Crédit

Le Crédit était l'argent utilisé couramment comme monnaie d'échange dans la galaxie.

Le commerce d'une galaxie dépend des valeurs que l'on accorde à chaque produit, des échanges qui s'établissent entre des millions de planètes, etc. Mais il dépend surtout de la monnaie et des prix que l'on instaure selon les cours de production et de vente. Pour faciliter le commerce, et ce depuis la création de l'Ancienne République, on inventa le crédit (ou Crédit Standard Galactique) qui servit de monnaie commune tout d'abord aux seuls habitants de l'espace républicain, puis fut étendue lors de la création de l'Empire Galactique sous la forme du crédit impérial, et enfin servit de monnaie unique jusqu'à l'Alliance Galactique. Une histoire du crédit n'aurait que peu d'importance, à part pour les monétaristes. Il s'agira ici de montrer comment cette monnaie est devenue référence et symbole de la culture commune des peuples de la galaxie.

Le crédit est symbolisé par la lettre resh. Ce symbole sera plus tard réutilisé par l'Empire et ce jusqu'au dernier gouvernement connu.


Un dixième d'un crédit se nommait décicred (petite monnaie valable pour payer les échanges de moindre importance). A l'époque de la République, le crédit s'appelait aussi datarie mais n'était que valable que depuis les Mondes du Noyau et ce jusqu'à la Bordure Médiane. Tous les mondes de la Bordure Extérieure qui n'était en aucune manière rattachés à la République, s'étaient dotés de leurs monnaies propres: le trugut dans l'Espace Hutt par exemple. Payer avec des crédits républicains une marchandise dans la Bordure Extérieure était très mal vue, mais certaines planètes ne disposaient même pas de comptoir pour changer l'argent républicain en monnaies locales, ce qui arrivaient parfois à des tensions, notamment pour les règlements d'affaires ou de livraisons.

Dans le cas d'échanges inter-républicains, puis sous les autres gouvernements, les banques galactiques comme la Banque d'Aargau ou la Banque du Noyau, créèrent les crédits puces, qui remplaçaient des tas de monnaies par une simple puce qui pouvait valoir, sur simple modification du compte à la puce, un million à un milliard de crédits. Cette monnaie d'échange était très recherchée dans le cas de transactions frauduleuses (contrebandes, trafics illégaux) puisqu'elle ne laissait pas de traces et était encaissable n'importe où. Ses algorythmes permettaient une modification rapide du compte vers lequel effectuer le règlement.


Lors de la proclamation de l'Empire, le crédit républicain fut remplacé par le crédit impérial. La Banque Impériale, banque centrale du pouvoir, réglait, à l'instar des anciennes prérogatives de la loi du marché, les cours de la monnaie et des biens de premières nécessité. Ce fut pendant le régime de terreur de l'Empereur Palpatine que la monnaie fut développée dans toute la galaxie: peu de mondes refusèrent le crédit impérial sous peine d'être écrasés. Pour doubler le crédit impérial, l'Alliance Rebelle mit en place le crédit de l'Alliance, sa monnaie officielle, qui permettait de régler les échanges avec les mondes sympathisants en équivalent de crédits impériaux. Cependant, les mondes qui se montraient plus réticents à accepter cette monnaie fantôme, qui n'avait finalement de valeurs que si on croyait dans l'hypothèse d'une reconquête de la galaxie par l'Alliance, taxaient 25 crédits de l'Alliance pour un seul de l'Empire. Les échanges étaient dès lors en mauvaises postures.

La Nouvelle République puis l'Alliance Galactique purent développer de nouveau le crédit républicain en bénéficiant du changement de mentalité des mondes ralliés ou pas : une nouvelle monnaie de référence voyait le jour et avait conquis sa place au détriment de l'ancienne monnaie de la République Galactique qui n'était pas parvenue à s'imposer dans la Bordure Extérieure, et encore moins sur les mondes Séparatistes. D'une manière sentimentale, les Vestiges de l'Empire continuèrent à conserver le crédit impérial mais se retrouvèrent vite en nouvelle posture pour négocier des affaires avec des mondes extérieures à leur ensemble, plus particulièrement des mondes républicains qui profitèrent de la dévaluation de la monnaie impériale pour augmenter leurs profits.

Que peut-on s'acheter avec des crédits? Voici une petite liste non-exhaustive des produits et de leurs prix:

- Un animal: 100 crédits
- Un animal exotique: 2 000 crédits
- Une oeuvre d'art: 1 000 crédits
- 1 kilo de nourriture: 10 crédits
- 1 kilo de nourriture de qualité: 20 crédits
- 1 kilo de nourriture exotique: 50 crédits
- 1 kilo de carburant: 50 crédits
- 1 kilo de gemmes semi-précieuses: 100 crédits
- 1 kilo de gemmes précieuses: 1 000 crédits
- Une holovidéo: 20 crédits
- 1 kilo d'épices: 1 000 crédits

D'autre part, il existe une liste plus précise des cours des minéraux:
- Durelium: 100 à 200 crédits/kilo
- Or: 10 à 15 crédits/kilo
- Hollinium: 750 crédits/kilo
- Maranium: 300 crédits/gramme
- Vintrium: 500 crédits/gramme
- Ilinium: 250 crédits/gramme
- Frasium: 1 000 crédits/gramme
- Mythra: 12 à 18 crédits/gramme
- Platinum: 15 à 20 crédits/gramme
- Quadrillum: 50 à 75 crédits/ kilo
- Argent: 150 à 200 crédits/kilo
- Hfredium: 110 crédits/kilo

Enfin, une liste des prix des gemmes les plus rares et les plus chères existe (prix en crédits variables selon le carat) :

- Brillant Bothan: 500 à 5 000
- Chrystopaz: 5 à 2 000
- Pierres de Corusca: 10 000 à 1 million
- Crystalline vertices: 2 000 à 20 000
- Diamants: 1 000 à 3 000
- Emeraudes: 5 à 25 000
- Gacerite: 100 à 1 000
- Gemmes arc-en-ciel Gallinoréenne: 20 000 à 500 000
- Cristaux Garnib: 1 000 à 10 000
- Coeurs de Jasse: 1 000 à 5 000
- Opales Jorallanne: 2 000 à 20 000
- Kuggerags: 250 à 15 000
- Perles Lalmy'ashienne: 500 à 20 000
- Cristaux Nova: 5 000 à 30 000
- Cristaux Prismatique: 500 à 5 000
- Gemmes Quella: 1 500 à 25 000
- Rubis: 50 à 20 000
- Saphir: 25 à 15 000
- Gemmes Sasho: 500 à 10 000

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Crédit
Crédit
Cultures