Cato Neimoidia

Planète du système stellaire du même nom, Cato Neimoidia était une colonie des Neimoidiens et bastion de la Fédération du Commerce. Elle fut conquise par la République Galactique lors de la Guerre des Clones.

Planète célèbre pour l'architecture de ses villes construites sur des ponts, Cato Neimoidia n'était pas, contrairement aux idées reçues, le monde d'origine des Neimoidiens. Cato Neimoidia faisait partie, avec Koru Neimoidia et Deko Neimoidia, des quelques dizaines de monde qui supervisaient les colonies appartenant aux Neimoidiens. En effet, les Neimoidiens étant une espèce très ancienne, ils avaient depuis longtemps colonisé toutes sortes de mondes abandonnés et en avait revendiqué la propriété sous forme d'autorité coloniale. Les richesses de ces mondes furent centralisées sur des mondes spécifiques qui les reliaient vers Neimoidia, la planète principale. Cato Neimoidia faisait partie de ces mondes centraux.

Si Cato Neimoidia fut choisie pour devenir un monde central dans la gestion des colonies Neimoidiennes, c'est parce que ses seules richesses étaient extraordinaires. Elle fut d'ailleurs l'une des premières planètes à obtenir son rôle de planète gouvernante. Ses richesses furent enterrées dans des grands abris souterrains, lesquels furent protégés uniquement par des escouades de droïdes de combat. En effet, les Neimoidiens, ne faisant d'ordinaire confiance à personne, n'allaient pas confier la garde de leurs richesses à un corps militaire qui ne répondrait pas directement à leurs ordres. Et comme si cela ne suffisait pas à protéger leurs trésors, les Neimoidiens construisirent leurs villes sur les seuls accès menant à l'entrée des souterrains : les ponts.

Lorsque la Guerre des Clones éclata, Cato Neimoidia fut mise en état de siège. Les Neimoidiens firent investir les villes et les souterrains par les meilleures unités de leur armée droïde. Ainsi des tanks et des troupes droïdes patrouillaient sans arrête dans les gracieuses villes-pont. Des unités anti-aériennes furent également installées afin de prévenir tout débarquement républicain aux abords des villes. Mais ces défenses n'empêchèrent pas le débarquement d'Anakin Skywalker et d'Obi-Wan Kenobi, escortés par les forces républicaines du Commandant Cody. Leur mission de capturer le vice-roi Nute Gunray fut un échec mais ils parvinrent tout de même à trouver la preuve irréfutable de l'existence de Darth Sidious et à reprendre la planète au nom de la République. Les Clones sécurisèrent la planète bien que quelques poches d'une inattendue résistance apparaissent de temps en temps. Afin de pallier à ces mouvements minoritaires, des patrouilles aériennes étaient souvent effectuées au dessus des multiples villes-pont que comptait la planète.



Le jour où l'Ordre 66 fut décrété par Palpatine, le Maître Plo Koon avait pris la tête d'une de ces patrouilles. Aux commandes de son Delta-7 Aethersprite, il survolait plusieurs villes-pont suivi d'une formation de RCO-170. Le Capitaine Jag ouvrit le feu sur le chasseur du Kel Dor dès qu'il reçut l'ordre de Coruscant. Le monoplace fut grièvement touché, et alla s'écraser dans une des villes-pont. Le Jedi n'y survécut pas.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Capitaine Jag
Capitaine Jag
Personnages
Neimoidia
Neimoidia
Planètes