X-Wing

X-Wing T-65.

Les chasseurs X-Wing devinrent les premiers chasseurs de l'Alliance Rebelle lorsque l'Empire nationalisa l'Incom Corporation. Les ingénieurs et les techniciens d'Incom se joignirent à l'Alliance et emportèrent des prototypes de chasseurs X-Wing avec eux.

Les chasseurs X-Wing devinrent les premiers chasseurs de l'Alliance Rebelle lorsque l'Empire nationalisa l'Incom Corporation. Les ingénieurs et les techniciens employés à l'Incom se joignirent à l'Alliance et emportèrent des prototypes de chasseurs X-Wing avec eux. Comme leurs prédécesseurs, les Z-95, le chasseur X-Wing avait la réputation d'être très résistant, rapide et très manœuvrable. En réponse à la traîtrise des ingénieurs de l'Incom, l'Empire créa son fameux Intercepteur TIE. C'est à partir de ce moment que le chasseur X-Wing allait devenir le chasseur le plus connu de la galaxie. Le X-Wing possède des régulateurs de température et des filtres à oxygène pour que le pilote puisse vivre à l'intérieur du cockpit durant les longs voyages. Une série de compensateurs d'inertie aident le pilote à ne pas mourir durant les manœuvres à très grandes vitesses. Il y a assez d'oxygène, de carburant et d'énergie pour que le chasseur puisse voler durant une semaine sans combat. Des réservoirs supplémentaires de carburant sont souvent fixés aux ailes-S. Derrière le cockpit se situe la soute d'une capacité de deux mètres cubes, soit 110 kg de fournitures. Les pilotes y entreposent généralement de la nourriture ou le nécessaire pour les réparations. En cas d'urgence, le pilote peut s'éjecter de son cockpit ou bien éjecter son droïde astromécano.

Un ordinateur de navigation de type Torplex Rq8 permet de transcrire les données de vol à très haute vitesse et d'améliorer les performances de vol. L'énergie du X-Wing est générée par un centrifugeur de vapeurs à fusion et d'un réacteur ionique logé sous le droïde. Le générateur est refroidi par des cartouches cryogéniques Nolvaldex O4-Z et ces cartouches doivent être constamment rechargées, pour éviter toute surchauffe qui pourrait provoquer l'explosion du chasseur. Quatre propulseurs Incom 4L4 propulsent le chasseur et dans l'atmosphère, les répulseurs du X-Wing permettent d'atteindre une vitesse de 1 050 km par heure - la Nouvelle République les poussera même jusqu'à 1 500 km par heure ! Pour les voyages en hyperespace, le chasseur est équipé d'un motivateur UCH (unité de contrôle de l'hyperespace) type GBk-585, ce qui place le vaisseau dans les hyperpropulseurs de classe 1. L'intérieur du fuselage du chasseur possède quantité de composants. Dans le nez du chasseur en forme de cône, les senseurs : un analyseur de spectres type Fabritech ANs - 5d, un Melihat « Multi-Images » qui transcrit les flux d'énergie et enfin récepteur électrophoto type Tana Ire. Toutes les informations sont relayées vers un ordinateur des senseurs ANq 3.6. Cette unité peut répartir 1 000 objets volants et attribuer 20 cibles, et peut être programmé pour reconnaître 120 signatures subliminiques - notamment les signatures de chasseurs TIE, dangereux ennemis des X-Wing.


Pour l'attaque, le chasseur X-Wing possède quatre canons laser Taim & Bak KX9 montés sur chaque aile-S. Pendant les situations de combat, les ailes-S se séparent, déployant ainsi un « X ». Les canons sont alors activés et le viseur est pointé à environ cinq cents mètres du chasseur, à la convergence des quatre canons. Les batteries de recharge des canons permettent souvent un feu continu, du moins lorsque la Nouvelle République remplace ces batteries. Sous le chasseur, deux lance-torpilles Krupx MG7 permettent de tirer trois torpilles chacun. Un ordinateur de visée assiste le pilote dans la précision des tirs de lasers et de torpilles, grâce à un système d'acquisition de cible très avancé. Pour sa défense, le chasseur X-Wing possède un générateur de bouclier déflecteur dans la section arrière du vaisseau. Le bouclier se déploie à la surface du chasseur et protège ses moindres recoins. Des projecteurs type Chepat « Defender » sont répartis le long des ailes-S pour permettre au bouclier de protéger la totalité du chasseur.

L'héroïque Escadron Rouge qui détruisit l'Etoile Noire à la Bataille de Yavin était composé de chasseurs X-Wing. Les survivants de l'escadron furent organisés par le Commandant Narra et le Lieutenant Skywalker, dans un nouvel escadron qui deviendra bientôt légendaire : l'escadron Rogue. Wedge Antilles reprit l'escadron après la démission de Luke Skywalker.
A la Bataille d'Endor, Wedge aurait pu combattre dans un A-Wing ou un B-Wing, tout nouveau, mais il opta pour que l'escadron Rogue vole de nouveau dans ces « vieux » chasseurs X-Wing. L'escadron Rogue changea de nom pour l'escadron Rouge - le temps de la Bataille - en l'honneur des morts à la Bataille de Yavin. Grâce à Antilles, l'escadron Rogue devint le symbole même de l'Alliance, et de la Nouvelle République naissante. Il joua un grand rôle sur Bakura, Borleias, Coruscant et Thyferra.

Les innovations des industries d'armement apportèrent nombre de chasseurs à la Nouvelle République : les chasseurs E-Wing, et avant lui les A-Wing et B-Wing, mais aucun ne put mettre supplanter le vénérable X-Wing, désormais entré dans l'histoire. L'Incom Corporation apporta nombre de modifications au X-Wing avec le temps : le T-65AC4 fut un modèle plus rapide et avec une puissance de feu un peu plus élevée, tandis que les vieux X-Wing étaient reconvertis en chasseurs de reconnaissance.

Treize ans après la création de la Nouvelle République, l'Incom sortit son T-65D-A1 avec beaucoup de changements notables, à tel point que le Général Antilles ordonna que les vieux X-Wing se mettre en conformité avec les nouveaux standards. Ce nouveau modèle n'avait pas besoin de droïde astromécano et comportait un ordinateur ultraperformant, qui améliorait sensiblement les capacités du pilote en vol et pendant le combat.

Durant la Guerre contre les Yuuzhan Vong, l'Incom Corporation sortit de nouveau un modèle, le chasseur X-Wing type XJ avec trois lance-torpilles, des réacteurs, ainsi qu'une armature et une manœuvrabilité plus performantes.

Articles en rapport

A-Wing
A-Wing
Vaisseaux
B-Wing
B-Wing
Vaisseaux
Bakura
Bakura
Planètes