Osvald Teshik

Osvald Teshik était un Grand Amiral de l'Empire Galactique qui fut responsable de l'échec de la reprise de Coh Veshiv à l'équipage du Far Orbit et qui faillit périr lors de l'attaque du Consortium de Hapes.

Grand Amiral de la Marine Impériale nommé par Palpatine en l'an 2 avant la Bataille de Yavin au cours de la Semaine de Fête du Nouvel An, sur Coruscant, Osvald Teshik était le Grand Amiral préféré de l'Empereur. Il avait en effet placé l'homme à la tête de l'Imperial Center Oversector, à la place du traître Trachta, après que ce dernier eut été éliminé au cours de la Trahison Impériale. On lui confia donc, en plus de la force sectorielle chargée de la défense de Coruscant et des Mondes du Noyau, le commandement de la prestigieuse Flotte du Marteau d'Azure, basée sur Anaxes. Teshik fit du Super Star Destroyer de classe Executor de la flotte, le Whelm, son vaisseau-amiral, et ce dernier était accompagné de 57 autres vaisseaux capitaux, patrouillant au sein de sa juridiction. Le Grand Amiral Teshik semblait invincible...

Et pourtant. Au cours d'une crise déclenchée par la mutinerie à bord du Far Orbit, le conseiller impérial Coh Veshiv, du Cercle Intérieur Impérial, fut capturé par les mutins et les forces impériales ridiculisées. Osvald Teshik fut pris à partie par l'Empereur en personne, qui le somma de retrouver Veshiv ou il périrait devant un peloton d'exécution. Estimant qu'une Frégate Nebulon-B basique n'était aucunement une menace, le Grand Amiral envoya une minuscule flotte s'emparer du Far Orbit. Cette dernière était composée d'un Croiseur Strike, d'une autre Frégate Nébulon-B, de deux vaisseaux de modèle Skipray Blastboat GAT-12h et d'un Croiseur Interdictor Immobilizer 418. A ce détachement, il fallait rajouter un peloton de Stomcommandos, commandé par un officier de l'Imperial Security Bureau spécialement détaché de son quartier général.

Teshik contre le Consortium de Hapes à la bataille d'Andalia Teshik contre le Consortium de Hapes à la bataille d'Andalia

Le Far Orbit parvint à s'échapper, malgré de lourds dégâts. Osvald Teshik fut immédiatement convoqué au Palais Impérial pour répondre de son échec. Au lieu de le tuer, comme il le lui avait promis, l'Empereur lui offrit une dernière bataille à laquelle il ne devait, en théorie, pas survivre. Avec une flotte amputée de moitié, il devrait mener une expédition punitive à l'encontre des isolationnistes du Consortium de Hapes. Malgré la recharge lente des turbolasers des croiseurs hapiens, le Grand Amiral fut défait et sévèrement blessé : 75% de son corps fut remplacé par des prothèses, qui firent de lui un cyborg. L'Empereur, qui pensait qu'il allait mourir au combat, lui retira le commandement du Whelm et de la flotte du monde-forteresse d'Anaxes. Teshik se mura dans le silence et fit abstraction de tous ses sentiments.

Il revint aux commandes de son Star Destroyer Imperial II personnel, l'Eleemosynary, et fut détaché à bord de l'Etoile Noire II en compagnie de trois autres Grands Amiraux - Nial Declann, Afsheen Makati et Miltin Takel - auprès de l'Empereur. La Bataille d'Endor fut une défaite pour l'Empire, et peu de temps avant la destruction de la station spatiale de combat, le cyborg parvint à rallier son vaisseau et à combattre la Flotte Rebelle, malgré l'ordre de retraite de Gilad Pellaeon. Seul contre tous, il combattit vaillament pendant plus de trois heures, jusqu'à ce que son destroyer soit touché par un tir de canon à ions. Une équipe d'abordage s'empara de lui et il fut la première personnalité impériale à comparaître devant la Cour de Justice de la Nouvelle République. Il fut accusé d'avoir été responsable "d'atrocités inhumaines envers les citoyens de la galaxie". A l'encontre de ces accusations, Osvald Teshik ne répondit pas par des paroles, mais par un rire mécanique...

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Osvald Teshik
Osvald Teshik
Personnages
Anaxes
Anaxes
Planètes
Whelm
Whelm
Vaisseaux
Far Orbit
Far Orbit
Vaisseaux