Star Destroyer Victory II

Entré en production peu après la fin de la Guerre des Clones, le Star Destroyer de classe Victory II est une variante du Star Destroyer de classe Victory I, et créé dans l'optique d'en faire un vaisseau dédié au combat spatial pur.

Entré en production peu après la fin de la Guerre des Clones, le Star Destroyer de classe Victory II est une variante du Star Destroyer Victory I, et créé dans l'optique d'en faire un vaisseau dédié au combat spatial pur, plutôt qu'un appareil d'assaut planétaire comme l'était son prédécesseur.

De ce fait, une des modifications les plus importantes consista au remplacement du groupe moteur par de puissantes turbines Hoersch-Kessel, ce qui permit à l'appareil d'augmenter de 50% sa vitesse spatiale et d'améliorer sa maniabilité. De plus, l'armement du Victory I, idéal pour les opérations de bombardement mais peu utile pour les combats entre vaisseaux, fut totalement remodelé, avec 20 puissantes batteries de turbolasers, 20 doubles canons turbolasers, 10 canons à ions et 10 projecteurs de rayons tracteurs (la combinaison de ces deux derniers systèmes d'armement étant redoutables pour réduire les performances des appareils ennemis et les rendre ainsi vulnérables), soit une puissance de feu supérieure à celle d'un Croiseur MC-80* !

Alors que ses capacités d'emport en troupes sont limitées à un peu moins d'un régiment, en raison de sa mission qui ne rend plus leur présence indispensable, le Victory II possède, tout comme le Victory I, un hangar capable d'abriter 24 Chasseurs TIE (soit deux escadrons), mais le déficit et la forte demande en chasseurs au sein de l'Empire fit que plusieurs destroyers furent contraints d'employer d'autres vaisseaux comme supports, voire de colmater la baie, les Victory II n'étant pas, du fait de leurs bonnes performances spatiales, prioritaires dans l'attribution de chasseurs.

En raison de leur création à l'extrême fin de la Guerre des Clones, à une époque où les premiers Star Destroyers Imperial I entraient en service, les Victory II ne furent pas construits en un grand nombre d'exemplaires. Ils sont généralement utilisés par la Marine Impériale pour des patrouilles sectorielles, et opèrent assez fréquemment par paires dans des zones suspectées d'abriter pirates ou des agents de l'Alliance Rebelle afin de pacifier le secteur.

*En effet, si le MC-80 possède plus d'emplacements d'armes, celles-ci sont nettement moins puissantes que leurs homologues impériales.

Articles en rapport

Hoersch-Kessel
Hoersch-Kessel
Organisations
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations