Airen Cracken

Natif de Contruum, Airen Cracken, père de Pash Cracken, fut le directeur des Renseignements de l'Alliance et des Renseignements de la Nouvelle République.

Quel effet ça fait d'avoir tant de ressources à sa disposition? De se tourner vers ses conseillers en disant : "Il me faut un tel pour ceci ou cela. Trouvez le bon bouton à pousser pour qu'il s'y plie en dépit de ce que ça peut lui coûter !"
_Propos de Wedge Antilles à l'attention d'Airen Cracken avant son départ pour Adumar

Né sur Contruum en l'an 50 avant la Bataille de Yavin, Airen Cracken était fils de fermier. Déjà tout petit, il adorait bricoler les machines agricoles de son père, ses parents pensaient qu'il avait un don pour ça. Sa réputation fut grandissante sur Contruum au point que les fermiers des alentours vinrent à la fermer familiale pour lui demander de modifier ou de réparer leurs machines. Son amour pour les machines devint débordant : il aimait être payé en retour de ses efforts, mais sa mère désapprouvait ce comportement, au point de le traiter de voleur. Lorsqu'il atteint la majorité, il ouvrit un magasin de mécanique et de pièces détachées pour toutes sortes d'objets ou véhicules : Landspeeders, purificateurs d'eau, projecteur d'hologrammes, etc. Il réunit autour de lui des hommes et des femmes de Contruum qui avaient la même passion que lui : elle fut plus tard nommée l'Equipe de Cracken. Un jour, une femme du secteur Corellien nommée Josta vint par hasard sur la planète : ils tombèrent amoureux et Airen Cracken l'épousa. La jeune femme lui donna deux beaux enfants : Pash Cracken et Dena Cracken. Mais cette période faste pour les Cracken commença à changer radicalement lorsque l'Empire Galactique se focalisa sur la planète.

Le Haut Commandement Impérial souhaitait faire de la planète sa ressource principale en minerai, notamment le borium, et sous-estima la résistance dont pouvait être capable cette planète de fermiers. Cracken, à qui l'idée d'être inféodé à l'Empire répugnait, rassembla autour de lui sa petite équipe afin de pouvoir mettre au point des actions de sabotage mécaniques. Sa femme s'en alla, avec ses enfants, pour les montagnes depuis lesquelles il espérait installer une base sûre. Ses premières actions commencèrent au spatioport principal de sa planète natale : les vaisseaux impériaux étaient sabotés de nuit, puis son équipe et lui s'attaquèrent aux mines de borium et enfin à la garnison impériale. A chaque action, l'Equipe de Cracken laissait derrière elle un petit message : "L'Equipe de Cracken vous dit bonjour !" Les forces impériales devinrent paranoïaques et le commandant de la garnison de Contruum souhaitait à tout prix mettre la main sur Cracken et ses saboteurs, dont Cryle Cavv faisait partie. En même temps, les fermiers s'organisèrent en milice et le conflit éclata : après deux années de guérilla, le Moff du secteur sonna la retraite pour les Impériaux. Airen Cracken devint le héro de Contruum. Mais d'autres préoccupations hantaient l'esprit de Cracken : si un monde comme le sien avait été à même de les repousser, c'était en partie - et il ne se faisait aucune illusion là-dessus - parce que son monde était insignifiant. D'autres mondes, dans la galaxie, plus importants que le sien, seraient soumis par l'Empire.

En accord avec sa femme, il quitta Contruum et rejoignit l'Alliance Rebelle avec son équipe de saboteurs. Au sein même de la Rébellion, dans les plus hautes sphères, sa réputation était connue : les Renseignements avaient fait un rapport élogieux sur lui, et ce fut d'ailleurs en partie grâce à cet éloge qu'on lui confia directement des postes à responsabilité. A un moment donné de sa carrière, il fut emprisonné par l'Empire sur Quanton et interrogé par l'Imperial Security Bureau au Bavo Six, une puissante drogue connue pour arracher des informations aux espions. Cependant, grâce à un mental de fer, Cracken s'échappa de la prison et fut décoré de l'Ordre de Nébula pour sa bravoure.

Il organisa de nombreuses opérations, entraîna des troupes et mit au point des tactiques de guérilla. Il fut nommé Colonel, puis Général des Renseignements de l'Alliance. Lorsque son supérieur, le Général Vernan, mourut au combat, Mon Mothma le nomma en remplacement. Dès lors commença une prodigieuse réorganisation des Renseignements. Sur le modèle des cellules impériales, Cracken fusionna les différents services des Renseignements pour leur donner un unique but : la survie de l'Alliance Rebelle et l'élimination de l'Empire. Son système fonctionna à merveille : au cours de l'histoire de l'Alliance, peu de cellules furent investies par les Renseignements de l'Empire Galactique.

La guerre contre l'Empire Galactique est plus qu'une question de guerre entre SpecForces Rebelles et Stormtroopers, qu'entre Corvettes Corelliennes et Star Destroyer Imperial I. C'est une guerre entre individus - espions, informateurs, contrebandiers - qui contribuent tous à saper, à chaque fois qu'ils en ont l'occasion, les activités de l'Empire.
_Propos introductifs du Cracken's Rebel Operatives

Le Général Cracken fut à l'origine de nombreuses documentations très riches sur les activités rebelles : le premier recueil fut le Cracken's Rebel Field Guide, à l'intérieur duquel il énumérait la possibilité de modifier les technologies qu'ils avaient à portée de main pour les transformer en armes ou en n'importe quel autre objet. Vint ensuite le Cracken's Rebel Operatives où les meilleurs espions, informateurs et aides de l'Alliance Rebelle (comme Jan Ors ou Rivoche Tarkin) qu'il avait lui-même engagés étaient répertoriés, et le Wanted By Cracken, où toutes les cibles principales de l'Alliance, Impériaux comme non-Impériaux, sur lesquelles Cracken avait mis une prime. Lorsqu'il revint sur Contruum, son fils Pash était majeur. Ce dernier était au courant du travail de son père et accepta de jouer le rôle d'espion au sein de l'Académie de Carida, sous un faux nom. Il contribua ainsi, indirectement, à semer le trouble dans le prestigieux établissement lorsque son fils provoqua une mutinerie qui aboutit à la démission d'un escadron entier de Chasseurs TIE ! Cependant, il se rendit bien vite compte que son fils était plus passionné par le pilotage que l'espionnage, et Airen Cracken en tirait un certain prestige car c'était lui qui avait appris à piloter à son fils. Ses modestes dons en pilotage lui permirent de mettre sur pied l'Escadron Tala, un escadron de chasseurs Z-95 chargé d'assister dans les airs les opérations des SpecForces Rebelles en leur fournissant des opérations vitales. Quand lui-même ne pouvait pas le commander, il en laissait la charge à son fidèle lieutenant Blount.

Peu après la Bataille de Yavin, il demanda à l'un de ses anciens camarades de Contruum, Cavv, de sauver la nièce de Tarkin des griffes du Commandant Sollaine, lequel se rendait sur Corulag pour la capturer après avoir capté ses émissions sur l'HoloNet.

En l'an 4 après la Bataille de Yavin, Airen Cracken participa à la Bataille d'Endor aux côtés de Lando Calrissian et de Nien Nunb. Il servit aussi bien de copilote secondaire que d'artilleur dans les tourelles quadlaser du Faucon Millenium. Lorsque la Nouvelle République fut proclamée, il devint Directeur des Renseignements de la Nouvelle République.

Désormais, l'objectif de la Nouvelle République était de libérer Coruscant. Cracken mit à profit tout son savoir-faire et ses centaines d'informateurs et espions pour obtenir des informations sur les forces d'Ysanne Isard, Directrice des Renseignements Impériaux. Sa plus brillante informatrice fut Iella Wessiri, avec laquelle il mit en contact Wedge Antilles lorsque ce dernier, avec l'Escadron Rogue, infiltra la planète-capitale pour la faire basculer dans le camp néo-républicain. Lorsque la planète fut libérée, Cracken installa le siège des Renseignements à Coruscant. Il aida les Rogues durant la Guerre du Bacta à trouver du ravitaillement et les finança en secret, et ce malgré la démission de l'escadron. Peu après la victoire contre Isard, il entama un long travail de recherche sur les forces de Zsinj. Ce fut d'ailleurs à cette occasion qu'il hérita d'une unité de prestige sur le modèle de son escadron Tala, l'Escadron Spectre. Lors de la réapparition d'Isard, qu'il croyait morte, il établit une séance de brainstorming avec Booster Terrik - un homme qu'il détestait pour la menace qu'il représentait -, sa fille Mirax et Iella Wessiri. Ensemble, ils déterminèrent qu'Isard allait récupérer le Lusankya, en travaux dans les chantiers orbitaux de Kuat. Cracken les envoya là-bas pour veiller à ce que la menace que représentait l'ex-Directrice soit bel et bien annihilée. Enfin, il chargea personnellement Wedge Antilles de mener à bien une mission diplomatique de la plus haute importance sur Adumar, afin de rallier la planète dans le camp de la Nouvelle République.

Peu avant sa retraite, Airen Cracken publia le Cracken's Threat Dossier, un recueil compilant toutes les menaces auxquelles la Nouvelle République avait eu à faire face depuis l'an 8 après la Bataille de Yavin : Consortium de Hapes, forces de Zsinj, Crise de la Flotte Noire (an 16-17) et Insurrection Corellienne (an 18). En l'an 25, peu avant l'Invasion Yuuzhan Vong, il prit sa retraite, repartit vivre sur Contruum et fut remplacé en tant que Directeur par Dif Scaur.

Articles en rapport

Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Airen Cracken
Airen Cracken
Personnages
Contruum
Contruum
Planètes