Palpatine

Sheev Palpatine.

Palpatine était le Seigneur Sith qui fit renverser l'Ordre Jedi et la République pour instaurer l'Empire Galactique. Véritable manipulateur, il avait masqué son identité jusqu'à former son dernier apprenti, Darth Vader anciennement Anakin Skywalker. Afficher le sommaire

Palpatine était comme une figure sur un jeu de cartes : il avait deux faces. La face Républicaine avec son talent de politicien, et la face Sith, avec son identité secrète de Darth Sidious. Ce qu'il faut comprendre, c'est que les deux faces étaient indisociables, mais il convenait seulement de traiter l'aspect de Palpatine à l'intérieur même de la politique.

Ascension politique de Palpatine

La carrière de Palpatine était l'exemple même de la réussite d'un homme et de son influence sur les autres. Très tôt sur Naboo, il apprit que la politique fonctionnait comme la stratégie militaire : il fallait exploiter les failles dans les discours de ses adversaires pour mieux les contrer. Très jeune, il avait fait des études de rhétorique politique à l'université de Theed et avait appris ainsi à exploiter la foule à ses dépends. De plus, ses thèses avaient été publiées sur l'étude de la nature du pouvoir à l'université de Theed et avait même été retenues jusque dans l'université de Coruscant et de Mrlsst. Palpatine fut par la suite élu sénateur du secteur de Naboo par la population de sa planète, après qu'il ait ourdi l'assassinat de Vidar Kim, alors sénateur de Naboo au Sénat Galactique. Mais évidemment, personne ne pouvait s'en douter. Habile stratège, Palpatine s'attira l'amitié du fils de Kim, Ronhar Kim, un Jedi qu'il souhaitait utiliser pour apprendre plus de choses sur les Jedi. Les airs rustiques de Palpatine lui donnaient un air de personne incorruptible et son ambition était étouffée dans l'œuf lorsqu'il mettait en avant sa fausse modestie quant aux pouvoirs que lui accordait le peuple de Naboo.

Le chancelier Palpatine Le chancelier Palpatine Palpatine fut sénateur pendant vingt ans, gagnant réélection sur réélection. Sa connaissance des dossiers faisait de lui un personnage clé du Sénat Galactique. Il avait forgé des alliances avec des personnages importants de la République Galactique, notamment le commandant Screed du Département Judiciaire et le Maître Jedi, Jorus C'baoth. Mais il avait aussi créé des alliances dont personne ne soupçonnait l'existence : le Techno Syndicat, la Fédération du Commerce, les Fils de la Liberté, les leaders de Caamas, etc. Palpatine avait aussi donné toute sa confiance à Sate Pestage et Kinman Doriana, ses deux aides, qui connaissaient son identité secrète et agissaient dans l'ombre pour lui.

Approximativement six mois avant la Bataille de Naboo, Palpatine réussit à convaincre le Chancelier Valorum de réunir un congrès commercial sur Eriadu, où ce dernier aurait proposé une taxe sur les voies commerciales qui auraient permis de financer les planètes en marge de la République. La Fédération du Commerce s'opposa à Valorum. Elle accepta néanmoins de participer à la conférence. Malheureusement pour elle, la délégation se fit tuer par ses propres droïdes, laissant ainsi les Neimoidiens seuls à la tête de la Fédération, comme l'avait espéré Palpatine.

Peu de temps après le Sommet d'Eriadu, le Roi Veruna de Naboo abdiqua du trône. Palpatine avait établi depuis longtemps des relations de travail avec Veruna, et l'on peut penser qu'il le contrôlait grâce au Côté Obscur. En effet, Veruna avait mis à disposition des fonds secrets pour Palpatine, qui avait notamment servi à recruter les tueurs professionnels qui avaient assassinés Vidar Kim. La corruption de Veruna avait été révélée au peuple de Naboo - sûrement par les agents de Palpatine - et Palpatine s'assura que Veruna meure peu après son abdication. Ce fut alors la jeune Reine de Naboo, Padmé Amidala, qui prit la place de Veruna sur le trône. Palpatine, grâce à son identité secrète de Darth Sidious, ordonna aux Neimoidiens de la Fédération du Commerce d'envahir Naboo.

