Ki-Adi-Mundi

Mâle Cereen natif de Cerea, Ki-Adi-Mundi fut l'un des plus grands Jedi de son temps puisqu'il siégea au sein du Conseil de l'Ordre. Il combattit lors de la Guerre des Clones et fut l'une des nombreuses victimes de l'Ordre 66 donné par Darth Sidious.

Ki Adi Mundi fut l'un des Maîtres Jedi qui siègea au Conseil de Coruscant. Il était d'une taille importante, comme tous les Céréens, et son crâne était de forme conique sur lequel repose une tresse caractéristique. C'est à l'âge de quatre ans que ses aptitudes à la Force ont été découvertes par une Maître Jedi connue sous le nom de Femme Sombre. Ses parents, conscients que la Galaxie avait besoin de défenseurs pour maintenir la paix, le laissèrent rejoindre Coruscant pour entreprendre la formation des Jedi.
Il devint le Padawan de Yoda. Des dizaines d'années après, Ki retourna sur Céréa, sa planète natale, pour régler le conflit perpetuel que rencontrait la population avec des pillards maraudeurs. Ki Adi Mundi, Céréan dans l'âme s'appliqua à respecter les coutumes traditionnelles de son monde en se mariant et, ayant par la suite sept filles.
Du temps de l'embargo de Naboo par la fédération du commerce, sa fille Sylvn fut kidnappée par le criminel Ephant Mon. Il le poursuivit jusque sur Tatooine et parvint à sauver sa fille et à découvrir la participation de la Fédération. Pour ses exploits réalisés sur Tatooine, Ki fut invité à se joindre au Conseil Jedi de facon permanente prenant la place du Maitre Micah Giiett, mort peu avant.

Ki Adi Mundi retourna sur Tatooine ,à la recherche du Maître Jedi disparu, Sharad Hett. En cherchant dans le désert, il decouvrit qu'il vivait avec son fils, A'Sharad, et avec les Pillards Tuskens dans les dunes. Sharad fut tué par Aurra Sing, un chasseur de Jedi, et Ki Adi Mundi prit A'Sharad comme Padawan pour terminer sa formation.
Peu de temps après, alors qu'il était retourné sur Coruscant, il reçut le rapport de Qui-Gon Jinn sur le combat qu'il eût avec un Sith. Ki Adi Mundi retorqua que les Sith avaient disparu depuis des millénaires, et le fait qu'ils puissent refaire surface était impossible. N'ayant pas voulu croire au retour des Sith, Ki Adi Mundi dut subir la mort d'un de ses grands amis, Qui-Gon Jinn. Il partit sur Naboo pour assister à ses funérailles et à la grande parade organisée pour la libération de Naboo et pour la réunification des Naboo et des Gungans.
Une dizaine d'années plus tard, Ki fut le temoin de la montée en puissance des Séparatistes. Il refusa de croire que le Comte Dooku, un ancien Maitre Jedi, était mêlé aux tentatives d'assassinat visant la sénatrice Amidala. D'après lui, ces pratiques n'étaient pas en accord avec la philosophie des Jedi à laquelle il obéissait.
Ki Adi Mundi rejoignit le groupe de Jedi pour secourir Obiwan, Anakin et Padmé Amidala, retenus prisonniers sur Geonosis et prêts à être éxécutés. Beaucoup de Jedi y perdirent la vie mais il fit partie des survivants. S'enfuyant de l'arêne à bord d'une canonnière de la République, il prit ensuite la tête de bataillons de soldats clônes pour les mener au combat et affronter les armées Séparatistes et de la Fédération du Commerce...

Lors de la Guerre des Clones, il fut nommé Général de la Grande Armée de la République comme la majorité de ses confrères. Il participa à la Bataille d'Hypori en compagnie de son confrère le Maître Daakman Barrek et de Tarr Seirr, un Cereen auquel Mundi avait transmis son rôle de gardien de Cerea. La mission fut un échec total : des mines orbitales détruisirent les croiseurs Acclamator et les Jedi furent piégés par le Général Séparatiste nommé Grievous, qui combattit contre les Jedi. Ki-Adi-Mundi resta le dernier debout, mais alors qu'il était sur le point d'être tué par Grievous, un groupe de soldats ARC intervint et sauva Ki-Adi-Mundi, puis l'évacuèrent avec les autres blessés.
Quize mois après Geonosis, Ki-Adi-Mundi combattit avec Bultar Swan sur Aargonar où ils remportèrent une victoire décisive. Après la disparition d'Obi-Wan Kenobi, le Conseil des Jedi nomma Ki-Adi-Mundi responsable de la formation d'Anakin Skywalker. Mais Mundi se méfiait des sentiments de Skywalker vis-à-vis de son Maître, lorsque le Padawan lui dit qu'il savait où était ce dernier. Il suivit Skywalker depuis Varonat jusqu'à Riflor et effectivement, ils découvrirent Obi-Wan Kenobi et le clone Alpha aux prises avec des chasseurs de primes.

A la fin de la Guerre des Clones, alors que la République était sur le point de gagner, Ki-Adi-Mundi fut envoyé sur Mygeeto, une planète fortifiée et enneigée où les Séparatistes mettaient à mal les positions de la République. Lorsque le Conseil des Jedi chercha à nommer quelqu'un pour éliminer le Général Séparatistes, Grievous, sur Utapau, Ki-Adi-Mundi proposa que ce soit Obi-Wan Kenobi qui le combatte. Après la mort de Grievous, Mace Windu essaya d'arrêter le Chancelier Suprême, qui n'était autre que le Seigneur Sith, Darth Sidious, qui déclencha immédiatement l'Ordre 66 afin d'éliminer les Jedi aux quatre coins de la galaxie. Ki-Adi-Mundi faisait partie de ceux-là. Sur Mygeeto, alors qu'il menait la lutte contre les Séparatistes, les soldats du commandant Baccarra se mirent en formation, et c'est à cet instant même que Mundi comprit la rébellion de ses soldats. Il réussit à parer quelques tirs de fusils blaster, mais il plia sous leur nombre et mourut en s'écroulant dans la neige.
Sate Pestage, qui eut accès aux enregistrements de sa mort, modifia les images pour donner l'impression aux holo-spectateurs de l'HoloNet Impérial que le Maître Jedi avait été abattu au moment où il allait poser une bombe sur le pont.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes
Tatooine
Tatooine
Planètes
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations