Temple Jedi

Le Temple Jedi fut le centre décisionnel et spirituel de l'Ordre Jedi pendant cinq millénaires jusqu'à ce que l'Ordre Jedi ne soit anéanti par l'Empereur Palpatine et son jeune apprenti, Darth Vader. Afficher le sommaire

Symbole ultime de la grandeur et de la splendeur de l'Ordre Jedi, le Temple Jedi de Coruscant fut sans doute à compter parmi les monuments les plus connus et les plus importants de la planète capitale. Surplombant largement les quartiers alentours, le Temple, avec son immense base carrée et ses cinq tours, fut le centre décisionnel, administratif et spirituel de l'Ordre Jedi pendant des milliers d'années. Bien plus que le simple lieu de résidence et d'entrainement de la majorité des Jedi de la Galaxie, le Temple symbolisait également l'étroite collaboration entre l'Ordre et le gouvernement qu'il avait juré de protéger : la République Galactique.

Le Temple Jedi : de l'édification à la destruction :

L'établissement des Jedi sur Coruscant

La structure imposante du Temple Jedi par rapport aux quartiers alentours aurait pu laisser penser que son édification datait des premiers jours de la République. Or c'était loin d'être le cas. Le Temple Jedi était un monument relativement "récent" si on se baisait sur l'échelle de la République. Tout commença lorsque les Jedi aidèrent la République à contrer l'assaut du Seigneur Sith Naga Sadow, au cours de la Grande Guerre de l'Hyperespace. En remerciement de leur implication et de leurs efforts dans le conflit, le Sénat offrit à l'Ordre Jedi une parcelle de terrain sur Coruscant. Officiellement, ce présent était une récompense pour leur engagement, officieusement, le Sénat espérait que les Jedi useraient de leur terrain pour installer une place forte qui protègerait la capitale contre les éventuels assauts futurs.

Bien entendu, les politiciens s'étaient trompés sur le compte des Jedi. Il n'était pas dans les moeurs de l'Ordre que de construire des forteresses. Au lieu de cela, l'Ordre fit construire un centre d'entraînement et de méditation sur le terrain qui lui avait été offert, des structures qui allaient tomber à point, quelques années avant la destruction d'un des plus grands centres d'entraînement de l'Ordre, la Grande Bibliothèque d'Ossus. L'Ordre Jedi souhaitait également préserver son indépendance vis à vis du gouvernement. S'il était souvent arrivé que l'Ordre combatte aux cotés de la République, l'allégeance des Jedi devait revenir à la Force et non à un organisme politique influençable. Contrairement à ce que le gouvernement espérait, les installations Jedi sur Coruscant ne devinrent pas le centre névralgique de l'Ordre. Le Conseil des Jedi prenait à chaque fois la précaution de se réunir en des lieux différents alternant entre Coruscant, Ossus, Alderaan ou Chandrila afin de ne pas donner plus d'importance au centre d'entraînement de Coruscant qu'aux autres disséminés dans toute la Galaxie.

Le renforcement de la coopération entre Coruscant et l'Ordre

Entrainement de Padawans Entrainement de Padawans Cependant, il était inéluctable que les installations Jedi de Coruscant prendraient un jour le pas sur les autres centres d'entraînement. Porté par les siècles et l'hyperactivité de la capitale, le centre d'entraînement de Coruscant commença à s'agrandir, lentement mais sûrement; Le terrain légué aux Jedi fut bientôt recouvert par les premiers niveaux d'une immense dalle qui allait à terme servir de fondation au futur Temple. A l'intérieur de cette base, déjà haute de plusieurs centaines de mètres, prirent place de nouvelles installations telles que des bibliothèques, des salles d'entraînement ou encore des parcs botaniques intérieurs. Dès lors, l'Ordre Jedi marqua son désir de vivre en partielle "autarcie", en se coupant du monde urbain de la capitale et en centralisant toutes les activités nécessaires aux Jedi au sein même des installations de l'Ordre. Mais cette politique de renfermement fut rapidement mise sur la sellette par la Grande Guerre de la Sith au cours de laquelle l'Ordre Jedi comprit que malgré sa puissance, certains conflits ne pouvaient être gagnés que par une coopération plus poussée avec la puissante aide extérieure qu'était la République Galactique.

Le Temple Jedi : le nouveau centre de l'autorité Jedi

C'est alors que les installations de Coruscant prirent le visage de ce qui allait devenir le grand Temple Jedi. Le renforcement de la coopération avec la République se traduisit par la construction de nouvelles installations comprenant salles de conférences diplomatiques et centres de liaisons avec la République, par dessus les bases déjà existantes. Rapidement cependant, le Temple fut le siège d'une attaque impitoyable de ses ennemis. Lors de la Grande Guerre qui opposa la République à l'Empire Sith, les Jedi furent frappés en plein coeur, au sein même de leur temple, ce qui les décida à quitter la capitale malgré la signature d'un accord de paix avec le Traité de Coruscant. Les Jedi déménagèrent sur Tython, et le Temple Jedi demeura vide et en ruines jusqu'à ce que les Sith ne soient défaits. Il fallut un nouveau conflit de grande ampleur pour que l'Ordre se décide enfin à avancer main dans la main aux cotés de la République. Après la Bataille de Ruusan, qui marqua la destruction de la Confrérie des Ténèbres et celle supposée des Sith, le Conseil des Jedi prit conscience de la nécessité de centraliser le pouvoir décisionnel de l'Ordre. C'est ainsi que les installations de Coruscant furent une nouvelle fois agrandies. Les derniers étages de la base se construisirent jusqu'à atteindre le kilomètre de hauteur. Sur cette immense dalle, furent édifiées cinq tours, symboles de la supériorité de l'Ordre Jedi vis à vis de la politique et des problèmes internes de la capitale. Ces nouvelles structures, similaires à celles qui étaient par exemple présentes sur Ossus, avaient également pour rôle de montrer la continuité dans l'esprit et les préceptes de l'Ordre Jedi.

Le Temple Jedi de Coruscant Le Temple Jedi de Coruscant

Dès lors, la structure fut officiellement reconnue comme le centre de l'Ordre Jedi et sous le nom de Temple Jedi. Le Conseil y fit de ce fait rapatrier tous les biens les plus précieux de l'Ordre comme des Holocrons ou encore les précieux trésors qui furent sauvés de la destruction sur Ossus. Pendant des millénaires, l'architecture du Temple resta inchangée et l'Ordre Jedi concentra la majorité de ses activités en ces lieux. Bien à l'abri des influences extérieures et de l'activité urbaine extravagante, le Temple devint un véritable havre de paix pour les Jedi et un haut lieu de la Force. A l'intérieur de ces murs, l'Ordre garantissait à ses membres connaissance, sérénité, paix et protection. Ce sentiment d'invulnérabilité fut sans doute une des raisons pour lesquelles la trahison de Palpatine et d'Anakin Skywalker frappa si fort l'Ordre Jedi au point de le mener immédiatement au bord de l'anéantissement. N'imaginant pas un instant une attaque au coeur de leur bastion, les Jedi résidant au Temple Jedi à la veille de la chute de la République furent tous exterminés par la folie obscure de Darth Vader et de ses troupes clones. Au cours de cette invasion, le Temple fut saccagé et pillé en même temps que les valeurs prônées et défendues par l'Ordre pendant des millénaires. Son attaque marqua la chute de l'Ordre Jedi dans toute la Galaxie.

L'avenir du Temple Jedi sous l'Ordre Nouveau

On sait peu de choses de ce qu'il advint du Temple Jedi après l'instauration de l'Empire et de l'Ordre Nouveau. Pendant que Darth Vader organisait la Purge en traquant et en exécutant les derniers Jedi survivants, le Temple Jedi fut incendié et pillé par les troupes impériales. L'Empereur Palpatine fit saisir les nombreux artefacts et objets de valeur qui avaient été amassés par les Jedi pendant des millénaires avant d'y dépêcher plusieurs bataillons de la nouvelle Armée Impériale. L'ancien sanctuaire de l'Ordre Jedi fut ainsi investi de nombreux stormtroopers montant la garde en attente de l'hypothétique retour de quelques Jedi égarés depuis la chute de leur Ordre. Pour faciliter ses opérations et se substituer aux hangars Jedi détruits au cours de l'attaque de l'édifice, l'Empire fit construire un appendice sur la Grande Place du Temple servant de station d'embarquement et de débarquement. Par la suite, l'ancien Jedi Ferus Olin s'introduisit à l'intérieur du Temple prison alors qu'il était à la recherche d'un éventuel Jedi retenu prisonnier dans les niveaux inférieurs. Il découvrit cependant que cette rumeur était en réalité un piège tendu aux Jedi survivants et que le Temple, bien que partiellement détruit, abritait les bureaux de l'Inquisiteur Malorum, situés dans les anciens quartiers de Yoda. Quelques jours plus tard, Ferus Olin retourna au Temple avec la Jedi Fy-Tor-Ana, alias Solace, pour tenter de récupérer des documents secrets dans le bureau de Malorum. Ils trouvèrent cependant l'endroit totalement abandonné et Trever Flume découvrit qu'une bombe avait été placée sur le principal générateur de l'édifice. Refusant que leur ancienne maison ne soit détruite dans l'explosion, Olin et Solace se frayèrent un chemin jusqu'au coeur du générateur pour désamorcer l'engin explosif. Malheureusement, leur intervention fut surprise par Malorum et les Stormtroopers et Olin dut capituler pour permettre à ses deux amis de fuir le Temple dévasté.

La logique voudrait que le Temple, symbole de l'Ordre Jedi, ait par la suite été entièrement détruit sous les ordres de l'Empereur Palpatine, symbolisant ainsi la propagande de la victoire totale de l'Empire face aux terroristes Jedi. (1)

Le Temple après l'assaut mené par Darth Vader Le Temple après l'assaut mené par Darth Vader

Ce dont on peut être relativement certain, c'est que le Temple Jedi a disparu avant la conquête de Coruscant par la Nouvelle République, puisque son existence resta inconnue de Luke Skywalker. Ce n'est que pendant la guerre contre les Yuuzhan Vong, lors d'une incursion sur Coruscant remodelée en Yuuzhan'tar, que Luke découvrit par hasard des ruines appartenant à l'ancien Temple Jedi. C'est en ces lieux qu'il trouva un nexus de Force. Quelques années plus tard, l'Autorité de Reconstruction de l'Alliance Galactique édifia en lieu et place de l'ancien monument le Nouveau Temple Jedi de Coruscant.

Description détaillée des différentes zones du Temple :

Au fur et à mesure des millénaires, le Temple Jedi ne cessa de s'agrandir, en incorporant de nouvelles zones lorsque le besoin ou la situation s'en faisaient sentir. A l'apogée de son développement, le Temple pouvait être vu comme une ville dans une ville par les non-Jedi comme les politiciens, les scientifiques ou les ambassadeurs. Cependant, malgré ce développement étalé dans le temps, les installations à l'intérieur du Temple Jedi furent disposées intelligemment et regroupées par zones.

De l'extérieur, le Temple disposait d'une base d'un kilomètre de haut, surplombé de cinq tours, dont la tour centrale, la plus grande, était appelée la pointe du Temple. Au pied de ces tours, au sommet de la base, se trouvaient de grands jardins où les Jedi et les visiteurs pouvaient se balader pour profiter de l'air extérieur et du soleil. Autour de ces jardins, des zones d'atterrissage s'étendaient aux quatre coins de la plateforme pour les visiteurs ou les convois spéciaux. Il pouvait en effet arriver qu'un groupe de Jedi quitte précipitamment le Temple. Dans ces situations, toutes sortes de vaisseaux pouvaient s'y poser, allant du simple transporteur à un imposant croiseur républicain.

Plans du Temple Jedi (Power of the Jedi Sourcebook) Plans du Temple Jedi (Power of the Jedi Sourcebook)

La base du Temple Jedi était fortifiée aux quatre points cardinaux par des structures aux rôles spécifiques. Au nord, se trouvait la zone publique où les visiteurs étaient invités à se rendre en priorité. A l'est se trouvait la zone administrative du Temple. Les principales salles d'entraînement se situaient dans le contrefort sud, tandis que le contrefort ouest abritait des dortoirs. La base du temple en elle-même était remplie de salles de classes, de méditation ou de salles d'entrainement spécifiques. Cependant le tout était soigneusement organisé en zones bien délimitées.

Une des nombreuses salles de réunion du Temple Une des nombreuses salles de réunion du Temple

Les Jardins de la Méditation

Situés au coeur du Temple, les jardins de la méditation étaient un lieu à la végétation luxuriante ou se mêlaient grands arbres, arbustes et plantes aux fleurs hautes en couleurs. Véritable havre de paix et de quiétude, l'endroit était habité par de nombreux animaux vivant sur terre ou dans les lacs qui y étaient aménagés. L'endroit reconstituait un formidable écosystème ou les Jedi pouvaient venir se balader pour y trouver la sérénité.

La cour des disputes

La cour des disputes était une grande zone à ciel ouvert ou étaient traités les problèmes d'intérêts personnels. Les Jedi y servaient en quelque sorte de médiateurs pour résoudre rapidement des conflits simples de petite ampleur. Cependant, la cour des disputes était aussi utilisée pour demander à rencontrer un Maître Jedi en particulier.

La pièce aux mille fontaines

Cette immense serre abritée au coeur du Temple Jedi était sans doute l'un des lieux les plus connus du Temple Jedi. Bordée par d'innombrables cascades et de nombreuses fontaines, la serre abritait toute sorte de formes de vie végétales provenant des quatre coins de la Galaxie. On y retrouvait notamment de nombreuses espèces originaires de Coruscant qui n'existaient plus en dehors du Temple à l'état naturel.

Coupe du Temple Jedi Coupe du Temple Jedi

La salle de l'Holocarte

Située juste en dessous de la tour principale du Temple, cette salle à l'immensité sans pareil contenait une immense projection holographique de la carte galactique. Centralisant toutes les données connues sur l'état de la Galaxie, la projection était gérée par pas moins d'une douzaine d'équipes de Jedi qui s'affairaient à mettre continuellement à jour les données. Ainsi, il était possible de voir rapidement où les Jedi devaient intervenir pour résoudre des crises. La carte donnait ainsi continuellement une vue d'ensemble de la Galaxie en temps réel. La salle de l'Holocarte était également dotée de matériels de transmissions permettant la communication entre les Jedi et leurs agents situés un peu partout dans la Galaxie. Les équipes de management pouvaient ainsi rapidement connaître ce qui se passait dans une région de la Galaxie et mettre immédiatement la carte à jour.

Cette immense projection servait de base de données aux quelques autres salles situées dans le Temple qui permettaient d'effectuer à la demande une projection d'une carte holographique moins détaillée.

Les Archives Jedi et la tour centrale

Les archives conservées au Temple Jedi étaient sans aucun doute les plus vastes de toute la Galaxie. D'innombrables savoirs étaient conservés et triés en ces lieux. Si beaucoup de documents se rapportaient à l'Ordre Jedi, la majorité des données conservées traitaient également de sujets génériques et variés. De nombreux scientifiques venaient consulter les archives en quête de connaissances uniques. Les Jedi considéraient en effet que la connaissance était un des meilleurs moyens pour éviter les conflits, ils en avaient même fait un de leurs précepte clé, notamment cité dans le Code Jedi.

Les Archives Jedi Les Archives Jedi

Les archives Jedi s'étendaient également dans la tour centrale du Temple. En ces lieux étaient conservés les documents les plus importants relatifs à l'Ordre Jedi ainsi que les artefacts de grande valeur. La majorité d'entre eux provenaient des trésors sauvés juste avant la destruction de la Grande Bibliothèque d'Ossus. Seulement quelques grands maîtres étaient au courant de la présence d'artefacts obscurs tels que des Holocrons Sith. Ces derniers étaient précieusement conservés au coeur de la tour.

Les quatre tours

Les quatre tours étaient toutes basées sur le même schéma. Elles comportaient toutes une salle d'holoprojection ainsi que des salles de méditation. Leurs sommets étaient de grands dômes vitrés qui servaient de réunions à des groupes de Jedi. Chaque tour avait une fonction spécifique.

La tour Nord-Ouest : Le Conseil du Premier Savoir :
Cette tour abritait les réunions d'un sous conseil appelé le Conseil du Premier Savoir. Le rôle de ce sous conseil était étroitement lié à celui des Jedi responsables des Archives Jedi. En pratique, le Conseil cherchait à résoudre les problèmes et les crises du moment en essayant de trouver des réponses dans la sagesse millénaire de l'Ordre. Au fil des années, la République croulant de plus en plus sous les conflits, le Conseil dut faire appel à des spécialistes et à des philosophes pour l'aider dans sa tâche.

La tour Nord-Est : Le Conseil du réassignement :
Le Conseil du réassignement était un sous conseil responsable de la réinsertion des apprentis qui n'avaient pas été autorisés à intégrer l'Ordre ou qui n'avaient été choisis par aucun Maître Jedi pour devenir leur padawan. Le conseil se chargeait de trouver un travail à ces apprentis au sein de la République. Ces derniers étaient généralement très nombreux car peu des êtres sensibles à la Force amenés au Temple Jedi finissaient par débuter une formation sous l'égide d'un Maître.

La tour Sud-Est : Le Conseil de la réconciliation :
Cette tour abritait la salle du Conseil de la réconciliation. Son rôle était de régler les conflits entre des groupes, des planètes ou même des systèmes stellaires. La tour comptait un grand nombre de salles de réunions visant à discuter de manière diplomatique. Cependant, il arrivait qu'aucune solution ne puisse être trouvée ou que la guerre précède les négociations. Dans ces cas, la tour disposait d'une salle dédié au suivi des opérations Jedi et servant de centre tactique, en la liaison avec la salle de l'Holocarte.

Une des nombreuses salles tactiques du Temple Une des nombreuses salles tactiques du Temple

La tour Sud-Ouest : Le Conseil des Jedi :
Cette tour abritait la salle du Conseil des Jedi, un Conseil constitué de douze membres et sublimant tous les autres sous-conseils. Son rôle était de superviser la direction et les décisions générales de l'Ordre Jedi. C'était en ces lieux que le Conseil des Jedi recevait les dignitaires ou les ambassadeurs désirant une audience auprès de lui. La tour, relativement calme, était essentiellement remplie de salles de méditation dédiées aux Jedi siégeant au Conseil.

Salle du Conseil des Jedi Salle du Conseil des Jedi

Note 1 : La présence du Temple Jedi dans la scène de fin du Retour du Jedi entre en contradiction avec beaucoup d'autres sources officielles. Nous avons choisi de ne pas faire figurer cette apparition dans la fiche, considérant qu'il s'agissait plus d'un clin d'oeil aux films de la prélogie plutôt que d'un véritable élément de l'histoire du Temple.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Conseil des Jedi
Conseil des Jedi
Organisations
Galaxie
Galaxie
Cultures