Clone ARC

Commando de Reconnaissance Avancée de classe Null, Commando de Reconnaissance Avancée de classe Alpha, Commandant ARC, Soldat ARC.

Les Clones ARC étaient les troupes d'élites de la Grande Armée de la République. Afficher le sommaire

Les soldats clones sont très disciplinés. Et même les soldats ARC de l'escouade Alpha, aussi durs soient-ils, sont prévisibles, dans le sens où Fett leur a donné des ordres précis auxquels ils continuent d'obéir. Mais les escouades commandos sont presque aussi imprévisibles que les Invalides, et les Invalides sont tellement bons qu'ils ont le privilège d'appartenir à l'armée privée de Skirata. Tel est le problème de disposer de clones intelligents entraînés par une horde de brigands indisciplinés. Ils sont devenus, au mieux, idiosyncratiques, au pire, désobéissants. Mais ils vont probablement gagner la guerre pour nous. Il faut donc les tolérer.
_Arligan Zey à Iri Camas.

Le Commandant ARC Bly du 327ème Corps d'Armée Stellaire avec le Maître Jedi Aayla Secura. Le Commandant ARC Bly du 327ème Corps d'Armée Stellaire avec le Maître Jedi Aayla Secura. Les soldats clones de la Grande Armée de la République étaient similaires dans les compétences et l'apparence, mais quelques-uns furent modifiés génétiquement par rapport au modèle de base, le Mandalorien Jango Fett, pour constituer les futures troupes d'élite et forces spéciales. Ces derniers étaient désignés sous le sigle ARC : Commandos de Reconnaissance Avancée (Advance Recon Commandos).

La première génération d'ARC fut d'abord créée en améliorant le génome de Fett. Malheureusement, selon la Chef Scientifique Ko Sai, l'expérience fut un échec, les prototypes s'avérèrent instables et incapables d'obéir aux ordres : ils devinrent ainsi les ARC de classe Null. La seconde génération fut produite avec cette fois un génome fidèle au modèle initial : le résultat fut nettement plus concluant, les nouveaux soldats devinrent les ARC de classe Alpha. Beaucoup plus tard, environ seize mois après la Bataille de Geonosis, des Clones Alpha furent renvoyés sur Kamino pour former de nouveaux officiers aux compétences de Commandos de Reconnaissance Avancée. Les clones qui participèrent à ce programme reçurent le titre de Commandant ARC.

Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Null


Oui, je sais comment les Kaminiens ont accompli ces horreurs. Ils ont utilisé nos gènes à notre encontre, ceux qui nous reliaient à nos frères, qui nous rendaient loyaux, qui nous faisaient respecter et obéir à nos pères... Ils sont parvenus à les manipuler pour que l'on obéisse plus facilement aux ordres. Ils ont dû retirer tous les éléments qui faisaient de Jango un solitaire égoïste. Parce que ceux-ci n'étaient pas compatibles avec toutes ces choses qui font un bon soldat d'infanterie, et selon les ARC Alpha, les Kaminiens avaient vu juste. Mais il reste une chose que j'ignore encore : c'est la manière dont ils contrôlent le processus temporel. Là se trouve la clé. Ils nous ont dérobé notre ligne de vie complète. Mais jamais nous ne serons battus par le temps ner vod.
_Mereel dans une transmission encryptée à Ordo.

Peu après la création des troupes de l'infanterie de la future Grande Armée de la République, la Chef Scientifique Ko Sai confia à son confrère Orun Wa le soin de créer avec elle des clones en améliorant le génome de base de Jango Fett. Il n'était absolument pas question de supprimer ou de sélectionner des gènes particuliers. Dans un premier temps, le duo prit la décision de donner naissance à douze prototypes, malheureusement seuls six embryons survécurent au processus de gestation. Alors qu'ils n'étaient encore que des enfants, les Kaminiens décidèrent de recourir à une instruction rapide. Une décision, qui selon eux, semblait plus que logique puisque ces clones étaient dotés de quelques améliorations. Cependant, lors de l'analyse des tests psychologiques, Ko Sai estima qu'ils ne répondaient absolument pas aux standards de procédure. Le contrôle de qualité décida alors de les désigner comme une classe Invalide, les Nulls ARC. Avant de prendre une décision finale, Fett proposa d'offrir ses services ainsi que ceux du sergent Cuy'val Dar Kal Skirata à Ko Sai pour une expertise. Orun Wa se chargea de recevoir les deux Mandaloriens dans son bureau de Tipoca City.

