Flotte Rebelle

La Flotte Rebelle fut formée dès le début de l'Alliance Rebelle mais fut très hétéroclite. Elle fut réformée par l'Amiral Ackbar, ancien esclave de Wilhuff Tarkin ; réforme qui fut un succès puisqu'elle conduisit à la victoire en orbite d'Endor. Afficher le sommaire

I - Histoire

A) Le Traité Corellien : des formations sporadiques de flottes

Tandis que la Guerre des Clones s'achevait et que la Proclamation de l'Ordre Nouveau plaçait la Grande Armée de la République au service de l'Empire Galactique et de sa politique répressive et anti-aliens - la fameuse Haute Culture Humaine -, la Rébellion n'avait que le discours politique comme arme. Le Traité Corellien, qui avait réuni Bail Organa, Roi d'Alderaan, Mon Mothma, sénatrice de Chandrila et Garm Bel Iblis, sénateur de Corellia, avait établi l'Alliance Rebelle, son sigle... mais pas d'armée unie.

En effet, alors que les mouvements de rébellions s'accumulaient sur les planètes hostiles aux pleins pouvoirs de l'Empereur Palpatine, peu firent des efforts pour se rassembler et s'organiser ensemble. Ferus Olin, par exemple, eut bien du mal à mettre au point une stratégie visant à lutter contre l'Empire avec les mouvements de résistance qui émergèrent, en particulier sur Samaria contre Bog Divinian. La Princesse Leia Organa, plus jeune sénatrice du Sénat Impérial et de l'histoire du Sénat, eut elle aussi du mal à convaincre les plus réticents à s'unir pour combattre un ennemi commun.

L'Empire découvre pour la première fois la Flotte Rebelle L'Empire découvre pour la première fois la Flotte Rebelle

Au cœur de la dispute : le contrôle total de l'Alliance Rebelle, de son projet politique et de son avenir. Bel Iblis, furieux d'être considéré comme un allié de second rang par Mothma, décida de quitter l'Alliance pour fonder son propre de mouvement de résistance sur Corellia et dans le Secteur Corellien. Perdant un allié de poids, l'Alliance perdit aussi ses premiers vaisseaux : des Corvettes Marauders et des vaisseaux d'esclavagistes que l'Escadron Main Rouge de Bria Tharen avait récupéré. Toutefois, il ne faut pas noircir le trait plus avant. La Flotte Rebelle de l'époque bénéficia de deux facteurs : le premier fut la défection d'un nombre important d'ingénieurs attachés à la République et venant des industries aérospatiales nationalisées par l'Empire, comme Incom Corporation ; le second fut l'existence de diverses planètes qui résistèrent à l'Empire et qui possédaient des chantiers navals susceptibles de construire de nouveaux navires : ce fut le cas de la planète Mon Calamari, mais pas de Sullust, siège de SoroSuub Corporation, malgré la présence remarquée des Sullustéens dans la Flotte Rebelle.

L'Alliance bénéficiait toutefois d'un trésor : la motivation de ses membres. De nombreuses personnes, possédant un don dans le pilotage, le commandement ou la stratégie - Biggs Darklighter, Wedge Antilles, Adar Tallon, Tycho Celchu, Derek Klivian ou Wes Janson - et attachés aux valeurs républicaines s'identifièrent à la cause rebelle et la rejoignirent. L'équipage de l'Ecliptique de Rand, par exemple, se rebella contre les méthodes impériales et fit sécession. Un certain nombre d'entre eux furent envoyés dans la base secrète de Yavin IV, installée au cœur du Grand Temple Massassi et dirigée par un fin stratège, Jan Dodonna, comme Luke Skywalker et Han Solo, qui sauvèrent la Princesse Leia des griffes des Impériaux sur l'Etoile Noire I. La station spatiale de combat impériale se présenta dans le système, obligeant les Rebelles à livrer leur première vraie bataille : la Bataille de Yavin. Chasseurs X-Wing et Y-Wing furent les principales armes des Rebelles... dérisoires en comparaison des milliers de TIE Fighters attendant dans les hangars impériaux.

Contre toute attente, Skywalker, avec l'aide de la Force et des conseils de son défunt mentor, Obi-Wan Kenobi, parvint à loger une torpille à protons dans la bouche d'aération thermique du noyau de la station. L'explosion et la mort de millions d'êtres Impériaux fut une immense joie pour les Rebelles et leurs sympathisants. La Flotte et les Forces Sectorielles connurent alors une augmentation sans précédent des candidatures.

B) La libération d'Ackbar et la formation de la Flotte Rebelle

Sauvé par le Lieutenant Netrem Pollard des griffes de son maître esclavagiste, le Grand Moff Wilhuff Tarkin, Ackbar devint la nouvelle étoile montante de l'Alliance Rebelle : Mon Calamari, c'est-à-dire membre d'une espèce asservie par l'Empire Galactique, les autres aliens pouvaient aisément s'identifier à lui ; d'autant que Mon Mothma avait de grands projets pour lui. Peu après sa capture, mené devant elle, il fut nommé Commander et reçut ses ordres de mission : rejoindre la Station de Recherche Shantipole, installée dans les colonies Verpine, afin de mettre au point en collaboration avec les Verpines et les ingénieurs de l'Alliance, un nouveau chasseur-bombardier capable de mettre en difficulté le Star Destroyer Imperial I ou le Star Destroyer Imperial II, fers de lance de la Marine Impériale. Si le projet finit par aboutir, la station fut investie par les Impériaux, menés par le Capitaine Kolaff, et ravagée. Ackbar et Pollard parvinrent à s'enfuir et à rallier un monde sûr.

Peu après ce tragique évènement, le Mon Calamari reçut de nouveaux ordres, sous la forme d'un communiqué l'établissant Amiral de la Flotte Rebelle, puisque ses hauts faits d'armes lui avaient permis, lors de l'invasion de sa planète par les Impériaux, d'infliger de terribles pertes à ses ennemis. Voici en substance ce que Mon Mothma lui annonça :

Mon cher ami :
Vous trouverez ci-dessous les ordres vous assignant au poste de commandement de la Flotte de l'Alliance Rebelle. Je suis bien au courant de votre réticence à assumer un poste d'une telle importance pour notre cause, mais en ces jours funestes, certains sont forcés d'accepter davantage de responsabilités qu'ils ne pourraient en supporter.
Pardonnez-moi. Je vous ai sûrement donné le poste le plus difficile de cette galaxie. Votre flotte est petite, insuffisamment ravitaillée et déplorablement non préparée à la tâche qui l'attend. Transformer tout cela en une machine de guerre performante ne sera pas chose aisée et vous demandera énormément de courage, de patience et de talents. Vous pouvez le faire. Vous êtes le meilleur commandant que j'ai eu le privilège de rencontrer. Amiral, j'ai une foi inébranlable en vous.
Ackbar, mes espoirs et mes prières vont vers vous. Je sais que vous n'allez pas nous décevoir.
Que la Force soit avec vous.
Mon Mothma

Ordre Du Jour :
De : Mon Mothma, Commandante en chef, Forces Armées de l'Alliance
A : Amiral Ackbar, Commandant de la Flotte Rebelle

1. Évitez le combat
Dans aucune circonstance, la flotte ne doit affronter l'ennemi. Si elle vient à être découverte, vous devez quitter le système immédiatement. Si on vous attaque, vous devez ordonner la retraite, abandonner l'équipement et le ravitaillement si nécessaire afin d'assurer une retraite en bon ordre.
Cet ordre vous contraint également à abandonner la Base Echo de l'Alliance sur Hoth si elle est découverte et attaquée. L'Alliance peut survivre à la perte soit d'une base de commandement, soit de la flotte ; mais en aucune façon des deux à la fois.

2. Envoyer un rapport détaillé de la flotte

3. Compléter l'entraînement de la flotte
Les personnes sous votre commandement sont sans aucun doute les meilleurs soldats de la galaxie. Cependant, ils ne sont pas tous expérimentés dans le combat d'une flotte contre une autre. Vous devez leur apprendre à travailler tous ensemble comme une équipe. La Flotte est une collection de vaisseaux : vous devez tourner ceci en arme contre l'Empire afin de pouvoir être à même de rivaliser avec la Marine Impériale.
Nous nous attendons à ce que votre commandement triple de volume dans l'année qui suit ; ceux qui sont actuellement dans la flotte doivent former un cadre à une force plus grande.

4. Réorganiser le remplissage de la flotte
Comme nous le savons, la flotte ne dispose pas assez de nourriture ou de carburant pour assurer sa survie un mois durant. Nous devons corriger ce problème. Les petits transports dont vous disposez actuellement sont les seuls que nous avons ; il n'y a rien de plus. Vous devez trouver un moyen d'améliorer l'efficacité ou réduire la consommation.
Je sais que l'entraînement demande des quantités de carburant considérable. Cependant, en aucun cas vous ne devez consommer davantage que ce qu'il pourrait rester pour deux semaines. Vous devez toujours avoir suffisamment de carburant pour pouvoir manœuvrer.

5. Maintenir le moral des troupes sous votre commandement
C'est sûrement la tâche la plus difficile de votre commandement.
Ils sont jeunes et dans un bon esprit. Vous devez les convaincre qu'ils sont les meilleurs soldats de la galaxie, "qu'un bon Rebelle peut tuer à lui seul dix Impériaux par jour." Mais, en même temps, vous devez leur apprendre à garder leur calme. Vous allez être dans la boucle pendant une bonne année, voire plus, alors il est normal pour les meilleurs combattants de se sentir enfermés, de commencer à cultiver l'esprit d'infériorité. Vous devez faire qu'ils gardent leur mordant, prêts à se battre, mais qu'ils doivent attendre le bon moment.
La patience est probablement la pire leçon à apprendre pour les nouvelles troupes. Vous et moi avons passé de nombreuses années dans cette bataille. Nous comprenons les risques que cela comporte et que le temps joue en notre faveur. Malheureusement, vous devrez le passer avec ceux qui serviront sous vos ordres.

6. Organiser des forces spécialisées dans le raid
Tandis que les évènements se déroulent dans la galaxie, vous devrez détacher quatre vaisseaux de votre flotte et des vaisseaux d'escorte appropriés afin qu'ils accomplissent des tâches en dehors de la flotte. Leurs missions seront de mettre en place des barrages sur les voies hyperspatiales et, occasionnellement, des missions de combats contre les vaisseaux Impériaux isolés. A aucun moment, votre flotte ne doit se détacher de plus de 25 % de son effectif.
Ces missions seront aussi des exercices grandeur nature pour vos hommes.

7. Soyez prêts pour la bataille qui se prépare
Actuellement, nous n'avons aucune envie d'envoyer votre flotte affronter la flotte impériale dans un combat formel. Toute notre énergie doit être consacrée à la construction et au renforcement de nos forces et fomenter des rébellions sur les mondes contrôlés par l'Empire.
Les seules troupes autorisées à mener le combat sont les régiments indépendants, la guérilla, et les unités d'assaut. Cela est, par nécessité, un champ d'action très réduit.
Cependant, nous sommes prêts à combattre si le prix est plus important. L'Empereur est tout ce qui tient l'Empire uni. Si nous le détruisons, tout s'écroulera.
Palpatine ne peut pas se cacher éternellement dans le Centre Impérial. Toutes nos activités sont destinées à le faire sortir, créer des situations qui demanderont son attention personnelle, des situations qui ne pourront pas être réglées par Darth Vader.
Nous allons croquer sur ses flancs, effrayer les Moffs et Grands Moffs et encourager ses plus importantes planètes à se rebeller. Si nous le pouvons, nous tuerons Vader. Éventuellement, quand nous serons assez nocif, l'Empereur sera forcé de tout régler lui-même. Lorsqu'il le fera, nous risquerons le tout pour le tout - ce qui comprendra tout ce qui est sous votre commandement - pour le détruire. Vous devez vous préparer à ce jour.
Si nous sommes brillants, la guerre est gagnée. Dans le cas contraire, le conflit s'éternisera sur des décennies.

La Flotte Rebelle ne pouvait pas rêver meilleur chef et icône qu'Ackbar. Très rapidement, des pourparlers se tinrent avec des représentants planétaires de mondes des Bordures pour qu'ils leur fournissent des vaisseaux : Mon Calamari, par exemple, commença la construction des fers de lance de la Flotte Rebelle, à savoir les célèbres Croiseurs MC80, tels le Home One ou le Liberty. L'augmentation des liquidités de l'Alliance Rebelle fit que Mon Mothma attribua à la Flotte une majorité des ressources afin qu'elle s'équipe correctement. Le B-Wing assura à l'Alliance des raids efficaces contre les bases de ravitaillement de la Marine Impériale ou contre les installations militaires ennemies. Tandis que s'illustraient le célèbre Escadron Rogue, les candidatures affluaient ; cependant, Ackbar se rendit compte que l'élan suscité par les Rebelles était difficilement freinable tant les moyens venaient à manquer.

C) Fuite et Victoire

Quelques mois après la bataille de Yavin, Luke Skywalker rencontra un vieil ami d'enfance, Janek Sunber, au cours d'une mission destinée à délivrer les esclaves de Jabiim qui avaient combattu pour leur liberté. Sunber, après avoir été frappé par son ami d'enfance et très sévèrement secoué par l'annonce que ce dernier avait rejoint la Rébellion, tout comme Biggs avant lui, accepta une mission des Renseignements Impériaux destinée à infiltrer la Flotte Rebelle et à fournir ses coordonnées. En même temps, Jorin Sol, un mathématicien travaillant pour l'Alliance et à l'origine de la plupart des codes utilisés par la Flotte et les Renseignements de l'Alliance, fut lui aussi utilisé par les services ennemis pour trahir ses frères d'armes. Ainsi, à bord du Rebel One, Sol n'hésita pas à trahir ses amis en brandissant un blaster et faisant feu contre la Princesse Leia et l'Amiral Ackbar, les plongeant tous les deux dans le coma, et endommageant par la même occasion le système principal coordonnant la flotte. Sunber, de son côté, émergea de l'imbroglio et affronta Skywalker dans un duel à mains nues. Tandis que les deux (anciens) amis s'affrontaient, Sol commença à comprendre qu'il avait été le jouet des Impériaux. Lorsque Wedge Antilles demanda à ce que la flotte, sévèrement touchée par l'attaque impériale menée par Darth Vader et Kendal Ozzel, à la tête d'une flotte dont le Super Star Destroyer Executor était le vaisseau étendard, passe rapidement en hyperespace, Sol activa le saut, permettant à la flotte d'échapper à la Marine Impériale, sacrifiant au passage sa vie et réparant ses erreurs.

La Flotte Rebelle avant de sauter en hyperespace pour rejoindre Endor La Flotte Rebelle avant de sauter en hyperespace pour rejoindre Endor

Bien sûr, l'Empire n'ignorait pas la présence d'une Flotte Rebelle mais ne connaissait pas sa localisation : des rapports sporadiques de la Marine Impériale avait révélé qu'elle avait été un temps stationnée dans le Corridor d'Ison mais ces rapports, une fois analysés, montrèrent qu'il s'agissait davantage de convois que d'une flotte conséquente. Placer des traîtres à bord aurait permis de supprimer une bonne foi pour toutes les leaders militaires de l'Alliance Rebelle et l'embryon de flotte. Une longue traque allait commencer, mais fut interrompue un temps par l'obsession de Vader de retrouver le jeune Luke : la majorité des moyens de l'Empire furent détournés vers la quête de la découverte de la Base Echo sur Hoth. Après la Bataille de Hoth, l'Empire réajusta ses effectifs afin de détruire la flotte rebelle pour qu'elle ne soit plus un obstacle à l'accomplissement du rêve impérial de l'Empereur.