Élection au titre de Chancelier Suprême de la République

Lorsque la Reine s'échappa pour aller sur Coruscant, le sénateur Palpatine la manipula comme sa pièce maîtresse au Sénat afin qu'elle fasse voter une motion de censure contre le Chancelier Valorum. En partie pour la sympathie que le Sénat avait pour Palpatine, celui-ci fut élu Chancelier de la République. Peu après cette élection, son « ami » Ronhar Kim vint lui rendre visite. Palpatine avait savamment ourdi un complot contre sa propre personne avec les mêmes assassins qui avaient tué le père de Ronhar. C'est grâce à cette fausse tentative d'assassinat que Palpatine put mettre de côté les Gardes du Sénat pour sa protection, et s'autoriser une garde personnelle, les Gardes Rouges. Il fut réélu au poste de Chancelier par le Sénat, et après huit ans passés à ce poste, le mouvement Séparatiste se mit en place, avec le Comte Dooku à sa tête. Palpatine refusa de négocier avec Dooku et utilisa la Confédération comme un épouvantail pour créer une Grande Armée de la République.

Peu après que Obi-Wan Kenobi ait découvert la planète Kamino, les supporters de Palpatine suggérèrent de donner les pleins pouvoirs au Chancelier afin qu'il sauve la République de la menace Séparatiste. Palpatine réussit grâce à Jar Jar Binks, qui remplaçait Padmé Amidala que Palpatine avait réussi à éloigner pour mieux réussir son coup. Après avoir proclamé que cela était « le plus triste jour de son existence », il accepta les pleins pouvoirs de la part du Sénat, dont l'autorité fut peu à peu aspirée au profit de Palpatine. Ce fut notamment le cas après l'attentat contre Bail Organa alors que celui-ci revenait d'Alderaan. Palpatine utilisa ses agents pour poser une bombe dans le transport qui raccompagnait Valorum dans la Bordure Extérieure, afin de se débarrasser de ce gêneur qui avait confié à Organa que Palpatine ne rendrait jamais ses pouvoirs au Sénat. Les supporters de Palpatine utilisèrent l'assassinat de Valorum pour montrer que la menace Séparatiste était encore plus forte et qu'il fallait donner encore plus de pouvoirs à Palpatine... ce qu'ils firent.

Pendant la Guerre des Clones, Palpatine jouait sur les deux plans : République et Sith. République, parce qu'il contrôlait les troupes et envoyait les Jedi sur les planètes qui menaçaient de faire sécession d'avec la République. Sith, parce qu'il indiquait aussi au Comte Dooku quel Jedi était à éliminer ou pas dans ceux qu'il avait envoyés au front. Il utilisa habilement des contacts pour payer des sénateurs corrompus afin de déclencher des guerres, comme le sénateur Navi et son assistant sur Thustra, qui mirent la planète à feu et à sang au grand dam de Yoda. Sous l'identité de Darth Sidious, il supervisa avec Dooku l'enlèvement de Rotta, le fils de Jabba the Hutt, dans le but de faire accuser la République et de rallier le soutien des Hutt à la cause Séparatiste. En temps que Chancelier, Palpatine mena les discussions diplomatiques avec Jabba en temps que représentant de la République et promit d'envoyer des Jedi à la recherche du jeune Hutt. Grâce à l'intervention d'Anakin Skywalker et d'Ahsoka Tano, le plan de Sidious fut mis en échec mais le Seigneur Noir disposait encore de nombreuses cartes à jouer.

Aussi il utilisa habilement le Comte Dooku pour éliminer ses grands adversaires, et notamment son « ami » Ronhar Kim. En effet, celui-ci avait eu l'idée, avec son Padawan Tap-Nar-Pal, d'essayer de mesurer la Force qui était en chaque sénateur afin de découvrir qui se cachait sous l'identité de Darth Sidious au Sénat. N'ayant pas idée de la véritable l'identité de la personne à laquelle il s'adressait, Ronhar Kim demanda à Palpatine de se soumettre à ce test, mais Palpatine promit d'y réfléchir, après avoir envoyé Ronhar Kim sur Merson. Là, il ordonna à Dooku d'éliminer Kim avec tous les droïdes qu'il serait susceptible de rassembler, ce qui fut fait peu après.

