R2-D2

Produit par le géant de la robotique Industrial Automaton, R2-D2 allait devenir à lui seul une légende en côtoyant les acteurs de l'Histoire Galactique à travers les époques. Afficher le sommaire

Note : cette fiche est actuellement en cours de refonte. Veuillez nous excuser pour la gêne que cela pourrait occasionner.

Produit par le géant de la robotique Industrial Automaton, R2-D2 allait devenir à lui seul une légende en côtoyant les acteurs de l'Histoire Galactique à travers les époques. Il servit avec courage et dévotion les lignées Skywalker et Solo.

La carrière du petit droïde commença véritablement lorsque le Corps d'Ingénieurs de la Flotte Spatiale de Naboo passa une commande conséquente auprès de l'industriel. Dès son arrivée sur la petite planète, l'astromech fut notamment programmé avec les spécificités techniques des différents vaisseaux stationnés dans les hangars de Theed. On décida également de lui fournir toutes les informations nécessaires sur les environnements dans lesquels il évoluerait. Son travail lui demandait d'être extrêmement polyvalent et consciencieux, car il devait s'occuper d'un large éventail d'appareils, allant du Chasseur Naboo N-1 au Nubian 327 de type J. Avec le temps, ses états de service irréprochable lui valurent une affectation permanente sur la Nef Royale Naboo de la Reine Amidala. A bord, les tâches de R2-D2 englobaient les réparations mineures et l'entretien des différents systèmes. Il lui arrivait également d'effectuer des réparations en plein vol, cependant cela arrivait très rarement. Lorsqu'il n'était pas demandé ailleurs, la procédure standard voulait que l'unité R2 soit à bord du vaisseau en permanence. En attendant leur prochaine tâche, l'ensemble des astromechs restaient inactifs pendant de longues périodes dans leurs râteliers de rechargement dans la soute de la Nef.

1 - Blocus de Naboo

I. 1 Naissance d'un héros

Quelques mois après le Sommet d'Eriadu, la cupide Fédération du Commerce décida d'instaurer un blocus sur Naboo afin de contester la loi concernant la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange. Cependant, afin de légaliser son action auprès du Sénat Galactique, le vice roi Nute Gunray chercha à forcer la Reine à signer un traité de légalisation d'occupation. Les événements rattrapèrent rapidement R2-D2 et ses camarades, lorsque la souveraine prit la décision de se rendre sur Coruscant pour dénoncer les agissements du Neimoidien. Avec l'aide du Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi, Amidala réussit à reprendre possession de son vaisseau. Alors que l'appareil décollait du hangar sous le feu des Droïdes de combat, l'astromech attendait les instructions tout en surveillant attentivement les fonctions du vaisseau depuis la soute. Piloté par Ric Olié, le Nubian 327 de type J désarmé fut malmené face à un vaisseau de combat de la Fédération. Malheureusement, la Nef encaissa un tir particulièrement violent et ses boucliers déflecteurs furent endommagés. Le pilote décida d'envoyer les astromechs réparer les dégâts. Sachant que les passagers étaient en danger de mort, R2 répondit immédiatement à l'appel urgent. Comme les autres unités de son équipe, le droïde utilisa un petit élévateur pour atteindre la coque extérieure. Alors qu'ils travaillaient aussi vite que possible, R2-R9 et R2-B1 furent touchés par les tirs ennemis. Alors que R2-D2 et G8-R3 étaient toujours opérationnels, ce dernier explosa dans un nuage d'éclats et de flammes. Désormais seul, l'astromech analysa les circuits endommagés et il réussit à rétablir les systèmes d'alimentation et les boucliers. Sa tâche terminée, il fit demi-tour pour regagner l'intérieur du vaisseau avant qu'il ne franchisse la barre de l'hyperespace.

- Nous avons bien de la chance d'avoir celui-là à notre service, Votre Altesse. Ce petit droïde est extrêmement bien conçu. Il a, sans l'ombre d'un doute, sauvé le vaisseau, sans parler de nos vies.
- Qu'il en soit félicité. Quel est son matricule ?
- R2-D2, Votre Altesse.
_Le Capitaine Panaka à la Reine Amidala.

Malheureusement, lors de l'affrontement, une surcharge énergétique avait détérioré l'hyperdrive, la défaillance empêcherait la Nef d'atteindre Coruscant. Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi proposèrent de faire une escale sur Tatooine afin d'acquérir des pièces détachées et un nouveau moteur. Alors que le vaisseau changeait de cap, le Capitaine Panaka présenta R2-D2 à la Reine et il lui expliqua le rôle qu'il avait joué. Amidala le félicita et ordonna à l'une de ses dames de compagnie du nom de Padmé de s'occuper de lui. Lorsqu'ils furent en retrait, il ajouta que l'appareil se dirigeait vers Tatooine pour procéder à des réparations urgentes, cependant la petite planète était aux mains des Hutts et il craignait pour sa sécurité. Jinn s'interposa en affirmant que ce monde désertique était hors de porté de la Fédération du Commerce et que les Seigneurs du Crime ne la recherchaient pas. Après réflexion et malgré la réticence du Responsable de la sécurité, elle accepta la proposition du Maître Jedi. Alors que la Suivante nettoyait l'astromech dans la salle principale, un mystérieux inconnu fit son apparition. La jeune fille et le droïde furent dans un premier temps surpris, mais ils constatèrent qu'il était inoffensif. Il se présenta comme étant Jar Jar Binks. Lorsque le Gungan expliqua son histoire extravagante et sa présence sur le vaisseau, ses deux interlocuteurs furent amusés mais ils essayèrent de le réconforter. Pendant le reste du trajet le trio resta ensemble.

I. 2 Escale sur Tatooine

Lorsque l'appareil fut posé non loin de la petite ville de Mos Espa, Qui-Gon demanda à son Padawan d'empêcher l'équipage d'envoyer des transmissions pendant son absence. Avant de partir, son Maître lui recommanda également d'être vigilant, il ressentait une perturbation dans la Force. Après avoir prié R2 d'enregistrer les spécificités des pièces recherchées, Jinn obligea Binks à les accompagner pour qu'ils puissent se mélanger plus facilement dans la foule hétéroclite. Lorsque le petit groupe s'éloigna vers l'astroport, le Capitaine Panaka interpella le Jedi de vive voix. Il lui expliqua que la Reine Amidala exigeait que Padmé fasse partie de l'expédition afin qu'elle puisse lui faire son propre rapport. A contrecœur, il accepta de veiller sur la suivante. Après quelques heures de marche sous un soleil impitoyable, ils arrivèrent enfin en ville. Jar Jar commença à se faire remarquer quand il marcha accidentellement dans une déjection animale qui se trouvait au plein milieu de la rue principale. D2 qui roulait joyeusement à ses côtés, émit un mélange de trilles et de cliquetis supposé rassurer le Gungan. Jinn décida de commencer à chercher les pièces manquantes dans une petite boutique. Lorsqu'ils franchirent le seuil, le quatuor fut accueillit par un Toydarien. Le Maître Jedi lui expliqua qu'il souhaitait des composant pour un Nubian 327 de type J. Le propriétaire, qui se prénommait Watto, interpella un enfant à peine âgé de neuf ans pour garder la boutique pendant qu'il s'occupait de son nouveau client. L'astromech suivit Qui-Gon et le commerçant à l'extérieur du magasin dans une petite décharge. Pendant ce temps, Padmé essaya de faire connaissance avec le jeune garçon. Elle apprit qu'il s'appelait Anakin Skywalker et qu'il était la propriété du gérant de la boutique.

Dehors, le Toydarien comparait l'inventaire électronique de son Datapad avec les données de R2. Watto jubila lorsqu'il informa son interlocuteur qu'il était le seul fournisseur dans le coin qui possédait un générateur d'hyperpropulsion T-14. Lorsqu'il lui demanda comment il pensait régler cet achat, Jinn lui répondit qu'il possédait mille Crédits républicains. Malheureusement cette monnaie ne valait absolument rien sur Tatooine; puisque la planète n'était pas dans le giron de la République Galactique. Qui-Gon sortit une main de son poncho et essaya de faire changer d'avis le vendeur grâce à la Force. Cependant, les Toydariens étaient des espèces insensibles à la manipulation mentale. D2 fut dans l'obligation de quitter la boutique avec ses compagnons sans les pièces adéquates. Dans la rue, le Maître Jedi saisit son Comlink pour contacter Kenobi. Ce dernier l'informa que le vaisseau ne contenait rien de valeur pour procéder à un échange. Alors qu'ils redescendaient la rue, Jar Jar aperçut une petite échoppe qui vendait de délicieux Gorgs. Regardant autour pour s'assurer que personne ne s'intéressait à lui, il déploya sa langue préhensile pour saisir l'objet de ses désirs. Mais le produit était solidement attaché à un fil métallique. Gragra interpella le Gungan et celui-ci lâcha sa prise. L'animal se décrocha de son support et plongea directement dans le repas d'un Dug. Lorsque Qui-Gon, Padmé et R2 s'aperçurent de son absence, ils rebroussèrent chemin pour constater que Binks avait encore des problèmes. Seule l'intervention de Anakin sauva l'amphibien de la colère de Sebulba. Avant que le petit groupe ne rejoigne la Nef Royale, Skywalker les persuada de faire une petite halte à l'étal de fruits de Jira. Après lui avoir acheté trois pallies, elle informa le jeune garçon qu'une tempête de sable se préparait. Sachant que ce phénomène météorologique pouvait causer la mort des imprudents, Anakin décida d'inviter ses nouveaux compagnons chez lui.

I. 3 Première rencontre

Alors que la tempête de sable faisait rage dans les rues de Mos Espa, R2 essayait de suivre ses compagnons malgré le déchaînement des éléments. Quelques minutes plus tard, le petit groupe arriva enfin au Quartier des Esclaves. Lorsque la mère d'Anakin, Shmi Skywalker, aperçut les étrangers dans sa cuisine, elle lança un regard réprobateur à son fils. Après une petite explication, la maîtresse des lieux consentit finalement à héberger les Républicains. Fou de joie, le garçon entraîna Padmé et l'astromech dans sa chambre, qui ressemblait d'ailleurs davantage à un atelier, pour leur présenter un droïde de protocole de sa propre conception. Les visiteurs découvrirent avec stupéfaction un droïde désactivé sur un établi. En effet, Anakin travaillait seulement sur son revêtement métallique, cependant les branchements internes étaient terminés, mais le torse, les bras et les jambes étaient toujours à découvert. Le garçon bascula un petit commutateur et sa création s'anima, il se présenta comme étant C-3PO, spécialiste dans les relations humains/cyborgs. R2 s'avança vers son homologue et lui adressa une série de sifflements réprobateurs. Le droïde de protocole lui demanda par ce qu'il entendait par « nu », mais il constata très vite que ses puces étaient à l'air. Anakin essaya de le réconforter en lui expliquant qu'il fixerait bientôt sa coque.

Le soir, D2 suivit silencieusement la conversation des humains dans un petit coin de la cuisine. Alors que Shmi expliquait à Qui-Gon les conditions de vie des esclaves de Tatooine, Anakin décida de changer de sujet de discussion. Il demanda aux invités s'ils avaient déjà assisté à une course de Podracer. Le Jedi répondit qu'il connaissait les compétitions de Pods sur Malastare, un sport brutal et très dangereux. Fier de lui, le jeune garçon expliqua à son interlocuteur qu'il était le seul humain capable de piloter un tel engin. Devant sa mère horrifiée, il ajouta qu'il construisait en secret un module et qu'il pourrait probablement participer à la prochaine Classique de la Boonta pour les aider. Shmi mit en doute la réussite de ce plan, mais elle accepta finalement que Jinn inscrive son fils sous son nom. Le Jedi savait que c'était le seul moyen de gagner suffisamment d'argent pour acheter un nouveau générateur d'hyperpropulsion T-14 pour se rendre au plus vitre sur Coruscant. Le lendemain matin, D2 se rendit une nouvelle fois en compagnie de Padmé, de l'utilisateur de la Force et de Jar Jar à l'échoppe de Watto. Lorsqu'ils arrivèrent enfin à destination, le Droïde astromech R2 se place juste à côté de l'amphibien pour détecter une éventuelle catastrophe. Lorsque le Toydarien se présenta à eux, Qui-Gon expliqua qu'il venait de gagner un Pod et qu'il souhaitait sponsoriser Anakin pour la prochaine course. Méfiant, le commerçant lui demanda comment il comptait payer les droits d’inscription. Le Jedi lui proposa un marché très intéressant, si le garçon remportait la victoire il garderais tous les gains moins le prix des pièces détachées. En revanche, si il perdait la course il lui donnerait en dédommagement la Nef Royale. La proposition prit bien évidemment Watto au dépourvu. Puisqu'il était gagnant dans les deux cas, il accepta le marché.

Dans l'après-midi, R2 se rendit dans la petite cour-arrière du Quartier des Esclaves pour travailler sur le Podracer d'Anakin Skywalker. Grâce à ses diverses connaissances; le droïde s'occupa notamment des derniers réglages sur les deux puissants moteurs Radon-Ulzer 620C. Peu après, le Maître Jedi donna une cellule d'énergie au jeune garçon pour tester le véhicule, dans un vrombissement impressionnant il s'éleva du sol près pour la course. Dans la nuit, l'astromech appliqua minutieusement sur la carrosserie du module de grandes bandes de peinture qu'il projetait d'un réceptacle monté au-dessus de ses senseurs visuels. Pendant ce temps, C-3PO l'interpellait d'un flot interrompu de conseils plus ou moins judicieux. Toutefois, D2 ne semblait pas irrité par la présence de son homologue et il lui répondait par des bips tout en s'activant. Le lendemain matin, l'astromech avait complètement terminé son travail de décoration. Quelques heures plus tard, Anakin confia à R2 le soin d'acheminer le cockpit de son module jusqu'à l'Arène de Mos Espa. Lorsque le Podracer fut placé sur la grille de départ, le droïde se mit en retrait avec deux amis du jeune homme, le Rodien Wald et Kitster Banai, pour assister à la course, après avoir adressé ses encouragements au pilote. Lorsque Jabba Desilijic Tiure donna le départ, Anakin fut victime d'une mystérieuse avarie mécanique, mais il réussit tout de même à démarrer et à prendre place dans la compétition. Deux tours de piste plus tard, il arriva enfin en tête de la course juste devant Sebulba. Après une lutte éprouvante, le Podracer du Dug partit dans une longue glissade cahotante sur le sol inégal du désert et le jeune homme franchit la ligne d'arrivée victorieux. R2 et ses amis se précipitèrent à sa rencontre pour le féliciter.

Peu après la célébration, Watto consentit à donner à Qui-Gon les pièces détachées nécessaires pour la Nef Royale selon les termes du contrat. Afin de transporter les précieux éléments, le Jedi loua deux Eopies. Alors que le groupe se mettait en marche, D2 ne put résister à la tentation d'observer Ja Jar en train d'essayer de monter sur l'une des créatures. L'amphibien glissa le long du flanc opposé de la bête de somme et s'écrasa sur le sol. Cependant, il réussit à rester en place à la seconde tentative et le droïde lui lança un trille approbateur. Lorsqu'ils arrivèrent au vaisseau, R2 entendit le Maître Jedi demander à son Padawan d'installer le nouveau générateur car il devait impérativement retourner à Mos Espa pour terminer une affaire. Quelques heures plus tard, le droïde aperçut depuis la soute avant le retour de Qui-Gon, avec Anakin à ses côtés. Cependant, un mystérieux personnage tout de noir vêtu fit son apparition et engagea un spectaculaire Combat au Sabrelaser avec Jinn. Après un affrontement bref mais violent, le Jedi réussit à prendre appuie sur la rampe de la Nef Royale. Le petit droïde fut le premier à s'assurer de la sécurité de l'utilisateur de la Force. Peu après, D2 se rendit dans la salle principale pour se mettra en veille et recharger ses batteries en attendant d'arriver sur Coruscant.

I. 4 Vol vers Coruscant

Après quelques heures, la Nef Royale arriva enfin en orbite de la Capitale de la République Galactique. Alors que le Chancelier Suprême et le Sénateur Palpatine accueillaient les membres de l'équipage, l'astromech resta à bord du vaisseau pour vaquer à ses propres occupations. Pendant ce temps, le Reine Amidala se prépara à défendre sa cause et son peuple devant le Sénat Galactique afin de dénoncer l'embargo commercial illégal de la de la Fédération du Commerce. Constatant l'érosion constante du pouvoir du Chancelier Suprême, la souveraine déposa une motion de censure à l'encontre de Finis Valorum. Au même moment, le Conseil des Jedi refusa qu'Anakin devienne le nouveau Padawan de Qui-Gon en raison de son âge avancé et de la peur qui se cachait en lui. Lorsque R2 fut informé que la souveraine regagnait Naboo avec ses deux protecteurs Jedi, il décida d'attendre patiemment le retour de ses amis sur la piste d'atterrissage. Il fut très heureux de constater qu'Anakin ferait le voyage du retour avec lui. Avant de partir, le droïde s'approcha du bord de la structure pour observer une dernière fois l'impressionnant trafic aérien de Coruscant, malheureusement il se pencha un peu trop et il bascula dans le vide sous les yeux terrifiés de son jeune ami. Mais D2 réapparut un instant plus tard sur la plate-forme grâce à ses propulseurs intégrés. Après cette mésaventure, les Républicains embarquèrent à bord de la Nef Royale en partance pour Naboo.

I. 5 Bataille de Naboo

Grâce aux talents de Ric Olié, le Nef Royale réussit à se faufiler devant le Vaisseau de contrôle de la Fédération et à atterrir en toute discrétion dans les marais de Naboo. Peu après, R2 accompagna la Reine et reste de l'équipage à la recherche des amphibiens, afin de solliciter l'aide de la Grande Armée Gungan. Lorsque Jar Jar informa le petit groupe que son peuple avait quitté Otoh Gunga, il décida de les guider à travers l'épaisse végétation jusqu'au Lieu Sacré des Gungans. Après quelques minutes de marche, les Républicains furent interceptés par une patrouille du Capitaine Tarpals. L'officier supérieur conduisit D2 et ses compagnons devant Boss Nass. La Reine s'avança alors pour parler à Nass et au Conseil des Reps. Cependant, Padmé, supposée n'être qu'une simple suivante, l'interrompit. Elle expliqua à l'assistance qu'elle était en réalité la véritable souveraine. L'astromech fut bien évidemment étonné par cette révélation, à l'instar des Jedi et d'Anakin. Elle supplia à genoux le peuple Gungan de leur venir en aide. Nass comprit alors que la situation était grave et il décida d'entrer en guerre contre la Fédération du Commerce. Peu après, R2-D2 participa à la planification de la stratégie offensive. Grâce à son holoprojecteur il put notamment aider Padmé Amidala à expliquer son plan d'attaque aux différents généraux. La bataille se déroulerait en trois phases. Dans un premier temps les Gungans occuperaient le plus gros des forces de la Fédération hors de Theed. Pendant ce temps, la Reine et les Forces Royales de Sécurité infiltreraient le Palais pour capturer Nute Gunray et Rune Haako. Pour finir, l'Escadron Bravo attaquerait le Vaisseau de contrôle de la Fédération afin de désactiver les Droïdes de Combat au sol.

Afin d'atteindre la cité sans le moindre problème, R2 et ses compagnons utilisèrent un Transport Multi Troupes repêché au fond d'un lac et réparé par des ingénieurs Gungans. Ils purent ainsi emprunter l'entrée secrète du Palais pour atteindre le hangar de la Flotte Stellaire Naboo. Se tenant dans un coin, D2 attendit le signal pour entrer dans le bâtiment. Sur ordre du Capitaine Panaka, le Lieutenant Gavyn Sykes et ses hommes pulvérisèrent un Char d'Assaut Blindé. Grâce à cette diversion, le petit astromech pénétra à la suite du groupe d'intervention dans le hangar des chasseurs. Une fois à l'intérieur, Qui-Gon ordonna à Anakin de sa cacher. L'astromech le suivit et ils se réfugièrent dans un Chasseur Naboo N-1. Voyant que le jeune homme était en sécurité, Jinn lui demanda de ne pas bouger. Pendant ce temps, la Reine et ses troupes se dirigèrent vers l'entrée principale du Palais, malheureusement lorsque les deux immenses portes s'ouvrirent le petit groupe découvrit que quelqu'un les attendait : le Seigneur Sith Darth Maul. Alors que les Jedi s'avançaient pour affronter cette nouvelle menace, trois Droïdekas apparurent et déversèrent un barrage de tirs mortels sur les forces de Padmé. S'apercevant que la situation devenait critique, D2 avertit Anakin. L'astromech se connecta à l'ordinateur afin d'activer les moteurs, le jeune homme agrippa le manche à balais et il fit pivoter le chasseur pour le placer en face des assaillants. Puis il décocha des rafales avec ses canons laser qui pulvérisèrent les droïdes. Mais au même moment les commandes lui échappèrent et le cockpit se referma, le vaisseau était maintenant en pilotage automatique et il suivait le plan de vol sur lequel il était programmé.

Quelques minutes plus tard les deux compères se retrouvèrent à combattre aux côtés d'Arven Wendik, Ellberger, Porro Dolphe et Rya Kirsch. Sur les instructions d'Anakin, R2 s'affaira pour neutraliser le pilote automatique. Tandis que le vaisseau essuyait le feu des chasseurs ennemis, le petit astromech y parvint enfin. Alors que le pilote esquivait une attaque, l'appareil fut touché et partie en vrille. Anakin réussit à reprendre les commande in extrémis dans l'énorme hangar du Vaisseau de contrôle de la Fédération. Malheureusement, D2 diagnostiqua une surchauffe générale des systèmes. Alors que des droïdes approchaient du chasseur, R2 réussit à réparer les dégâts et le chasseur retrouva ses boucliers et ses moyens de défense. Le garçon ouvrit le feu et par chance deux torpilles filèrent droit sur les générateurs de puissance. Aussi vite que possible il manœuvra le chasseur vers l'extérieur, poursuivi par les explosions qu'il venait de déclencher. R2 et son nouvel ami venaient de remporter une incroyable victoire sur les forces de la Fédération du Commerce. Peu après la victoire, D2 apprit la mort Qui-Gon Jinn. Il fut notamment présent au Temple Funéraire de Theed pour honorer une dernière fois la mémoire du Jedi. Le lendemain, l'astromech assista en tant que spectateur à un grand défilé dans les rues de Theed pour célébrer la nouvelle alliance entre les Naboos et les Gungans et rendre hommage aux héros qui avaient combattu pour la libération de la planète. Le droïde rejoignit Anakin, maintenant Padawan du Chevalier Obi-Wan Kenobi, sur les marches du palais royal pour les célébrations en public et pour recevoir les honneurs.

2 - Crise Séparatiste

II. 1 Tentatives d'assassinats sur Coruscant

Pendant plus de dix ans, R2 resta fidèle à Padmé. Avec le temps, ses journées commencèrent toutes à se ressembler. Il restait surtout au hangar de Theed pour s'occuper des nombreux vaisseaux de la flotte stationnés sur place. Cependant, les élégants appareils restaient le plus souvent au sol, sauf bien évidemment pour des missions diplomatiques ou pour des trajets locaux. L'une de ces rares exceptions fut l'annonce d'un voyage jusqu'à Coruscant pour assister aux débats du Sénat Galactique sur la Loi sur la Création Militaire. Pour cette occasion, le magnifique Croiseur Royal Naboo serait escorté par un détachement de chasseurs stellaires. Leur fonction principale était surtout cérémoniale. Toutefois, les pilotes resteraient en alerte maximale pour pallier à une potentielle attaque contre la politicienne qu'ils protégeraient. En l'occurrence l'ancienne souveraine, Padmé Amidala. Cette dernière avait en effet cédé sa place à la Reine Jamillia à la fin de son second mandat et accepté d'endosser le poste de Sénatrice pour représenter son peuple. Depuis quelques temps, une crise Séparatiste prenait de plus en plus d'ampleur, des systèmes entiers sous l'influence du Comte Dooku menaçaient de quitter une République Galactique impuissante et corrompue. La constitution d'une force armée pourrait épauler l'Ordre Jedi dans le maintien de la paix. Ainsi, il était de notoriété publique que la jeune femme s'opposerait ouvertement à cette proposition, à l'instar des autres membres du Comité Loyaliste. A plusieurs reprises, l'astromech avait déjà accompagné son amie à la capitale et il était parfaitement conscient que ses opposants n'hésiteraient pas à lui faire du mal pour l'obliger à changer d'avis. Avant de quitter Naboo, le Capitaine Gregar Typho, neveu du Capitaine Panaka, proposa discrètement à Padmé de prendre les commandes de l'un des trois N-1 avec D2 pour permettre à l'une de ses suivantes, Cordé, de prendre sa place. L'officier et un vétéran du Blocus de Naboo, Porro Dolphe, voleraient à ses côtés pour assurer sa sécurité.

Après un saut en hyperespace, la délégation arriva en orbite de Coruscant. Elle suivit la procédure standard d'approche en s'éloignant de l'impressionnante circulation urbaine pour atterrir sur une plate-forme située dans la zone des habitations sénatoriales. Dolphe prit notamment la tête pour effectuer un repérage. Finalement, R2 aida la Sénatrice à manœuvrer son appareil pour le poser près du Croiseur Royal. Soudain, une impressionnante explosion déchiqueta littéralement le vaisseau diplomatique en emportant les passagers qui descendaient la rampe. Horrifiés, les pilotes se précipitèrent pour secourir les malheureuses victimes. Grâce à la bienveillance du Capitaine le pire avait été évité. Amidala prit dans ses bras sa doublure en train de mourir. L'astromech sortit de son logement et rejoignit le groupe qui se hâta de quitter les lieux de l'attentat sur l'insistance des gardes. Le droïde se retira dans l'appartement de Padmé au 500 Republica, où il retrouva le Représentant Jar Jar Binks, en attendant son retour. La politicienne et le chef de la sécurité finirent par le rejoindre un peu plus tard. Peu après, le Gungan se dirigea vers l'ascenseur et accueillit deux visiteurs, des anciennes connivences de D2, le Chevalier Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker. Amidala se tourna alors vers son petit compagnon pour lui suggérer de baisser le bouclier de sécurité de sa suite. Inquiet, R2 fut rassuré par la jeune femme qui lui expliqua que les utilisateurs de la Force veilleraient maintenant sur elle sur demande du Chancelier Suprême Palpatine. Il comprit alors que le plan consistait à attirer l'assassin en lui faisant croire que sa cible était sans défense.

A la nuit tombée, Padmé recouvrit la caméra de sa chambre pour empêcher le jeune Jedi de l'observer dans son sommeil et elle programma l'astromech pour l'avertir de toute intrusion. Ses protecteurs s'installèrent dans la pièce principale guettant la moindre perturbation dans la Force. Amidala s'endormit très rapidement et ne vit pas l'arrivée d'un Drone Assassin ASN-121 qui resta devant la baie vitrée. L'intrus découpa délicatement une ouverture dans la vitre et laissa glisser à l'intérieur de la pièce des Kouhuns venimeux. Alerté par un bruit étrange, R2 se remit en fonction et alluma son projecteur tout en bougeant sa tête hémisphérique. Cependant, ses scanners furent incapables de détecter l'origine du son qui l'avait alerté et il s'éteignit à nouveau. Soudain, D2 réalisa la menace. Tandis que les créatures rampaient sur le lit, il émit un puissant signal d'alarme puis concentra son faisceau lumineux vers elles. Au même moment, les deux Jedi arrivèrent en renfort. Le Padawan élimina la menace avec son Sabrelaser et Kenobi traversa la verrière en s'accrochant au meurtrier volant. Anakin ordonna à son ancien camarade de vol de veiller sur la politicienne avant de partir au secours de son Maître. Il fut rejoint par Gregar et Dormé. Quelques heures plus tard, ils apprirent qu'une Clawdite, Zam Wesell, était à l'initiative de la tentative de meurtre. Malheureusement un individu doté d'une armure Mandalorienne avait tué l'unique témoin avec un Saberdard. Selon le Besalisk Dexter Jettster, il s'agissait d'un projectile fabriqué uniquement sur la planète océanique Kamino. Même si le danger était maintenant écarté, il était devenu apparent que Padmé risquait sa vie à tout moment.

II. 2 Retour sur Naboo

Au petit matin, la Sénatrice reçut un ordre de Palpatine et du Conseil des Jedi lui demandant de se retirer sur Naboo pour la durée de l'enquête. Pour couvrir son absence, Dormé prendrait sa place au Sénat Galactique. De plus, Skywalker et R2 l'accompagneraient pour la protéger. Ainsi, ils empruntèrent un Bus volant de Coruscant pour se rendre au Spatioport. Comme le Croiseur Royal était détruit, le trio embarquerait incognito à bord d'un Cargo Stellaire AA-9. Après les recommandations du Capitaine Typho et d'Obi-Wan, ils se présentèrent à l'embarquement déguisés en réfugiés. Bien que nerveux pour sa première mission en solitaire, Anakin essaya de détendre l'atmosphère en affirmant qu'ils n'avaient absolument rien à craindre puisque l'astromech était avec eux. Peu après, le Jendirian Valley prit son envol. Pendant le voyage, ils constatèrent que les quartiers faisaient peu de concessions aux divers besoins des passagers. Afin de rendre service à ses compagnons, le droïde décida de faire la queue pour obtenir de la nourriture. Seulement il fut repéré dans la file par un désagréable Droïde Cuisinier COO de chez Industrial Automaton, qui s'obstinait à servir uniquement des êtres vivants. Fidèle à lui-même, D2 se précipita vers le comptoir puis s'arrêta brusquement. Il sortit précipitamment un tube de son corps cylindrique pour aspirer une bonne quantité de soupe dans l'un de ses conteneurs et saisit avec sa pince un morceau de pain. Il détala en sifflotant sous les cris de COO-2180. R2 traversa la soute aussi vite que possible pour rejoindre ses amis. Quelques heures plus tard, le vaisseau accosta au Spatioport de Theed.

Ils se rendirent au Palais Royal, en empruntant la magnifique avenue principale, pour s'entretenir avec la Reine Jamillia et ses conseillers. Pendant la réunion, Padmé reprit le Gouverneur Sio Bibble sur un point : il avait utilisé le titre de « Maître » pour demander à Skywalker la liste des mesures de sécurité à mettre ne place, alors qu'il n'était encore qu'un Padawan. Elle expliqua calmement à l'assemblée qu'elle utiliserait sa bonne connaissance des lieux pour élaborer sa propre protection. La campagne serait un endroit idéal pour se cacher. De plus, la famille de la Sénatrice possédait une propriété privée située sur le l'îlot de Varykino entretenue par deux personnes de confiance, Teckla Minnau et sa demi-sœur Nandi. La souveraine accepta la proposition et ils repartirent. Avant de se retirer, Amidala décida de rendre visite à ses parents, ses deux nièces et sa sœur Sola. Quand le groupe arriva à la demeure des Naberrie, les fillettes, prénommées Ryoo et Pooja, saluèrent leur tante dans la cour et enlacèrent joyeusement le dôme de R2. Pendant le repas, Anakin décida de se montrer honnête envers Jobal et Ruwee en évaluant le danger réel qui pesait sur leur fille. Cet après-midi ensoleillé se termina avec le départ du couple dans la Région des Lacs en Speeder Gondole piloté par Paddy Accu. Bien qu'entouré de beauté et de sérénité, les cauchemars du jeune Jedi au sujet de sa mère devinrent de plus en plus sombres et douloureux. A contrecœur, il annonça le lendemain à Padmé qu'il devait absolument partir à la recherche de Shmi Skywalker. Sa réponse fut immédiate : elle l'accompagnerait sur Tatooine. Ainsi, D2 reçut l'ordre de préparer discrètement son Yacht Nubian de Type H Modifié pour un départ immédiat. Le droïde fut particulièrement étonné de cette décision. Il savait que le Conseil des Jedi avait expressément demandé à l'utilisateur de la Force de ne pas quitter Naboo.

II. 3 Retrouvailles

Pour cette occasion, l'astromech s'occuperait du pilotage avec Skywalker. Après un rapide saut en hyperespace, ils posèrent finalement le vaisseau, au mépris de toutes les procédures officielles, dans le Spatioport de Mos Espa. Le Jedi fit signe à un Droïde Pousse-Pousse de chez Serv-O-Droid, baptisé RIC-920, pour se rendre à l'échoppe de son ancien maître. R2 ferma la marche. A destination, le Watto faillit ne pas reconnaître son ancien esclave. Quand Anakin repéra un Droïde de stand de ravitaillement DUM sur lequel il peinait, le Toydarien fut ravi de refaire sa connaissance. Il alla même jusqu'à lui demander de forcer ses débiteurs à le payer. Ignorant sa requête, Anakin insista pour obtenir des nouvelles de sa mère. Le marchant expliqua alors au trio qu'il avait cédé Shmi à un cultivateur d'humidité nommé Cliegg Lars. De retour aux docks, ils remontèrent à bord du Yacht et partirent en direction de la ferme des Lars. L'appareil finit par se poser sur un promontoire qui dominait la propriété. Le couple se dirigea vers l'installation et D2 resta dans le cockpit. Quelques heures après le départ de ses compagnons, l'astromech détecta un signal faible mais urgent transmis par R4-P17 et Obi-Wan depuis Geonosis. Afin de pallier à l'impuissance du transmetteur à longue portée de son Delta-7 Aethersprite, le Maître sollicitait l'aide de son élève pour relayer sa transmission au Temple Jedi.

R2 partit le plus vite possible retrouver le Padawan qui se trouvait dans le désert devant une sépulture avec Amidala, Beru Whitesun, Cliegg et Owen Lars. Une tombe érigée en l'honneur de Shmi. Capturée et torturée par des Hommes des Sables, elle avait succombé à ses blessures malgré l'intervention de son fils. C-3PO, également présent, traduisit les trilles de D2. La cérémonie fut écourtée et ses camarades regagnèrent rapidement le Nubian. Padmé se tourna vers le tableau de bord pour ouvrir un canal avec l'Office du Chancelier Suprême. Le message préalablement enregistré par R2 expliquait que Kenobi avait suivi la piste de Jango Fett, Mandalorien responsable de la mort de Zam Wesell, et découvert une mystérieuse fonderie qui produisait une nouvelle armée de Droïdes de Combat. De plus, le Comte Dooku avait invité les représentants de la Fédération du Commerce, de l'Union Technologique, de la Guilde du Commerce, de l'Alliance Corporative et du Clan Bancaire Intergalactique pour leur proposer de rejoindre un nouveau mouvement Séparatiste : la Confédération des Systèmes Indépendants. Afin de s'assurer l'allégeance de Nute Gunray, l'ancien Jedi avait également autorisé l'assassinant de la Sénatrice de Naboo. Soudain, des Droïdekas pénétrèrent dans le champ tridimensionnel. L'hologramme fut alors parcouru de parasites et disparut totalement. Depuis Coruscant, Mace Windu ordonna à Anakin de veiller sur Padmé sur Tatooine. Il partirait lui-même porter secours à son mentor. Une fois la communication interrompue, la jeune femme prit les commandes du Yacht. Si son protecteur voulait suivre ses ordres et la protéger, il devrait l'accompagner. Avant de partir, Owen confia le Droïde de Protocole 3PO au Jedi comme un dernier cadeau de sa mère. D2 tenta notamment de rassurer son nouveau collègue anxieux pour son premier voyage spatial.

II. 4 La Bataille de Geonosis

Grâce à sa forme effilée, le Yacht Nubian de Type H Modifié s'approcha sans le moindre problème de la planète en se dissimulant derrière l'anneau d'astéroïdes pour échapper aux détecteurs. Pour finir, il se dirigea vers un puits d'évacuation de la fonderie. Dès que le vaisseau se posa, Anakin et Padmé partirent explorer l'usine souterraine en laissant les droïdes en sécurité à bord. Ignorant les avertissements et les plaintes de C-3PO, R2 décida de suivre les deux humains. Ils finirent par les retrouver dans une pièce aux prises avec des guerriers Geonosiens qui se confondaient parfaitement avec la roche brute des murs. Finalement, ils firent face à une petite passerelle dominant d'impressionnantes chaînes de montage. Soudain l'astromech vit le Jedi, Sabrelaser au poing, affronter de nombreux adversaires et la Sénatrice au fond d'un creuset. Sachant que le temps était compté avant que le métal en fusion ne se déverse sur elle, il bouscula volontairement son camarade qui lui bloquait la route. Impuissant, 3PO tomba dans le vide et atterrit sur un Droïde de Transport à Courte Distance. Ce dernier analysa l'intrus comme un obstacle. A l'aide de l'un de ses bras articulés il l'envoya sur un tapis roulant en contrebas. Pendant ce temps, D2 déploya ses réacteurs intégrés pour franchir le vide et rejoindre une console. Grâce à son bras d'interface informatique, il entra aussitôt en contact avec l'ordinateur. Analysant les milliers de fichiers, il dénicha celui concernant la cuve d'Amidala. R2 envoya l'ordre de déverser la jeune femme sur le sol. Elle fut alors capturée avec Skywalker par Jango Fett.

Peu après, R2 reçut un boulon d'entrave et un poste devant une console d'un grand atelier d'assemblage. Cependant, il finit par croiser C-3PO. Ce dernier s'était fait frapper par une chaîne de montage après sa chute. Sa tête s'était ensuite retrouvée séparée de son corps et greffée sur celui d'un Droïde de Combat B1. Les superviseurs avait constaté que sa personnalité d'origine était restée intacte et l'envoyèrent se faire reprogrammer après son échec à la première cession d'exercices. 3PO utilisa ses nouvelles attributions pour détruire le dispositif d'asservissement de son ami avec sa nouvelle Carabine Blaster E-5. Soudain, des gardiens vinrent chercher C-3PO pour l'emmener dans une cour. D2 s'empressa de s'éclipser et se brancha sur un ordinateur pour télécharger tous les plans nécessaires pour se repérer dans le complexe. Il découvrit par la même occasion qu'il y aurait trois exécutions dans l'Arène Petranaki. En l'occurrence, celles de Padmé Amidala, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi. Essayant d'attirer le moins possible l'attention sur lui, l'astromech se dirigea vers la sortie. Sans qu'il ne le sache, la mise à mort de ses compagnons s'était transformée en bataille rangée. Deux cents Jedi menés par Mace Windu s'étaient déployés pour délivrer les captifs et arrêter les membres du Conseil Séparatiste. En réponse à cette intrusion, le Comte Dooku avait envoyé son armée affronter les gardiens de la paix.

Les deux unités qui avaient reçu le corps et la tête de.3PO étaient également sur place. R2 évita de son mieux les décharges énergétiques mortelles pour récupérer la tête de son collègue encore reliée à l'unité ennemie envoyée à terre par le Nautolan Kit Fisto. Il tourna sur lui-même et déclencha son grappin magnétique. Le crâne se détacha dans une gerbe d'étincelles. D2 le traîna sans cérémonie jusqu'à l'ossature d'origine de son ami. Grâce à son bras soudeur il parvint à réunir les deux parties de C-3PO. Peu après, des véhicules de débarquement apparurent dans les cieux. Ils déployèrent sous les ordres Yoda des centaines de soldats en armure blanche. La nouvelle Grande Armée de la République commandée en secret par le défunt Maître Sifo-Dyas aux Kaminiens permit de renverser la situation. Même si les clones remportèrent la victoire, de nombreux Jedi perdirent la vie et les Séparatistes parvinrent à quitter la planète. La Bataille de Geonosis sonna le début d'un conflit galactique meurtrier : la Guerre des Clones. Dans cet état de crise le Représentant Gungan Jar Jar Binks proposa à ses homologues du Sénat Galactique de donner les pouvoirs d'urgence au Chancelier Suprême Palpatine. Ce dernier accepta... avec réticence. Sa première action fut la Promulgation de la Loi sur la Création Militaire.

II. 5 Union, secrète

De retour sur Naboo, dans la Région des Lacs, avec Padmé et Anakin, R2-D2 et C-3PO réçurent une nouvelle mission. Ils partirent dans un Speeder Gondole à la recherche du Pontifex de la Confrérie de la Connaissance, un ordre ancestral autorisé par le défunt Roi Narmlé à donner officiellement sa bénédiction pour les épousailles. Une loi qui tomba dans la désuétude lorsque les unions civiles commencèrent à être prononcées par les autorités légales. Cependant, la Sénatrice se souvenait de l'ancien document qui stipulait que les religieux étaient toujours habilités à célébrer un mariage. Souvenir qui remontait à l'époque où elle n'était encore qu'une Apprentie Législatrice. Les deux droïdes retrouvèrent finalement Maxiron Agolerga. Ce dernier consulta le message holographique et accepta de les accompagner sur l'îlot de Varykino. Ainsi, l'astromech et son camarade servirent de témoins à un événement qui déterminerait à jamais l'avenir des nombreux peuples de la République Galactique. Avant de repartir sur Coruscant, Skywalker demanda aux droïdes de veiller sur sa femme.

3 - Guerre des Clones

III. 1 Mission sur Ilum

Dans les jours qui suivirent la Bataille de Geonosis, il devint clair que l'ombre maléfique de la Confédération des Systèmes Indépendants allait se propager très rapidement. Alors que des planètes rejoignaient volontairement le nouveau mouvement militaire, trop heureuses de pouvoir enfin abandonner un système politique corrompu, ou préféraient rester fidèles à la République Galactique, de nombreux mondes n'étaient pas encore prêts à choisir un camp. Les milliers de mondes indécis se retrouvèrent convoités par les deux factions. Ainsi, D2 et 3PO accompagnèrent Amidala, le Capitaine Typho et Yoda pour une mission spéciale dans la Bordure Extérieure. Alors que le Yacht Nubian de Type H Modifié du groupe voyageait en hyperespace, le Jedi ressentit en pleine méditation une profonde perturbation dans la Force provenant de la planète Ilum. Bien évidemment, Gregar s'opposa aux vues de ce dernier lorsqu'il demanda à ce que le vaisseau change de trajectoire afin de sauver Luminara Unduli et Barriss Offee. Le vieux Maître utilisa la persuasion sur son interlocuteur pour le faire changer d'avis. Amusée, la Sénatrice consentit à faire un petit détour. Une fois sur place, le Jedi partit seul vers le Sanctuaire en promettant de les contacter au moindre problème. Quelques heures plus tard, la politicienne commença à s'inquiéter pour Yoda.

Alors que le Capitaine remontait à bord de l'appareil pour vérifier l'était du système de communication, Padmé profita de son absence pour demander à D2 si la tempête qui venait de se lever affectait la portée de ses capteurs. Il lui répondit dans son langage habituel que ses systèmes étaient parfaitement opérationnels. Malgré les réticences de 3PO, elle s'aventura dans le blizzard avec eux à la recherche du Maître. Peu après, R2 détecta des mouvements suspects dans leur direction. Ils se réfugièrent aussitôt derrière un rocher pour éviter une pluie de décharges mortelles. Dégainant son Pistolet Blaster ELG-3A, Amidala tenta une sortie pour observer ses adversaires et constata qu'ils étaient tout simplement invisibles. Elle enleva sa cape et l'envoya vers la position supposée des assaillants. Son stratagème lui permit de repérer et d'éliminer un Droïde Caméléon. Cependant, l'astromech l'informa que deux autres attendaient encore en embuscade. Afin de régler la situation au plus vite, la Sénatrice requit l'aide de C-3PO pour récupérer son manteau. Serviable, il sortit de l'abri de fortune. Les derniers séparatistes désactivèrent alors leurs boucliers holographiques et la jeune femme en profita pour envoyer une charge explosive. Peu après, Yoda revint avec les Mirialans. Toutefois, il restait troublé par la découverte du sanctuaire secret qui abritait une réserve inestimable de Cristaux Adegans. D2 s'approcha d'un Caméléon et consulta ses fichiers. L'assemblée finit par découvrir que le Comte Dooku était à l'origine de cette profanation.

III. 2 Mission sur Bri'ahl

Environ deux mois après la Mission sur Ilum, Padmé Amidala décida de se rendre avec Gregar Typho sur Bri'ahl, avec l'autorisation du Sénat Galactique, pour obtenir le soutien du Président Vuul. Bien évidemment, R2 et C-3PO partiraient avec la Sénatrice. Une fois sur place, la Naboo recommanda à ses droïdes de ne pas s'éloigner du palais pendant les négociations. Malgré son avertissement, l'astromech décida de faire du tourisme. Il invita son collègue à le rejoindre sur un Traîneau des Airs. Quelques minutes plus tard, le véhicule s'élança dans une forêt luxuriante. Malheureusement, il termina violement sa course contre un arbre. Dans la chute, la tête de 3PO se retrouva à nouveau séparée de son corps. D2 essaya de justifier sa maladresse en avançant que des turbulences avaient déséquilibré l'appareil. Un argument qui fut jugé irrecevable. Son collègue ne voyait pas comment des perturbations atmosphériques pouvaient soudainement se former à seulement six mètres du sol. Il accusa simplement le petit pilote d'avoir percuté un arbre. Laissant son ami vociférer, R2 partit rechercher sa structure argentée sur une berge en contrebas.

R2-D2 et C-2PO sur Bri'ahl. R2-D2 et C-2PO sur Bri'ahl. Au même moment le crâne du droïde de protocole dévala la pente en forment dans sa chute un éboulement. Alors qu'il remontait péniblement la pente, D2 déploya ses réacteurs intégrés et échappa in extremis à la catastrophe avec le corps de 3PO suspendu à son grappin magnétique. La tête finit sa course au fond de l'eau. N'ayant aucune autre solution, l'astromech s'immergea complément dans la rivière pour la récupérer avec son bras manipulateur. De retour sur la terre ferme, les ennuis continuèrent. Un impressionnant pachyderme carnivore se présenta à eux et commença à les menacer avec ses dents acérées. Loin de se laisser décontenancer, R2 sortit précipitamment son arc à fusion et frappa la créature féroce avec une violente décharge. Folle de rage, elle envoya les intrus dans les airs d'un simple coup de patte. Ils retombèrent sur trois Bri'ahliens, apparemment en camping, qui perdirent connaissance sous le choc. Le mécanicien profita de ce bref moment de répit pour tenter de réparer son collègue. Il parvint à réunir les deux parties de C-3PO avec une soudure de fortune. Peu après, ils décidèrent de retrouver le chemin du palais. Sur le trajet, 3PO expliqua à son compagnon que son bras droit se balançait violement à chaque fois qu'il essayait de le bouger. Probablement un court-circuit. Finalement, ils aperçurent au loin un campement. Les droïdes rejoignirent la source lumineuse et rencontrèrent des clones. Suspicieux, D2 fit remarquer à son collègue qu'il ignorait qu'une escouade était stationnée sur Bri'ahl.

Le Soldat ARC en charge de l'unité révéla aux nouveaux arrivants qu'ils opéraient dans le cadre d'une mission secrète. Cependant, les craintes de l'astromech étaient loin d'être infondées. En effet, les soldats étaient en réalité des natifs qui souhaitaient l'échec des négociations et l'indépendance de leur planète. Grâce à l'aide du perfide Comte Dooku, les dissidents avaient récupéré des blasters et des armures blanches. Selon le plan préalablement préétabli, ils infiltreraient le palais pour exécuter Padmé et le Président afin d'accuser la République Galactique de ce massacre. Soudain, le bras désarticulé de 3PO frappa involontairement le gradé en plein visage. Ce dernier tomba à terre et son doigt dérapa sur la cachette de son Blaster DC-15s. L'un de ses hommes s'écroula à son tour en recevant la décharge en plein thorax. Les indépendantistes encore vivants pensèrent alors que des troupes officielles de la Grande Armée de la République avaient infiltré les rangs. Ils finirent par s'entretuer. Ce cauchemar se termina par l'explosion d'une caisse pleine de détonateurs thermiques. Une explosion qui décima d'ailleurs entièrement les activistes. De retour en ville, R2 et C-3PO furent escortés par des gardes auprès de Amidala. La Sénatrice réprimanda les deux droïdes pour leur désobéissance. Elle ajouta que le danger rodait autour du palais. Ils préférèrent bien évidemment garder le silence sur les récents événements. La délégation finit par quitter Bri'ahl avec le soutien de Vuul.

III. 3 Bataille de Christophsis

Peu après la Bataille de Praesitlyn, le Conseil des Jedi décida de conférer au jeune Padawan Anakin le titre de Chevalier. Une juste récompense pour ses exploits passés. Afin de marquer ce moment émouvant, Padmé décida de lui offrir R2. Ainsi le droïde veillerait sur lui et volerait à ses côtés à bord de son Delta-7B Aethersprite. Quelques mois plus tard, Skywalker et Kenobi reçurent l'ordre de se rendre sur la planète cristalline Christophsis, un monde situé la Bordure Extérieure, à bord du Star Destroyer Venator Hunter. Au premier regard la mission paraissait simple : repousser les forces du conglomérat Retail Caucus et capturer le Général Kerkoiden Whorm Loathsom. Pendant le trajet, D2 noua rapidement des liens avec le célèbre Capitaine Rex de la 501ème Légion et le Commandant Cody du 212ème Bataillon d'Attaque. Une fois sur place, les troupes profitèrent de l'effet de surprise pour préparer une embuscade dans les rues étroites de Crystal City. Pendant ce temps, l'astromech resta à la base pour probablement aider les techniciens. Afin d'augmenter l'efficacité de cette mission, l'effectif se déploya dans deux tours jumelles. Les Droïdes de Combat finirent par apparaître sur la place principale avec des véhicules de type Char d'Assaut Blindé. Alors que les soldats s'apprêtaient à ouvrir le feu, la section se divisa pour investir les bâtiments. Les clones se replièrent et empruntèrent un ascenseur pour gagner le toit. Ils réussirent à s'échapper grâce à l'intervention de la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA du Lieutenant Hawk. Le soldat Gus en profita également pour arracher littéralement la tête d'un droïde tacticien avant de monter dans le vaisseau.

De retour à la base, CC-7567, CC-2224, et R2-D2 accompagnèrent les Jedi à la salle de briefing pour analyser la mémoire contenue dans le cerveau artificiel. Ils découvrirent avec stupéfaction qu'elle contenait le plan de la dernière opération avortée. Perplexe Anakin ne put imaginer avoir une faille dans la sécurité. Cependant, il était évident qu'un espion sévissait dans les rangs de la GAR. Afin d'élucider ce mystère, les Généraux décidèrent de partir en mission derrière les lignes ennemies et ordonnèrent aux clones de mener l'enquête au sein de l'installation. Alors que les deux utilisateurs Force partaient vers le hangar pour emprunter des véhicules de type Moto-Jet BARC, Cody remarqua subitement qu'un Comlink était activé sur une table. Une personne venait d'écouter la réunion sans y être autorisée ! Ils se ruèrent à l'extérieur pour apercevoir une ombre en armure quitter précipitamment les lieux. N'ayant aucune autre solution pour échapper à ses poursuivants, elle se réfugia au réfectoire avec des dizaines de soldats en plein repas. De retour au centre, le Commandant essaya de contacter les Jedi pour les informer de cette délicate découverte. Malheureusement, il remarqua que les Séparatistes brouillaient déjà les communications. Constatant qu'ils devraient agir eux-mêmes, Rex demanda à R2 de se brancher sur l'ordinateur principal pour analyser les diverses transmissions. Grâce à ses nombreuses facultés, l'astromech découvrit une anomalie émanant d'un unique poste informatique. Les ondes suspectes provenaient du terminal utilisé par l'escouade du Sergent Slick.

R2-D2 en compagnie du Commandant Cody et du Capitaine Rex sur Christophsis. R2-D2 en compagnie du Commandant Cody et du Capitaine Rex sur Christophsis.
Les hommes de l'unité en question furent immédiatement réunis pour l'interrogatoire. Finalement, le Sergent Slick finit par se trahir en faisant référence à la mission secrète menée actuellement par les Jedi derrière les lignes ennemies. Malheureusement, l'espion de la Dark Acolyte Asajj Ventress réussit à détruire les engins stationnés dans l'armurerie de la base, avec des détonateurs thermiques habilement dissimulés, avant d'être appréhendé. Le soldat avait simplement changé de camp pour mettre un terme à cette guerre et libérer ses frères de l'emprise des membres de l'Ordre Jedi. Par chance, les Canons Anti-Véhicules AV-7 avaient été évacués à temps. Le Général Whorm Loathsom profita de cette occasion pour envoyer ses CAB forcer les lignes adverses. Pour sa propre sécurité, D2 préféra rester près des artilleurs. Voyant que la situation devenait critique, le Kerkoiden ordonna à la force du conglomérat Retail Caucus de se replier derrière un puissant bouclier énergétique. Finalement, le Séparatiste contre-attaqua et la Compagnie Torrent de la 501ème Légion reçut l'ordre de protéger les canons jusqu'à ce que Skywalker et sa nouvelle Padawan, Ahsoka Tano, parviennent à détruire le générateur. Quelques minutes plus tard, les défenses ennemies tombèrent et les pièces d'artillerie décimèrent littéralement les Droïdes de Combat. Au même moment, les renforts de l'Amiral Wullf Yularen et du Grand Maître de l'Ordre Jedi Yoda apparurent dans les cieux de Crystal City.

Articles en rapport

C-3PO
C-3PO
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Naboo
Naboo
Planètes
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Gungan
Gungan
Espèces