Thrawn

Mitth'raw'nuruodo.

Connu sous son nom Chiss de Mitth'raw'nuruodo, Thrawn était Grand Amiral de la Marine Impériale et passait pour être le stratège le plus ingénieux de la galaxie. Il avait sous ses ordres Gilad Pellaeon, et fut tué par son garde du corps Noghri, Rukh. Afficher le sommaire

Jeunesse Chiss

Thrawn, un chiss originaire de Csilla, fut le seul non-humain à arriver au rang très convoité de Grand Amiral. L'Empire Galactique avait une philosophie xénophobe, principalement pour justifier ses actions, et les non-humains étaient considérés comme des moins que rien. Cependant, Thrawn, de par ses extraordinaires prouesses stratégiques, fut nommé Grand Amiral. Ce grade donnait tous les pouvoirs sur la Marine Impériale, et était parmi les plus hauts rangs impériaux.

Né Mitth'raw'nuruodo sur Csilla, il se fit d'abord connaître au sein de la Flotte de Défense Chiss. Ses talents étaient exceptionnels, mais un jour il prit une décision seul : en effet il décida de lutter contre les Vagaari, or son peuple défendait la doctrine de ne jamais attaquer en premier. Thrawn réussit la plupart du temps à faire passer ses attaques comme de simples réponses défensives, principalement grâce à l'aide de son frère Mitth'ras'safis et de l'amiral Ar'alani qui avait perdu la plupart de sa flotte contre une autre menace, les Yuuzhan Vong, et qui connaissait les limites de la défense seule. Par une série d'attaques préventives et son génie militaire, Thrawn, avec une flotte de huit Croiseurs Légers et autant de chasseurs, arriva à détruire une flotte de droïdes de la Fédération du Commerce, envoyée par Darth Sidious pour anéantir l'Outbound Flight.... Puis il détruisit le vaisseau projet colonial ainsi qu'une flotte de Vagaari dans le même temps et avec des pertes extraordinairement minimes. Mais son action fut jugée comme un manque de discipline et d'obéissance envers ses supérieurs hiérarchiques.

En conséquence, il fut chassé de l'Espace Chiss et banni. Abandonné sur une planète désertique avec le minimum vital, Thrawn ne dut la fin de son exil qu'au capitaine Voss Parck. En effet, le capitaine à la recherche de Booster Terrik arriva sur la planète d'exil de Thrawn et déploya ses hommes qu'il vit disparaître, alors que Thrawn s'infiltrait dans le vaisseau de débarquement. Décidant que le stratège Chiss valait plus pour l'empereur que deux simples contrebandiers, Parck amena Thrawn à l'empereur et obtint ainsi le grade d'amiral.


Thrawn impérial

Ses essais tactiques furent concluants, il se vit rapidement confier le poste de commandement du Vengeance, un Destroyer Stellaire Impérial, puis plus tard de l'Admonitor. La mission que lui confia l'Empire fut de cartographier les Régions Inconnues. Or c'était dans ce secteur galactique que se trouvait la planète natale des Chiss : Csilla. Thrawn profita de l'occasion pour reprendre contact avec son peuple. Celui-ci, ayant été victime de sérieuses menaces, n'accepta pas à bras ouverts celui qu'il avait jadis rejeté, mais de nombreux Chiss le rejoignirent. Thrawn fit bâtir sur Nirauan un gigantesque complexe, qui reçut le nom de code Main de Thrawn.

Une fois de retour dans l'espace Impérial, Thrawn fut nommé Vice-Amiral. Peu de temps après, en contrecarrant un complot du Grand Amiral Zaarin visant à assassiner l'Empereur, Thrawn eut le grand honneur d'être nommé Grand Amiral par Palpatine, et fut le seul non-humain de l'histoire impériale à avoir atteint ce grade.

En retournant dans les régions inconnues pour continuer sa mission, Thrawn apprit la mort de l'Empereur. Il prit donc la décision de retourner sur Nirauan, et consacra quatre années à constituer une solide armée afin de protéger l'espace Chiss.

Au bout de ces quatre ans, Thrawn eut l'ambition de reconquérir Coruscant afin de rétablir la stabilité Impériale. Il prit contact avec Gilad Pellaeon, Capitaine du Chimaera. Il en fit son vaisseau-amiral et partit à la reconquête de la galaxie. Thrawn savait, en tant que meilleur Grand Amiral de l'Empire, que Palpatine avait fabriqué un entrepôt secret sur la planète Wayland. Il s'y rendit afin de récupérer ce qu'il désirait : les cylindres Spaartii, qui servaient à cloner des soldats, afin de se créer une immense armée.

Cependant, un obstacle se plaça sur sa route : Joruus C'Baoth, le clone d'un Maître Jedi ayant vécu des années avant l'avènement de l'Empire, et qui était devenu fou. Il essaya d'arrêter Thrawn, mais le rallia finalement : en effet ils avaient conclu un marché. Thrawn devait livrer à C'Baoth Luke Skywalker et sa sœur Leia, ainsi que les enfants de Leia et Han Solo : Jaina et Jacen. En échange, C'Baoth servirait Thrawn en jouant un rôle de coordinateur de batailles : il contrôlerait les pilotes impériaux sous les ordres de Thrawn grâce à la Force afin qu'ils agissent plus efficacement, en coordination.

Enfin, Thrawn découvrit la Flotte Katana, une force de frappe de deux cents cuirassés datant de l'Ancienne République, et qui avait été perdue dans un saut hyperspatial. Se servant à la fois de cette nouvelle force et de ses clones pour la piloter, Thrawn avait maintenant une flotte largement aussi importante que celle de la Nouvelle République : l'assaut pouvait commencer.

L'Amiral Thrawn et le Capitaine Gilad Pellaeon. L'Amiral Thrawn et le Capitaine Gilad Pellaeon. Thrawn lança une première offensive sur les chantiers navals de Sluis Van. Son plan consistait à rester juste le temps nécessaire pour subtiliser quelques gros appareils à la Nouvelle République, puis de s'en aller et d'en faire des Croiseurs impériaux, pilotés par ses clones. Cependant, sa tactique fut contrecarrée par un petit groupe rebelle dirigé par Han Solo et Luke Skywalker. Thrawn fut obligé de battre en retraite, laissant aux chantiers les vaisseaux qu'il avait essayé de capturer.

Cependant, quelque temps plus tard, Thrawn devina une attaque rebelle qui se profilait. Il plaça sa flotte en orbite de Bilbringi, attendant la Nouvelle République, qui arriva déconcertée, n'attendant pas un accueil aussi chaleureux. Ils furent forcés d'engager la bataille, retenus par les Croiseurs Interdictor de Thrawn. Alors que tout semblait gagné pour les impériaux, et que la flotte de la Nouvelle République était sur le point d'être anéantie, il se produisit un événement que, pour une fois, Thrawn n'avait pas prévu : son garde du corps Noghri personnel, Rukh, se retourna contre lui et le tua sur le coup, en lui enfonçant son poignard dans le cœur. Les Noghri avaient en effet appris que l'Empire leur avait menti et les avait asservis, et avaient par conséquent rejoint la Nouvelle République, sans que Thrawn ne soit au courant.

La flotte impériale était toujours supérieure à celle de la Nouvelle République, et cette dernière aurait été détruite si le combat avait continué, mais Pellaeon, à cause d'un manque de confiance en ses propres capacités, ordonna la retraite de la Flotte Impériale, privée du plus grand stratège que la galaxie ait jamais porté.

Stratège de génie même dans la mort

Thrawn, avec la petite flotte que l'empereur lui avait confiée et le peu de Chiss qui l'avaient rejoint, avait réussi à mettre sur pieds la plus forte puissance des régions inconnues, un empire sans xénophobie et plus éthique, qui avait apporté la paix ou libéré des peuples opprimés des régions inconnues, les laissant les rejoindre par la suite, amenant de nouvelles recrues. Seul les noms et les symboliques étaient gardés, mais l'Empire de la Main contrôlait plus de deux cents systèmes des régions inconnues, le rendant presque plus vaste que l'Empire Galactique lui-même. Mais la forteresse de l'empire de la main contenait aussi un cylindre de clonage équipé d'un retardateur allant jusqu'à vingt ans et contenant un clone du stratège, prêt à prendre la relève et apporter la paix par l'ordre et la discipline sur toute la galaxie, même au prix des libertés individuelles.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Chiss
Chiss
Espèces
Csilla
Csilla
Planètes
Nirauan
Nirauan
Planètes