Adepte du Côté Obscur

Adepte du Côté Obscur est un terme généralement utilisé pour évoquer quiconque a basculé du Côté Obscur mais peut aussi désigner une secte méconnue ou bien les initiés à la Théocratie du Côté Obscur de Palpatine. Afficher le sommaire

Généralisation

A première vue, "Adepte du Côté Obscur" n'était qu'une appellation générique pour quiconque était sensible à la Force et avait basculé du Côté Obscur. C'est la raison pour laquelle elle fut employée à outrance tout au long de l'Histoire - l'Ordre Jedi l'utilisa par exemple pour désigner Asajj Ventress, probablement la plus dangereuse des Dark Acolytes.

Il convient néanmoins de nuancer ce terme. Ainsi, lorsque Yoda discuta de Dooku avec Palpatine - quelque temps avant que ne se produise la Bataille de Coruscant - il hésita à qualifier le Comte de Sith ou bien d'Adepte du Côté Obscur. Ceci dit, il lui aurait été plus facile de trancher s'il avait été au courant de la double identité du leader de la Confédération des Systèmes Indépendants, connu également par certains sous le nom de Darth Tyranus. Cette distinction, explicitée par le Grand Maître de l'Ordre Jedi alliée au fait qu'il avait eu depuis peu la confirmation de l'existence de Darth Sidious - le véritable instigateur de la Guerre des Clones -, sous-entendrait que l'expression désignait en fait plus spécifiquement tous les sbires dont les Seigneurs Noirs avaient l'habitude de s'entourer ; à moins qu'elle s'appliquât juste à tous les utilisateurs du Côté Obscur de la Force qui ne faisaient pas partie du binôme inextensible respectant la restriction imposée par Darth Bane avec sa Règle des Deux - un peu après la septième et dernière Bataille de Ruusan. Mais cette précision peu consistante ne permettait cependant pas d'en donner une définition réellement satisfaisante - car manquant toujours trop de clarté.

Adepte du Côté Obscur Adepte du Côté Obscur

Description

Savuud Thimram et Gwellib Ap-Llewff Savuud Thimram et Gwellib Ap-Llewff Ce qui caractérisait vraiment l'Adepte du Côté Obscur était l'exploitation des êtres inférieurs, grâce à laquelle il accroissait son propre pouvoir. Il pouvait être un shaman maléfique pervertissant sa propre tribu pour satisfaire ses désirs innommables, un simple nomade mystique avide de s'approprier des connaissances interdites, un conseiller violent au service d'un tyran malléable, etc...
Beaucoup venaient de mondes totalement étrangers aux traditions Sith comme à celles des Jedi. Cette ignorance les poussa à développer leur propre magie ténébreuse, une approche particulière des pouvoirs octroyés par le Côté Obscur de la Force. Dévorés par l'avidité, l'ambition, ou parfois par une curiosité malsaine, il ne fallait généralement pas attendre longtemps pour qu'ils s'envolent en direction des étoiles.
Tout comme les Maraudeurs du Côté Obscur, les Adeptes du Côté Obscur furent de toutes les époques. Il n'était pas rare d'en croiser un ayant choisi de se retirer dans un endroit reculé - tel qu'un monde inconnu ou une colonie oubliée. Cet isolationnisme ne surprend guère quand on sait que l'Ordre Jedi procéda à un massacre systématique de tous ceux qu'il parvint à débusquer. Pareil traitement amena par ailleurs les rares survivants à crier vengeance, et à s'en prendre à la République Galactique en représailles. Sous l'Empire Galactique, Palpatine les laissa donner libre court à leur fureur en les autorisant à participer à la campagne d'extermination de leurs anciens exécuteurs, ce qui lui permettait de se consacrer pleinement à la préparation de sa Théocratie du Côté Obscur. Même l'apparition du Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker ne suffit pas à les arrêter ; en effet, l'Ordre ne comptant pas assez de membres, il n'était plus en mesure de les pourchasser comme autrefois, ce qui contribua à l'augmentation de leur nombre.
Les Adeptes du Côté Obscur les plus faibles se contentaient simplement de prendre l'ascendant sur les primitifs et les simples d'esprit pullulant sur leur monde d'origine. Ceux d'un niveau plus élevé préféraient plutôt s'échapper de leur monde natal pour partir à la recherche des secrets de plus grande importance que pouvait leur offrir la Galaxie. Quant aux meilleurs d'entre eux, ils s'entouraient d'un grand nombre de disciples et prenaient parfois le contrôle d'une planète reculée ou bien d'un système lointain.

Sachant se servir de la Force comme d'une arme, les Adeptes du Côté Obscur maîtrisaient aussi bien les techniques d'intimidation et de manipulation mentale que le célèbre pouvoir de Poigne. Leurs défenses - renforcées par leurs pouvoirs de guérison -, leur vitesse et leur vision étaient également accrues, et l'on rapporte même que certains possédaient un talent de précognition. Outre la traditionnelle capacité à déplacer les objets, tous avaient aussi une certaine propension à utiliser l'Alchimie. Évidemment, les membres les plus doués de cette secte avaient appris comment amplifier ces prédispositions, découvrant du même coup de nouvelles utilisations du Côté Obscur - dont la plus représentative restait peut-être le fameux lancer d'Éclairs de Force. Est-il utile de préciser que tous possédaient une volonté de fer ?
Soulignons pour finir qu'étrangement, on ne les disait pas recourir au Sabrelaser, mais plutôt au Pistolet Blaster, voire à des armes primitives ; ce devait être là un souvenir de leurs très humbles racines. Drapés dans leurs robes, les Adeptes du Côté Obscur avaient pris l'habitude de s'équiper de talismans destinés à améliorer leurs compétences. On apercevait de temps à autre un Hssiss - plus communément appelé Dragon du Côté Obscur - à leurs côtés, tenant à la fois le rôle d'animal de compagnie et de protecteur.
Leurs aptitudes et leur instinct de survie leur avaient donné accès à de noirs secrets enfouis dans le Côté Obscur de la Force, et qui leur permettaient de se dissocier de leur corps pour devenir des Esprits du Côté Obscur.

Le cas particulier de la Théocratie Impériale

Deux loyaux Conseillers, Adeptes du Côté Obscur Deux loyaux Conseillers, Adeptes du Côté Obscur Suite à la Proclamation de l'Ordre Nouveau et à la Mission sur Mustafar, Darth Vader et Darth Sidious jouirent d'une emprise presque absolue sur l'Empire Galactique - cette Théocratie des Deux ayant d'ailleurs été combattue par une coalition menée par le Grand Moff Trachta, peu avant la Bataille de Yavin. Toutefois, aucun des deux Seigneurs Noirs ne se satisfaisait réellement de cette situation, chacun cherchant dans l'ombre à trouver un remplaçant pour l'autre. Ce fut dans cette optique que naquirent les Adeptes du Côté Obscur de l'Empereur.

Ces Sbires du Côté Obscur, comme on les appelait, étaient brutaux et à la personnalité très peu affirmée. Ironiquement, c'était pourtant pour leur intelligence qu'ils s'étaient fait remarqués, de même que pour leur loyauté - supposée indéfectible. Entraînés sur les voies de la Force par les Sith - mais pas suffisamment pour représenter un danger -, ils gravitaient autour d'eux tel un nuage informe de charognards. C'était à eux que l'on confiait les basses oeuvres à accomplir aux quatre coins de la Galaxie. Une bonne part de ces hommes n'étaient que des béni-oui-oui, de « vieux amis » sur qui l'Empereur pouvait se reposer et dont la seule fonction était de l'appuyer dans ses démarches et ses propos à l'occasion des réceptions organisées pour réunir ses courtisans autour de lui. Mais certains avaient un immense potentiel, que le maléfique souverain Impérial et son âme damnée ne surpassaient que de peu. Ces derniers avaient cependant appris à contrôler leurs pions en se servant de leur soif de pouvoir ainsi que de leur psychose. Palpatine prenait plaisir à les considérer comme de simples extensions de sa volonté et de son pouvoir. Par conséquent, leur désignation d'Adepte du Côté Obscur était un abus de langage, puisqu'ils se rapprochaient plus des Avatars du Côté Obscur. Ils conservaient néanmoins l'aspect manipulateur propre à leur engeance, se repaissant en effet - sur Byss en tout cas - de l'énergie vitale des autres pour pouvoir canaliser la puissance de la Force qu'ils avaient réussi à accumuler. Et, leur « science ténébreuse » leur avait enseigné comment modifier les êtres au niveau moléculaire dans le but de se fabriquer des esclaves, tantôt magnifiques, tantôt repoussants - à l'instar des Imperial Sentinels.
Les Adeptes du Côté Obscur, tous reliés à Darth Sidious par la Force, étaient le moyen envisagé par l'Empereur de finaliser son projet de Théocratie. Car, à terme, le Seigneur Noir escomptait bien se servir d'eux pour complètement renverser la bureaucratie impériale, en destituant les gouverneurs régionaux, les Moffs, ainsi que les Grands Moffs. Pour ce faire, il avait commencé à intégrer ses acolytes à l'élite de ses fonctionnaires - à l'instar d'Hethrir, le Procureur de Justice -, et même au Conseil Dirigeant Impérial. Malheureusement, la Mort de l'Empereur sur Onderon se produisit avant que le système ait été totalement achevé.

La nature prédatrice du Côté Obscur ayant presque toujours entraîné des luttes internes pour la domination, il fallut créer divers rangs aux Adeptes du Côté Obscur, pour leur donner perpétuellement de nouveaux buts à atteindre. L'Inquisitorius était au sommet de cette hiérarchie, supérieur aussi bien aux Mages de Byss qu'aux Mages de l'Empereur ( ou Prophètes du Côté Obscur ).
Détail intéressant, il semblerait que le terme de Jedi Noir - dont l'utilisation intensive l'avait fait se confondre avec celui d'Adepte du Côté Obscur - soit devenu à ce moment-là une sorte de titre particulier. Son détenteur le plus important fut sans l'ombre d'un doute Luke Skywalker. Adepte de la Force fut un autre exemple de dénomination générique qui prit une signification particulière dans cette classification des sbires de l'Empereur.
Une organisation de l'ombre avait été instituée pour gérer ces nombreux élèves : l'Ordre Secret. Celui-ci fut quasiment détruit suite à la Bataille d'Endor, mais il fut réhabilité lors de la Résurrection de l'Empereur, qui plaça à sa tête l'Elite du Côté Obscur - dirigée par un Exécuteur du Côté Obscur, et dont chaque membre avait été élevé au rang de Guerrier du Côté Obscur - ; cette organisation travaillait en étroite collaboration avec le Responsable des Homoncules.

C'était parmi les Adeptes du Côté Obscur que devait être choisi un nouvel Apprenti Sith - voire, dans certains cas de force majeure, un nouveau Maître Sith - lorsque la place était vacante. Ainsi, Jerec aurait très bien pu devenir Seigneur Noir aux côtés de Palpatine si Darth Vader n'avait pas déjà occupé le poste.
En fin de compte, ce fut la Main de l'Ombre Lumiya - ancienne Main de l'Empereur - qui reprit le flambeau à la Mort de l'Empereur ; elle prit pour premier disciple son homologue Flint auquel succéda plus tard Carnor Jax, l'Imperial Sovereign Protector - grade connu comme étant le plus élevé au sein de la Garde Royale Impériale. Ce fut donc par le biais des Adeptes du Côté Obscur que les Sith furent en mesure de survivre jusqu'à l'avènement de Darth Caedus - il faut néanmoins préciser qu'une autre lignée parallèle avait été amorcée par Darth Krayt.

Composé de...

  • Brigta Hejaran Brigta Hejaran Dame de la Maison Mecetti, du Secteur Tapani, Brigta Hejaran était une adepte du Côté Obscur répondant au Grand Vizir de l'Empire Galactique, Sate Pestage.

Articles en rapport

Darth Sidious
Darth Sidious
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations