Droïdes de Combat. Une de leurs méthodes consista essentiellement à fabriquer des vaisseaux capitaux basés sur des plans pour engins civils et de les équiper ensuite avec de redoutables dispositifs de défense et d'attaque. Parmi ces nombreuses reconfigurations on retrouvait bien évidemment la redoutable Barge de transport C-9979. Ce stratagème permit ainsi au vice-roi Nute Gunray de se constituer discrètement une force d'invasion conséquente sans attirer l'attention du Chancelier Suprême Finis Valorum, du Département Judiciaire et surtout de l'Ordre Jedi.

Invasion de Naboo. Invasion de Naboo. Construit par la célèbre Ingénieries Haor Chall, ce transporteur ressemblait à première vue à un impressionnant insecte brillant doté de quatre ailes prêt à fondre sur sa proie. Malgré sa taille considérable, environ trois cent soixante-dix mètres d'envergure, il était à même d'effectuer des voyages atmosphériques et interplanétaires. Ainsi, la barge était essentiellement utilisée pour parcourir de petites distances entre sa base de lancement et le monde ciblé sous la protection d'un escadron de Chasseurs Vautours. Pour les déplacements en vitesse lumière, elle était obligée de regagner un appareil équipé d'un moteur hyperdrive, le plus souvent un Vaisseau de contrôle de la Fédération qui pouvait accueillir sans le moindre problème cinquante C-9979, pour gagner un autre système.

En mode veille, les ailes pouvaient se détacher du module principal afin d'occuper l'espace des baies de façon optimale. Une fois en vue de l'objectif, elles étaient solidarisées à la carlingue grâce à de puissants générateurs de champs tenseurs. Indispensables à l'intégrité de la barge, ces derniers exerçaient continuellement une tension sur les poutres maîtresses pour rigidifier la structure. Une seconde série empêchait le C-9979 de s'affaisser sur son propre poids et surtout d'embarquer des véhicules d'assaut supplémentaires.

La propulsion était assurée par deux moteurs à poussée ionique radiale, et des répulseurs assuraient le décollage et l'atterrissage. La capacité d'emport de la barge était très importante. Le chargement standard comprenait vingt-huit transports de troupes, cent quatorze CAB (Char d'Assaut Blindé), onze TMT (Transport Multi-Troupes) et des STAP (Système de Transport Aérien Personnel). Cela représentait au minimum cent cinquante-trois engins terrestres et pas moins de cinq mille Droïdes de Combat. Ce chiffre déjà considérable ne prenait pas en compte les quatre-vingt-huit membres d'équipage qui assuraient le commandement, la maintenance et le bon fonctionnement des ateliers techniques. En raison de sa vulnérabilité aux attaques de chasseurs, les ingénieurs décidèrent également de lui octroyer des boucliers déflecteurs et deux paires de canons laser légers situés aux extrémités des ailes avant. Ils offraient un arc de feu défensif limité contre les assaillants avec quatre tourelles directionnelles supplémentaires. Lors du débarquement, le fuselage du vaisseau en forme de bec servait de stabilisateur et s'ouvrait à la poupe afin de commencer le déploiement. A l'intérieur, les véhicules étaient tous guidés vers une plate-forme. Après une rapide rotation des pinces robustes saisissaient les appareils pour les disposer face à la rampe. Un processus qui pouvait prendre jusqu'à quarante-cinq minutes pour vider entièrement les soutes.

En général quatre C-9979 se posaient en même temps au sol en formation triangulaire entre les villes majeures de la planète attaquée pour les couper les unes des autres. Ainsi, la résistance s'organisait plus difficilement. La Fédération du Commerce employa cette stratégie sur Naboo en avançant méthodiquement vers Oxon puis vers la capitale, Theed. Les STAP développés pour la vitesse et l'agilité permettaient de sécuriser le périmètre. Malgré la force d'invasion déployée avec succès, les événements tournèrent rapidement au cauchemar pour Nute Gunray. La Force Royale de Sécurité et la Grande Armée Gungan réussirent à repousser les Droïdes de Combat et, l'Escadron Bravo de Ric Olié à détruire le vaisseau de contrôle en orbite avec l'aide du jeune Anakin Skywalker. Toutefois, grâce à l'influence de son mystérieux allié Sith, le vice-roi échappa à des poursuites importantes. Les hautes instances de la République Galactique l'obligèrent à désarmer ses appareils.

Une Barge de transport C-9979 sur Rugosa. Une Barge de transport C-9979 sur Rugosa.
Dix ans après ce désastre, le Neimoidien se rendit sur la planète Geonosis sur invitation du Comte Dooku. Le Seigneur Sith souhaitait que Nute Gunray rejoigne un nouveau mouvement militaire séparatiste, la Confédération des Systèmes Indépendants. Après une réunion avec les représentants de la Techno Union, de la Guilde du Commerce, de l'Alliance Corporative et du Clan Bancaire Intergalactique, il accepta de mettre à disposition ses nombreux droïdes et vaisseaux. Après la Bataille de Geonosis qui marqua le début de la sanglante Guerre des Clones, les barges de transport furent employées à de nombreuses reprises par l'Armée Séparatiste. Elles participèrent par exemple aux affrontements de Kamino, Rhen Var, Thule, Christophsis, Teth, Rugosa, Maridun, Falleen, Ryloth, Kashyyyk et Coruscant. Les Généraux Grievous, Lok Durd, le Commandant Mon Calamari Merai et la Dark Acolyte Asajj Ventress de Darth Tyranus appréciaient particulièrement ces appareils capables d'expédier en un temps record des milliers de Droïdes de Combat sur les positions de la Grande Armée de la République.

Articles en rapport

Nute Gunray
Nute Gunray
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes