Coruscant

Centre Impérial, Yuuzhan'tar.

Coruscant était la capitale de la République, de l'Empire, de la Nouvelle République et de l'Alliance Galactique. Cette planète ne dormait jamais et était entièrement recouverte par une ville immense. Afficher le sommaire

La coquille métallique d'un monde sans vie, Coruscant est un monde sans âme et perdu à jamais, si froid et si vide que sa carcasse gelée doit être réchauffée par des miroirs solaires.
_Adder Ain-la, poète

Située aux origines des cartes d'astro-navigation, Coruscant est considérée comme le centre politique, économique et culturel de la Galaxie. Unique de par sa surface entièrement recouverte d'immeubles et de permabéton, Coruscant a souvent était surnommée aux deux extrêmes comme "abomination de la nature" ou encore "le joyaux des mondes du noyau". Mais il n'en a pas toujours été ainsi.

Instauration de la République Galactique :

Les informations les plus anciennes à propos de Coruscant, datent de 30 000 ans avant la Bataille de Yavin. De ce temps, Coruscant avait encore sa surface naturelle parsemée de lacs, de mers et de plaines. Si les hommes sont apparemment originaires de Coruscant, ils ne sont pas les seuls à avoir habité la planète à cette époque. En effet, une race supérieure connue sous le nom de Rakata est arrivée sur Coruscant et a réduit les humains en esclavage pendant plusieurs milliers d'années. Lorsque la race des Rakatas disparut mystérieusement, les humains se retrouvèrent seuls sur Coruscant. Sans la théorie de l'Hyperespace, les humains vécurent pendant des milliers d'années confinés sur Coruscant et consommèrent presque toutes les ressources naturelles de la planète. Vers -25 000 avant Yavin, la découverte de la théorie de l'Hyperespace par des ingénieurs Corelliens permis la liaisons du système Corellien, d'Alderaan et de Coruscant. Les habitants des trois systèmes fondèrent la République Galactique et choisirent Coruscant comme centre politique.

Développement économique et industriel :

Forte de sa nouvelle position politique et des récentes découvertes concernant les routes de commerce hyperspatiales, Coruscant a vu son activité s'enrichir de manière considérable en très peu de temps. C'est en profitant de l'influence des autres planètes des Mondes du Noyau et du commerce galactique, que la nouvelle planète capitale est devenue un des principaux carrefours de commerce et de transit dans cette partie de la Galaxie. Les échanges apportèrent non seulement des profits mais aussi une diversité ethnique sans précédent dans le reste de la Galaxie, en voyant l'arrivée de nouvelles populations de toutes races et de toutes origines. Les bases gouvernementales, démographiques et économiques établies, Coruscant était prête pour des milliers d'années de prospérité et d'hyperactivité comme aucun autre monde n'allait jamais en connaître.

Coucher de soleil sur Coruscant Coucher de soleil sur Coruscant Au cours des millénaires, l'influence grandissante de la République à travers la Galaxie a rapidement fait subir de lourdes et irréversibles transformations à la capitale qui a commencé à s'industrialiser au fil des années. L'hyperactivité économique a été le premier facteur à justifier l'extension considérables des zones urbanisées au profit des désormais très rares zones naturelles. Lorsque les terres émergées ne suffirent plus à contenir l'expansion, la capitale continua à s'agrandir au détriment des océans et des mers qui furent unes à unes comblées et recouvertes de constructions. Une seule mer subsista, la Mer Occidentale, qui fut aménagée pour servir de réservoir aux eaux issues des calottes polaires. Mais ce dernier vestige naturel fut rapidement pollué et il se transforma petit à petit en réservoir de traitement alimenté par d'immenses tubes en pérmabeton. Rapidement, la pollution et l'asphyxie de l'écosystème de la planète ont rendu nécessaire le recours à des approvisionnements extérieurs pour satisfaire les besoins de la méga capitale, une pratique qui ne fit qu'accroître son influence dans un secteur qu'elle dominait déjà. Coruscant a également dut, au cours de son développement, faire face à divers problèmes inhérents à sa concentration démographique. Le trafic aérien démesuré était l'un deux. Afin de réduire le nombre d'accidents et pour canaliser les flux de circulation, des couloirs de navigation rectilignes et à plusieurs niveaux furent aménagés dans l'atmosphère de la planète. En orbite également, il était tout aussi difficile de circuler en sécurité en raison des milliers de satellites qui avaient été lancés à des fins d'expériences scientifiques ou en temps que stations de relais. A ces milliers de petits satellites s'ajoutaient des centaines de miroirs solaires qui avait pour rôle de réfléchir les rayons de la lointaine étoile du système vers la surface de la planète.

A l'apogée de son développement, la totalité de Coruscant était recouverte de constructions. La capitale de la République prit le surnom de ville-planète rempli d'admiration pour certains et de mépris pour d'autres. La surface se découpait en un mélange de zones industrielles extrêmement polluées et de quartiers résidentiels plus ou moins agréables à vivre. Le plus huppé était sans doute un quartier connu sous le nom de Cité Républicaine qui regroupait les plus hauts gratte-ciels de la capitale, mais aussi les principaux édifices politiques. On y trouvait par exemple le Sénat Galactique, le Temple Jedi, ou encore le Palais Présidentiel, la résidence des Chanceliers Suprêmes. Si ces quartiers semblaient à première vue réservés aux riches, il ne s'agissait que d'une apparence trompeuse. En effet sur Coruscant, richesse rimait avec altitude. Plus on était riche, plus on habitait en hauteur. Ainsi, si les gratte-ciels débordaient d'élégance à leurs sommets, l'autre extrémité était beaucoup moins agréable, plongée dans une nuit permanente, dans la saleté et dans la pauvreté. Ces bas-fonds échappaient souvent à toute loi et à tout contrôle. Les pauvres, les bandits et les criminels vivaient ensemble dans des lieux plus ou moins sales, allant de quelques simples locaux désaffectés jusque dans le réseau des égouts. C'est d'ailleurs sans doute pour cette raison qu'il a été de tout temps difficile de quantifier avec exactitude le nombre de résidents sur la planète-capitale.

La chute de la République Galactique :

Au cours de ses millénaires d'hégémonie, Coruscant dut fait face à divers conflits politiques et militaires fomentés contre la République Galactique. La plupart restèrent sans grande importance et n'eurent pratiquement aucune conséquence sur la situation de Coruscant. Mais l'ombre de la corruption frappa Coruscant et la République de plein fouet. Le Sénat devint lui-même complètement embourbé dans les affaires de corruption, tant et si bien que 32 ans avant BY, le Chancelier Suprême Finis Valorum fut destitué pour céder sa place à un nouveau chancelier, Palpatine, qui allait d'ailleurs être le dernier à occuper ce poste. Manipulant toute la scène politique et les Jedi, Palpatine, qui était en réalité Darth Sidious, plongea peu à peu la République dans le chaos. Menant d'une main les Armées de la République et de l'autre les Armées Séparatiste, Palpatine alias Sidious organisa secrètement son enlèvement en -19 avant BY. Il résultat de cet enlèvement un conflit sans précédent en orbite autour de Coruscant, opposant la flotte de la République à celle de la Confédération des Systèmes Indépendants. Cette bataille connue sous le nom de la Première Bataille de Coruscant, fut remportée grâce à la technologie républicaine mais aussi grâce aux deux Jedi Anakin Skywalker et Obi-wan Kenobi qui parvinrent à secourir le chancelier captif. Peu de temps après ces événements, le Chancelier Palpatine convertit le jeune Skywalker au Coté Obscur de la Force et s'en servit pour exterminer l'Ordre Jedi. A la suite de cela, il proclama l'Empire Galactique et devint Empereur, ce qui mit fin au règne de la liberté de la démocratie.

Première Bataille de Coruscant Première Bataille de Coruscant

La proclamation du Centre Imperial :

Maintenant dirigeant absolu de son Empire, l'Empereur Palpatine renomma Coruscant en Centre Impérial et imposa ses nouvelles loi. Tout d'abord, il renomma la Cité Républicaine en Cité Impériale et il fit bâtir ensuite le Palais Impérial. Palpatine réduisit également les droits des non-humains dans son Empire, et donc sur Coruscant, ou les populations concernées furent lésées et rabaissées. Dans sa mégalomanie, l'Empereur fit également intégrer deux petits modèles d'Etoile Noire en orbite, afin de protéger la planète d'éventuels assauts extérieurs. La vie sur Coruscant perdura sans encombre durant toute la durée de l'Empire. Pendant l'Empire Galactique, Coruscant fut étroitement encadrée par les troupes de choc impériales surtout dans les bas-fonds qui avaient la réputation d'être très mal famés et dangereux. L'Empereur utilisa aussi le Centre Impérial pour y dissimuler aux yeux de tous l'imposant Super Star Destroyer Lusankya peu après sa construction. Le vaisseau de plusieurs kilomètre de long fut enterré sous un quartier entier de la capitale et devint une prison d'Etat sous le contrôle d'Ysanne Isard. L'enfouissement secret du mastodonte n'a été rendu possible que grâce à la toute puissance du Coté Obscur utilisée par Palpatine pour masquer la vérité à la population.

Retour de la démocratie, la Nouvelle République :

Trois ans après la mort de l'Empereur à Endor, la Nouvelle République, issue des restes de l'Alliance Rebelle, parvint à capturer Coruscant en menant des combats contre les dernières forces restées loyales à l'Empire. Elle redonna à la planète son nom d'origine mais la domination de la Nouvelle République ne tarda pas à être mise à mal lorsque l'Empereur fut ressuscité. Les conflits entre Impériaux et Républicains se transformèrent en véritable guerre civile qui mit la prestigieuse planète à feu et à sang. La planète capitale fut en partie dévastée et le resta quelques temps, jusqu'à ce que la menace Impériale soit écartée. Le retour de la Nouvelle République sur Coruscant se marqua par une immense volonté de redonner à la planète sa gloire passée. La Nouvelle République oeuvra pour reconstruire peu à peu la planète capitale, qui retrouva finalement sa place économique et son image glorieuse passée.

L'Invasion Yuuzhan Vong et la transformation en Yuuzhan'tar :

Mais l'avenir de Coruscant n'était pas rose, bien au contraire. Vingt-cinq ans après la Bataille de Yavin, l'invasion des Yuuzhan Vong et leur avancée inexorable dans la Galaxie les menèrent à percer une brèche vers les Mondes du Noyau et donc vers Coruscant. Les défenses orbitales et militaires de Coruscant pourtant préparées ne suffirent pas à repousser l'attaque fulgurante des envahisseurs. Coruscant tomba en +28 et la bataille fut perdue. Les Yuuzhan Vong décidèrent de s'installer sur Coruscant pour la purifier et lui redonner un aspect naturel proche de leur monde d'origine. Pour la troisième fois, Coruscant changea de nom et fut renommée Yuuzhan'tar.La planète fut arrachée à son orbite grâce à l'intervention de puissants basals dovins et fut rapprochée de son soleil. Les Yuuzhan Vong créèrent également un anneau d'astéroïdes autour de la planète en pulvérisant une des lunes. L'ancienne capitale devint alors le bastion et le centre tactique des Vong dans la Galaxie. Le Seigneur Suprême Shimrra rejoignit lui-même Coruscant pour y installer son complexe de recherche et son trône. Mais pour préparer la venue du Seigneur Suprême, la planète avait été auparavant terra formée par la technologie biologique des Yuuzhan Vong. En effet, ces derniers avaient installé un Dhuryam -une créature aussi connue sous le nom de cerveau-monde- dont le rôle fut de transformer la planète pour lui rendre un aspect naturel. La créature avait d'ailleurs été influencée par Jacen Solo et s'amusait à créer des dysfonctionnements désagréables pour les nouveaux résidents de la planète, tels que des épidémies de démangeaisons ou encore des retours d'égouts. La terra formation donna naissance à une nouvelle végétation qui recouvrit les restes des anciens bâtiments et installations. La nature, même d'origine Yuuzhan Vong, reprenait ses droits sur le permabéton.

L'installation des Vong sur Yuuzhan'tar marqua profondément la planète. L'influence du Cerveau-monde fit renaitre une nature à la fois sauvage et contrôlée d'origine Yuuzhan Vong. Cette dernière recouvrait de plus en plus les anciens immeubles datant de l'époque de Coruscant, mais dans les sous sols, des machines subsistaient toujours tant bien que mal et manifestaient de temps en temps leur présence par des bruits dans les sous-sols. Ces sous-sols, vestiges d'égouts pour la plupart, avaient été investis par les humiliés, des Yuuzhan Vong rejetés par les dieux. Les Vongs, eux peuplaient la surface de Yuuzhan'tar ou leur installation se développa avec l'aide du Cerveau-monde. Le Seigneur Suprême Shimrra fit également installer sa citadelle -un vaisseau monde modifié- sur Yuuzhan'tar afin d'y demeurer durablement.

Reconquête de la capitale :

Yuuzhan'tar Yuuzhan'tar En +29, un an après la chute de la planète aux mains des Vongs, la planète vivante de Zonama Sekot fit son apparition dans le système de Coruscant. La brusque apparition de ce corps celeste, provoqua d'immenses changements sur la planète qui se traduisirent par des tremblements de terre de moyenne envergure. Peu de temps après ces événements, lorsque l'Armada Vong se replia de son assaut sur Mon Calamari, elle fut suivie par les forces spatiales de l'Alliance Galactique. Une bataille féroce s'engagea alors dans l'espace de Yuuzhan'tar entre les Vongs et l'Alliance, bien décidée à reprendre Coruscant. Des troupes de l'Alliance et des Jedi du Nouvel Ordre Jedi débarquèrent sur Coruscant après avoir forcé la barrière orbitale protectrice constituée de basal dovins. Luke Skywalker, Jaina Solo et son frère, Jacen Solo, attaquèrent la citadelle de Shimrra dans l'espoir de le tuer. Après le combat, Jacen, Jaina, Han et Leia se retrouvèrent emprisonnés dans le haut de la citadelle qui fut éjectée dans l'espace. Fort heureusement ils parvinrent à s'enfuir avant qu'elle ne se détruise. Les Yuuzhan Vong, et notamment Nas Choka, comprirent alors que le Shimrra venait d'être assassiné et il ordonna à ses troupes de se suicider ou de capituler. La guerre avec les Yuuzhan Vong prit fin et Coruscant fut restituée à l'Alliance Galactique.

Dès la fin des conflits, des experts et des analystes se rendirent sur Coruscant pour estimer les dégâts engendrés par l'occupation Vong. Ils déduisirent de leur observation que la planète serait inutilisable pendant une décénnie. Le Cerveau-monde, ne fut pas éliminé et resta en place dans son puits installé dans l'ancienne rotonde du Sénat Galactique. Jacen Solo parvint à le convaincre de démodeler petit à petit la nature sauvage qu'il avait fait apparaitre sur Coruscant, mais tous étaient d'accord sur une chose : Coruscant se soucierait désormais beaucoup plus de la nature qu'auparavant.

Retour du centre politique sur Coruscant :

Moins de dix ans après la libération de la planète et grâce au travail perpétré par l'Autorité de Reconstruction, Coruscant fut de nouveau rendue habitable. En même temps que le retour de la population, les nombreuses organisations politiques dont tout les services de l'Alliance Galactique furent transférés sur l'ancienne capitale qui retrouva rapidement son précédent rôle de centre du gouvernement galactique. Luke Skywalker fut lui-même transférer une partie du Nouvel Ordre Jedi sur place avec l'édification du Nouveau Temple Jedi de Coruscant, bien que la majorité des activités de l'ordres restèrent centrées autour de l'Académie d'Ossus.

Au cours de la Seconde Insurrection Corellienne, en +40, l'Alliance Galactique se brisa avec la sécession progressive de Corellia, Bothawui et Commenor qui formèrent un mouvement indépendantiste connu sous le nom de Confédération. En représailles, les ressortissants corelliens de Coruscant furent ouvertement pris à parti par la toute nouvelle police secrète d'état dirigée par le Colonel Jacen Solo, la Garde de l'Alliance Galactique. Parallèlement, les derniers vestiges de Yuuzhan'tar disparurent avec la mort du Cerveau-Monde datant de l'époque Yuuzhan Vong, empoisonné par la Jedi Noir Alema Rar.

Composé de...

  • District Usine District Usine District Usine était une ancienne zone industrielle de Coruscant tombée en désuétude et occupée depuis par des marginaux, qu'ils soient droïdes ou organiques.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Jacen Solo
Jacen Solo
Personnages
Galaxie
Galaxie
Cultures