Wilhuff Tarkin

Wilhuff Tarkin fut Grand Moff de l'Empire Galactique et commanda le projet de l'Etoile Noire I auprès de Darth Vader, ordonnant la destruction d'Alderaan. Afficher le sommaire

Né sur Eriadu au sein d'une famille aisée, Whilhuff Tarkin fut éduqué dans la rigueur et le respect des traditions. Son éducation lui inculqua le sens de la responsabilité et c'est sans doute cela qui le poussa à intégrer les force de défense locale d'Eriadu dès qu'il fut en âge. Après quelques faits d'armes notables, il tenta d'intégrer une académie dans le Secteur Sullust. C'est à cette occasion qu'il fit la connaissance de Sheev Palpatine, alors Sénateur de Naboo. Le politicien qui reconnut en lui une vibrante fibre politique usa de son influence pour lui permettre d'intégrer l'institution. Dans ses études, Tarkin se montra une nouvelle fois très brillant, ce qui lui permit de gravir les échelons rapidement à la sortie de l'université. Comme Palpatine le lui avait prédit, il embrassa une carrière politique et devint finalement gouverneur d'Eriadu.

Au service de la République

La Guerre des Clones se déclencha quelques années plus tard et Tarkin troqua la robe de gouverneur pour l'uniforme de militaire. Il intégra la Grande Armée de la République sous le grade de capitaine et combattit la Confédération des Systèmes Indépendants à de nombreuses occasions. Il servit notamment aux côtés du Maître Jedi Even Piell dans une mission visant à sécuriser une Route hyperspatiale stratégique. Malheureusement, leur vaisseau fut attaqué par les Séparatistes et Tarkin fut fait prisonnier et torturé. Son supplice dura jusqu'à ce qu'un commando Jedi ne soit envoyé à son secours. Mené par les Généraux Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et la Padawan Ahsoka Tano, l'opération de sauvetage fut un succès. De retour sur Coruscant, Tarkin loua les compétences de Skywalker mais se montra bien plus réservé envers Tano, qu'il considérait comme une Jedi rebelle incontrôlable.

Le Capitaine Tarkin pendant la Guerre des Clones Le Capitaine Tarkin pendant la Guerre des Clones

Cette réserve envers la Padawan de Skywalker ne tarda pas à se transformer en défiance. Tarkin venait d'être nommé Amiral lorsqu'une bombe explosa dans les hangars du Temple Jedi, provoquant de nombreuses pertes parmi les Jedi et la population civile. L'enquête permit de retrouver et d'arrêter celle qui avait commis l'attentat, une certaine Letta Turmond. Mais lorsque Ahsoka Tano se rendit à la prison pour l'interroger, Turmond fut retrouvée morte après l'entretien, visiblement tuée grâce à l'usage de la Force. L'accusation se porta immédiatement sur Tano et Tarkin, qui suivait cette affaire depuis l'attentat du Temple, fit arrêter la Padawan pour meurtre. Il obtint ensuite du Conseil des Jedi que Tano soit jugée par la justice de la République et qu'elle comparaisse pour le meurtre de Turmond et pour avoir commandité l'attentat du Temple Jedi. Pendant le procès, Tarkin assura le rôle de l'accusation face à la Sénatrice Padmé Amidala qui assura la défense de la jeune Jedi. Après une audience passionnée, le verdict était sur le point d'être rendu quand Anakin Skywalker fit irruption dans la salle d'audience accompagné de la Padawan Barriss Offee. Cette dernière reconnut publiquement l'attentat du Temple et le meurtre de Letta Turmond, ce qui leva toutes les charges de Tano.

Grand Moff de l'Empire Galactique

A l'issue de la Guerre des Clones, l'Amiral Wilhuff Tarkin poursuivit son engagement militaire dans des opérations de reconquête. Ses principales missions consistaient à traquer et éliminer les dernières poches séparatistes pour le compte de l'Empire. Les opérations n'étaient pas faites dans la finesse et le moindre soupçon de liaison avec la cause séparatiste menait à l'exécution. Après une opération un peu trop musclée sur Antar 4, Palpatine proposa à Tarkin de superviser la construction de l'Etoile Noire, le plus important des projets top-secrets de l'Empereur.

Tarkin présente l'avancement des travaux de l'Etoile Noire à Darth Vader et à Palpatine Tarkin présente l'avancement des travaux de l'Etoile Noire à Darth Vader et à Palpatine

Dans les années qui suivirent, Tarkin sut se montrer essentiel à l'expansion de l'hégémonie impériale et conforta sa place de confiance dans le cercle restreint de l'Empereur Palpatine. La récompense de cette implication fut sa nomination en tant que Grand Moff, un titre rare qui donna à Tarkin encore plus de possibilités de manoeuvre. Le Grand Moff fut à l'origine de plusieurs projets ambitieux, notamment l'Initiative Tarkin, une série de recherches expérimentales mais aussi la Doctrine Tarkin, véritable plébiscite et argumentaire de la nécessité du renforcement militaire impérial. Quelques années plus tard, il récupéra également le rang de Gouverneur de la Bordure Extérieure. A ce titre, il se rendit sur Lothal lorsqu'une activité rebelle y fut confirmée par les forces de terrain. Le Grand Moff mit en place une stratégie victorieuse pour capturer leur leader, un Jedi nommé Kanan Jarrus. Afin d'obtenir toutes les informations de ce prisonnier, Tarkin décida de le conduire sur Mustafar, où se trouvait un complexe impérial spécialisé dans la torture des prisonniers. Malheureusement, son Star Destroyer, le Sovereign, fut attaqué par des renforts rebelles. Tarkin évacua à temps mais perdit la trace de son prisonnier Jedi.

Tarkin du temps de la rébellion sur Lothal Tarkin du temps de la rébellion sur Lothal

Aux commandes de l'Etoile Noire

La peur ! Voilà ce qui bâillonnera les systèmes séditieux. La peur de l’Étoile Noire.
_Tarkin

Quelques mois plus tard, Tarkin fut informé que l'Etoile Noire était sur le point d'être terminée. Le Directeur du programme et ambitieux rival de Tarkin, Orson Krennic, fit une démonstration de tir sur Jedha. Les résultats se montrèrent spectaculaires, ce qui motiva Tarkin à ôter cette arme du giron de Krennic sans tarder. Le Grand Moff limogea le directeur et récupéra le contrôle total de la station de combat. Il ne fallut que peu de temps pour que l'Etoile Noire soit déjà visée par les groupes de rebelles rassemblés sous la bannière de l'Alliance Rebelle. Ces derniers tentèrent de s'emparer des plans de la super-arme enfermés dans la citadelle de Scarif avec l'intervention du commando Rogue One et le soutien d'une flotte complète. Le Grand Moff fut prompt à agir, de concert avec Darth Vader, et il envoya l'Etoile Noire sur place. Alors que l'Executor de Vader taillait en pièce les vaisseaux rebelles, Tarkin ordonna la mise à feu de l'Etoile Noire en ciblant la citadelle. Il était trop tard pour empêcher la transmission de plans, déjà récupérés par des officiers rebelles à bord du Tantive IV, mais Tarkin eut au moins la satisfaction d'avoir éliminé Krennic sur Scarif une fois pour toute.

L'exemple d'Alderaan

Dans les jours qui suivirent, Tarkin convoqua les hauts représentants de l'Empire à bord de l'Etoile Noire pour leur présenter les capacités de l'arme. Juste avant la réunion, l'Empereur indiqua à Tarkin avoir acté la dissolution du Sénat Impérial, une nouvelle qu'il transmit à ses invités, Cassio Tagge, Conan Antonio Motti et Wullf Yularen notamment. Les prérogatives du Sénat ayant été réparties auprès des Moffs et des gouverneurs de secteur, Tarkin détenait désormais encore plus de pouvoir entre ses mains. Entretemps, Vader était parvenu à traquer le Tantive IV depuis Scarif jusque sur Tatooine et avait capturé à son bord la Princesse Leia Organa. Tarkin fut ravi d'avoir enfin la confirmation tangible de l'appartenance de la jeune femme au mouvement rebelle. La prisonnière restait cependant muette malgré l'utilisation des droïdes d'interrogatoire. Lorsque Tarkin fut informé que l'arme de l'Etoile Noire était désormais opérationnelle à sa pleine puissance, il décida de l'utiliser pour faire peur à son invitée. Après tout, cette station n'avait-elle pas été construire dans ce but précis ? Il fit plonger l'Etoile Noire en hyperespace en direction d'Alderaan, la planète natale de la princesse et la mit au pied du mur : si elle ne révélait pas l'emplacement de la base de l'Alliance Rebelle, l'Etoile Noire ferait feu sur Alderaan. Incapable de résister, la princesse révéla que les rebelles se trouvaient sur Dantooine. L'occasion était cependant trop belle pour tester l'arme de dissuasion impériale et Tarkin ordonna tout de même la mise à feu du super-laser. L'héritière du trône d'Alderaan ne put qu'observer avec horreur la destruction instantanée de sa planète et la disparition de sa famille ainsi que de millards de ses concitoyens. Tarkin, quand à lui, n'avait pas cillé devant ce spectacle. Malgré les plans techniques dans les mains des rebelles, il était désormais convaincu que cette station de combat assurerait la victoire totale de l'Empire sur l'insignifiant mouvement de rébellion.

Tarkin s'apprêtant à ordonner la destruction d'Alderaan Tarkin s'apprêtant à ordonner la destruction d'Alderaan

Peu de temps après la destruction d'Alderaan, un cargo corellien croisant parmi les débris de la planète fut intercepté par le rayon d'interdiction de la station. Il s'agissait du Faucon Millenium, mais étrangement aucun passager n'était présent à bord. Vader avait en revanche senti la présence d'Obi-Wan Kenobi, son ancien Maître, dès l'arrivée du cargo. Pour Tarkin la présence d'un Jedi à bord ne signifiait qu'une chose : les rebelles tentaient de libérer la Princesse Leia Organa. Plutôt que de les arrêter, Tarkin décida de faire placer un mouchard sur le vaisseau corellien et de laisser les rebelles s'échapper avec la prisonnière. Il espérait ainsi trouver l'emplacement de la base secrète de l'Alliance. Ce fut un pari gagnant car le Faucon Millenium se mit finalement à émettre depuis Yavin IV. Sans perdre un instant, Tarkin mit le cap de l'Etoile Noire sur le Système Yavin.

La Bataille de Yavin

Évacuer ? Quand vient le moment du triomphe ? Je crois que vous surestimez nos adversaires...
_Tarkin

Lorsque l'Etoile Noire arriva à destination, elle entama un mouvement pour se mettre en orbite de la géante gazeuse Yavin et dégager une ligne de tir vers sa quatrième lune. Pendant ce temps, l'Alliance Rebelle avait fait décoller ses escadrons de X-Wing afin d'attaquer de plein front la station impériale. Le Grand Moff répondit à l'attaque en faisant décoller ses propres escadrons de Chasseur TIE. Darth Vader lui même prit part au combat spatial à bord de son TIE Avancé X1. Pendant que la Bataille de Yavin faisait rage, l'Etoile Noire se rapprochait inexorablement de son angle de tir. Quelques minutes avant d'arriver en orbite, Tarkin fut informé par un analyste impérial que le vecteur d'attaque des rebelles correspondait à une faille potentielle dans le dispositif de défense de la station. Il lui proposa d'évacuer sans tarder mais Tarkin refusa net cette issue car l'Etoile Noire venait d'obtenir une ligne de tir dégagée vers Yavin IV. Il ordonna immédiatement la mise à feu du super-laser. L'arme commença à se charger au moment où un pilote rebelle du nom de Luke Skywalker parvint à envoyer ses torpilles dans le conduit d'aération qui constituait la faille du mastodonte. Les projectiles provoquèrent une réaction en chaîne qui firent littéralement exploser la station. Tarkin périt dans l'explosion, comme la totalité des forces impériales à son bord.

Le Grand Moff attendant la mise à feu vers Yavin IV Le Grand Moff attendant la mise à feu vers Yavin IV

Vous venez de consulter la Version Canon de cet article. Peut-être souhaiteriez-vous lire la Version Légendes ?