Padmé Amidala

Padmé Amidala fut la femme d'Anakin Skywalker avant qu'il ne devienne Darth Vader, et la mère de Leia Organa et Luke Skywalker. Au cours de sa vie elle acceda successivement au titre de reine et sénatrice de sa planète Naboo. Afficher le sommaire

Ainsi finit la liberté, sous une pluie d'applaudissements.
_Padmé Amidala

Souveraine de Naboo

Sur Naboo, on entrait au service de la nation entre l'âge de douze ans et de vingt ans. Padmé Amidala Naberrie eut une longue carrière au service de sa planète natale. Sa famille : son père Ruwee, sa mère Jobal, sa grande soeur Sola, déménagèrent pour Theed après sa naissance. C'est ainsi que Padmé reçut la meilleure éducation de la planète (on comparait l'université de Theed à celle de Mrlsst et d'Obroa-Skai), et prenant occasionnellement avec ses camarades de promotion, des retraites bien méritées dans la Contrée des Lacs.

A l'âge de sept ans, elle fut enrôlée dans le Mouvement de Secours aux Réfugiés, une organisation dans laquelle son père avait joué un grand rôle. Durant l'une de ses missions, sur Shadda-Bi-Boran, elle aida à reloger les habitants dont le soleil avait explosé. Cependant, de nombreux réfugiés moururent, notamment la jeune N'a-kee-tula, lorsque les secours, trop peu nombreux, ne purent accueillir de réfugiés supplémentaires.

Peu après, Padmé devint une Apprentie Législateur. A l'âge de douze ans, elle rencontra son premier amour, Palo, et ils se séparèrent parce qu'il voulait devenir artiste et elle faire carrière dans la politique. Elle fut ensuite élue Princesse de Theed par ses camarades. Elle fut peu après élue, à quatorze ans, sur le trône lorsque le roi Veruna, qui avait trempé dans des pots de vins, avait abdiqué. Ce fut notamment grâce au gouverneur de Theed, Sio Bibble, que Padmé Naberrie Amidala fut élue Reine de Naboo.

Pour sa sécurité, elle nomma le Capitaine Panaka, et ce dernier profita de sa position pour intercéder en faveur de la construction d'une plus grande armée. Ce qu'il n'obtint pas. Mais il obtint qu'elle renforce son corps de gardes du palais. De plus, Padmé utilisait des subterfuges contre ceux qui essayeraient de l'assassiner (l'ex-roi Veruna venait d'être assassiné) : Eirtaé, Sabé, Yané, Rabé et Saché, des anciennes camarades de promotion, endossaient ses robes lorsqu'un danger s'annonçait.
A peu près au cinquième mois de son mandat, la Fédération du Commerce entama le blocus de Naboo. Padmé ne comprenait pas pourquoi Naboo faisait l'objet de ce blocus, mais elle ne pouvait se résoudre à entamer un conflit, surtout que Naboo était inférieure en nombre. Elle préféra se faire faire prisonnière par Nute Gunray, mais ne signa pas le traité qui lui était demandé. Fort heureusement, les Jedi vinrent la sauver et elle put aller plaider sa cause sur Coruscant.

Mais le Sénat Galactique refusa d'entendre son appel, et elle appela à un vote de censure vis-à-vis du Chancelier Valorum, puis retourna sur Naboo afin d'aller secourir son peuple. Pour cela, elle utilisa son talent de diplomate pour s'allier les Gungans, l'autre peuple de Naboo négligé par les humains jusqu'alors. Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, ainsi que le jeune Anakin Skywalker, amoureux de Padmé en secret, aidèrent la jeune Reine à se battre contre les troupes de la Fédération du Commerce.
Elle captura ainsi Nute Gunray dans le palais de Theed, et célébra la victoire par une grande fête où elle remit la Boule de la Fraternité à Boss Nass. Elle accueillit aussi le sénateur Palpatine, devenu désormais Chancelier Suprême. Le sort de Naboo s'annonçait radieux.

Accession au titre de Sénatrice de Naboo

La Reine Amidala acheva son règne à l'âge de dix-huit ans et se prépara à se retirer du service public à l'âge de vingt-deux ans. Le peuple de Naboo réclama l'amendement de la Constitution pour la faire Reine à vie, mais elle refusa, en déclarant qu'elle avait rendu assez de services au peuple de sa planète. Sa successeur, la Reine Jamillia, autorisa Padmé Naberrie Amidala à devenir sénatrice de Naboo au Sénat Galactique. Lorsqu'elle revenait sur Naboo, elle continuait à vivre chez ses parents dans Theed.
Mais la Confédération des Systèmes Indépendants avait fait de Padmé Amidala sa cible privilégiée. Le Comte Dooku et ses partisans dénonçaient la corruption de la République, et Padmé privilégiait le dialogue plutôt que les armes. C'est pour cela qu'elle s'opposait à la création d'une armée pour la République.

Alors qu'elle revenait sur Coruscant, peu de temps avant la Bataille de Geonosis, elle fut victime d'un attentat orchestré par le Comte Dooku, alors qu'elle venait voter contre la loi de Création d'une Grande Armée de la République. L'attentat tua sa servante Cordé. Après une seconde tentative d'assassinat, elle retourna sur Naboo, Anakin Skywalker comme garde du corps.

La dernière fois qu'elle avait vu Anakin qu'elle appelait Ani il avait alors neuf ans, et il était depuis amoureux d'elle. Il lui avoua son amour, mais elle repoussa ses avances, malgré le fait qu'elle commençait à trouver Anakin attirant, trop attirant pour qu'elle puisse résister. Elle tomba finalement amoureuse de lui. Padmé et Anakin voyagèrent jusque sur Tatooine afin que son amoureux puisse retrouver sa mère, Shmi, dont il avait des rêves très étranges. Puis ils voyagèrent sur Geonosis lorsqu'ils apprirent que Obi-Wan Kenobi était retenu prisonnier par le Comte Dooku. Mais tous deux furent aussi prisonniers des Geonosiens, et conduits dans l'arène d'exécution. Fort heureusement, tous les trois furent sauvés par Yoda et les troupes clones. Après la bataille, elle se maria en secret avec Anakin Skywalker, et seuls C3PO et R2D2 assistèrent à la cérémonie.

Négociations avec les Hutt

Lorsque Jabba the Hutt contacta la République pour lui demander de retrouver son fils Rotta kidnappé, le Chancelier Suprême Palpatine apprit à Padmé que les Jedi envoyés n'était autre que Kenobi et Anakin Skywalker. Il lui avoua également que Jabba croyait les Jedi responsables et qu'il s'apprêtait à les punir pour leurs crimes envers les Hutts. La sénatrice décida de faire tout ce qui était en son pouvoir pour aider Anakin qu'elle savait en danger. Elle prit l'initiative d'aller rencontrer un oncle de Jabba vivant sur Coruscant, Ziro le Hutt, pour le convaincre de plaider en faveur des Jedi auprès du seigneur du crime. Malgré les avertissements de Palpatine, Amidala n'en fit qu'à sa tête et prit la direction du club de Ziro.

Cependant, elle se heurta rapidement à la réticence de Ziro qui refusa d'entamer toute négociation avec son neveu. Au lieu de cela, et devant l'insistance de la sénatrice, il la fit jeter dehors. Padmé parvint cependant à échapper à la surveillance du droïde qui la raccompagnait pour s'infiltrer en douce dans la salle de réception de Ziro. Elle surprit alors une conversation entre le Hutt et Dooku, qui lui apprit que le Compte et le Hutt conspiraient contre Jabba et avaient eux même organisé l'enlèvement du fils du seigneur du crime. Amidala n'eut pas le temps d'en apprendre plus avant d'être repérée. Après une rapide conversation avec Dooku, elle fut jetée en prison pour qu'elle ne puisse pas révéler ce qu'elle venait d'apprendre. Alors qu'un droïde vidait ses poches, il tomba sur un transmetteur qu'il décida d'activer malgré le refus de Padmé. Une image de C3-PO apparut et Padmé eut juste le temps de lui dire où elle se trouvait et qu'elle était retenue prisonnière avant que le droïde ne détruise le dispositif.

Suite à cet incident, Amidala fut ramenée devant Ziro le Hutt qui décida de l'éliminer puisqu'elle représentait désormais un trop grand danger. Padmé s'indigna que le Hutt ait l'audace de faire assassiner une sénatrice sur Coruscant même, mais le Hutt n'eut pas le temps de mettre ses plans à exécution puisque leur conversation fut interrompue par l'intervention d'un commando de soldats clones de la République, menés jusqu'au club de Ziro par C-3PO. La garde du Hutt fut rapidement neutralisée et Ziro dut se rendre. Padmé contacta immédiatement Jabba depuis le club de Ziro pour lui apprendre la vérité sur l'identité des kidnappeurs. Elle sauva ainsi la mise d'Anakin et de sa Padawan Ahsoka Tano qui étaient sur le point d'être exécutés par le seigneur crime pour trahison envers le hutts. Elle parvint ensuite à convaincre rapidement Jabba de mettre sur place un traité pour permettre à la République d'exploiter les routes spatiales de l'Espace Hutt.

Aventures périlleuses

Quelques semaines plus tard, Padmé fut contactée par le Chancelier Palpatine pour mener à bien une mission diplomatique. Un membre important du Clan Bancaire Intergalactique avait soit disant décidé de se détacher du camp séparatiste et de signer un traité de paix avec la République. Padmé partit immédiatement sur le lieu de rendez vous, uniquement accompagné de C3PO comme escorte, mais lorsqu'elle arriva à destination ce ne fut que pour tomber nez à nez avec la super-arme séparatiste, le vaisseau Malevolence. La sénatrice tenta d'éviter et de contourner le bâtiment mais elle fut happée par ses rayons tracteurs. Heureusement pour elle, trois Star Destroyer Venator avec à leur bord Anakin, Obi-Wan et Ahsoka Tano, étaient en train de poursuivre le vaisseau séparatiste. Elle parvint à les contacter juste avant d'être contrainte d'atterrir dans les entrailles du vaisseau. Padmé refusa d'attendre qu'on vienne l'emprisonner. Elle quitta rapidement son vaisseau avec C3PO après avoir pris soin de provoquer une surcharge énergétique qui le ferait exploser. Dans les couloirs du Malevolence, Padmé évita de justesse Grievous et ses droïdes et rejoignit un point de rendez vous fixé avec Anakin et Obi-Wan, venus la secourir. Anakin fut le premier à sauver la sénatrice tandis que Obi-Wan s'occupait du sort de C-3PO. Les deux amants prirent ensuite la fuite pour rejoindre la passerelle où Anakin fit le vide parmi les droïdes avant de saboter l'ordinateur de bord. Ils rejoignirent ensuite le Twilight et attendirent l'arrivée de Kenobi et de C3PO pour repartir. Pendant leur voyage de retour, le vaisseau fut attaqué par un escadron droïde commandé par Grievous mais les tirs combinés des trois Venators et la destruction du Malevolence, propulsé dans une lune par des droïdes incompétents, parvint à distraire assez leurs adversaires pour qu'ils puissent arriver sains et saufs à bon port.

Voyage sur Rodia

Padmé se retrouva à nouveau au centre de l'action lorsqu'elle fut contactée par Onaconda Farr, un ami de longue date et membre comme elle du Comité Loyaliste. Le sénateur de Rodia souhaitait que Amidala vienne sur sa planète pour constater d'elle même la famine dans laquelle les laissait la République. La sénatrice ne put s'empêcher de porter secours à un ami dans le besoin et elle se rendit immédiatement sur place accompagnée de C3PO et du délégué Jar Jar Binks. Après avoir rencontré Farr en tête à tête, Padmé découvrit avec horreur qu'elle avait été trahie par le sénateur Rodien. Ce dernier avait conclu un pacte avec Nute Gunray qui promettait la livraison de provisions pour Rodia si la sénatrice de Naboo lui était livrée. Amidala supplia Onaconda de revenir sur sa décision mais elle fut finalement enfermée dans une cellule.

Cependant, Padmé avait toujours son kit de crochetage sur elle, ce qui lui permit de se délivrer et de fausser compagnie aux droïdes qui la surveillaient. Elle découvrit malheureusement que la retraite était coupée à cause de Binks, qui non content d'avoir pulvérisé son vaisseau nubian, s'était également fait passer pour un Jedi avant d'être pourchassé par les séparatistes. Alors qu'ils partaient à la recherche de Binks, Padmé et C3PO furent rattrapés par Gunray et ses droïdes qui s'apprétaient à les exécuter. Mais Jar Jar parvint à sauver ses amis en se liant d'amitié avec un immense animal rodien qui sema la pagaille chez les séparatistes et qui les empêcha de s'enfuir. Padmé, Onaconda et Gunray se retrouvèrent finalement en tête à tête et le vice-roi ordonna au rodien d'abattre la sénatrice, mais le sénateur, conscient de l'erreur qu'il avait fait en accordant sa confiance aux séparatistes, retourna sa veste et fit capturer le Neimoidien.

Grâce à cette capture, Padmé put plaider la cause du sénateur de Rodia directement auprès de Palpatine. Le Chancelier Suprême décréta immédiatement l'envoi de convois d'approvisionnement pour remercier Farr et son peuple d'avoir participé à la capture d'un prisonnier de guerre de la plus haute importance.

Enceinte

Alors que la Guerre des Clones continuait, Padmé revoyait souvent Anakin en cachette lorsqu'il était temporairement de retour sur Coruscant entre deux missions Jedi. Après le retour d'Anakin de Praesitlyn, Padmé tomba enceinte mais cacha la nouvelle à tout le monde, y compris à son entourage et au Capitaine Typho, qui accompagnait la sénatrice partout et constituait une sorte de confident pour l'ex-reine de Naboo.

Lorsque le Chancelier Suprême Palpatine fut kidnappé et qu'Anakin Skywalker le sauva avec l'aide Obi-Wan évidemment, Padmé attendait son mari derrière une colonnade des bureaux administratifs. Elle lui annonça qu'elle était enceinte et il en fut très heureux, à son grand soulagement. Il lui dit qu'il ne fallait pas s'inquiéter et qu'ils en parleraient le moment venu.

Les derniers jours de la République

Cependant, Anakin avait des visions de Padmé qui mourrait en couche. Il le lui dit et celle-ci le rassura en disant qu'elle ne pouvait pas mourir, et qu'elle n'allait pas mourir. Mais elle vit en cours de route son mari sombrer vers le Côté Obscur. Elle sentait aussi que la République allait de plus en plus mal. Avec Bail Organa et Mon Mothma, elle rassembla des sénateurs qui s'opposaient à Palpatine et à son projet des gouverneurs de secteurs, les futurs Moffs. Ils présentèrent la pétition des Deux Mille à Palpatine et celui-ci leur déclara qu'il en " prendrait connaissance ". Padmé comprit que ses pires craintes allaient se réaliser : l'effondrement de la République.

Obi-Wan lui aussi s'inquiétait pour Anakin et vint le dire à Padmé pour qu'elle essaye de calmer Anakin dans sa fureur contre le Conseil des Jedi. Mais Anakin tenta de rassurer Padmé, ce qui ne la rassura pas du tout. Bien au contraire, elle était de plus en plus inquiète, surtout quand il vint lui dire que l'Ordre Jedi était responsable du complot contre Palpatine. Il lui déclara qu'il allait en finir avec la Guerre des Clones et qu'il reviendrait après avoir éliminé les leaders Séparatistes.

Elle reçut alors la visite d'Obi-Wan Kenobi qui apprit à Padmé qu'Anakin avait assassiné tous les Jedi, même les novices, et qu'il avait tourné le dos au Côté Lumineux. Mais la jeune femme, amoureuse, ne put se résoudre à accepter ce que venait de lui dire son ami Kenobi. Elle décida alors de rejoindre son mari sur Mustafar.

Lorsqu'elle le revit, il avait terriblement changé : il était plus colérique et la serra fort. Trop fort peut être. Lorsqu'elle lui posa des questions à propos du massacre du Temple, Anakin réagit très mal : il annonça à Padmé qu'Obi-Wan essayait de la tourner contre lui, et qu'il aurait bientôt assez de pouvoir pour renverser Palpatine. Anakin souhaitait gouverner la Galaxie avec sa femme. Mais Padmé refusa, ce n'était pas comme ça qu'elle imaginait le pouvoir : son mari était devenu un autre homme. En colère, il étrangla sa femme lorsqu'il vit que celle-ci était désormais contre lui, et de plus, avait amené Obi-Wan sur Mustafar. Après le duel entre les deux anciens amis, Padmé fut traînée par R2-D2 jusque dans son vaisseau personnel.

Lorsque Obi-Wan revint, il trouva Padmé vraiment très mal et se précipita aux commandes pour la conduire jusque sur Polis Massa, un astéroïde où les attendaient Yoda et Bail Organa. Les trois hommes assistèrent à l'accouchement de Padmé, qui avait en réalité des jumeaux : elle prénomma le premier Luke, et le deuxième, Leia. Elle confia, alors qu'elle allait mourir, à Obi-Wan Kenobi, qu'il y avait encore du bon en Anakin.
Puis elle mourut sur la table d'accouchement. Son corps fut ramené sur Naboo, où de grandes funérailles furent organisées par le peuple de Naboo : sa famille, Jar Jar Binks, Sio Bibble et la nouvelle Reine de Naboo défilèrent derrière le cortège. Les deux Jedi avaient utilisé un stratagème pour faire croire les enfants morts avec la jeune femme, afin de brouiller les pistes.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Naboo
Naboo
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Hutt
Hutt
Espèces