Bolla Ropal

Membre de l'Ordre Jedi à l'époque de la Guerre des Clones, Bolla Ropal était le gardien du Cristal Kyber.

Né sous la République Galactique, et originaire de Rodia, Bolla fut amené dès son plus jeune âge au Temple Jedi de Coruscant pour y étudier les courants subtils de la Force. Ses aptitudes lui permirent de réussir ses épreuves et d'accéder finalement au titre de Chevalier puis de Maître. Dès lors le Conseil des Jedi lui confia une lourde tâche. Il le nomma gardien du Cristal Kyber qui renfermait la liste de tous les enfants sensitifs dans la Galaxie. En conclusion, les candidats de la future génération de l'Ordre Jedi. Les informations vitales qu'il contenait étaient uniquement accessibles en insérant le joyau dans un Holocron spécifique qui correspondait davantage à un lecteur de données amélioré plutôt qu'au traditionnel réceptacle ancestral utilisé par les Maîtres pour y inscrire leurs connaissances.

Quelques mois après la sanglante Bataille de Geonosis qui marqua le début de la Guerre des Clones, le Rodien fut invité à se rendre en urgence à l'Office du Chancelier Suprême pour une affaire de la plus haute importance. Sur place, il retrouva Mace Windu, Yoda, Luminara Unduli et Plo Koon. Palpatine expliqua à ses invités que Jabba Desilijic Tiure sollicitait expressément leur aide. Son fils, Rotta, venait d'être kidnappé sur Tatooine. Dans un premier temps, Bolla, à l'instar de ses compagnons, fut bien évidemment réticent pour répondre favorablement à la requête du criminel. Le politicien finit par les convaincre d'intervenir avec un argument irréfutable. Le Hutt laisserait la Grande Armée de la République utiliser les routes hyperspatiales contrôlées par son Empire Criminel Hutt qui menaient à la Bordure Extérieure. Finalement, Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi, Ahsoka Tano et la Compagnie Torrent du Capitaine Rex retrouvèrent le disparu sur Teth et durent affronter les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants. Ils découvrirent par la suite que le Seigneur Sith Darth Tyranus avait personnellement planifié l'enlèvement dans le but d'incriminer les Jedi.

Peu après ces événements, Ropal partit superviser la construction d'un avant-poste de la République Galactique avec son Padawan Zabrak Tyzen Xebec et les hommes du Commandant Ganch sur la planète Devaron. Une fois l'installation terminée, Bolla employa ses troupes aider les natifs à restaurer une vallée. Le Rodien préférait ainsi utiliser les moyens à sa disposition pour préparer l'avenir et non se fixer uniquement sur les affrontements qui ravageaient des systèmes entiers en laissant derrière eux la souffrance. Malheureusement la réalité finit par le rattraper lorsqu'un soldat en charge de la surveillance des scanners repéra une flotte ennemie en approche. Alors qu'il pensait ce monde en sécurité, il se prépara à affronter les centaines de Droïdes de Combat qui débarquaient des Barges de transport C-9979. Malgré une forte résistance, ses clones furent rapidement débordés et éliminés. Le Chasseur de Primes Cad Bane, engagé par Darth Sidious pour s'emparer du Cristal Kyber, atterrit à son tour à bord de son Chasseur Rogue Xanadu Blood.

Bolla Ropal, prisonnier de Cad Bane. Bolla Ropal, prisonnier de Cad Bane.
Le Duros fit transférer l'utilisateur de la Force prisonnier inconscient dans l'une des cellules de sa Frégate de Communication Munificient en orbite pour l'obliger à activer l'Holocron qu'il avait précédemment dérobé au Temple Jedi et y insérer le cristal pour ainsi accéder à la liste des futurs élèves prochainement admis au sein de Ordre Jedi. Son employeur avait des projets obscurs pour eux. Maintenu en suspension dans un champ énergétique bleuté, Ropal retrouva ses esprits après un coup d'Electrostaff administré par un IG-100 MagnaGuard. L'un de ses bourreaux lui injecta ensuite une dose de X-C33 et lui envoya de puissantes décharges énergétiques. En dépit des nombreux sévices corporels infligés, Ropal refusa de coopérer. Face à sa résistance, Bane décida de diriger lui-même l'interrogatoire. Il amplifia la douleur en augmentant considérablement l'intensité du voltage. Incapable de supporter plus longtemps les effets de la torture, le Rodien décéda sous les yeux avides de Cad. Ce dernier considéra sa mort comme un simple contretemps.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Holocron
Holocron
Technologies