Obi-Wan Kenobi

Obi-Wan Kenobi fut le Maître d'Anakin Skywalker avant qu'il ne devienne Darth Vader à la suite de son duel contre lui. Plus tard, il veilla sur Luke Skywalker et commença à lui enseigner la formation Jedi. Afficher le sommaire

La mort de Qui-Gon Jinn n'a pas seulement " aidé " Obi-Wan Kenobi à trouver sa voie, elle lui a aussi permis d'éduquer Anakin Skywalker en mixant ses philosophies avec la rigueur de Maître Yoda. Mais cependant, quand Obi-Wan avouera des années plus tard à Luke Skywalker, le fils d'Anakin, qu'il pensait bien éduquer son apprenti comme l'aurait fait Yoda, il revenait sur les pas de son défunt mentor Qui-Gon : il échouait toujours dans les buts qu'il s'était fixés.

Alors qu'il était en train de devenir un Chevalier Jedi, Obi-Wan avait la réputation d'être un Jedi trop sérieux et austère, préférant la précaution à l'impulsivité de son Maître. Néanmoins, il n'abandonna jamais ce caractère, même si au début se sa carrière, il était loin d'atteindre cela.

Une enfance de Jedi

Né cinquante-sept ans avant la Bataille de Yavin, Obi-Wan Kenobi vécut de l'enfance à l'adolescence entre les murs du Temple Jedi comme des centaines de padawans avant lui. A l'âge de douze ans, Yoda fut son tuteur ainsi que de nombreux autres instructeurs. Mais jamais aucun Chevalier ni aucun Maître Jedi n'osa le prendre sous son aile pour le former, et lorsqu'il eut treize ans, le Conseil des Jedi décida de se débarrasser un peu de lui en le mettant dans le Corps d'Agriculture Jedi, un expérience très ennuyeuse pour le jeune Obi-Wan. Après avoir passé trop de temps sur Bandomeer, Obi-Wan aida le Maître Qui-Gon Jinn à déjouer un complot de l'ancien apprenti de Qui-Gon, Xanatos. Impressionné par les dons d'Obi-Wan, le Maître décida de prendre Obi-Wan sous son aile et de le former.

Avec son Maître, Obi-Wan voyagea dans toute la galaxie, ce qui le changea complètement de l'enfermement de son enfance sur Coruscant. Durant ses missions, Obi-Wan faisait preuve de beaucoup de zèle et donnait le meilleur de lui-même. Sur la planète Melida/Daan, Obi-Wan rejoignit les forces des Jeunes, un groupe d'adolescents de son âge qui se battaient contre les plus vieux pour mettre fin à la guerre civile. Pour les aider, Obi-Wan tourna le dos à son Maître et quitta l'Ordre Jedi. Cependant, sa rébellion tourna court et c'est seulement que lorsqu'il retourna au Temple qu'il s'aperçut à quel point il avait fait mal aux autres étudiants. Mais Qui-Gon Jinn le ré accepta finalement comme son padawan. Kenobi et Jinn formèrent alors un duo impressionnant, que ce soit en surveillant des élections planétaires ou en arrêtant des terroristes. Ils ne tardèrent pas à rattraper Xanatos sur Telos, mais celui-ci se suicida dans une piscine d'acide. Plus tard, ils aidèrent Adi Gallia et son apprentie, Siri Tachi. De plus, Obi-Wan sauva la vie de son Maître lorsque le Docteur Zan Arbor voulut faire sur lui des expériences diaboliques pour déterminer la nature de la Force.
Tandis que les années passaient, Obi-Wan Kenobi se perfectionnait dans les techniques de la Force telles que la célérité, la guérison et la télékinésie. Au contraire de son Maître, il avait une certaine affinité pour l'idole de la Force Unificatrice que présentait le Conseil. Mais il rejoignait son Maître dans son concept du " maintenant ou jamais ", aussi appelée la Force Vivante. Obi-Wan ne comprenait pas son Maître lorsqu'il gaspillait son temps avec ce qu'il nommait " les formes de vie primaires ". Par exemple, sur Ord Mantell, Qui-Gon voulut démontrer à son apprenti qu'il pouvait faire ami-ami avec les savrips Mantelliens, qu'Obi-Wan considérait comme des monstres.

A peu près un an avant la Bataille de Naboo, Obi-Wan Kenobi rejoignit son Maître ainsi que plusieurs membres du Conseil afin de mettre fin au soulèvement du reptiloïde Yinchorri. Obi-Wan réalisa le premier que ce soulèvement était secrètement arrangé par Darth Sidious. Le Maître Sith avait réussit à mettre à mal l'Ordre Galactique, en imposant son style, par des complots et des assassinats. Obi-Wan se rendit alors compte, qu'il n'était qu'un maillon. Lorsque le Chancelier Suprême Valorum voulut réunir une conférence sur Eriadu, Obi-Wan essaya de détecter les assassins envoyés par Darth Sidious, qui n'étaient autres que les membres de la direction de la Fédération du Commerce. Obi-Wan et son Maître déjouèrent le complot.
Sidious ordonna alors à Nute Gunray de faire le blocus de Naboo, et Valorum, anxieux, parvint à convaincre Gunray de recevoir des ambassadeurs Jedi, Obi-Wan et Qui-Gon, envoyés par Mace Windu. Mais la mission s'avéra être un demi-succès : même si la Fédération du Commerce fut condamnée sévèrement, l'Ordre Jedi perdu un de ses meilleurs Maîtres Jedi, Qui-Gon Jinn, tué par Darth Maul, l'Apprenti Sith de Darth Sidious. Obi-Wan tua Darth Maul. Le Conseil Jedi nomma alors Obi-Wan Kenobi Chevalier Jedi, à l'âge de vingt-cinq ans.

Maître Jedi

Kenobi honora la promesse qu'il avait fait à son défunt Maître en prenant Anakin Skywalker comme padawan; Qui-Gon pensant qu'il était celui dont parlait la Prophétie de l'Elu. Obi-Wan commença alors son enseignement, lui qui avait été élève toute sa vie. Anakin faisait des cauchemars mettant en scène sa mère, ce qui inquiétait grandement Obi-Wan.
Trois ans après qu'ait commencé leur relation, ils furent confrontés au frère d'un padawan, Kad Chun, qu'Obi-Wan avait tué dix ans plus tôt par inadvertance. Un peu plus tôt, le Conseil les envoya sur les traces d'une Jedi qui avait disparue, Vergere, sur une mystérieuse planète nommée Zonama Sekot. Alors que les forces de la République détachée par Palpatine, commandées par Tarkin et Raith Sienar, attaquèrent la planète, Anakin laissa libre cour à sa haine en tuant un agent ennemi.

Obi-Wan, déjà secoué et redoublant d'efforts pour reprendre son padawan en mains, fut encore plus secoué lorsque Anakin, alors en sa compagnie, aux trousses d'un pirate et esclavagiste appelé Krayn, le tua de sang froid avec son nouveau sabrelaser.
Sept ans plus tard, après leur mission sur Ansion, ils durent revenir sur Coruscant afin d'assurer la protection de la sénatrice Padmé Amidala de Naboo. Après avoir rattrapé Zam Wesell qui avait tenté de tuer Padmé, la chasseusse de primes mourut avant d'avoir révélé l'identité de son employeur. Anakin accompagna Padmé sur Naboo, tandis qu'Obi-Wan se rendit sur les traces de l'assassion : Kamino. Il apprit alors qu'un ancien Maître Jedi avait passé commande d'une armée de clones pour le compte de la République, ces clones, sur le modèle d'un certain chasseur de primes du nom de Jango Fett. Obi-Wan traqua Jango Fett jusqu'à Geonosis, où il découvrit une immense armée de droïdes assemblée pour la Fédération du Commerce. Alors qu'il informait le Conseil de ces évènements, il fut capturé et conduit devant le comte Dooku.

Avertis par le Conseil, Anakin et Padmé quittèrent Tatooine pour porter secours à Obi-Wan. Ils furent tous les trois sauvés par les troupes de la République, menées par Maître Yoda. Ensemble, Obi-Wan et Anakin combattirent Dooku, mais l'apprenti eut une main coupée et Dooku finit par s'échapper, malgré l'intervention de Yoda. Lorsque la Bataille de Geonosis prit fin, la Guerre des Clones venait de débuter.

Un héros de la Guerre des Clones

Obi-Wan fut nommé Général de le Grande Armée de la République, puis aida à l'évacuation de Rhen Var un mois après Geonosis. Il combattit sur Raxus Prime dans son char de la République, puis mena les troupes de la République jusque sur Kashyyyk d'où Anakin venait de lui envoyer un message alarmant. Puis, avec Anakin, il reprit Rhen Var à la Confédération, et joua enfin un rôle clé durant la Bataille de Thule.

Un mois plus tard, Obi-Wan Kenobi mena les forces de défense sur Kamino. Il rencontra le clone Alpha (nom donné par son Padawan au clone ARC) et aida Shaak Ti ainsi qu'Alpha et Anakin à protéger le centre de clonage et la nouvelle génération de clones.
Il partit ensuite pour Ohma-D'un avec Skywalker et Alpha, où les Gungans avaient été totalement annihilés. C'est alors que ses nouveaux ennemis, Durge et Asajj Ventress, décidèrent de se montrer. Ventress découvrit en Kenobi un adversaire à sa taille et se jura de le tuer un jour où l'autre.

Pour contrer la toxine répandue sur Ohma-D'un, Obi-Wan Kenobi fit équipe avec des Jedi qui avaient quitté l'Ordre, sur Queyta. Il recombattit Ventress mais faillit mourir. Ce fut la Jedi nommée Fay qui lui donna sa force vitale pour qu'il puisse rentrer sur Coruscant. Ce qu'il fit, mais en très mauvais état malgré tout. Peu après, il partit dans la Nébuleuse de Llon avec Anakin pour arrêter la Flotte Tempête. Un ancien ami de Qui-Gon Jinn, Fizz, aida Obi-Wan en faisant une diversion qui lui permit de mettre fin avec Anakin, à l'existence de la Flotte Tempête.
Un peu plus tard, Obi-Wan Kenobi fut chargé de mettre fin à la présence du Clan Bancaire Intergalactique sur Muunilinst. Il chargea Anakin de mener l'attaque dans l'espace, tandis qu'il ménerait les troupes au sol jusqu'au bunker de contrôle. Pour faciliter son atterrisage, il ordonna aux clones ARC de faire exploser le canon orbital, puis ordonna à ses soldats d'attaquer la capitaile. Mais Durge, nommé Général par San Hill, détruisit systématiquement les véhicules de soutient de la République. Obi-Wan se tourna alors vers lui et l'attaqua sur sa moto-jet. Croyant avoir mis fin à la vie de Durge, le Maître Jedi arrêta San Hill dans son bunker. Mais Durge en profita pour revenir et aspira presque Obi-Wan en son antre. Celui-ci se crut perdut, d'autant plus que son sabrelaser lui avait échappé. Il allait mourir dans quelques secondes lorsque le chef des clones ARC envoya une décharge électrique à Durge et le fit exploser en mille morceaux. Obi-Wan remercia le capitaine. C'est alors que Anakin Skywalker en profita pour revenir sur la planète. Obi-Wan le sermonna pour ne pas l'avoir écouté, mais Anakin s'en fichait pas mal : il avait vaincu ! C'est alors que le Maître Daakman Barrek appela par holocom et déclara que la Bataille d'Hypori était un désastre. Le Général Kenobi décida d'envoyer son contingent de clones pour aller sauver les Jedi restants sur Hypori.

Peu après, Kenobi repartit avec Anakin pour Nivek, puis Terra Sool, et enfin sur Null, où Obi-Wan tua Robior Web, un Séparatiste qui avait tenté de l'assassiner. D'autres missions se succédèrent, toutes aussi victorieuses les unes que les autres : Balamak, et Ord Cestus, où il réussit à convaincre la dirigeante G'Mai Duris de ne pas céder sa planète aux Séparatistes. En compagnie de Kit Fisto, il affronta d'ailleurs Asajj Ventress, mais celle-ci s'échappa de nouveau avant que Kenobi ait pu l'attraper.

Avec Anakin, ils furent envoyés sur Jabiim où la Bataille faisait rage. Le clone Alpha était là aussi et assista Kenobi dans la lutte contre les Séparatistes. Mais alors qu'un AT-AT de la République était touché, Alpha et Kenobi se portèrent au secours de l'équipage : il s'agissait en fait d'un piège d'Asajj Ventress pour capturer Kenobi et son ami Alpha. Elle les emmena alors sur Rattatak, sa planète natale, et tortura les deux amis pour qu'ils leur livrent des informations capitales sur la République. Mais tous deux résistèrent. Kenobi s'échappa enfin avec Alpha, puis déroba le sabre de l'ancien Maître de Ventress, Ky Narec, et partit à bord du vaisseau personnel de la Jedi Noire. Cependant, les sbires de Ventress les traquèrent jusque sur Riflor. C'est alors qu'Anakin, qui avait senti la présence de son Maître, lui sauva la vie en luttant contre des chasseurs de primes de la planète. Les deux frères étaient désormais réunis.

Lorsque les Batailles recommencèrent, Kenobi et Skywalker reprirent Virujansi aux Séparatistes ainsi que le secteur Grumani. Puis ce fut au tour de la planète Drago, vingt-quatre mois après Geonosis, d'être libérée par les deux héros.

Après les évènements survenus sur Praesitlyn, où Skywalker s'était illustré, Obi-Wan proposa que son Padawan devienne désormais Chevalier Jedi. Le Conseil accepta et fit la cérémonie à laquelle Kenobi participa. Il fut très heureux de voir que Anakin avait été nommé Chevalier, en dépit de son insolence et de son instabilité. Malgré le fait qu'il n'ait jamais " choisi " Anakin, il considéra qu'il avait réussit sa mission.

Un mois après, Obi-Wan Kenobi partit pour Rendili où la situation était devenue critique. Il sauva in extremis Quilan Vos, son ami, des griffes de Ventress et de Tol Skorr. Kenobi combattit alors son impitoyable ennemie. Fort heureusement, Kenobi ne mourut pas dans l'engagement et laissa la vie sauve à Ventress. Mais celle-ci, après que la République ait vaincu Rendili, suivit Obi-Wan jusque sur Coruscant. Elle le suivit ensuite sur Trigalis. Kenobi avait dit à Anakin qu'il n'avait pas tué Asajj Ventress, mais celui-ci n'en avait pas cru un mot. Alors qu'il enquêtait sur la planète sur les agissements du Soleil Noir, il fut attaqué par une bande de mercenaires sur des swoops. Mais il remporta la victoire sans une égratignure. Il rencontra alors Aayla Secura sur la planète et fit équipe avec elle. Le chef du Soleil Noir, Xist, attaqua Kenobi mais ce dernier lui expliqua la situation et lui raconta comment Asajj Ventress avait infiltré la planète et menaçait de le tuer.

Kenobi repartit finalement sur la trace de Ventress en espérant la retrouver et la convaincre de renoncer au Côté Obscur. Il vint sur Naboo alors que Anakin était en compagnie de Padmé. Cette dernière convainquit son mari d'accompagner son ancien Maître pour faire la traque à Ventress. Mais Anakin continuait de croire que son ancien Maître était fou parce qu'il avait la certitude d'avoir tué Ventress. La piste les conduisit jusque sur Maramere mais au lieu de Ventress, les deux Jedi firent face à Durge, le chasseur de primes qui avait maintes fois tenté de les tuer. Anakin, dans sa colère, mit fin à la vie du chasseur de primes. Mais Ventress était toujours en vie.

Une nouvelle mission mena les deux compères sur Cato Nemoidia, où ils devaient capturer Nute Gunray. C'est ainsi que Kenobi rencontra le Commandant Cody, formé spécialement par son ancien ami le clone Alpha et dont il avait recommandé les services. Kenobi fut heureux de partager une nouvelle fois l'amitié d'un clone. Cependant, le Maître Jedi fut assaillit de toute part par les droïdes de combat de la Fédération du Commerce, mais il en vint à bout au moment où Anakin revenait sur ses pas pour le sauver. Finalement, Cato Nemoidia tomba dans le giron de la République, ce qui fit un bastion de moins pour les Séparatistes.

L'enlèvement du fils de Jabba le Hutt

Obi-Wan et Rex en briefing sur Christophsis Obi-Wan et Rex en briefing sur Christophsis Sans en avertir Anakin, Obi-Wan et Yoda décidèrent qu'il était temps pour lui de former un padawan et de s'initier à l'art difficile de l'enseignement Jedi. Yoda pensait qu'il s'agissait d'un bon exercice pour Skywalker, qui lui apprendrait à se détacher émotionnellement des personnes qui lui étaient proches, un problème assez récurrent chez lui.

Obi-Wan et Anakin furent ensuite envoyés sur Christophsis pour combattre les armées séparatistes du général Whorm Loathsom. Pendant la Bataille de Christophsis, les forces républicaines installèrent leur QG au coeur de Crystal City qui devint naturellement la cible des armées droïdes. Avec l'aide du Capitaine Rex, du Commandant Cody et de leurs troupes, les deux Jedi parvinrent à repousser les premiers assauts séparatistes. Mais en même temps que les renforts arrivaient pour la République, sous la forme de la nouvelle padawan d'Anakin Ahsoka Tano, Loathsom avait retranché ses troupes sous un grand bouclier énergétique protecteur. Anakin et Ahsoka furent envoyés en mission pour détruire le générateur tandis que Obi-Wan décida de rester pour soutenir l'assaut. Une fois sous le bouclier, Obi-Wan et les clones combattirent les droïdes mais le Jedi ne tarda pas à se faire encercler puis capturer par Loathsom en personne. Jouant de diplomatie et souhaitant gagner du temps, Kenobi proposa à Loathsom de discuter des termes de la reddition autour d'une tasse. Lorsque le général séparatiste mit fin à la mascarade, Kenobi parvint à se libérer avec la Force et à prendre le général en otage. En même temps, le bouclier disparut, signe qu'Anakin avait réussi sa mission. Loathsom n'eut plus qu'à capituler, donnant ainsi la victoire à la République.

A la suite de cette bataille, Yoda confia pour mission à Obi-Wan d'aller négocier un traité de paix avec Jabba le Hutt, pendant qu'Anakin et Ahsoka partiraient à la recherche de son fils récemment kidnappé. Sur Tatooine, Obi-Wan parvint à convaincre le seigneur du crime que les Jedi et la République feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour retrouver son fils Rotta.

Plus tard, Obi-Wan reçut un appel d'Anakin depuis Teth qui lui demandait de venir le plus rapidement possible avec des renforts. Obi-Wan lui demanda de tenir un peu le temps qu'une unité puisse être dépêchée sur place. Lorsque ce fut le cas, Obi-Wan faisait partie de la force d'intervention. Avec l'aide des clones et du commandant Odd Ball, Obi-Wan prit part à la Bataille de Teth et parvint à rallier le monastère B'omarr où se tenait l'essentiel de la bataille au sol pendant que la République et les séparatistes se combattaient dans le ciel de la planète.

Obi-Wan Kenobi sur Teth Obi-Wan Kenobi sur Teth

Après avoir repris le contrôle de la situation, Kenobi décida d'entrer dans le monastère pour y retrouver Anakin mais il tomba à la place sur Asajj Ventress qui l'attendait. Obi-Wan n'eut aucun mal à s'occuper des deux gardes droïdes de la Jedi Noir et les deux s'affrontèrent bientôt dans un duel très acrobatique. Au cours du combat, Obi-Wan prit la fuite par une ouverture mais fut rapidement suivi par Ventress. L'affrontement continua sur un petit pont en pierre au dessus du vide, mais Ventress prit la fuite en sautant sur un chasseur droïde lorsqu'elle sentit Skywalker passer en hyperespace avec Rotta, ce qui signifiait l'echec de sa mission. Quelques temps plus tard, lorsque l'accord fut conclut entre Jabba et la République, après qu'Anakin lui ait remis son fils en vie, Obi-Wan se rendit sur Tatooine avec Yoda pour y retrouver Anakin et Ahsoka.

Missions pendant la Guerre des Clones

Quelques semaines plus tard, Kenobi fut envoyé en renfort à la tête de trois Star Destroyer Venator pour porter secours au Centre médical de Kaliida Shoals alors attaqué par le vaisseau séparatiste Malevolence. La force de Kenobi arriva trop tard, mais heureusement l'Escadron Shadow et Y-Wing commandé par Anakin avait réussi à détourner l'attaque du croiseur et à lui infliger de lourds dommages. Kenobi n'eut plus qu'à ordonner à ses vaisseaux, commandés par Wulff Yularen, de poursuivre le vaisseau de Grievous. La fuite fut cependant ponctuée par la capture de Padmé Amidala tombée dans un piège séparatiste. Skywalker et Kenobi décidèrent de se rendre à bord du Malevolence pour lui porter secours. Pour se faire, il n'arrimèrent avec l'aide du Twilight et contactèrent la sénatrice pour convenir d'un point de rendez vous. Lorsqu'ils arrivèrent sur place, ils furent attaqués par des droïdes et se répartirent les tâches. Pendant que Anakin se chargeait de Padmé, Obi-Wan tenta de sauver C3PO mais alors que le Jedi le saisissais par la Force, le droïde de protocole fut happé par un transporteur. Obi-Wan dut ensuite prendre la fuite, poursuivi par des droïdes, avant d'être encerclé par de nombreux droïdes et par Grievous. Ce défit n'était cependant pas de taille pour le Maitre Jedi qui parvint à nettoyer la zone et à prendre la fuite. Lorsqu'il rejoignit Anakin, Padmé et les droïdes, tous purent prendre la fuite. Ils furent poursuivis par Grievous et des chasseurs droïdes mais les croiseurs républicains les mirent rapidement en sécurité grâce à leurs tirs nourris sur les vaisseaux ennemis.

Prémices de la fin

Peu après, les Jedi partirent pour Belderone où il durent affronter la flotte du Général Grievous. Avec l'aide d'Odd Ball, Obi-Wan et Anakin détruisirent une grande partie de la flotte Séparatiste, mais ne parvinrent pas à détruire la Main Invisible, le vaisseau personnel de Grievous.

Après cette mission, Palpatine contacta les deux Jedi afin de les envoyer loin de Coruscant pour permettre que son enlèvement ait lieu. Nelvann fut la destination des Jedi. Là, un rite eut lieu et Kenobi présenta Anakin comme le champion des habitants de la planète : il devait libérer les mâles et les ramener sain et sauf auprès de leurs familles. Cependant, Obi-Wan avait perçu un grand trouble dans la Force, notamment la future colère d'Anakin contre les scientifiques du Techno Syndicat, mais il se garda d'en toucher un mot à son ami. Lorsque celui-ci revint au village, Obi-Wan se déclara fier de son ancien élève et pour son ami : il était devenu un grand Jedi et en tant qu'Elu de la Force, il avait toute confiance en lui. Lorsqu'ils furent sur le chemin du retour pour Coruscant, Mace Windu leur envoya un message HoloNet qui stipulait de Palpatine avait été kidnappé ! Obi-Wan n'avait encore jamais vu Anakin comme ça : celui-ci commença à gesticuler et à ordonner un saut hyperspatial immédiat en direction de Coruscant.

Les derniers jours de la République

Lorsque Obi-Wan sortit de l'hyperespace, il demanda à Odd Ball de les accompagner jusqu'à l'attaque de la Main Invisible. Mais Odd Ball mourut dans la Bataille de Coruscant et l'Intercepteur Jedi du Maître fut touché par des droïdes buzz. Malgré l'intervention d'Anakin, son chasseur était en perdition, et il alla s'écraser dans le hangar de la Main Invisible. Les deux Jedi localisèrent la présence de Palpatine et ils se rendirent sur la baie d'observation de la Main Invisible. Ensemble, ils attaquèrent le Comte Dooku, mais ce dernier étrangla Obi-Wan et l'envoya valser. Il s'évanouit et ne se réveilla qu'après que Dooku soit tué. Alors qu'ils s'échappaient avec Palpatine, ils tombèrent dans un piège, puis furent conduits devant Grievous. Là, Obi-Wan attira son sabre dans sa main puis libéra Anakin Skywalker pour qu'ils détruisent tous les droïdes. Il se battit contre un Garde Magna, puis contre d'autres droïdes. Enfin, ils piégèrent Grievous devant la baie vitrée de la Main Invisible mais celui-ci réussit à s'échapper en faisant exploser la verrière. Fort heureusement, les talents d'Anakin dans le pilotage les sauva d'une mort certaine. Ils réussirent à se poser sur Coruscant. Après le rapatriement du Chancelier aux Bureaux du Sénat, Obi-Wan laissa Anakin avec ses amis les politiciens et préféra partir pour le Temple Jedi afin de faire son rapport sur les récents évènements survenus dans la Bordure Extérieure et sur la fuite du Général Grievous.

Cependant, Obi-Wan commençait à s'inquiéter : Palpatine voulait de plus en plus souvent voir Anakin Skywalker dans son bureau, et le Conseil commençait à s'inquiéter de ces manoeuvres politiciennes. Alors qu'Anakin entrait, en retard, dans la salle holographique du Temple Jedi, Obi-Wan lui dit qu'il fallait se méfier de Palpatine. En effet, ce dernier avait nommé Anakin comme son ambassadeur personnel au sein du Conseil Jedi ce qui désola Obi-Wan. Mais ce qui le désola encore plus, c'est qu'il devait annoncer à Anakin que le Conseil voulait faire de lui un espion auprès de Palpatine, afin qu'il rapporte tous les agissements du Chancelier car le Conseil le soupçonnait d'être le Seigneur Noir de la Sith, Darth Sidious. Mais Obi-Wan s'attendait à la colère d'Anakin lorsque ce dernier déclara qu'il s'agissait là de trahison. Obi-Wan rappela alors à son ancien apprenti que la guerre faisait encore rage. Cependant, Obi-Wan voyait le désarroi de son ami et s'en voulut grandement de demander tant de choses au jeune Skywalker.
Alors qu'il accompagnait Yoda et Mace Windu jusqu'aux hangars de croiseurs Venator sur Coruscant, Obi-Wan fit part de ses doutes et de ses inquiétudes sur la mission d'Anakin. Il fut encore plus inquiet lorsque Yoda lui apprit que la Prophétie de l'Elu avait pû être mal interprétée

Lorsque Anakin Skywalker apprit au Conseil des Jedi que le Général Grievous se trouvait sur Utapau, Ki-Adi-Mundi proposa que, au lieu d'Anakin Skywalker comme le souhaitait Palpatine, ce soit Obi-Wan Kenobi qui aille traquer le Général. Mais avant de partir, il alla voir Padmé Amidala, qu'il s'avait la femme d'Anakin, pour lui faire part de ses inquiétudes sur son ami. Il lui dit qu'il avait peur que leur relation ait rendu les sentiments d'Anakin confus et il demanda à Padmé qu'il l'aide. Puis, il rejoignit Anakin aux plate-formes d'atterrissage des Venators, et Kenobi lui rappela combien il était fort et sage pour l'âge qu'il avait, et qu'il resterait à jamais son ami. Sur ces mots, il embarqua dans le croiseur. Avec Cody, il plannifia l'attaque : il devait aller en reconnaissance affronter Grievous pendant que Cody et ses hommes sortiraient de l'hyperespace quelques temps après lui. Il prit son Intercepteur Jedi et sauta ensuite dans l'hyperespace, direction Utapau.

Après être sortit de l'hyperespace, il fut accueillit à son atterrissage par Tion Meddon, le dernier membre de l'aristocratie gouvernante d'Utapau. Celui-ci lui apprit où était Grievous et ses droïdes, puis Obi-Wan se retira poliment. Il demanda à son droïde, G9, d'aller avertir Cody pour l'attaque. Mais Kenobi n'avait plus de moyen de transport, et il décida d'aller " louer " (en utilisant la Force bien entendu) une créature qui répondait au nom de Boga. Avec la dragonne, il remonta jusqu'aux niveaux supérieurs du canyon, et tomba derrière Grievous, sabre à la main. Ce dernier ne fut pas plus surpris que ça, et ordonna aux Gardes Magna de le tuer. Mais le Maître Jedi fut plus rapide et les écrasa avec un objet, via la Force. Ce fut alors Grievous qui attaqua Kenobi avec ses quatres sabrelasers. Heureusement, Obi-Wan maîtrisait parfaitement son sabre et choisit les moments les plus propices pour frapper : il coupa les deux mains droites du cyborg. C'est alors que Cody et ses troupes apparurent à l'entrée du centre de contrôle Séparatiste. Mais Grievous se précipita vers sa moto-roue et Kenobi appela Boga pour continuer la poursuite. Celle-ci dura jusqu'à ce que les deux adversaires se retrouvent sur la plate forme d'atterrissage du vaisseau personnel du Général Séparatiste. Le duel s'engagea de nouveau, mais Kenobi avait perdu en route son sabrelaser. Malgré tout, il réussit à frapper son ennemi avec un pique laser, puis à ouvrir la plaque thoracique du cyborg. Après avoir été projeté au bord de la plate forme, il attira dans ses mains le blaster de Grievous et tira dans les organes vitaux. Ceux-ci explosèrent, mettant fin à la vie de Grievous. Ce fut en fait Kenobi qui avait mis fin à la Guerre des Clones. Il alla l'annoncer au Conseil des Jedi, et Mace Windu décida d'utiliser cet argument pour aller arrêter Palpatine. Mais l'arrestation fut un échec, et Palpatine ordonna l'Ordre 66 au Commandant Cody. Celui-ci venait juste de rendre son sabrelaser à son ami Obi-Wan, qu'il dut ordonner de faire feu sur le Maître Jedi. Celui-ci fut prit au dépourvu et chuta dans le canyon d'Utapau.

Mais Obi-Wan ne fut pas mort pour autant, il en fallait plus pour venir à bout de ce Maître Jedi aguerri. Il remonta à la surface et entreprit de remonter toute la paroi du canyon jusqu'au vaisseau personnel de Grievous. Il s'envola ensuite loin d'Utapau et composa le code Neuf-Treize, un code d'urgence pour les Jedi. Ce fut finalement Bail Organa qui lui répondit et qui lui demanda de venir sur le Tantive IV pour parler de ce qui c'était passé au Temple Jedi. Avec Yoda et Bail Organa, il décida de retourner au Temple pour faire taire le signal qui demandait à tous les Jedi de rentrer au bercail. Ils profitèrent de la réunion spéciale au Sénat pour s'infiltrer dans le Temple. Alors qu'ils y arrivaient, Kenobi fit remarquer qu'il y avait plusieurs clones de la 501ème Légion, certains étaient même déguisés en Jedi.

Yoda eut alors l'idée de se faire passer pour un bébé, et Obi-Wan pour un vieux fou. Ils tuèrent les clones et entrèrent alors dans le Temple. Kenobi ne supporta pas le carnage et demanda à Yoda qui avait pu faire ça. Ce dernier lui indiqua un Padawan qui avait reçu un coup de sabrelaser, et Obi-Wan, horrifié, voulut absolument savoir si c'était bien d'Anakin qu'il s'agissait. Il modifia le signal de rappel des Jedi et en fabriqua un plus complexe pour éviter que les clones ne le déchiffrent. Puis, il souhaita regarder les hologrammes de sécurité en dépit de l'interdiction de Yoda. Il vit alors Anakin Skywalker, désormais devenu Darth Vader, assassiner avec son sabre Cin Drallig et Whie Malreaux. Il vit ensuite Anakin s'agenouiller devant Darth Sidious et lui déclarer que tous les Jedi avaient été tués. Il ne supportait pas ce qu'il venait de voir, mais il ne pouvait pas non plus tuer son ami. Yoda lui ordonna quand même de le trouver et de le tuer.

Il eut alors l'intuition d'aller voir chez Padmé pour lui demander où était Anakin. Pour ce faire, il lui raconta le massacre du Temple, même des Novices, les jeunes apprentis Jedi. Padmé ne le crut pas, mais elle avait quand même un doute. Obi-Wan ne cacha cependant pas son intention de tuer Anakin, alias Darth Vader, pour mettre fin à l'existence des Sith. Il comprit néanmoins que Padmé ne dirait rien et comprit qu'Anakin était le père de l'enfant que la jeune femme attendait. Le Maître Jedi attendit le moment propice et entra dans le vaisseau personnel de Padmé Amidala lorsque celle-ci décolla pour Mustafar afin d'aller rejoindre Anakin Skywalker, pour qu'il confirme les dires d'Obi-Wan. Une fois sur la planète volcanique, Padmé se précipia dans les bras d'Anakin et lui raconta ce que Kenobi avait dis. Mais Skywalker lui dit qu'Obi-Wan essayait de la monter contre lui et qu'il voulait les séparer. C'est alors que Kenobi se présenta en haut de la rambarde du vaisseau, et Anakin entra dans une telle fureur qu'il étrangla Padmé. Le temps du duel final était arrivé. Anakin fit un salto arrière et ils rentrèrent tous les deux dans le complexe de Mustafar. Pendant le duel, il se rendit compte qu'il avait définitivement perdu son ami, qui avait été consummé par Darth Vader.

Leur duel les précipita dans la lave et le combat continua jusqu'à ce que Obi-Wan réussisse à rejoindre la rive de la rivière de lave. Il avait l'avantage mais Anakin/Vader, dans son aveuglement par le Côté Obscur, tenta de sauter. Le Maître Jedi lui coupa les deux jambes et le bras gauche. Il le regarda en pleurant et déclara :

C'était toi l'Elu ! Tu devais ramener l'équilibre dans la Force, pas la condamner à l'obscurité ! Tu étais mon frère Anakin ! Je t'aimais !
_Obi-Wan Kenobi

Anakin lui cria qu'il le haïssait, et Kenobi lui tourna le dos en prennant au passage son sabrelaser. Il remonta dans le vaisseau personnel de Padmé et vit que la jeune femme était sur le point de mourir. Il partit ensuite pour Polis Massa et assista Padmé dans son accouchement : il porta tour à tour Luke et Leia, puis regarda mourir la jeune femme alors que celle-ci lui déclarait qu'il y avait encore du bon en Anakin.

Le gardien de la lignée Skywalker

Avec Bail Organa et Yoda, il se demanda ce qu'il fallait faire. Organa proposa de prendre la petite fille, parce qu'il n'avait pas d'enfant. Yoda proposa que Obi-Wan emmène Luke dans sa famille sur Tatooine. Mais avant qu'il ne parte pour Tatooine, Yoda raconta qu'il était entré en contact avec son défunt Maître, Qui-Gon Jinn, et qu'il avait des exercices pour lui dans sa solitude.

Après ces propos, Obi-Wan décolla pour rejoindre Tatooine. Là, il donna le bébé à Beru Lars puis se retira en pensant construire un ermitage à proximité du domicile des Lars afin de veiller sur le jeune Luke, et de venir le voir quand le moment serait plus propice pour renverser Darth Vader et l'Empereur. Le Jedi avait ses heures de visites: le soir, au moment du coucher du soleil, il pouvait voir le jeune Luke marcher près de Beru. Cette vision lui donnait de la nostalgie et le confortait dans l'idée qu'il devait veiller à ce que ni Vader ni ses sbires ne s'en emparent. L'arrivée d'Owen Lars, lorsque ce dernier sortait de sa ferme pour aller activer les défenses environnementales de la ferme hydroponique, marquait la fin de la visite d'Obi-Wan.

Un soir qu'il retournait dans son ermitage, Qui-Gon Jinn, son défunt Maître, vint lui parler. Il lui révéla qu'une menace pesait sur le secret de la naissance des jumeaux Skywalker : les Inquisiteurs de l'Empire traquaient la moindre trace de ce qu'il était advenu de Padmé Amidala. Vader n'etait pas idiot : il n'avait pas retrouvé le corps de sa femme sur Mustafar, ce qui lui avait mis la puce a l'oreille. Obi-Wan l'avait sûrement emmenée mais où? Surtout s'il s'avait qu'elle était enceinte... Polis Massa était donc l'endroit où Obi-Wan Kenobi devait se rendre. Mais ce n'était pas tout.

A la recherche du Dernier des Jedi

L'esprit de son défunt Maître lui révéla qu'il y avait d'autres Jedi qui avaient survécus à l'Ordre 66 et à l'attaque du Temple Jedi par les clones. L'un d'eux n'était plus un Jedi, mais il avait une affinité avec la Force: Ferus Olin, ancien apprenti de Siri Tachi. Ferus se trouvait sur Bellassa, une planète de la Bordure Extérieure qu'il avait rejointe et sur laquelle il s'était installé deux ans avant le début de la Guerre des Clones. Ferus avait monté une affaire avec un certain Roan Lands, affaire que Kenobi ne tarda pas à repérer dans Ussa, la capitale de Bellassa. Malheureusement, cette dernière était surveillée par l'Empire et les Jedi étaient traqués. Kenobi apprit plus tard, grâce à un jeune garçon de treize ans nommé Trever Flume, que Ferus était le leader d'une rébellion contre l'Empire Galactique sur Bellassa et que Roan était gardé dans l'hôpital d'Ussa car il y était interrogé par les Inquisiteurs.

Kenobi décida de l'infiltrer pour tirer Roan Lands des griffes des Inquisiteurs. Il reçut l'aide d'Amie Antin, une doctoresse Impériale qui était en fait une espionne aux services des Onze, le groupe rebelle fondé par Ferus Olin. La jeune femme le conduisit jusqu'au repaire des Onze car elle croyait que Kenobi en faisait partie. Ce n'était pas le cas, et les Onze firent de Kenobi un prisonnier, jusqu'au moment où ils s'aperçurent qu'il était un Jedi et qu'il avait sauver Roan. En réalité, Kenobi cherchait à savoir où Ferus Olin se cachait et Roan était le seul à le savoir.

Grâce à l'aide d'Antin, Roan reprit connaissance et il donna l'emplacement de Ferus, dans les montagnes de Bellassa. Kenobi s'y précipita, pour finalement voir que Boba Fett et D'harhan, deux chasseurs de primes travaillant pour l'Inquisiteur Malorum - membre de l'Inquisitorius - en poste sur la planète, cherchaient eux aussi Ferus mais à d'autres fins. Kenobi retrouva finalement Ferus et ils purent s'enfuir dans les cavernes de la montagne. C'est ainsi qu'il découvrit un jeune homme totalement changé : il ne maniait plus la Force, il avait fais une croix sur son passé de Jedi et il était plus sage. Le Maître Jedi apprit au jeune homme ce qu'il s'était vraiment passé au Temple Jedi car il ne croyait pas à cette histoire de rébellion de l'Ordre. Malgré tout, après lui avoir dis la vérité, Obi-Wan fut forcé de lui mentir sur le sort d'Anakin Skywalker, comme il le fit plus tard avec Luke Skywalker : il lui annonça qu'il avait été tué par Darth Vader. Mais il ne lui dit pas non plus les rapports qu'il entretenait via la Force avec Qui-Gon et Yoda, ni non plus sur sa mission de protection des jumeaux Skywalker qui l'avait amenée à le retrouver.

Mais Malorum avait tendu un piège à Ferus : il retenait en otage des civils innocents qu'il était prêt à abattre et menaçait de le faire si Olin ne se rendait pas. Obi-Wan eut donc une idée : rassembler les Onze pour qu'il créent une diversion pendant que Kenobi, Trever et Olin se glissaient dans la garnison impériale afin que le Maître Jedi retrouve les traces de l'enquête des Inquisiteurs sur Naboo et Polis Massa concernant Padmé. Une fois que ce fut fait, ils planifièrent de s'évader de Bellassa pour partir à la recherche d'autres Jedi. Mais rapidement, Fett réussit à les retrouver à proximité des Jumelles Rouges, un amas d'étoiles mortes dans la Bordure Extérieure, et la poursuite s'engagea...

Son second duel contre Darth Vader

Plus tard, le vieil ermite revint à son exil sur Tatooine et s'établit dans une hutte localisée près de la Mer des Dunes. Secrètement, il observait le jeune Luke grandir tout en évitant qu'Owen ne le remarque. Mais même si Kenobi était sur le monde le plus reculé de la galaxie, les rumeurs de sa présence pouvaient parvenir jusqu'aux oreilles des Impériaux. C'est pour cette raison qu'Obi-Wan changea son nom pour Ben. Un jour, alors que Luke et son ami Windy s'étaient égarés dans un canyon, le vieux Ben Kenobi vint à leur secours juste à temps pour endormir, avec l'aide de la Force, le Dragon Krayt qui menaçait de dévorer les deux jeunes garçons. Ben raccompagna Luke et Windy jusqu'au domicile des Lars et ne put éviter une confrontation avec Owen. Le fermier fut cette fois très clair en ordonnant au vieil homme de ne plus s'approcher de leur ferme et de ne pas essayer d'entrainer Luke vers la même voie destructrice qu'Anakin. Ben se retira et resta dans l'ombre jusqu'au moment propice où la Force conduirait naturellement Luke à lui.

Dix-neuf ans après le début de son exil, Ben Kenobi secourut Luke après une violente rencontre avec des Hommes des Sables. Luke expliqua à Ben que son droïde, R2-D2, en Fuite sur Tatooine, cherchait à transmettre un message à un certain Obi-Wan Kenobi. Croyant qu'il était un parent de Ben, Luke l'interrogea sur l'identité de ce mystérieux Obi-Wan et Kenobi lui affirma avec un sourire que c'était lui. Obi-Wan emmena ensuite Luke à sa demeure avant un nouvel assaut des Tuskens. Dans la hutte, le Maître Jedi visionna le message contenu dans R2 où la Princesse Leia Organa réclamait son secours de toute urgence. Il devait amener les plans de l'Étoile Noire, caché dans le petit droïde, jusqu'à Bail Organa, sur Alderaan. Kenobi prit alors conscience que le moment propice était arrivé. Il remit au jeune Luke le sabrelaser d'Anakin qu'il avait ramassé après son duel sur Mustafar. Luke devint donc, après la mort de son oncle et de sa tante, le nouvel apprenti de Kenobi.

Le vieux Jedi savait que l'un des meilleurs endroits pour trouver un pilote capable de les conduire pour Livrer les Plans à Alderaan était le spatioport de Mos Eisley. Après avoir chassé les douanes impériales à l'aide de la Force, Obi-Wan conduisit le groupe dans la Cantina de Chalmun. Le Jedi dut faire appel encore une fois à la Force pour secourir Luke aux prises avec Ponda Baba et le Docteur Cornelius Evazan. De son Sabrelaser qu'il ramena à la vie après si longtemps, il trancha le bras du mercenaire avant que celui n'utilise son blaster. Lorsque les étranges créatures de la cantina retournèrent à leur verre, Obi-Wan et Luke firent la connaissance d'un contrebandier à l'attitude jactance : Han Solo. Le Corellien accepta de les conduire sur Alderaan en échange du pot-de-vin que lui offrit Obi-Wan.

Durant le voyage à bord du Faucon Millenium, Obi-Wan enseigna à Luke à se fier à son instinct durant les combats au sabrelaser. Mais soudain, le vieux Jedi ressenti une terrible perturbation dans la Force : la planète Alderaan venait d'être réduite en poussière avec tout ses habitants. Le groupe le constata en ne trouvant qu'un champ d'astéroïdes à destination. C'est alors que le Faucon Millénium fut capturé par l'Étoile Noire, la responsable de ce fléau. Les héros trouvèrent un élogieux moyen d'éviter la capture et de s'infiltrer dans les couloirs de la station spatiale. Afin de pouvoir quitter l'Étoile Noire après que Han et Luke aient délivré Leia Organa, Obi-Wan décida de se charger de désactiver le bouclier déflecteur. Même alors qu'il était sur le chemin de retour suite à son exploit, Obi-Wan fit face à son ancien Padawan : Darth Vader. Leur combat attira l'attention des stormtroopers et Luke, Han et Leia purent atteindre le Faucon Millénium et terminer le Sauvetage sur l'Etoile Noire. En voyant Luke, le vieux Jedi souri au Seigneur Noir avant de baisser sa garde. Vader profita de cette occasion pour frapper mais sa lame passa dans la robe vide d'Obi-Wan. Le Jedi venait de ne faire qu'un avec la Force. Sa mort en apprit beaucoup au jeune Luke, comme quoi il n'y avait pas de mort, seulement la Force.

Les réapparitions d'Obi-Wan Kenobi

Bien que mort physiquement, Kenobi continua à communiquer avec Luke sous forme d'un fantôme de Force, lui prodiguant de précieux conseils dans sa quête de Jedi. Il encouragea le jeune homme, durant la Bataille de Yavin, à utiliser la Force pour lancer ses torpilles à protons et ainsi détruire l'Étoile Noire. Plus tard, il prit contrôle du corps de Luke, sur Mimban, et combattit Darth Vader, le jeta dans un précipice, permettant aux enfants Skywalker de fuir leur père.

En l'an 3, Obi-Wan apparut pour la première fois à Luke sous forme fantomatique sur Hoth, alors que le jeune Rebelle était au bord de l'inconscience. Kenobi lui demanda de se rendre dans le système Dagobah pour suivre l'enseignement de Yoda, le Maître Jedi qui lui avait pratiquement tout apprit. Obi-Wan aida également Luke à convaincre Yoda qu'il était prêt à son entrainement. Le Jedi réapparut ensuite peu avant la Bataille d'Endor pour révéler à Luke que Leia était sa soeur et lui expliquer pourquoi il lui avait caché la vérité à propos de son père. Durant les festivités de la victoire de l'Alliance Rebelle et la rédemption de Darth Vader, Kenobi félicita Luke d'un sourire en compagnie des fantômes de Yoda et d'Anakin.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Yoda
Yoda
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations