Sergent Slick

Né sur la planète océanique Kamino, Slick fut entraîné avec ses frères d'armes au Complexe Militaire de Tipoca City. A la fin de sa formation, il prit notamment la tête d'une escouade du 212ème Bataillon d'Attaque du célèbre Commandant Cody.

Né sur la planète océanique Kamino, Slick fut entraîné avec ses frères d'armes au Complexe Militaire de Tipoca City. Ses nombreuses aptitudes lui permirent de se faire remarquer et de suivre le programme des Sergents. A la fin de sa formation, il prit notamment la tête d'une escouade. Il comptait notamment sous ses ordres les soldats Gus, Chopper, Sketch, Jester et Punch. Alors que la Guerre des Clones faisait rage dans la Galaxie, il fut envoyé avec les Généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker sur Christophsis, un monde de la Bordure Extérieure, pour repousser une invasion de la Confédération des Systèmes Indépendants. Une fois sur place, Slick partit en éclaireur avec ses hommes pour trouver un point stratégique afin de tendre une embuscade aux forces ennemies. Ils finirent pas s'installer en hauteur, dans deux immeubles jumeaux avec des canons portatifs. Malheureusement pour eux, les Droïdes de Combat s'infiltrèrent dans les tours et décimèrent les troupes. Slick et son unité réussirent à s'échapper avec les Jedi grâce à l'intervention de la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA du Lieutenant Hawk.

Une mauvaise nouvelle pour le Sergent, car il devrait trouver un autre moyen pour tuer ses supérieurs... L'officier était bien évidemment un soldat de la Grande Armée de la République, mais également un espion à la solde de la Jedi Noire Asajj Ventress. Avec le temps, il développa une animosité envers les utilisateurs de la Force qui envoyaient ses compagnons à la mort. Une situation inacceptable qui le poussa à la trahison. Une fois que les conflits seraient terminés, ses frères pourraient enfin découvrir et comprendre le véritable sens des mots bonheur et joie. De retour à la base, Kenobi et Skywalker se rendirent à la salle de briefing pour analyser la mémoire contenue dans la tête d'un Droïde Tacticien T ramassée pendant la bataille. Ils découvrirent avec stupéfaction qu'elle contenait le plan de la dernière mission avortée. Très intelligent, Slick réussit à écouter la conversation des officiers grâce à un Comlink préalablement allumé dans la salle. Depuis un terminal, il prévint la Dark Acolyte que les Jedi s'apprêtaient à franchir les lignes ennemies pour obtenir des réponses à ce mystère.

Situation délicate. Situation délicate.
Cependant, le Capitaine Rex et le Commandant Cody remarquèrent l'appareil activé et ils se ruèrent dans la coursive pour apercevoir le Sergent en armure s'enfuir. N'ayant aucune autre solution, ce dernier se réfugia au réfectoire pour se dissimuler parmi ses camarades. Afin de démasquer le traître, les deux clones réussirent à déterminer que l'ordinateur utilisé pour envoyer le message était celui de l'escouade de Slick. Grâce à cette information, ils réunirent les soldats pour commencer les interrogatoires. Loin de suspecter l'officier, le Commandant et le Capitaine l'informèrent de la situation délicate. Les hommes réussirent tous à fournir un alibi, sauf Chopper. Slick essaya de le rassurer en lui expliquant qu'il ouvrirait une enquête et lui conseilla également de garder le silence jusqu'au retour des Jedi. Cette dernière phrase fit réagir notamment CC-2224 et CC-7567, comment pouvait-il être au courant d'une mission classée top secrète et de l'absence des Généraux ? Acculé, il envoya ses interlocuteurs au sol et il prit la fuite dans les coursives pour se rendre à l'armurerie.

Suivant le plan de Ventress, il activa sur place le détonateur thermique de sa ceinture utilitaire avant de se mettre en sécurité. L'explosion provoqua une réaction en chaîne qui pulvérisa les munitions, les AT-TE et les autres véhicules stationnés. Alors que les issues étaient bloquées, le traître se cacha dans un conduit en hauteur dans la salle de briefing. Quelques minutes plus tard, ses adversaires pénétrèrent à nouveau dans la pièce. Cody posa négligemment son blaster sur la table et Rex l'informa qu'il partait vérifier la sortie sud. Slick en profita pour sortir de sa cachette et récupérer l'arme abandonnée pour tenir en respect son ancien Commandant. Il constata beaucoup trop tard que la cellule énergétique était absente dans son logement. Slick comprit alors qu'il venait de tomber dans un piège lorsqu'il sentit le DC du Capitaine de la 501 Légion sur sa nuque. Vif comme l'éclair, il cloua l'officier au sol pour lui expliquer qu'il avait changé de camp pour une chose plus importante que les Crédits, la liberté. Cody en profita pour lui assener un violent coup de poing avant de le menotter.

De retour à la base, les Jedi furent stupéfaits d'apprendre la trahison du Sergent. Obi-Wan fut le plus choqué en écoutant sa version des faits. Selon lui, les Généraux asservissaient ses frères pour les mener à la mort. Il est important de noter que ce comportement individualiste était très troublant chez un soldat de l'infanterie. On pouvait bien évidemment analyser ce genre de problème chez les Commandos de Reconnaissance Avancée de classe Alpha Spar et Sull. Slick était également différent de ses camarades et sa motivation restait toutefois noble. Les horreurs de la guerre peuvent parfois changer un homme. Toutefois, le sort de l'ancien Sergent de la Grande Armée de la République reste à ce jour un mystère, mais on connaît le châtiment infligé par les maîtres cloneurs Kaminiens aux soldats incompatibles ou défectueux : la mort.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations