Moto-Jet BARC

Speeder BARC.

La moto-jet BARC (moto-jet de Commando de Reconnaissance Avancée) était un speeder solide, rapide et armé, utilisé par les Clone Troopers et leurs Généraux Jedi durant la Guerre des Clones.

La moto-jet BARC (moto-jet de Commando de Reconnaissance Avancée) était un speeder solide, rapide et armé, utilisé par les Soldats Clones et leurs Généraux Jedi durant la Guerre des Clones. Un moteur à répulsion puissant et compact maintenait le véhicule en l'air, celui-ci étant piloté par des soldats d'élite, spécialement entraînés pour cette tâche, appelés les Commandos de Reconnaissance Avancée. Ces soldats n'avaient cependant rien à voir avec les clones entraînés par Jango Fett lui-même et étaient seulement spécialisés dans la reconnaissance avancée assistée par véhicule. Le speeder se déplaçait à une si grande vitesse que le soldat qui le pilotait portait une visière fumée protégeant le pilote des rayons du soleil afin de le parer aux changements de luminosité brusques et à l'éblouissement. La visière comportait également des " ailerons " de chaque côté afin de concentrer l'attention du pilote sur sa trajectoire et qu'il ne soit pas distrait par sa vision périphérique des batailles environnantes. En effet, si le soldat jetait un regard de côté, il pouvait déjà se considérer comme mort.

Le nez du speeder n'était que peu protégé, mais en cas d'un crash anticipé, le pilote avait le temps de s'éjecter de celui-ci. L'armure du soldat, qui contenait un léger amortisseur inertiel pour amortir la chute, lui permettait également de se confondre rapidement avec le décor grâce à son système de camouflage intégré. Cela lui évitait alors d'être abattu lors de sa chute et de son arrivée au sol. Au cas où ils devraient abandonner leur véhicule, les Commandos de Reconnaissance Avancée portaient sur eux un blaster de poing pour qu'ils puissent se défendre et éventuellement atteindre la base ou l'avant poste le plus proche.

La moto-jet BARC était la bête noire des forces séparatistes et ceux-ci redoutaient sa présence lors d'éventuelles escarmouches. En effet, la moto-jet BARC était lourdement armée et comportait deux lanceurs de torpilles à proton ainsi qu'un canon à plasma monté sous le speeder, devant le pilote. Les pilotes et leurs moto-jets étaient généralement affectés à des missions anti-personnelles, accompagnés, pour certaines missions, par leurs cousins, les speeders des marais. Cependant, ils pouvaient également servir de soutien aux troupes sur le champ de bataille.

Beaucoup de Généraux Jedi choisirent de se déplacer dans la bataille sur une moto-jet BARC, encadrés par une petite escorte (généralement 2 pilotes et leurs moto-jets). La moto-jet fut très présente sur les champs de bataille, notamment pendant la Bataille de Kashyyyk. De même, le 91ème Corps de Reconnaissance, sous le commandement du Commandant Neyo, avait été utilisé pendant le Siège de Saleucami pour éliminer les dernières poches de résistance des droïdes de combat de la Fédération du Commerce. Cependant, après l'apogée de la Guerre des Clones, de nombreux pilotes reçurent l'ordre d'exécuter l'Ordre 66. C'est de cette manière que Stass Allie mourut. Lorsque toute l'Ancienne République ne devint plus qu'un mythe, les clones BARC la rejoignirent, lorsque Sidious créa son Empire Galactique.

Articles en rapport

Stass Allie
Stass Allie
Personnages
Ordre 66
Ordre 66
Événements
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations