Bail Organa

Sénateur de la pacifique planète d'Alderaan du temps de la Guerre des Clones, il adopta Leia la fille de Padmé Amidala après sa mort. Avec Mon Mothma et Garm Bel Iblis il fut l'un des fondateurs du mouvement et de l'Alliance Rebelle. Afficher le sommaire

Bail Organa était le Sénateur d'Alderaan dans les dernières années de la République Galactique. Ayant épousé la reine Breha Organa, il occupait une place de haut rang sur Alderaan et portait également le titre de Viceroi. L'ascension de Bail Organa au Sénat fut poussée par sa lutte déterminée pour la démocratie et la liberté. Il entra dans un cercle très restreint de sénateurs au regard aiguisé qui voyaient les dommages causés à cet égard par la bureaucratie excessive du Sénat Galactique.

Engagement auprès du Sénat

Organa comptait parmi ses proches amis les sénatrice Mon Mothma de Chandrilla et la Reine Padmé Amidala de Naboo. Membre du Comité Loyaliste au même titre qu'Admidala, Bail Organa se sentait grandement concerné par la stabilité de la République et par son engagement délicat dans la Guerre des Clones. Il réalisa que des mesures drastiques étaient nécessaires pour contrer la Confédération des Systèmes Indépendants si cette dernière continuait à pousser des systèmes stellaires à faire sécession de la République.

Bail Organa, aux côtés de la Sénatrice Amidala, dans le bureau du Chancelier Suprême Palpatine Bail Organa, aux côtés de la Sénatrice Amidala, dans le bureau du Chancelier Suprême Palpatine

Après qu'il eut reconnu la nécessité pour le Sénat de prendre possession de la fabrique de clones de Kamino et de se doter de la Grande Armée de la République, Organa sut qu'il était inévitable pour la République d'entrer en guerre. Cependant, en fin politicien, il vit la manière dont Palpatine utilisait l'état de guerre pour réduire les libertés individuelles et pour diminuer les pouvoirs du Sénat Galactique. Il décida alors avec Mon Mothma de s'opposer à cette sitution en la mettant sous les feux des projecteurs; Avec Mon Mothma il rassembla les nombreux sénateurs préoccupés par la position du Chancelier Suprême dans sa résidence sur Coruscant. Ensemble ils fondèrent la Délégation des Deux Mille et s'opposèrent publiquement à Palpatine avec une liste de doléances. Palpatine prit acte de leurs revendications, sans en accorder aucune.

Quelques semaines plus tard, en -19 av. BY, Palpatine fut enlevé par les Séparatistes lors d'une incursion fulgurante du Général Grievous sur Coruscant. Bail Organa fut trompé comme les autres sénateurs par cette fausse attaque contre le chef de la République. Il félicita un de ses sauveurs, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker, à son retour sur Coruscant. Grâce à lui, la République avait retrouvé son leader. Mais quel leader ? Organa espérait que la mort du Comte Dooku signifierait la fin de la Guerre des Clones mais il s'était une nouvelle fois trompé. Palpatine ne comptait pas rendre ses pouvoirs au Sénat tant que Grievous et ses armées représentaient encore une menace.

Face à cette situation, il décida de réunir les sénateurs le plus inquiets, avec Mon Mothma et Padmé Amidala. Le sujet de la réunion concernait les Gouverneurs de Secteurs, que Palpatine nommait les Moffs. Tout comme les autres, il souhaitait conserver la démocratie et ses assisses, et non pas être contrôlé par des commandants militaires. Pour lutter contre les manipulations du Chancelier Suprême, Organa avait décidé de mettre sur pied une organisation. Mais il n'en dit pas plus aux sénateurs réunis pour présever le secret. Seule Mon Mothma savait de quoi il en retournait.

Quelques jours plus tard, alerté par ses collègues sénateurs sur l'incendie du Temple Jedi, le sénateur Organa décida de se rendre sur place pour voir l'étendue des dégâts et tenter d'en apprendre plus. Mais lorsqu'il se posa, il fut "accueilli" par le commandant Appo de la 501ème Légion, fusil blaster levé. Lorsqu'il demanda ce qui s'était passé au Temple, Appo lui répondit qu'il s'agissait d'une révolte Jedi, ce que Bail eut beaucoup de mal à croire. Il comprit qu'il s'agissait d'un massacre lorsque le jeune Jedi nommé Zett Jukassa fut abattu devant ses yeux. Le natif d'Alderaan se précipita dans son speeder pour échapper aux clones, et décida de rejoindre au plus vite son vaisseau pour aider le maximum de Jedi à échapper au piège. Organa ordonna au capitaine Raymus Antilles de se brancher sur la fréquence d'urgence des Jedi afin de repérer leurs traces. Le premier signal qu'il reçut fut celui de Yoda, sur Kashyyyk, qu'il recueillit dans sa capsule. Le second fut Obi-Wan Kenobi qui revenait d'Utapau. Bail Organa leur exposa ce qu'il avait vu au Temple, et les deux Jedi décidèrent de revenir sur Coruscant pour détruire le piège tendu par les clones.

Alors qu'ils retournaient sur Coruscant, Bail Organa reçut un appel de Mas Amedda qui le conviait à une session extraordinaire du Sénat, pendant laquelle Palpatine s'adresserait aux sénateurs. Il s'y rendit pendant que Yoda et Kenobi se dirigeaient vers le Temple Jedi. Organa apprit alors que la rébellion Jedi avait été éliminée sous les ordres de Palpatine, après qu'ils aient essayé d'attenter à sa vie. Il vit les séquelles physiques qu'avait laissées le combat de Palpatine contre Mace Windu et les trois autres membres du Conseil des Jedi qui l'avaient affronté. C'est alors que Palpatine déclara la République morte et enterrée. Elle devait laisser sa place à l'Empire Galactique, un Empire qui devait assurer la sécurité de tous... et le pouvoir suprême de Palpatine dans la galaxie.

Bail Organa assiste avec Padmé Amidala à la Proclamation de l'Empire Galactique Bail Organa assiste avec Padmé Amidala à la Proclamation de l'Empire Galactique

Après être sorti du Sénat, Organa reçut un appel de Yoda sur son comlink afin qu'il vienne le récupérer. Le Maître Jedi avait tenté de stopper le nouvel Empereur en combat singulier dans la rotonde du Sénat mais il avait dû fuir après avoir constaté qu'il ne pouvait pas se mesurer à lui. Bail Organa récupéra Yoda en urgence et l'emmena avec lui vers Polis Massa.

Obi-Wan Kenobi ne tarda pas à arriver avec Padmé Amidala, qui était mourante. Cette dernière accoucha de deux enfants sous les yeux d'Organa, de Yoda et de Kenobi. La sénatrice prénomma les jumeaux Luke et Leia avant de rendre son dernier souffle. Organa fut très attristé de la perte de sa collègue sénatrice. Ne sachant que faire des deux orphelins, Bail Organa proposa d'adopter la petite Leia. De plus, il proposa de récupérer les deux droïdes de Padmé et d'Anakin, R2-D2 et C3PO, qui allaient devenir les serviteurs de sa fille adoptive. Néanmoins, il fit effacer la mémoire du droïde de protocole pour plus de sécurité, puisqu'il avait été en contact permanent avec Darth Vader.

Après ces évènements, Bail Organa retourna sur Alderaan pour présenter leur fille adoptive à sa femme Breha Organa. Il comptait bien l'élever dans la dignité de la royauté Alderaanienne et lui donner la meilleure carrière politique qui puisse exister.

Le temps de la Rébellion

Malgré la transformation du Sénat Impérial et les maigres prérogatives restantes pour les sénateurs, Bail Organa décida de rester en service. Avec Mon Mothma, il pouvait ainsi garder un oeil intérieur sur l'expansion de l'Empire Galactique et de son régime de terreur. Il profita de son poste pour aider discrètement diverses cellules rebelles ave des fonds, des informations ou du matériel. Mais pendant cette période, c'est bien son projet d'organisation rebelle imaginé avec Mon Mothma qui retenait le plus son attention. Après le Massacre de Ghorman, la Sénatrice de Chandrilla s'en prit publiquement à l'Empereur Palpatine et fut forcée de fuir les représailles. Elle fonda l'Alliance pour la Restauration de la République après avoir diffusé la Déclaration formelle de Rébellion. Le sénateur Organa fut avec elle le pillier politique du mouvement rebelle. Il tentait de rallier à la cause de la rébellion des sénateurs triés sur le volet avec précautions et discernement. Il oeuvra également à préparer la transition politique lorsqu'interviendrait l'hypothétique chute de l'Empire de Palpatine. L'Alliance Rebelle était en effet destiné à être l'incubateur d'un futur régime démocratique.

Quand les Renseignements de l'Alliance apprirent que l'Empire Galactique mettait au point une arme capable de détruire une planète, Bail Organa, Mon Mothma et le Général Draven validèrent l'Opération Fracture. Cette mission avait pour objectif d'exfiltrer le scientifique à la tête du programme pour pouvoir le faire témoigner devant le Sénat. Malheureusement, l'homme en question, Galen Erso, fut tué au cours de l'opération. Le commando Rogue one, qui avait été envoyé sur le terrain, proposa d'engager la Flotte Rebelle sur Scarif où étaient stockés les plans de l'arme. Ces plans indiquaient en effet une faille laissée par Erso qui permettait de provoquer la destruction totale de l'arme. Malgré ce scénario prometteur, de nombreux sénateurs formant le Haut Commandement de l'Alliance refusèrent d'engager la flotte. Organa, comme Mothma, semblait mitigé à engager la Bataille de Scarif, mais furent bien forcés d'y adhérer lorsque les Rogue One passèrent à l'action malgré les ordres contraires. De plus, une partie de la flotte commandée par l'Amiral Raddus avait suivi le commando dans l'action. Voyant que la Guerre Civile Galactique était sur le point d'être déclarée, Bail Organa décida de retourner sur Alderaan pour avertir son peuple et préparer la mobilisation. Avant de partir, il envoya sa fille Leia pour soutenir les rebelles autour de Scarif à bord du Tantive IV.

Le Sénateur Organa à la table du Haut Commandement de l'Alliance Rebelle Le Sénateur Organa à la table du Haut Commandement de l'Alliance Rebelle

En l'an 0, date butoire de l'Histoire Galactique, l'Etoile Noire venait d'être mise en service. La Rébellion avait cependant un coup d'avance en ayant réussi à subtiliser les plans secrets de l'arme de guerre qui étaient désormaisde sa fille, la Princesse Leia.

La Princesse d'Alderaan parvint à récupérer les précieux plans à l'issue de la bataille et à fuir vers Tatooine. Malheureusement, elle fut rattrapée et capturée par Darth Vader. Amenée à bord de l'Etoile Noire, le Grand Moff Tarkin lui affirma qu'il allait détruire Alderaan si elle ne donnait pas la position de la principale base des Rebelles. Désormais doté de sa plus puissante arme, l'Empire ne craignait plus les éventuels débordements liés à des représailles de grande envergure contre les leaders rebelles, aussi charismatiques soient-ils. Leia préféra mentir à Tarkin, croyant pouvoir épargner son père et son peuple, mais découvrit avec horreur la perfidie de son bourreau. Alderaan fut pulvérisée par le tir destructeur de la station de combat, et Bail Organa périt avec deux milliards de ses concitoyens dans la gigantesque explosion. Il rejoignit le panthéon des héros de l'Alliance Rebelle, regretté par tous, par Mon Mothma mais surtout par sa fille Leia qui l'avait considéré comme son véritable père.

Environ vingt-cinq ans plus tard, Bail Organa fut honoré par la Nouvelle République qu'il avait indirectement contribué à fonder avec l'Alliance Rebelle. Une gigantesque statue à son effigie fut inaugurée sur Hosnian Prime en présence de sa fille, alors membre du Sénat de la Nouvelle République.

Vous venez de consulter la Version Canon de cet article. Peut-être souhaiteriez-vous lire la Version Légendes ?

Articles en rapport

Mon Mothma
Mon Mothma
Personnages