Le scientifique expliqua à ses interlocuteurs que les six unités étaient défectueuses et qu'elles n'étaient absolument pas fiables, de plus ces prototypes avaient échoué à correspondre au profil de personnalité exigé. En bref, ils refusaient systématiquement d'obéir aux ordres. Les cloneurs ne voyaient qu'une seule solution pour réparer cette erreur, le reconditionnement. Mais selon le langage Kaminien ce mot avait un tout autre sens, l'extermination. Skirata fut profondément choqué en entendant ces propos, et il envoya un violent coup de poing dans le torse de Orun Wa. Jango intervint immédiatement pour calmer les esprits. Il prit alors la décision d'inclure les clones au sein des services secrets et il ajouta que le Cuy'val Dar se chargerait seul de l'entraînement des six Invalides. Mais soudain l'un d'eux saisit le blaster de Kal et le pointa sur le scientifique. Le Mandalorien essaya de raisonner Null-11, non pour sauver la vie du Kaminien, mais pour lui éviter des problèmes. Il utilisa notamment les mots « fils » et « sécurité » pour rassurer et convaincre le jeune soldat de baisser son arme, ce qu'il fit. Fett conseilla à son ami d'emmener avec lui les Nulls ARC dans ses appartements pour empêcher un autre accident.


Après cette première rencontre plutôt mouvementée, Skirata décida de donner des noms à ses Invalides : le Null-5 devint Prudii, le Null-6 Kom'rk, le Null-7 Mereel, le Null-10 Jaing, le Null-11 Ordo et le Null-12 A'den. A l'instar de Jango avec ses Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Alpha, le Mandalorien prit la décision d'élever ses hommes selon la culture Mando. Avec le temps, les Nulls ARC commencèrent à s'attacher au Sergent Skirata, et ils l'appelèrent Kal'buir, « Papa Kal ». Pour réconforter les clones le Mandalorien utilisait souvent le mot ad'ika « fils » ou bien encore le suffixe -ika, ce dernier permettant de montrer l'affection que l'on éprouvait pour une personne. Le Cuy'val Dar remarqua très vite que les Invalides absorbaient des informations très rapidement, ils possédaient en effet une mémoire absolue et parfaite. Les jeunes clones pouvaient apprendre facilement une langue étrangère et mémoriser en quelques minutes le manuel d'utilisation d'un Transport Léger DeepWater pour en connaître le pilotage théorique sur le bout des doigts. Cependant, ils avaient beau être identiques, leurs personnalités individuelles étaient nettement différenciées. Par exemple, les gènes de la prise de risque s'exprimaient davantage chez Mereel que chez ses frères Invalides. Lors des exercices d'escalade, ce dernier préférait toujours la descente rapide en rappel depuis le point le plus élevé des bâtiments de Kamino : il s'était d'ailleurs brisé de nombreux os à la suite de ses dangereuses prouesses. Pendant les diverses séances d'entraînement, Kal constata que ses hommes possédaient un esprit troublé, et ils étaient parfois violents et imprévisibles. Le résultat de trop d'altérations génétiques et d'une enfance faite de brutalité. Skirata prit alors la décision d'enseigner aux Nulls ARC un ordre bien particulier. Il les entraîna à cesser toute activité de manière quasi machinale et instantanée lorsqu'il prononçait le mot « stop ».


Trouvez-moi Skirata. C'est le seul type capable de remonter le moral de ses hommes. Et non, je refuse d'anéantir tout un ensemble de baraquements, juste pour neutraliser six ARC. Alors trouvez-moi Skirata et fissa ; il ne peut pas être parti bien loin.
_Le Général Iri Camas à l'attention de la Force de Sécurité de Coruscant.

Huit ans plus tard, les Nulls ARC furent déployés au cours de la première grande bataille de la Guerre des Clones : la Bataille de Geonosis. Quelques jours après un affrontement avec les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants, les clones furent stationnés sur Coruscant afin d'être placés en stase. Cependant, les Invalides ne le voyaient pas ainsi et montrèrent leur refus d'obéir aux ordres en mettant le désordre dans les Baraquements de la Compagnie Arca qui avaient été alloués aux troupes. Face à cette situation, le Général Jedi Iri Camas convoqua Skirata sur les lieux pour calmer et raisonner ses hommes. Puisque les soldats obéissaient uniquement au Mandalorien, le Directeur de la Brigade des Opérations Spéciales consentit à lui confier un poste de conseiller au sein de la Grande Armée. Les Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Null furent considérés par la suite comme l'armée privée de Skirata. Quelque temps plus tard, Ordo devint Capitaine, Prudii, Kom'rk, Mereel, Jaing des Lieutenants et A'den obtint le grade de Sergent. Il est important de noter que Null-12 était sous-officier uniquement pour honorer et montrer son attachement à Skirata. Par la suite, les Invalides prirent l'habitude de travailler avec les Commandos Clones et de côtoyer les ARC Alpha. D'ailleurs, ils considéraient ces derniers comme des soldats entêtés.

Le Lieutenant ARC Null-5, Prudii. Le Lieutenant ARC Null-5, Prudii. Peu après la Bataille de Geonosis, Ordo participa à une prise d'otages en compagnie de l'Escouade Omega au Spatioport de Galactic City. Les ravisseurs avaient pris six personnes en otage dont le Sénateur Mon Calamari Meena Tills. Au cours de cette opération, le soldat ARC s'était lié d'amitié avec le Commando Clone Fi. En effet, ce dernier s'était spontanément jeté sur une grenade pour en étouffer la déflagration. L'Invalide l'avait immédiatement considéré comme quelqu'un capable de prendre des risques inconsidérés pour sauver des vies. Pendant ce temps, Mereel fut envoyé à la poursuite de la Chef Scientifique Ko Sai pour obtenir un remède contre le vieillissement avancé. Il revint spécialement lors du premier anniversaire de la Guerre des Clones sur Coruscant avec des informations intéressantes. Cependant au même moment, Skirata menait une opération anti-terroriste avec Ordo, les escouades Omega et Delta, les Chevaliers Etain Tur-Mukan et Bardan Jusik, et un ancien Cuy'val Dar, Walon Vau. A la suite de cette opération, Null-11 tomba amoureux d'une enquêtrice du Trésor de la République, Besany Wennen. Dès le début de cette relation, Kal remarqua qu'il avait failli dans le domaine de l'éducation émotionnelle de ses hommes.

Par la suite, le Lieutenant ARC Null-6, Kom'rk, fut envoyé avec une force d'intervention dans le Secteur de Bakura où il essuya de lourdes pertes. Il rejoignit peu après Jaing pour former l'unité de renseignement des clones, et ils partirent à la recherche du Général Grievous. Ils le localisèrent sur la planète Utapau. Quatre cent soixante jours après la Bataille de Geonosis, Prudii partit en compagnie du Commando Clone Atin sur Olanet pour une mission de sabotage. Cette planète abritait une fabrique de droïdes appartenant à la Confédération des Systèmes Indépendants. Null-5 fut par la suite employé pour former des clones des Opérations Spéciales. Environ dix jours plus tard, le Sergent A'den fut envoyé sur la planète Gaftikar avec l'Escouade Omega pour former en urgence la population Marit dans le but de renverser le gouvernement Humain qui soutenait la Confédération des Systèmes Indépendants lorsque l'ARC Alpha Sull disparut mystérieusement. Or, lors d'une mission de repérage à Eyat City, Fi et Darman retrouvèrent par le plus grand des hasards la trace du Commando de Reconnaissance Avancée de classe Alpha. Ils ramenèrent le renégat au campement et les soldats apprirent une triste vérité lors de son interrogatoire. Selon les informations de Sull, lorsqu'un ARC décidait de quitter la Grande Armée il était considéré comme très dangereux, et un commanditaire mystérieux envoyait des Clones des Opérations Spéciales à la poursuite du déserteur pour l'éliminer. Les Commandos de Reconnaissance Avancée étaient tous en danger !

A la même époque, Skirata en compagnie de Walon Vau, d'Ordo et de Mereel, repartirent à la recherche de Ko Sai. Le quatuor la retrouva sur la planète Dorumaa dans un laboratoire sous-marin. Ils la conduisirent sur Mandalore pour l'obliger à trouver un moyen de stopper le vieillissement accéléré des clones, mais elle se suicida sachant qu'elle ne retournerait jamais sur Kamino et qu'elle ne retrouverait jamais son prestige. Cependant, les Nulls ARC assistèrent à un heureux événement lorsque Etain Tur-Mukan donna naissance au fils de Darman, Venku Skirata. Par la même occasion, le Mandalorien annonça aux membres d'Omega et à ses Nulls ARC qu'il venait officiellement de les adopter. La petite communauté formait maintenant un clan.

Après ces événements, Kal décida, en accord avec les Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Null, de poursuivre les recherches de Ko Sai. Ils hésitèrent entre les Khommites et les Arkaniens pour terminer les travaux de la défunte Chef Scientifique sur le processus de vieillissement accéléré des clones. Cependant avant de prendre une décision, le Mandalorien souhaitait l'avis du Docteur Ovolot Qail Uthan, une chercheuse en génie biologique et généticienne à la solde de la Confédération des Systèmes Indépendants qui avait travaillé sur la mise au point d'un virus uniquement mortel pour les clones, détenue dans une prison de haute sécurité sur Coruscant. Skirata se décida à mettre sur pied une mission d'infiltration pour rencontrer le plus rapidement possible la scientifique.

Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Alpha

Après l'échec des Nulls ARC, les Kaminiens décidèrent de produire un petit groupe de cent soldats à partir du génome inchangé de Fett. Des êtres génétiquement purs, mis à part bien évidemment le vieillissement accéléré, qui devinrent les soldats ARC de classe Alpha. Puisqu'il avait recruté des sergents instructeurs pour former les futurs Commandos de la Grande Armée, Jango décida de se charger lui-même de l'instruction de ces Commandos de Reconnaissance Avancée. A l'image de Kal Skirata et de Walon Vau, le Mandalorien prit la décision d'élever ses hommes selon la culture Mando. Alors que les ARC n'étaient encore que des enfants, le chasseur de primes créa une méthode d'enseignement particulière basée sur l'amusement, tout en accentuant sur l'obligation de loyauté absolue envers la République Galactique. Par exemple, les futurs soldats jonglaient avec des couteaux, apprenaient à faire des noeuds, à suivre une piste en analysant des traces ou bien encore à se déplacer sans attirer l'attention sur eux ou sans avertir par quelconque indice un poursuivant d'un changement de direction de dernière minute. Pour améliorer la compréhension et l'assimilation des informations, les jeunes clones ARC chantaient souvent des mélopées mnémotechniques, marquant leur subconscient de recettes d'explosifs, de manuels d'ordonnance, de spécialités anatomiques de centaines d'espèces différentes de la galaxie ou d'équations pour calculer avec précision des lignes de mire sous le vent. Ces chansons étaient donc des instructions précises sur l'art de la survie et de donner la mort. Toutefois, les ARC maîtrisaient aussi une dizaine de petits talents, de société ou non, qu'ils pratiquaient parfaitement alors que d'autres enfants, à âge égal, apprenaient simplement à compter dans des écoles ordinaires.

Alpha-17 lors de la Bataille de Jabiim. Alpha-17 lors de la Bataille de Jabiim.
Avec le temps les ARC Alpha devinrent coriaces, indépendants, pleins de ressources, redoutables au combat et très résistants à la torture. Cependant, il est important de noter que Jango répétait souvent à ses hommes de ne jamais prendre d'otages civils en cas de mauvaise posture. Il n'était pas rare que le Mandalorien fasse appel aux Cuy'val Dar pour un complément de formation pour ses ARC Alpha. Ainsi, le Sergent Kal Skirata intervint notamment dans le cadre du programme Epsilon pour l'enseignement des tactiques de contre-terrorisme. A l'instar des ARC de classe Null, les Commandos de Reconnaissance Avancée étaient tous équipés d'une armure blanche, bien plus améliorée que celle de l'infanterie. Les soldats décidèrent également de se doter du Kama et d'un casque qui possédait un télémètre et des capteurs améliorés. Néanmoins, l'utilisation d'une simple grenade IEM pouvait brouiller momentanément les systèmes du casque. Cependant, le Clone A-98/Jangotat opta, pour une raison encore inconnue, pour une armure classique. Comme l'infanterie, les ARC Alpha possédaient des grades, ces derniers étant uniquement visibles grâce à des marquages spécifiques. Le vert pour les Sergents, le bleu pour les Lieutenants, le rouge pour les Capitaines et le jaune pour les Commandants. Pendant la période d'apprentissage, les ARC avaient la possibilité de choisir une spécialisation, par exemple dans le domaine du pilotage ou encore dans le maniement des armes lourdes. Les ARC Alpha étaient souvent désignés à tort par le terme de commandos, un excès de langage que les véritables commandos ne toléraient qu'avec un sinistre sens de l'humour.

Même si leurs talents uniques en faisaient des troupes spéciales idéales pour des missions en solitaire derrière les lignes de la Confédération des Systèmes Indépendants, les ARC se révélèrent très difficiles à commander et à contrôler, et les Kaminiens en avaient parfaitement conscience. Paradoxalement, la génération Alpha considérait les ARC Null comme des êtres indisciplinés qui ne se souciaient pas de l'avenir de la République. Lorsque les cloneurs apprirent la mort de Jango Fett, ils décidèrent de plonger immédiatement les clones Alpha dans un profond sommeil dans des tubes de stase pour éviter des problèmes et des comportements similaires à celui de Alpha-02 « Spar ». Un an avant la Bataille de Geonosis, ce dernier commença à se poser des questions sur son avenir au sein de l'armée, et après réflexion, Spar décida de déserter et de fuir le complexe de Tipoca City pour devenir un chasseur de primes. Après sa fuite, de nombreux ARC commencèrent à s'agiter et à se poser les mêmes questions : c'était probablement pour cette raison que les Kaminiens préférèrent les placer en animation suspendue afin d'éviter une possible perte de contrôle sur eux.

Le Capitaine Fordo, Alpha-77. Le Capitaine Fordo, Alpha-77. Quelques mois après la Bataille de Geonosis, les complexes de clonage furent attaqués par les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants. Malgré la présence de nombreux Jedi sur Kamino, les clones furent rapidement débordés. Voyant que la situation était désespérée, le Premier Ministre Kaminien Lama Su et Maître Shaak Ti décidèrent de « réveiller » les ARC de classe Alpha pour défendre les laboratoires. Un petit groupe de trois Commandos de Reconnaissance Avancée se précipita rapidement dans le complexe pour sauver de jeunes clones. L'un d'eux, le Clone Alpha, fit notamment équipe avec la Togruta pour repousser les Droïdes de Combat. Le duo fut aussi rejoint par Obi-Wan Kenobi et son jeune Padawan Anakin Skywalker. Les trois utilisateurs de la Force décidèrent de suivre les conseils de A-17 et ils accoururent dans l'un des bâtiments qui servait à produire la prochaine génération de clones. Une fois qu'ils furent arrivés sur place, Alpha entra immédiatement un code d'autodestruction. En effet, lorsque Jango s'occupait encore de la formation des ARC, il avait expliqué que les clones ne devaient pas tomber entre de mauvaises mains, parce que ces derniers servaient la République Galactique ou ils ne servaient personne. Cependant, les Jedi réussirent à repousser les Séparatistes et Alpha inversa le processus de destruction. Peu après la Bataille de Kamino, les ARC de classe Alpha apprirent la mort de Fett. Selon la version de l'histoire communiquée aux soldats, le Mandalorien travaillait pour un traître, cependant il découvrit trop tard la véritable nature de son client et une fois sa parole donnée, il fut obligé de mener à bien sa mission. Le récit mentionnait également que dix Jedi s'allièrent pour le neutraliser.

Pendant le reste de la guerre les ARC Alpha participèrent à de nombreux conflits. Digger, Hash, Mapper, Spade, Spots, Wrench et Tooth se distinguèrent lors de la Bataille de Pengalan IV avec le Jedi Joram Kithe.
Le Capitaine Maze servit le Général Arligan Zey sur Coruscant comme conseiller dans le domaine des opérations spéciales.
A-17 participa avec Skywalker et Kenobi à la Bataille d'Ohma-D'Un et la Bataille de Jabiim. Il fut notamment fait prisonnier à la suite de la dernière bataille d'Asajj Ventress avec Obi-Wan sur Rattatak. Après cet événement, le Clone Alpha fut chargé de mettre sur pied un nouvel enseignement pour les commandants des différentes unités d'infanterie sur Kamino. Cet enseignement était basé sur les compétences des ARC. Peu après sa mission d'instructeur spécial, il revint sur le devant de la scène lors de la Bataille de Boz Pity, malheureusement il fut gravement blessé à la colonne vertébrale par le Général Grievous pendant l'affrontement.
Le Capitaine Fordo dirigea une force de frappe connue sous le nom des « 10 de Muunilinst » lors de la Bataille de Muunilinst. La mission consista à neutraliser une pièce d'artillerie sur la planète du même nom. Quelques mois plus tard, il repartit à la tête de son groupe pour porter secours aux Maîtres Ki-Adi-Mundi, Aayla Secura; Shaak Ti et K'Kruhk lors de la Bataille d'Hypori. Lors de la Bataille de Coruscant, le soldat ARC fut chargé de protéger le Sénat Galactique et les bâtiments adjacents.

Environ 473 jours après la Bataille de Geonosis, le Sergent Null A'den et les commandos de l'Escouade Omega firent la découverte d'une triste vérité sur la planète Gaftikar lors de l'interrogatoire d'un soldat Alpha déserteur, le Lieutenant Sull. Selon ses informations, un ARC qui décidait de quitter la Grande Armée était considéré comme très dangereux, et un commanditaire mystérieux envoyait des Clones des Opérations Spéciales à la poursuite du déserteur. Les soldats ne devaient pas persuader le Commando de Reconnaissance Avancée de réintégrer ses fonctions mais l'éliminer. Il cita l'exemple du clone Alpha Tavo qui avait décidé de suivre le chemin de son frère Spar, et qui fut rapidement retrouvé et exécuté. A'den organisa la fuite de Sull et il demanda à Niner, Fi, Darman et Atin de garder le silence dessus. Lorsque Kal Skirata fut informé de la situation il se rendit sur Coruscant avec le Capitaine Ordo pour demander des explications au Général Arligan Zey, mais ce dernier déclara qu'il ignorait tout du châtiment infligé aux soldats ARC renégats.

Lorsque le Seigneur Noir Darth Sidious ordonna l'exécution de l'Ordre 66, de nombreux ARC obéirent sans hésiter. Selon un rapport du Commandant Max Seerdon du Bureau de la Sécurité Impériale, une bonne partie des ARC Alpha décidèrent de servir comme instructeurs pour les nouvelles troupes formées à l'Académie lors de l'Etablissement du Nouvel Ordre Impérial. Toutefois, quelques-uns préférèrent prendre le risque de déserter ou de partir à la retraite. Le soldat Alpha-66 « Muzzle » décida de fonder son propre groupe de mercenaires, l'Epée d'Aurodium.

Commandants ARC

J'ai une nouvelle affectation sur Kamino. Il y a un nouveau contingent de commandants clones qui arrive, et on me demande de les entraîner.
_Clone Alpha.

Seize mois après la Bataille de Geonosis et après quelques rapports élogieux sur les capacités du Commando de Reconnaissance Avancée A-17, le Haut Commandement de la Grande Armée de la République décida - vraisemblablement sur une proposition du Chancelier Suprême Palpatine - de mettre sur pied un nouvel enseignement, pour les commandants des différentes unités d'infanterie, tourné sur les compétences des soldats ARC sur Kamino. Ce programme visait essentiellement à encourager l'audace et l'indépendance sur le terrain. En outre, les élèves sélectionnés seraient également formés pour pallier aux insuffisances et lacunes entre les Généraux Jedi et les clones au niveau du commandement. Malgré la réticence des cloneurs Kaminiens face aux méthodes d'Alpha, ce dernier se souvint d'une idée judicieuse du Général Anakin Skywalker peu après l'affaire des Evadés de Rattatak : A-17 donna corps à cette idée en décidant de donner des noms à ses hommes pour renforcer l'effet d'individualisme. Cependant, les futurs commandants ARC s'appelaient entre eux par les deux premiers numéros de leur matricule au cours de leur entraînement. Il s'avéra qu'ils utilisèrent le système des noms sur le champ de bataille pour faciliter les échanges. Les soldats qui participèrent avec succès à cette formation éprouvante et intensive reçurent en récompense le titre de Commandant ARC. Lorsqu'ils retournèrent dans leurs unités respectives, ils firent profiter leurs officiers de leurs nouvelles expériences. A la suite de ce programme, le Commandant Bacara, des Marines Galactiques, devint le plus indépendant et cinglant de sa promotion. Il fit preuve d'une inhabituelle prédisposition pour les tactiques agressives et il exigeait en permanence le meilleur de ses hommes. Autrement, le Commandant Bly, du 327ème Corps d'Armée Stellaire, remettait souvent en doute les actions du Maître Jedi Aayla Secura. Mais les deux officiers finirent par mettre en place des stratégies communes très efficaces.


Par la suite, les nouveaux commandants ARC commencèrent à personnaliser leurs nouvelles armures et à y ajouter diverses pièces d'équipements, comme par exemple le Kama ou bien encore la protection d'épaule. Ils s'équipèrent également avec certains accessoires, tels que les jet-packs ou des macro-jumelles fixées à même le casque. De plus, les couleurs de leurs armures, qui indiquaient à l'origine leurs grades, commencèrent à être associées à celles de la légion. Le Commandant Cody du 212ème Bataillon d'Attaque et quelques-uns de ses frères décidèrent de mettre en place un système de promotion visant à récompenser le courage et la loyauté et maintenir le moral des troupes. Ils permirent notamment à leurs aides et aux soldats décorés à porter eux aussi des armures d'ARC : le Capitaine Rex et le Sergent Remy furent notamment autorisés à s'équiper ainsi. On peut citer l'exemple du Commandant Deviss qui réussit à détruire un canon ionique de la Confédération des Systèmes Indépendants lors de la Bataille d'Altyr V après la mort de son Général Jedi. Il reçut le grade de commandant en récompense de sa bravoure par le Commandant Bly.

En plus de sa mission de formation, A-17 créa une nouvelle unité, l'Escouade Sept, pour accompagner les Généraux Jedi dans n'importe quel type de mission. Cette escouade était composée des meilleurs commandants ARC, marines, pilotes, tireurs d'élite ou bien encore spécialistes en démolition. Elle accompagna notamment les Jedi Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi dans de nombreuses missions. Le Commandant Odd Ball prenait souvent la tête des vaisseaux de type Chasseur V-Wing, Chasseur V19 Torrent et Chasseur RCO-170, le Commandant Cody s'occupait de l'infanterie et le Major Jorir des opérations de marine.

Le Commandant ARC Cody du 212ème Bataillon d'Attaque reçoit l'Ordre 66. Le Commandant ARC Cody du 212ème Bataillon d'Attaque reçoit l'Ordre 66.
Vers la fin de la Guerre des clones, lorsqu'un Jedi partait en mission avec un détachement de soldats, l'usage voulait qu'il se fasse accompagner par un commandant ARC. Le Commandant Valiant seconda le Maître Mace Windu lorsqu'il se lança à la poursuite d'un mystérieux Maître Sith sur Coruscant. Cette tradition d'escorte personnelle se révéla très efficace lorsque le Jen'ari Darth Sidious ordonna l'exécution de l'Ordre 66. Selon les archives et le rapport du Moff Marcellin Wessel tous les commandants ARC obéirent sans hésitation. Le Commandant Neyo du 91ème Corps de Reconnaissance, le Commandant Keller, le Commandant Bacara et le Commandant Bly réussirent à surprendre et à éliminer respectivement les Généraux Stass Allie, Simms, Ki-Adi-Mundi et Aayla Secura. Le Commandant Gree et le Commandant Faie de la 41ème Légion d'Elite eurent beaucoup moins de chance puisqu'ils furent abattus respectivement par le Grand Maître de l'Ordre Jedi Yoda et Quinlan Vos. Pendant la Bataille d'Utapau, le Commandant Cody ordonna à ses hommes d'abattre Obi-Wan Kenobi, mais ce dernier réussit à quitter la planète à bord du Chasseur de Grievous. Lors de la Bataille de Murkhana, le Commandant Salvo du 32ème Aile de Combat Aérien rencontra des problèmes avec l'Escouade Ion du Capitaine Climber. De fait, ce dernier et ses hommes refusèrent de tirer sur les Maîtres Roan Shryne et Bol Chatak et la Padawan Olee Starstone. Les trois Jedi purent ainsi prendre la fuite.

Lors de l'Etablissement du Nouvel Ordre Impérial de nombreux commandants ARC, dont le Commandant Vill, s'interrogèrent sur l'avenir de la Grande Armée. Le Commandant Appo de la 501ème Légion, qui mena l'Opération Knightfall avec l'Exécuteur du Côté Obscur Darth Vader, ne se posa pas très longtemps cette question, puisqu'il fut tué par Roan Shryne lors de la Deuxième Bataille de Kashyyyk.

- Seigneur Vader... Heu... Si je puis me permettre... Maintenant que les combats sont terminés, y a-t-il des projets pour mes hommes et moi ? Pour notre avenir ? Nous vivons pour servir, mais un soldat a besoin de se rendre utile...
- Je... Je ne doute pas que l'Empereur a des projets, commandant. Nous en discuterons à votre retour sur Coruscant...
_Le Commandant Vill de la 501ème Légion, peu après la Seconde Bataille de New Plympto, à Darth Vader.

Membres connus des Commandos de Reconnaissance Avancée

Classe Null :

Null-5, Prudii
Null-6, Kom'rk
Null-7, Mereel
Null-10, Jaing
Null-11, Ordo
Null-12, A'den

Classe Alpha :

Alpha-Ø2, Spar
Alpha-17, Clone Alpha
Alpha-26, Capitaine Maze
Alpha-30, Lieutenant Sull
Alpha-52, Tooth
Alpha-66, Muzzle
Alpha-77, Capitaine Fordo
Alpha-98, Clone A-98/Jangotat
Digger
Hash
Mapper
Spade
Spots
Tavo
Wrench

Commandants ARC :

Commandant Appo
Commandant Bacara
Commandant Bly
Commandant Bow
Commandant Cody
Commandant Colt
Commandant Deviss
Commandant Faie
Commandant Gree
Commandant Jenks
Commandant Keller
Commandant Neyo
Commandant Odd Ball
Commandant Salvo
Commandant Thire
Commandant Valiant
Commandant Vill

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Kamino
Kamino
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Alpha
Alpha
Personnages