Etoile Noire II

Etoile de la Mort.

Selon les plans de son concepteur, Bevel Lemelisk, l'Etoile Noire II devait corriger tous les défauts de la précédente. L'Empereur Palpatine souhaita l'utiliser pour écraser une fois pour toute l'Alliance Rebelle en orbite d'Endor.

A peine l'Etoile Noire I fut-elle détruite que son concepteur, Bevel Lemelisk, prît la fuite pour aller se cacher sur Hefi. Retrouvé par des agents des Renseignements Impériaux, il fut traîné tel un prisonnier jusque devant l'Empereur Palpatine en personne. Ce dernier avait décidé de l'exécuter... non sans avoir pris la peine de le cloner au préalable : son enveloppe corporelle fut alors pénétrée par des milliers de Scarabées-piranhas - ironie du sort, en provenance de Yavin IV, qui aurait dû être détruite par le superlaser ! -, qui dévorèrent ses entrailles, pendant que son clone regardait cet effroyable spectacle. Darth Sidious promit à ce nouveau Prométhée mille autres souffrances à moins qu'il ne parvînt à construire une autre superarme dont il aurait éliminé les défauts : l'Etoile Noire II était née.

En outre, Palpatine avait eu une vision, bien que celle-ci fût remise en cause par le chef des Prophètes du Côté Obscur, Kadann : l'Alliance Rebelle serait écrasée en orbite d'Endor et l'Empire Galactique vivrait à tout jamais. Le Maître Sith de Darth Vader demanda également qu'un prototype de superarme, le Tarkin, fût fabriqué et ce afin de détourner l'attention de la Rébellion : la Princesse Leia Organa d'Alderaan mena une équipe de sabotage des SpecForces Rebelles qui détruisit le prototype en orbite de Patriim, peu de temps après la Bataille de Hoth. Entre temps, le Moff Jerjerrod fut placé à la tête du chantier, comme Wilhuff Tarkin le fut autrefois pour l'Etoile Noire I : un bureaucrate compétent issu du rang de la Logistique et du Ravitaillement, juste soucieux d'être bien noté et qui serait probablement plus productif qu'un membre de la cour impériale.

L'Empereur vient ici ? [...] Nous allons redoubler d'efforts !
_Réponse d'un Jerjerrod anxieux

Une fois le lieu choisi pour débuter la construction de la nouvelle station spatiale de combat de l'Empire Galactique, principalement pour son éloignement des principales zones de peuplement, il était important que les Renseignements de l'Alliance, particulièrement actifs dans le voisinage de Sullust - dont la population était acquise à la Rébellion - et dans les régions Zuma, ne repérassent pas les importants convois de matières premières affectés à la construction.
Certaines parties de l'équateur ne sont pas encore achevées Certaines parties de l'équateur ne sont pas encore achevées

Ainsi la Route de la Lune Sanctuaire fut-elle mise en service, avec pour dernier arrêt la naine rouge de Murk, dans le Secteur Moddell. Pendant trois ans, la construction de la nouvelle superarme allait à un rythme considérable. Lemelisk mit un point d'honneur à honorer son contrat avec l'Empereur : au lieu d'un seul réacteur destiné à toute la station, trois allaient être placés en son sein ! Deux réacteurs furent affectés au seul superlaser, permettant une mise à feu toute les trois minutes - au lieu de vingt-quatre heures pour la première Etoile Noire ! -, et un nouvel ordinateur de visée ainsi qu'une lentille optimale devaient permettre une mise à feu à l'encontre de vaisseaux capitaux.

Le bunker de contrôle du projecteur de bouclier Le bunker de contrôle du projecteur de bouclier

Le dernier réacteur était affecté aux autres activités de l'Etoile Noire II, et dans l'esprit de Lemelisk, il était quasiment impossible que les Rebelles puissent voler à l'intérieur de la superstructure pour y parvenir. Ainsi, il élimina les bouches d'aération et déploya des milliers de canaux évacuant la chaleur à la surface de la station - une solution coûteuse... Quant aux autres erreurs, l'ingénieur avait cru pouvoir les corriger : le nombre de turbolasers avait été multiplié par trois pour détruire tous les chasseurs ennemis avant leur plongée dans le cœur de la station.

Les meilleurs pilotes défilent devant le hangar de l'Empereur Les meilleurs pilotes défilent devant le hangar de l'Empereur

Les niveaux internes et les structures de commandement de la station ne différaient pas de la précédente : un commandement nord et un commandement sud se partageaient la direction des affaires militaires des deux côtés de l'équateur. Sur le pôle nord, l'Empereur avait tenu à ce que fût construite une tour d'observation, depuis laquelle il devait contempler l'accomplissement de sa vision, et le passage du Côté Obscur du jeune Luke Skywalker. Notons également que le droïde IG-88A était parvenu à se télécharger à l'intérieur de l'ordinateur central de la station de combat et à déployer une centaine de ses plus braves droïdes - déguisés en Stormtroopers - pour prendre le contrôle des endroits-clés en service. La présence du droïde assassin fut presque décelée par l'Empereur quand le premier s'amusa à ouvrir et fermer les portes des quartiers personnels du Seigneur Noir des Sith...

L'Empereur accueilli par des bataillons des forces impériales stationnées à bord L'Empereur accueilli par des bataillons des forces impériales stationnées à bord

Pour protéger le chantier d'éventuelles incursions avant que la station ne fût opérationnelle, un projecteur de bouclier déflecteur devait produire un champ d'énergie destiné à entourer la station. Un bunker de contrôle avait la charge à la fois d'assurer la production d'énergie et de protéger l'installation. Pour cela, le Commandant Igar fut nommé à la tête de la Force Tempête, rassemblant des "légions des meilleures troupes" de l'Empire - membres du Corps des Stormtroopers, Navytroopers, soldats de l'Armée Impériale -, selon les mots de l'Empereur Palpatine en personne. La coordination de l'Escadron de la Mort échut au Grand Amiral Nial Declann, stationné dans des quartiers spécialement aménagés à bord de l'Etoile Noire II.

Vue des échaffaudages de l'équateur Vue des échaffaudages de l'équateur

Toutefois, peu de temps avant la localisation de la station en orbite d'Endor et l'installation du superlaser, l'Alliance entendit parler du projet de l'Empire, mené par Darth Vader, d'éradiquer la présence rebelle sur la planète D'rinba IV. Sous la direction de Corwin Shelvay, une équipe d'agents rebelles - Kyle Katarn, Shira Brie et Erling Tredway - tenta de saboter le superlaser. L'opération fut un échec : même si un Star Destroyer Imperial II sur les deux que comptait l'escorte fut neutralisé, l'équipe ne parvint pas à investir le superlaser pour le saboter. Vader ordonna le test de ce dernier sur la planète qui fut détruite et réduite à un champ d'astéroïdes semblable à celui d'Alderaan.

Tour de l'Empereur : la salle du trône Tour de l'Empereur : la salle du trône

C'est moi qui ai permis à l'Alliance de prendre connaissance des coordonnées du générateur de bouclier. Tes amis qui se sont posés sur la Lune Sanctuaire vont en réalité tomber dans un piège, comme toute ta flotte rebelle. Les légions de mes meilleures troupes les attendent ! Oh ! J'ai bien peur que l'écran de protection soit parfaitement opérationnel lorsque tes amis vont arriver...
_Palpatine à Luke Skywalker

Le reste des évènements conduisant à la Bataille d'Endor est connu mais mérite d'être rappelé. Soucieux de plaire à l'Empereur et de prendre la place de Darth Vader à ses cotés, le Prince Xizor, dirigeant du Soleil Noir, accepta de faire passer des informations au Réseau d'Espionnage Bothan selon lesquelles les plans d'une nouvelle superarme serait transportés au large de Bothawui à bord du Suprosa. Luke Skywalker, Dash Rendar et des pilotes Bothans parvinrent à stopper le vaisseau - non sans pertes... - et à s'emparer des plans. Pour donner davantage de crédibilité à ce plan, l'Empereur chargea Vader de faire sortir l'Executor de l'hyperespace, prétendant ainsi vouloir les récupérer ; un plan un peu alambiqué aux yeux de Vader, qui aurait préféré éliminer tout de suite les Rebelles et s'emparer de Skywalker pour le convertir... Une fois les plans décryptés par les renseignements rebelles, le Haut Commandement de l'Alliance prit conscience que ce nouveau danger devait être étouffé dans l’œuf : tous étaient convaincus que la station n'était pas opérationnelle. Ainsi, il suffirait au Général Han Solo, à la Princesse Leia Organa, à Luke Skywalker et à Chewbacca et à l'équipe de SpecForces Rebelles les accompagnant de faire exploser le bunker de contrôle sur Endor pour permettre aux chasseurs, dirigés par Lando Calrissian depuis le Faucon Millenium, de détruire le réacteur principal de l'intérieur. La tour de l'Empereur La tour de l'Empereur

La vision de la défaite de l'Alliance Rebelle était tellement obsédante pour Palpatine que ce dernier avait balayé d'un simple geste l'idée énoncée par son Apprenti Sith d'envoyer l'Escadron de la Mort détruire la Flotte Rebelle en orbite de Sullust et de poursuivre la construction de l'Etoile Noire II comme si de rien n'était... Aux yeux de l'Empereur, la défaite en orbite d'Endor devait faire payer le prix qu'avait coûté la destruction de la première Etoile Noire : les Rebelles seraient anéantis, Skywalker converti et les héros de Yavin capturés. Il n'y aurait plus aucun nouvel espoir. D'ailleurs, sa vision commença à s'accomplir quand le fils d'Anakin Skywalker se rendit aux forces de l'Empire Galactique sur Endor, et que ses amis furent capturés.

Je t'assure que nous sommes en sécurité, à l'abri de tes amis, ici !
_Palpatine à Luke Skywalker

Mais les évènements prirent un autre tour quand les Ewoks, qui avaient pactisé avec la Rébellion, attaquèrent les éléments de la Force Tempête - une revanche pour les membres d'une tribu massacrés lors de l'installation des forces impériales sur la planète. Dès lors, le rapport de force sur Endor s'inversa ; mais pas en orbite. En effet, l'Escadron de la Mort était parvenu à bloquer le vecteur de sortir de la flotte rebelle et le superlaser fit feu par deux fois sur des vaisseaux capitaux. Calrissian et Ackbar rapprochèrent alors les vaisseaux pour engager le combat avec les destroyers et empêcher le superlaser de les prendre pour cible en se mélangeant. Cette tactique fut couronnée de succès car de nombreux destroyers furent détruits, dont le Super Star Destroyer personnel de Darth Vader, l'Executor. Sur Endor, les forces impériales furent balayées et le personnel du bunker capturé. Solo et ses soldats parvinrent à placer les charges, dont les explosions simultanées détruisirent le projecteur de bouclier. Les chasseurs de Calrissian pénétrèrent dans la superstructure.

Vue de l'Executor et de l'Etoile Noire II depuis la navette Tydirum Vue de l'Executor et de l'Etoile Noire II depuis la navette Tydirum

Pendant ce temps, le père et le fils Skywalker s'affrontèrent, et Luke remporta le duel contre son père. Cependant, il refusa de rejoindre le Côté Obscur. Devant l'obstination du jeune homme, Darth Sidious n'eut d'autre choix que de le tuer en projetant des Eclairs de Force. Mais, devant l'agonie de son fils, Vader céda le pas à Anakin Skywalker de retour vers le Côté Lumineux, lequel s'empara de l'Empereur et le projeta en contrebas de la tour. Au même moment, le Faucon Millenium détruisait la lentille du superlaser, empêchant une mise à feu optimale, puis mit le cap sur le réacteur principal. Les autres chasseurs parvinrent à attirer le restant des chasseurs impériaux vers la surface, laissant ainsi les mains libres à Wedge Antilles et Calrissian : une première torpille détruisit le régulateur, et plusieurs tirs du Faucon le réacteur lui-même. La station explosa au moment où le vaisseau de Solo, peu après la navette de Skywalker contenant la dépouille de son père, s'échappait de la superstructure.

"Feu à volonté, Commandant." "Feu à volonté, Commandant."

Les débris de l'Etoile Noire II redevinrent le centre d'attention quelques temps plus tard, alors que les personnalités impériales se battaient pour s'emparer du pouvoir. En effet, Trioculus, qui prétendait être le fils de Palpatine, souhaita retrouver le Gant de Darth Vader, conformément à la prophétie édictée par le faux Prophète Kadann, alors à la solde de l'Eglise du Côté Obscur de Cronal. On disait que des mini-trous noirs, créés à la suite de l'explosion du régulateur de l'hyperdrive, avaient aspiré les débris de la seconde station spatiale de combat qui ne se trouvaient pas en orbite d'Endor. Ceux qui pénétrèrent dans l'atmosphère endommagèrent sévèrement les forêts, rasant parfois des villages Ewoks entiers, obligeant l'Alliance à intervenir en utilisant les rayons tracteurs de ses vaisseaux.

Articles en rapport

Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Endor
Endor
Planètes