Peu avant la fin de la Guerre des Clones, en l'an dix-neuf avant la Bataille de Yavin, et peu avant son accession au titre d'Empereur, Palpatine avait orchestré l'invasion de Coruscant et son enlèvement. Sous l'identité de Sidious, il avait ordonné au Général Grievous de le kidnapper à sa résidence privée sur Coruscant. Comme il s'y attendait, Shaak Ti, Roron Corobb et Foul Moudama vinrent le chercher pour le sauver des griffes de Grievous. Mais cela fut inutile. Palpatine fut bel et bien capturé puis emmené sur la Main Invisible en orbite de Coruscant. Voici qu'Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi arrivèrent à son secours. Devant Palpatine, et après que celui-ci le lui ait ordonné, Anakin décapita le Comte Dooku, permettant ainsi à Darth Sidious de prendre un nouvel apprenti et de décapiter le mouvement Séparatiste. Après ce "secours", Palpatine nomma personnellement Anakin pour le représenter au Conseil des Jedi. Anakin fut accepté, mais on ne lui accorda pas le rang de Maître Jedi, comme Palpatine l'avait espéré. Le politicien utilisa alors les sentiments confus du jeune Jedi pour le faire basculer vers le Côté Obscur : sa colère, son désir de pouvoir, sa volonté de ne pas perdre Padmé Amidala et ses déceptions vis-à-vis du Conseil. Plus tard, Palpatine révéla au grand jour sa véritable identité à Anakin : il était Darth Sidious, Seigneur Noir de la Sith. Il demanda à Anakin de le rejoindre et de devenir son Apprenti Sith, d'apprendre les secrets de Darth Plagueis pour sauver Padmé.

La levée du masque et l'instauration de l'Empire Galactique

Connaissant la véritable identité de Palpatine, Anakin alla la révéler au Maître Jedi Mace Windu. Lorsque ce dernier arriva avec ses trois confrères, Palpatine les accueillit chaleureusement, à coups de Sabrelaser. Il élimina les trois autres Maîtres Jedi et combattit Mace Windu... jusqu'à ce qu'Anakin arrive. A ce moment-là, il se fit désarmer par Mace Windu, juste au moment où Anakin entrait dans le bureau du Chancelier. Palpatine envoya alors des éclairs de Force sur Mace Windu, justement pour que ce dernier les répercute sur le visage du Sith, afin que sa déformation lui serve d'argument pour un complot. En apparence, Windu tenait Palpatine à sa merci. Mais Anakin plaida pour qu'il lui laissa la vie sauve, ce que Mace Windu refusa. Au moment où il s'apprêtait à le tuer, Anakin lui trancha la main, basculant ainsi totalement dans le Côté Obscur. Palpatine projeta alors Windu hors du bureau, dans les abysses de Coruscant, grâce à ses éclairs de Force. Totalement déboussolé, s'agenouillant devant Palpatine, Anakin lui demanda de l'accepter comme son nouvel apprenti. Son Maître Sith lui choisit alors le nom de Darth Vader.

Il chargea Anakin d'annihiler l'Ordre Jedi, de les traquer et de les tuer jusqu'aux derniers. Utilisant un enregistrement déformé de son arrestation, Palpatine proclama la loi martiale et les Jedi hors-la-loi. Il ordonna l'Ordre 66 à tous les commandants clones disséminés dans la galaxie afin qu'ils assassinent les Jedi : Yoda et Obi-Wan Kenobi furent parmi les rares à en réchapper.

Utilisant le faux complot contre sa personne et la sympathie de l'opinion publique depuis son enlèvement sur Coruscant, Palpatine réussit à convaincre le Sénat Galactique de transformer la République, celle qu'il prétendait défendre, en Empire Galactique. Il se déclara lui-même Empereur de cette galaxie. Avec l'Empire, il venait de réussir là où tous les autres Sith avant lui avaient échoué : renverser la République et prendre le pouvoir. Le pouvoir aux Sith. Il n'eut jamais la faiblesse d'esprit de révéler au grand jour qu'il était vraiment Darth Sidious, l'homme qui avait précipité la fin de la République. Son premier acte en tant qu'Empereur fut d'assigner à Vader la tâche (facile) d'aller assassiner tous les leaders Séparatistes sur Mustafar. Pour mieux rassurer ces derniers à l'heure de leur mort, il déclara que son nouvel apprenti, Darth Vader, allait les récompenser de leur attachement à la cause Séparatiste.

Or Yoda et Kenobi étaient toujours vivants. Le premier arriva au bureau du Chancelier au Sénat, et l'Empereur l'accueillit avec une volée d'éclairs de Force qui eut pour but d'assommer temporairement le Maître Jedi. Ce dernier répondit, après s'être relevé, par une poussée de la Force qui envoya Palpatine contre son bureau. Au moment où ce dernier allait s'enfuir, Yoda lui coupa le passage et commença ainsi le duel entre les deux ennemis. Leur duel les mena jusque dans l'antre du Sénat Galactique.

Utilisant la Force, ils s'envoyèrent des modules du Sénat l'un sur l'autre, jusqu'à ce que Yoda atteigne le module sur lequel Palpatine se trouvait. Il lui envoya des éclairs de Force, que Yoda bloqua. Mais la tension fut si grande entre les deux mains, que Yoda fut expulsé hors du module, et Sidious contraint de se retenir à la barre de son module. Alors que Yoda tentait de s'échapper, Palpatine ordonna au commandant Thire de rechercher activement le fugitif. De l'autre côté, il ordonna à Mas Amedda de préparer sa navette personnelle car il avait senti, au cours de son duel, que Darth Vader était en grand danger. Il se rendit alors sur Mustafar et trouva Vader très gravement brûlé et dont certains de ses membres étaient portés "disparus". Il ramena alors Vader sur Coruscant pour en faire le Sith parfait : une armure noire, un souffle rauque, une puissance telle que rien ne pourrait lui résister.
Alors que Vader reprenait ses esprits, Palpatine lui annonça qu'il avait tué Padmé Amidala dans sa colère, ce qui eut pour unique but d'énerver Vader. En réalité, la mort de Padmé lui servait bien : cela lui dispensait d'apprendre à Vader les pseudo secrets de Darth Plagueis sur la manipulation des midi-chloriens et sur le sauvetage des gens de la mort. D'un autre côté, il pensait que Padmé était morte enceinte, et ignorait tout des jumeaux qu'elle avait eu le temps de mettre au monde.

L'Ordre Jedi annihilé, les Séparatistes aussi, son nouvel Empire naissant, l'Empereur Palpatine consolida son pouvoir en accélérant la construction de ses flottes de vaisseaux capitaux, mais aussi par la création d'une prodigieuse arme, l'Etoile Noire, qu'il pourrait utiliser pour terroriser le Sénat Impérial et l'éliminer, afin de donner le contrôle au gouverneurs de secteurs, les Moffs, qui ne devraient rendre des comptes qu'à sa personne.
Ainsi s'amorçait le pouvoir de l'Empereur Palpatine, pour encore une dizaine d'années...

L'Empire Galactique, l'Ordre Nouveau et la tyrannie de l'Empereur

Épaulé par son âme damnée, le Seigneur Noir Darth Vader, Palpatine déploya dans toute la Galaxie les Stormtroopers impériaux, anciennement Soldats Clones de la République, et la mythique flotte impériale. Dès l'instauration de l'Empire, Vader aida l'Empereur à éliminer les Jedi survivants et les opposants les plus récalcitrants. Parmi ses inventions diaboliques et inhumaines, il demanda à ce que soit créé l'Oeil de Palpatine, dont la mission serait d'exterminer les enfants des Jedi de manière quasi-automatique.

Palpatine fit ériger sur Coruscant, alors renommée par ses soins Centre Impérial, le Palais Impérial d'où il allait diriger son Empire. Il nomma ensuite Sate Pestage, fidèle d'entre les fidèles, son Grand Vizir. Celui-ci institua le Nouvel Ordre de l'Empereur, notamment le concept de la « Haute Culture Humaine », qui permettait la persécution des espèces extraterrestres jugées inférieures, légitimant ainsi l'esclavage. L'exemple le plus probant fut celui des Caamasi dont la majorité périt dans le bombardement orbital de Caamas, leur planète natale. Il convenait aussi d'exploiter les talents de ceux qui en avaient, notamment ceux du Chiss qu'on appellerait plus tard le Grand Amiral Thrawn.

L'Empereur avait souvent besoin de retourner sur Byss pour renouer avec l'énergie du Coté Obscur de la Force. Il fit envoyer des millions de colons sur la planète qui furent pervertis par la puissance du Coté Obscur et de l'Empereur réunis. De toute sa puissance et avec le triomphe des Sith, Palpatine mit un terme à la règle millénaire de Darth Bane du « un maître, un apprenti ». Darth Vader vit alors la concurrence de plusieurs Mains de l'Empereur, Yeux et autres organes. Palpatine utilisa l'Inquisitorius ainsi que des Mages comme Jerec, Kadann ou encore Mara Jade pour traquer les Jedi restants éparpillés un peu partout dans la Galaxie. L'Empereur parvint notamment à faire capturer le Maître Jedi Ashka Boda, dernier Maître Jedi survivant, qu'il tortura avec succès afin d'apprendre le secret du transfert d'esprit via la Force. Cette technique lui permettrait de quitter son corps actuel, ravagé par le Côté Obscur, au profit d'un corps... plus neuf. C'est ainsi qu'il construisit trois complexes de clonage : un sur Coruscant, un sur Byss et un autre dans sa base secrète du Mont Tantiss sur Wayland.

Du haut de son trône impérial, l'Empereur ne se préoccupait que peu du sentiment de rébellion qui apparaissait ici et là de manière sporadique. Il pensait que son règne allait s'éterniser pendant des milliers d'années et approuva de nombreux jouets comme l'Etoile Noire du Grand Moff Tarkin qui permettait la destruction immédiate une planète entière et donc de faire plier les récalcitrants. Quelques années avant la Bataille de Yavin, Palpatine découvrit que Darth Vader, son fidèle apprenti, lui avait fait des infidélités en prenant lui-même sous son aile un jeune apprenti. L'Empereur répondit à cette trahison avec cruauté et ordonna à Vader de tuer Starkiller sous ses yeux, ce que le Seigneur Noir s'empressa de faire. Cependant Palpatine avait d'autres plans pour le jeune apprenti. Ayant survécu de justesse grâce à Vader, Starkiller apprit que le Seigneur Noir souhaitait toujours renverser l'Empereur et qu'il devait rassembler le plus de rebelles possibles pour l'occuper pendant qu'ils lui raviraient son trône. Cependant il s'agissait là encore d'un plan machiavélique de Palpatine. Ce dernier était au courant de tout et utilisait le jeune Galen Marek comme un pion pour faire sortir les rebelles de leur cachette. Lorsque ce fut le cas, Vader fut envoyé pour les capturer et les ramener devant lui. Alors que l'Empereur allait exécuter les traitres, il fut interrompu par l'arrivée de Galen qui s'opposa à Vader. Après que Vader ait été blessé, l'Empereur tenta de refaire basculer le jeune homme du Côté Obscur pour qu'il prenne la place de Vader. Galen ne marcha pas dans le jeu de l'Empereur et décida de l'affronter. Palpatine déchaina toute la puissance du Côté Obscur et malgré une petite faiblesse, qui permit aux rebelles de s'échapper, il tua Marek dans une explosion de Force. Après coup, Palpatine fut mécontent du résultat des opérations : son plan avait fait sortir les rebelles de leur trou mais il les avait aussi fédérés, et il avait en quelque sorte été l'instigateur de leur ralliement contre lui.

Palpatine avait d'autres préoccupations et croyait que l'Etoile Noire I garantirait bientôt le respect de la loi impériale et inspirerait une telle peur aux rebelles qu'ils finiraient par rendre les armes. Peu de temps avant la Bataille de Yavin, l'Empereur sabra les derniers vestiges de la République Galactique en dissolvant le Sénat Galactique et en reléguant l'entière gestion des systèmes à ses Moffs personnels.

L'Empereur à bord de la seconde Etoile Noire. L'Empereur à bord de la seconde Etoile Noire. La sous-estimation de l'Alliance Rebelle par l'Empereur lui couta cher. Malgré la puissance de feu de l'Empire, les Rebelles parvinrent à détruire l'Etoile Noire lors de la Bataille de Yavin. Après ce coup dur Palpatine ordonna en secret la construction d'une nouvelle Etoile plus puissante et moins vulnérable. Pour cela il tortura l'architecte Bevel Lemelisk pour qu'il trouve des alternatives aux faiblesses de la première Etoile. L'Empereur demanda également la construction des Super Star Destroyers Eclipse, les plus gros vaisseaux alors jamais construits. Peu de temps après, il survécut à l'attentat organisé par le Grand Amiral Zaarin qui voulait le kidnapper sur Coruscant. Il se réjouissait particulièrement du conflit qu'il avait suscité entre Darth Vader et Xizor, leader du Soleil Noir, qui mourut peu après.

Au fond de lui, Palpatine souhaitait remplacer son apprenti Darth Vader par quelqu'un de plus puissant... le jeune Luke Skywalker par exemple ? Lorsque Mara Jade échoua à sa tentatie d'assassinat du jeune Skywalker, Palpatine décida de l'attirer à lui et de le convertir au Côté Obscur. Palpatine utilisa dans ce but Vader et sa relation avec son fils pour attirer le jeune Jedi. A bord de l'Etoile de la Mort, Palpatine regarda avec délice le jeune Skywalker tomber dans les griffes de son plan. Le père et le fils engagèrent alors un duel au Sabrelaser devant l'Empereur, mais lorsque Luke Skywalker, ayant vaincu Darth Vader, refusa de tuer son père, Palpatine comprit que Luke n'allait finalement pas succomber au Coté Obscur. Palpatine décida alors de l'éliminer. Vader, qui ne supportait pas la vue de son fils en train de mourir sous les éclairs de l'Empereur, précipita Palpatine dans le vide, au détriment de sa vie, et le corps de l'Empereur se désintégra dans un nuage d'énergie.

Le retour de l'Empereur

Luke, tout comme Vader, ignorait que Palpatine allait ressusciter sur Byss. Si le corps de l'Empereur avait disparu, son esprit, lui avait subsisté. Une fois ressucité dans un nouveau corps, Palpatine attendit le moment propice avec ses Dévastateurs de Monde et s'entoura de plus d'un Adepte du Côté Obscur. Après la chute du Grand Amiral Thrawn, Palpatine contacta divers commandants de flottes et reçut l'allégeance du Noyau Sombre. Luke Skywalker arriva sur Byss pour stopper l'Empereur, espérant défaire le Côté Obscur. Mais il succomba au pouvoir du Coté Obscur de la Force et devint un nouveau Darth Vader. C'est sa soeur, Leia, qui parvint à le ramener vers le Côté Lumineux. L'Empereur mourut à bord de son Super Star Destroyer Eclipse lorsqu'une tempête de Force le consuma.

Il revint à la vie pour la deuxième fois dans le corps d'un clone tout frais et redevint de ce fait une menace pour la République. Il utilisa une superarme, le Canon Galactique, pour détruire des milliers de systèmes stellaires. Or il s'aperçut vite que son clone était atteint d'un mal génétique étrange, qui accélérait sa détérioration. Palpatine espérait transférer son essence vitale dans un corps plus jeune, celui d'Anakin Solo. Sur Onderon, Palpatine essaya de prendre possession de l'enfant mais Han Solo le tua d'un coup de blaster. Le Chevalier Jedi Empatojayos Brand, réfugié sur Onderon depuis longtemps, intercepta l'essence vitale du clone de l'Empereur, mettant ainsi fin à l'existence de Palpatine pour toujours.

Articles en rapport

Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Naboo
Naboo
Planètes
Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations