Croiseur Acclamator

Les CNK firent construire le croiseur d'assaut de classe Acclamator par leur filiale, les Industries Rothana.

Le fossé entre les guildes du commerce et les Chantiers Navals de Kuat fut aggravé lorsque les Neimoidiens prirent le contrôle de la Fédération du Commerce, après l'assassinat sur Eriadu des gouverneurs Kuati. Préférant garder leurs distances avec les autres corporations titanesques, les CNK reçurent le soutien du Chancelier Suprême Palpatine, et développèrent ainsi le Jedi Starfighter Delta-7 pour l'Ordre Jedi. Mais en secret, les CNK ordonnèrent à leur filiale, les Industries Rothana, de dessiner les plans d'un futur croiseur d'assaut, dont la classe s'appellerait Acclamator. Bien qu'il fut créé pour être un transporteur, Rothana préféra lui fournir une puissance de feu assez considérable, pour se passer de vaisseaux d'escorte quand il transportait ses forces. Une douzaine de turbolasers furent répartis en surface, ainsi que vingt-quatre canons laser et quatre tubes lance-torpilles. De plus, l'Acclamator fut équipé d'un hyperdrive de classe militaire, largement supérieur aux vaisseaux militaires de l'époque, et une fois hors de l'hyperespace, ses trois puissantes turbines pouvaient rapidement faire atteindre au croiseur la planète qu'il avait pour objectif.

L'Acclamator était tellement puissant et impressionnant que les CNK furent enviés par nombre de constructeurs de vaisseaux, qui commencèrent ensuite à intégrer ses caractéristiques dans leurs propres flottes. C'est ainsi que Rendili sortit quelques années plus tard son fameux Star Destroyer Victory. Du fait que les CNK en avaient fait un transporteur, l'Acclamator disposait d'énormes patins pour pouvoir atterrir sur des terrains plats, ainsi qu'un hangar interne équipé d'une passerelle qui pouvait faire sortir les 16 000 soldats, les quatre douzaines de RT-TT, les trois douzaines de pièces d'Artillerie Auto-Tractées, les 320 motos-jet et les 80 canonnières.


Lorsque éclata la Guerre des Clones, la République utilisa ces transporteurs titanesques pour déployer ses soldats clones sur les champs de bataille de Geonosis. Les croiseurs étaient capables d'opérer dans l'espace, comme dans l'atmosphère planétaire. Pour preuve, la plupart des batailles virent l'atterrissage d'Acclamator : Eredeen, Sarapin, Alaris Prime, Rhen Var, Thule, Pengalan IV, Muunilinst, Jabiim et Praesitlyn. Sur Coruscant, un immense espace fut aménagé pour permettre aux milliers de troupes clones d'attendre d'embarquer sur les transporteurs. Si jamais ils n'atterrissaient pas, les Acclamator pouvaient procéder au blocus de la planète et affronter les Chasseurs Droïdes grâce aux Jedi Starfighters ou aux chasseurs V19, qui servaient d'escorte à l'énorme croiseur. Parmi les Croiseurs Acclamator les plus connus, citons l'Aken, qui combattit sur Geonosis sous les ordres de Siri Tachi et Adi Gallia, l'Anvil qui combattit le vaisseau amiral Séparatiste la Main Invisible lors de la Bataille de Duro, aux côtés du Coronet et du Bolide, et l'Arrestor, qui permit à l'escouade Delta d'infiltrer le Prosecutor, autre croiseur infiltré par des esclavagistes Trandoshans.

Articles en rapport

Adi Gallia
Adi Gallia
Personnages
Siri Tachi
Siri Tachi
Personnages
Geonosis
Geonosis
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Rothana
Rothana
Planètes