Punch

Punch

Punch
Données biographiques
Genre
  • Masculin
Espèce
Taille
  • 1m83
Planète d'origine
Époque
Naissance
  • -32 av. BY
PersonnageSoldat de l'infanterie de la Grande Armée de la République, Punch fut élevé et entraîné au complexe Militaire de Tipoca City sur Kamino. A la fin de sa formation, il fut affecté dans l'escouade du Sergent Slick au sein du 212ème Bataillon d'Attaque.

Soldat de l'infanterie de la Grande Armée de la République, Punch fut élevé et entraîné avec ses frères au complexe Militaire de Tipoca City sur la planète Kamino. A la fin de sa formation, il fut affecté dans l'escouade du Sergent Slick.

Environ sept semaines après la sanglante Bataille de Geonosis, le clone accompagna les Généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker avec son unité sur Christophsis, un monde de la Bordure Extérieure, pour repousser une invasion de la Confédération des Systèmes Indépendants. Une fois sur place, les troupes finirent par s'installer dans deux tours jumelles pour tendre une embuscade aux forces ennemies. Le clone aida ses camarades à installer un blaster lourd sur le rebord d'une verrière en vue de la prochaine attaque surprise. Quelques minutes plus tard les Droïdes de Combat apparurent sur la place centrale avec des véhicules de type Char d'Assaut Blindé. Selon les standards, une escorte bien trop importante pour un simple bataillon. Soudain, la colonne se sépara en deux groupes pour investir les immeubles. A l'instar de ses frères, le soldat saisit son arme pour repousser les assaillants et emprunta un ascenseur avec ses compagnons pour gagner le toit. Ils réussirent à s'échapper grâce à l'intervention de la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA du Lieutenant Hawk.

De retour à la base, Kenobi et Skywalker se rendirent à la salle de briefing pour analyser le cerveau artificiel d'un Droïde Tacticien récupéré par le soldat Gus. Ils constatèrent avec stupéfaction qu'il contenait le plan de la dernière mission avortée. Un espion sévissait au sein du groupe d'intervention. La situation tourna au cauchemar lorsque le Commandant Cody et le Capitaine Rex découvrirent un Comlink activé dans la pièce. Ils se ruèrent à l'extérieur pour apercevoir une ombre en armure quitter précipitamment les lieux. Cette dernière se réfugia au réfectoire avec des dizaines de clones en plein repas. Afin de démasquer le traître, les deux officiers, avec l'aide de R2-D2, réussirent à découvrir que l'ordinateur utilisé pour envoyer des messages aux Séparatistes était celui des quartiers de l'unité de Slick. Les hommes de l'escouade furent immédiatement réunis pour l'interrogatoire. Punch expliqua à ses supérieurs qu'il s'était directement rendu au mess en compagnie de son collègue Sketch pour se restaurer. Les accusations finirent par se porter sur Chopper, mais, le Sergent Slick se trahit lui-même en faisant référence à une mission secrète menée actuellement par les Jedi derrière les lignes ennemies.

CC-2224 et CC-7567 réussirent à le neutraliser et à obtenir des aveux complets. Il avait simplement changé de camp et travaillé en secret avec l'un des Dark Acolytes du Comte Dooku, Asajj Ventress, pour mettre un terme à cette guerre et libérer ses frères de l'emprise des membres de l'Ordre Jedi.

Références

Beaux Livres
  • Star Wars: The Clone Wars Character Encyclopedia, 2010

Les plus consultés ensuite...