La Flotte Rebelle constitua un souci récurrent dans les milieux militaires jusqu'à ce que l'Empereur Palpatine eut affirmé que la nouvelle station spatiale de combat, l'Etoile Noire II, réduirait à néant la flotte ennemie, et par la même occasion la Rébellion. Si Tarkin avait affirmé de même pour la base secrète de l'Alliance Rebelle sur Yavin IV, ses propos permirent de relativiser les choses. Aussi, quand Darth Vader affirma que, selon les rapports des Renseignements Impériaux, la flotte des Rebelles se rassemblait près de Sullust pour plonger en hyperespace, Palpatine balaya vite les craintes de son Apprenti Sith en affirmant que non seulement Endor serait le cimetière de la Flotte Rebelle, mais qu'ils parviendraient aussi à convertir Luke Skywalker au Côté Obscur.

Pour attirer les Rebelles jusqu'à Endor, puisque les Impériaux n'étaient pas parvenus à mettre définitivement la main sur la Flotte Rebelle pour la détruire au cours d'un combat spatial classique, l'Empereur n'avait pas hésité à leur fournir les plans de la station. Conformément aux ordres de la Chef d'Etat Mothma, la Flotte Rebelle allait être utilisée : non seulement l'Empereur était présent sur une station qui n'était pas encore achevée, mais Vader y était aussi. La station, dénuée selon les plans d'un champ de protection, serait aisément détruite. Du moins, en théorie. En pratique, les Impériaux avaient tout fait pour traquer les divers groupes de la Flotte Rebelle :

- le Groupe du Croiseur Mon Calamari MC80a Defiance, de l'Amiral Nammo, avec le Frégate Nébulon-B Valiance, la Corvette Corellienne Masanya, le Transport Moyen Gallofree Tuima. Il fut attaqué par les Croiseur Carrack Nexus et Xerxes et le Star Destroyer Victory I Vagrant.
- le Groupe du Home One, de l'Amiral Ackbar, vaisseau-amiral de la flotte.
- le Groupe de l'Independence avec la Frégate Rédemption, l'Urjani, la Canonnière Corellienne Chandi et la Corvette Saki. Le groupe fut attaqué par le Star Destroyer Imperial II Immortal et deux Star Destroyer Victory II, le Protector et le Vanguard.
- les éléments auxiliaires comme le Maria, le Liberty de l'Amiral Yamarus ou le Reef Home.
- des dizaines d'autres vaisseaux utilisés uniquement à l'occasion de la bataille (tels le Flurry de l'Alignement Libre Virgillien du Capitaine Tessa Manchisco, le Mercy, le Old Republic ou le Ghorman's Honor).

Les Rebelles auraient dû se méfier de ces attaques simultanées et de la possibilité qu'un piège leur soit tendu en orbite d'Endor. Pour preuve que le Haut Commandement Rebelle n'y avait pas pensé, l'exclamation de l'Amiral Ackbar à l'annonce, par le Leader Or, Lando Calrissian, que l'Etoile Noire II disposait de son écran de protection, fut :

C'est un piège !

La structure principale de la Flotte Rebelle : la Ligne de Combat La structure principale de la Flotte Rebelle : la Ligne de Combat

Les deux tirs du superlaser de la station eurent raison d'une partie des forces des Rebelles, mais ces derniers ne se laissèrent pas achever de cette façon. Sur ordre de Calrissian et d'Ackbar, tous les vaisseaux se rapprochèrent des vaisseaux de la Marine Impériale afin d'en détruire un maximum pendant l'opération. Non seulement les Rebelles allaient pouvoir bénéficier d'une couverture "impériale" - jamais l'Empereur, Vader ou le Moff Jerjerrod n'auraient pris l'initiative de détruire leurs propres vaisseaux -, mais ils pourraient attendre, dans ce maelström, que le générateur de champ soit détruit. L'attente fut payante car les forces terrestres, commandées par Han Solo, avec l'aide des Ewoks, parvinrent à détruire le générateur, permettant à Calrissian, Wedge Antilles et tous les chasseurs disponibles de se précipiter dans les entrailles de la station pour en détruire le noyau. L'explosion ravagea la superstructure dans une gigantesque explosion apocalyptique.

La Flotte Rebelle avait réussi alors que tous les pronostics la donnaient perdante. Peu après les évènements survenus en orbite d'Endor, tandis que la flotte pansait ses plaies béantes, les Rebelles reçurent un message adressé à l'Empereur de la part de la planète Bakura, acculée par les attaques répétées des Ssi-Ruuk. Bien qu'elle n'eut pas été en mesure d'affronter les terribles reptiles adeptes de la Technition, une partie de la Flotte Rebelle fut déployée, sous les ordres de Luke Skywalker, pour les affronter. Avec les efforts conjuguées des Impériaux de Wilek Nereus et de Pter Thanas, les Rebelles purent remporter la victoire. Malgré tout, les Impériaux décidèrent de les trahir plutôt que de respecter leur parole. Bien qu'inférieurs en nombre et en puissance de feu, les Rebelles obtinrent la reddition des forces impériales.

La Déclaration de l'Alliance des Planètes Libres reprit intégralement les propositions de Mon Mothma sur la Flotte Rebelle. La structure de celle-ci fut reprise intégralement par les Forces de Défense de la Nouvelle République.

II - Structure

A) Recrutement et titres

1 - Organisation du commandement de la Flotte Rebelle
La Flotte Rebelle se conformait à l'habituelle organisation pyramidale. L'Amiral de la Flotte - Ackbar donc - rendait compte directement au Ministre de la Guerre de toutes les activités de la Flotte. Ainsi, ces activités étaient déterminées au cours de l'équivalent d'un "conseil de guerre" entre Ackbar et les Amiraux de Ligne, le Commandement de la Chasse, les Renseignements de la Flotte et les responsables des Munitions et du Ravitaillement.

Flotte Rebelle Flotte Rebelle

De cette façon :
- les Amiraux de Ligne étaient en charge des Groupes de la Flotte Rebelle (cf. supra). Sur ordre de l'Amiral Ackbar, avec qui ils étaient en communication permanente, ils ordonnaient les manœuvres des groupes de combat et l'attaque des vaisseaux ennemis en fonction des rapports des Renseignement de la Flotte. On devenait Amiral de Ligne par promotion et autorisation préalable de l'Amiral de la Flotte : ainsi, le Mon Calamari Yamarus fut Amiral de Ligne du Groupe du Liberty, tout comme Nammo pour le Groupe du Defiance.
- les Renseignements de la Flotte n'avaient aucun lien avec les Renseignements de l'Alliance, si ce n'était dans la finalité : limiter les pertes de l'Alliance et améliorer le taux d'efficacité des attaques des groupes de combat. Les Renseignements avaient deux activités : l'interprétation de l'information et l'organisation des missions de reconnaissance avec l'aide des sentinelles (des vaisseaux équipés de longs senseurs ressemblants à des perches, entièrement automatisés et déployés à des centaines de kilomètres de la Flotte Rebelle). La reconnaissance d'un vaisseau ennemi entraînait l'envoi immédiat d'un message codé à la cellule des Renseignements de la Flotte au sein de chaque vaisseau-amiral de chaque groupe de combat. Généralement, le Chef des Renseignements de la Flotte était l'un des conseillers stratégiques de l'Amiral de la Flotte. Toutefois, son mode de désignation reste encore inconnu.
- le Commandement de la Chasse était attribué à un Commandant d'Aile - du grade de Général le plus souvent -, de trois escadrons soit trente-six chasseurs au total. Généralement, le grade de Commandant d'Aile était attribué à la personne à la tête de l'escadron menant l'attaque : lors de la Bataille d'Endor, ce fut Lando Calrissian. De plus, la Chasse n'était pas assignée à la seule défense des Lignes de la Flotte : sur les rapports des Renseignements de la Flotte et sur ordre de l'Amiral Ackbar, les chasseurs pouvaient être déployés pour une mission temporaire de raids contre des installations ou de harcèlement des unités aérospatiales impériales. A noter que posséder le Commandement de la Chasse revenait à disposer à son aise des pilotes, de sélectionner ceux qui avaient le potentiel pour être à la tête des escadrons et de nommer qui bon lui semblait ; bref, il avait carte blanche.
- les Munitions et le Ravitaillement étaient l'un des postes les moins enviés de la Flotte de l'Alliance Rebelle. En effet, les MeR - son acronyme rebelle - ne disposaient pas suffisamment de ressources pour acheter du carburant au marché noir, des torpilles ou toutes autres munitions nécessaires pour les opérations de la Flotte. L'une des innovations des MeR était d'avoir pu mettre en place des partenariats avec les principales organisations de contrebandiers de la galaxie, en particulier celle de Talon Karrde ou de la famille d'Ace Azzameen.
- quant aux Secours, ils avaient en charge l'assistance médicale et le sauvetage des personnels blessés dans l'espace ou aspirés dans le vide spatial. Ils avaient aussi, et malheureusement d'ailleurs, la prise en charge des corps des personnes mortes dans l'espace. Les Frégates Médicales étaient, pour la grande majorité d'entre elles, leurs repaires.

2 - Recrutement et formation des personnels affectés à la Flotte
- Recrutement des personnels subalternes : dans la galaxie, l'Alliance Rebelle était vue comme un symbole de lutte contre la tyrannie oppressive de l'Empire Galactique. De près ou de loin, tous avaient été victimes des plans machiavéliques de l'Empereur Palpatine : enrôlement de force, augmentation drastique des impôts sur des mondes prospères, victimes de l'Empire par la perte d'un proche, etc. Ou bien, étaient-ils tout simplement obnubilés par la propagande rebelle, combinée à une soif de liberté inextinguible. Quoi qu'il en soit, ce fut la victoire des Rebelles contre l'Etoile Noire I qui attira un grand nombre de personnels subalternes dans la Flotte Rebelle, ainsi que l'utilisation à outrance des martyrs de la cause de l'Alliance, qu'on qualifia, in extenso, de Héros de Yavin (en complément de ceux qui étaient encore vivants, c'est-à-dire la Princesse Leia Organa, Han Solo et Luke Skywalker) à savoir Biggs Darklighter, Jek Porkins, Garven Dreis, et tous les pilotes des Escadrons Rouge et Or qui donnèrent leurs vies.

Le processus d'intégration dans la Flotte avait lieu par le biais de connaissances ou du bouche à oreille dans des lieux réputés fréquentés par des Rebelles. Une enquête - souvent superficielle il faut bien le dire, au regard des moyens des Renseignements de l'Alliance - était effectuée sur chaque postulant ; bien évidemment, il y avait toujours des failles et Airen Cracken, Directeur des Renseignements, fut forcé à maintes reprises de poster des primes pour retrouver les déserteurs, souvent des espions des Renseignements Impériaux. Chaque postulant, ayant choisi son affectation en fonction de ses qualités ou de ses envies, bénéficiait d'un programme de formation accélérée, dictée par le besoin de la Flotte Rebelle d'avoir toujours des hommes en état d'alerte. On suppose qu'une fois qu'ils obtenaient un poste sur l'un des bâtiments, cela était dicté par les ordres de mission de chaque intitulé de poste, faisant référence à un grade dans une grille salariale. On pouvait en déduire, d'ailleurs, que les personnes s'engageant dans la Flotte Rebelle étaient plus motivées par la volonté de changer la face de la galaxie que de toucher un pécule, lequel était bien plus supérieur au sein de la Marine Impériale. Les pilotes, quant à eux, devaient faire leurs preuves au sein des simulateurs de vol, devant reproduire, ou faire mieux, que les exploits de leurs aînés souvent morts au combat. Rares étaient les "bleus" à faire rapidement leurs preuves : ainsi, Ace Azzameen impressionna grandement Olin Garn au cours de ses premières missions.

- Recrutement des officiers affectés aux vaisseaux et à la Chasse : quant au recrutement des officiers, il était, lui, tout à fait contraire. Dans la brève histoire de la Flotte Rebelle au cours de la Guerre Civile Galactique, le nombre d'officiers, qu'ils fussent affectés aux vaisseaux de la Flotte Impériale ou à la Chasse, était majoritairement issu des rangs des Rebelles et non, comme le pensait ou le précisait la propagande du COMPNOR et de l'Imperial Security Bureau pour expliquer la défections de ses membres, des rangs des Impériaux. Le cas de l'Amiral Impérial Chel Dorat illustrait à merveille ces propos. Toutefois, il était préférable pour un officier supérieur d'être issu, à ses débuts, d'une Académie Militaire Impériale, comme l'Académie de Carida, l'Académie de Corulag mais le plus souvent de Académie Navale de Prefsbelt IV. Deux officiers de l'Escadron Rogue, Derek Klivian et Tycho Celchu, sortirent de cette dernière. Les officiers sortant d'une Académie Navale Militaire Impériale sectorielle n'étaient pas promu à de grandes carrières et devaient généralement se satisfaire des grades qu'ils avaient. Les ingénieurs et techniciens étaient aussi des personnes très recherchées par la Flotte Rebelle et ceux qui sortaient des Académies distinguées, comme l'Académie d'Ingénierie et de Design de Fondor, ou l'Académie des Ingénieurs Impériaux, pouvaient se voir attribuer de l'avancement très rapidement.

La formation des personnes obtenant le grade de cadets, c'est-à-dire d'apprentis officiers, se déroulait sur le même principe que les Académies mais sans une formation poussée et sans traitements parfois inhumains (humiliations publiques par exemple). Ainsi, les cadets obtenaient des grades de rang moyens pour se former "sur le tas", pour reprendre le jargon de la Flotte. Ils effectuaient ainsi un équivalent de turn-over de stages de formation : auprès des techniciens des hangars pour apprendre les ficelles de la mécanique des vaisseaux et chasseurs de la Flotte, auprès des navigateurs pour apprendre les rudiments du voyage dans l'espace et en hyperespace, apprendre les tactiques de base du combat spatial et les manœuvres d'évasion, etc. Ils recevaient le plus souvent des cours dans les salles d'holoprojections des vaisseaux des groupes de combat. Sur recommandation du capitaine de vaisseau où le cadet avait effectué sa formation, l'Amiral de Ligne nommait ensuite le cadet Lieutenant et commençait sa carrière.

B) Organisation des vaisseaux

1 - Augmentation des capacités de la Flotte
Comme l'avait mentionné Mon Mothma dans sa lettre à l'Amiral Ackbar, la Flotte Rebelle allait difficilement pouvoir affronter la Marine Impériale. Pour accomplir la destinée de l'Alliance Rebelle, le Haut Commandement fut obligé de miser le tout pour le tout, c'est-à-dire sacrifier une partie des dépenses pour augmenter progressivement les effectifs de la Flotte. Ainsi, l'adhésion de Mon Calamari aux thèses de la Rébellion avait permis de s'attacher un appareil productif essentiel : les chantiers navals planétaires. Les natifs étant des travailleurs acharnés et gonflés d'orgueil par rapport à des cadres de la Flotte Rebelle majoritairement Mon Calamari, l'Alliance s'attacha à protéger la planète, de la meilleure manière qu'elle put d'ailleurs, d'éventuelles nouvelles incursions impériales et autres raids esclavagistes. De même, les Sullustéens, dans leur grande majorité, étaient favorables à l'Alliance Rebelle, mais cette dernière ne parvint pas à capter les chantiers de la planète, acquis à la compagnie SoroSuub Corporation, toute puissante et alliée aux Impériaux.

L'Alliance essaya de s'attacher, par d'autres moyens, les différents mouvements rebelles au travers de la galaxie. L'un des plus emblématiques resta celui de l'Alignement Libre Virgillien qui, lors de la Guerre des Clones, était favorable à la République Galactique, contre l'Aristocratie de Virgillia VII favorable à la Confédération des Systèmes Indépendants puis, à l'aube de la Guerre Civile Galactique, partisane de l'Empire. L'Alignement, possédant des sources privées de financements, obtint sur le marché noir des vaisseaux qui furent grandement appréciés par l'Alliance aux moments fatidiques.

De même, la propagande rebelle visait à augmenter le nombre de défections au sein même de la Marine Impériale. La très célèbre affiche Remember Alderaan visait à attirer à elle les cadres natifs d'Alderaan qui avaient intégré la Marine Impériale dans l'espoir de changer la galaxie. Ce fut, bien entendu, une réussite, d'autant que la Princesse Organa révéla au grand jour les méfaits de l'Empire. Chaque planète de la galaxie victime de répression de la part de l'Empire était aussi la cible de la propagande rebelle visant à obtenir davantage de forces.

Enfin, et surtout, l'Alliance misait le tout pour le tout pour des défections plus grandes, à savoir des vaisseaux impériaux. Bien qu'elles fussent plus rares, citons deux exemples. Le premier, celui de la Frégate Liberator qui, probablement aux alentours de la Bataille de Yavin, avec la complicité de l'équipage et des officiers, quitta l'Empire pour la Rébellion après avoir fixé un rendez-vous en orbite de Bespin. Lors de son passage en hyperespace, tout l'équipage périt dans des circonstances encore non expliquées, mais les hypothèses laissèrent à penser que l'air fut empoisonné. De ce fait, le COMPNOR et l'ISB souhaitaient prouver que n'importe quelle défection pouvait être mortellement punie. Cependant, cet exemple n'avait pas suffi à ralentir l'idée selon laquelle servir l'Empire pouvait, à terme, être considéré comme servir le Mal. Ainsi, une partie de l'équipage - menée par le commandant en second Dhas Fenoep Vedij - de la Frégate Far Orbit, opérant dans le Secteur Darpa, décida de se mutiner et expulsèrent Vocis Kenit et les loyalistes à l'Empire. En cadeau de bienvenue à l'Alliance, et ce contre tout pronostic, alors qu'ils étaient poursuivis par les forces du Grand Amiral Osvald Teshik, ils offrirent le Conseiller Impérial Coh Veshiv, un maître chanteur du Centre Impérial au courant de la plupart des secrets de la Cour.

2 - Structure militaire de la Flotte
Conscient de la faible teneur en vaisseaux-capitaux, l'Amiral Ackbar avait défini des règles simples édictées sous le nom de Zones de Combats. La Zone Primaire était la zone proche des vaisseaux-capitaux au sein de laquelle les chasseurs stellaires de l'Alliance avaient non seulement la supériorité, mais avaient reçu pour ordre d'attaquer les points vulnérables des croiseurs. La Zone Secondaire était la zone à partir de laquelle les petits vaisseaux commençaient à devenir des dangers pour les vaisseaux-capitaux. La Zone de Mort et la Zone d'Engagement transcrivaient la zone au sein de laquelle la majorité des tirs de barrages des vaisseaux-capitaux de la Flotte Rebelle pouvaient faire mouche contre les vaisseaux d'escorte des destroyers ennemis.

Organisation de la Flotte Rebelle Organisation de la Flotte Rebelle

Ensuite, la Ligne de Bataille (cf. image ci-dessus) était la manœuvre principale de la Flotte Rebelle. Disposée en trois structures, elle n'avait pas pour autre but que de protéger les vaisseaux-capitaux Mon Calamari de la Flotte :
- une première ligne, baptisée Ligne de Reconnaissance, était composée de vaisseaux de reconnaissance et de transports, plus rapides et plus maniables, à quelques kilomètres du noyau de la Flotte, chargés de vérifier que la Marine Impériale n'essayait pas de leur tendre un piège. Les vaisseaux étaient escortés par des escadrons de chasseurs d'attaque. Entre cette Ligne de Reconnaissance et la Ligne de Soutien, on retrouvait des patrouilles de chasseurs d'escorte, destinés à protéger les Vaisseaux d'Escorte des chasseurs ennemis et des vaisseaux d'escorte ennemis.
- la Ligne de Soutien regroupait principalement des Frégates, Corvettes et Canonnières destinés à absorber une partie des tirs des vaisseaux capitaux ennemis en balançant leurs boucliers sur bâbord et tribord. Les turbolasers étaient aussi utilisés contre les chasseurs ennemis.
- la Ligne Principale de Combat regroupaient les vaisseaux Mon Calamari effectuant des tirs de longue portée destinés, primo, à éliminer l'escorte des Star Destroyers de la Marine Impériale et, secundo, à affaiblir au maximum les boucliers de l'ennemi, pour ensuite lancer des assauts avec les chasseurs stellaires destinés à les détruire une bonne fois pour toutes.

Enfin, notons que les chasseurs étaient répartis par Aile. Chaque Croiseur Mon Calamari disposait d'une Aile ; chaque Aile était composée de trente-six chasseurs, soit trois escadrons : généralement un escadron de chasseurs type Ailes A chargé de la reconnaissance, un escadron type Ailes X chargé de la supériorité en combat spatial et de l'escorte de l'escadron type Aile Y chargé quant à lui du bombardement. Chaque commandant d'escadron recevait ses ordres directement du Commandant d'Aile. Chaque escadron était divisé en quatre vols et les commandants de vols recevaient leurs ordres du commandant d'escadron. Enfin, chaque vol était divisé en deux éléments, à savoir un leader et son ailier. Cette conception de la Chasse fut reprise par la Nouvelle République, comme l'illustre la conception du combat au sein de l'Escadron Rogue et de l'Escadron Spectre lors de la Campagne contre Zsinj ou contre Thrawn.

III - Vaisseaux utilisés par la Flotte Rebelle

A) Chasseurs

A-Wing
B-Wing
Bombardier Tempest H-60
Chasseur de Patrouille Cutlass-9
Chasseur R-41 Starchaser
Chasseur Rihkxyrk
Chasseur Zebra
X-Wing
Y-Wing
Z-95 AF4 Headhunter AF4
Z-95 I3 Headhunter I3
Z-95t Headhunter t
Z-95XT Headhunter XT

Formation de la Flotte Rebelle : A-Wing, B-Wings, Frégates Nébulon-B, Corvette Corellienne et Croiseur MC80 Formation de la Flotte Rebelle : A-Wing, B-Wings, Frégates Nébulon-B, Corvette Corellienne et Croiseur MC80

B) Patrouilleur

Patrouilleur IPV-1

C) Vaisseaux capitaux

Canonnière Corellienne
Canonnière Braha'tok
Canonnière X4
Corvette Assassin
Corvette Corellienne
Corvette CR70
Corvette Marauder
Croiseur Dauntless
Croiseur de Bataille Bulwark
Croiseur de Fret Neutron Star
Croiseur Liberator
Croiseur Mon Calamari MC40a
Croiseur Mon Calamari MC80a
Croiseur Mon Calamari Liberty MC80
Croiseur Pirate Interceptor
Croiseur Strike
Croiseur Strike Modifié
Cuirassé Lourd Dreadnaught
Destroyer léger Recusant
Destroyer/Transport Providence
Frégate CC-7700
Frégate CC-9600
Frégate d'Assaut Rebelle Mk I
Frégate de Communication Munificient
Frégate d'Escorte Mansk
Frégate de Guerre Alderaanienne
Frégate MC30
Frégate Nebulon-B
Frégate Nebulon B2
Prototype de la Frégate d'Assaut Rebelle

Le combat peut parfois sembler perdu d'avance... Le combat peut parfois sembler perdu d'avance...

D) Les navettes, transports et vaisseaux de soutien

Croiseur Gozanti
Frégate Médicale
Navette T-4a Lambda
Transport d'Esclaves Y164
Transport d'Escorte ETR-3 Beta
Transport de Fret Action IV
Transport de Fret Action V
Transport de Fret Action VI
Transport de Fret BFF-1
Transport Léger Corona
Transport léger Crinya
Transport léger Simiyiar
Transport Léger YT-1300
Transport Léger YT-2000
Transport Léger YT-2400
Transport Léger YV-260
Transport Léger YV-545
Transport Léger ZH-25 Questor
Transport Moyen Barloz
Transport Moyen Gallofree
Transport Type C
Transport Type H
Transport Type K
Transport YL-2200

E) Les transports d'assaut

Transport de Troupes Lourd HTT-26
Transport Intersystème Kleeque
Transport léger A-Z-Z-3
Transport léger B-7
Transport Léger Muurian
Transport Rusty Eagle
Vaisseau d'Assaut Spiral

Composé de...

  • Afyon Afyon Afyon était un militaire natif d'Alderaan, qui combattit au cours de la Bataille de Sluis Van.
  • Sarin Virgilio Sarin Virgilio Sarin Virgilio était un militaire de la Nouvelle République, admirateur des Bothans et de Borsk Fey'lya, qui participa à la bataille pour la Flotte Katana.
  • Showolter Showolter Showolter était un agent des Renseignements de la Nouvelle République qui joua un rôle important dans le stratagème de la défection d'Elan.
  • Firmus Nantz Firmus Nantz Amiral de la Nouvelle République, Firmus Nantz s'illustra peu après la bataille d'Endor dans la campagne contre les seigneurs de guerre, aux côtés d'Ackbar.
  • Bearing Lifter Bearing Lifter Le Bearing Lifter était un Transport Moyen Gallofree qui servit lors de l'évacuation de la base Echo sur Hoth. Il fut piloté à cette occasion par Gemmer Sojan.
  • Corps de la Chasse de l'Alliance Rebelle Corps de la Chasse de l'Alliance Rebelle Le Corps de la Chasse de l'Alliance Rebelle était attaché à la Flotte Rebelle et aux bases des Forces Sectorielles. Il regroupait tous les pilotes et les techniciens.
  • Krudar Krudar Mâle Duros, Krudar était un canonnier qui opéra à bord de vaisseaux de l'Alliance Rebelle, puis à bord du FarStar, dans le secteur Kathol.
  • Huoba Neva Huoba Neva Femelle Sullustéenne, Huoba Neva fut l'une des rares non-humains à avoir servi au sein de de la Marine Impériale. Elle passa au service de l'Alliance Rebelle.
  • Raddus Raddus Mâle Mon Calamari, Raddus était amiral de l'Alliance Rebelle.
  • Lightmaker Lightmaker La Corvette Hammerhead Lightmaker fut commandée par Kado Oquoné lors de la bataille de Scarif.
  • Kado Oquoné Kado Oquoné Membre de l'Alliance Rebelle, Kado Oquoné était le capitaine à la tête de la Corvette Hammerhead Lightmaker.
  • Nammo Nammo Nammo était un Amiral Mon Calamari de la Flotte Rebelle et des Forces de Défense de la Nouvelle République.

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Mon Mothma
Mon Mothma
Personnages
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Flotte Rebelle
Flotte Rebelle
Organisations