Sullust

Sullust était un monde volcanique situé dans le secteur Brema, sur la route commerciale de Rimma. C'était également la planète natale des Sullustéens et le siège de SoroSuub. Afficher le sommaire

Description

Planète volcanique du secteur Brema, sur la Route Commerciale de Rimma, Sullust était, à l'instar de Mustafar, un monde volcanique et le monde natal des Sullustéens. Ces derniers avaient développé leurs civilisations dans les grottes de la planète, là où l'atmosphère était respirable. Ces grottes étaient situées sur les rares parties de la planète où l'activité volcanique était réduite, mais pas non existante. En effet, la surface de Sullust était si poreuse que le magma n'avait aucun mal à remonter à la surface et à provoquer des éruptions. Les nuages chargés de gaz qui en étaient issus se maintenaient dans l'atmosphère et ces derniers redescendaient et se maintenaient à la surface. Nombre de géologues s'étaient penchés sur le cas de "la planète volcanique" - son surnom dans le milieu scientifique -, mais aucun n'était parvenu à percer le mystère.

Aux premiers temps de la civilisation sullustéenne, les habitants avaient fini par s'installer dans des tubes de lave ou dans les volcans éteints. Petit à petit, les villes se développèrent et les tubes de lave devinrent des routes, puis des autoroutes. La population atteignit environ dix-huit milliards cinq cents millions d'habitants lors de la Guerre Civile Galactique, et la capitale devint Byllurun. Les cités n'eurent aucun mal à exploiter à leur avantage le pouvoir géothermique de la planète, jusqu'à représenter quatre-vingt-six pour cent des ressources énergétiques. La présence de minerais précieux utilisés pour la construction de vaisseaux spatiaux avait permis le développement d'une industrie dont SoroSuub devint rapidement l'un des acteurs majeurs de la Galaxie. Byllurun fut d'ailleurs renommée Sorosuub Central et la ville transformée en gigantesque siège social pour le conglomérat : d'immenses jardins botaniques composés de plantes introuvables sur Sullust furent créés, des quartiers aménagés pour les cadres des nombreuses espèces composant la compagnie. Du fait de l'activité volcanique de la planète, aucune production de la compagnie n'était assurée sur Sullust même, mais sur la lune de Sulon, dans des usines souterraines, de peur qu'un grand cataclysme n'éclatât un jour. En fait, seule l'administration et la recherche et développement de SoroSuub était assurée sur Sullust.

L'une des destinations touristiques en vogue sur la planète était Piringisii, une station thermale où les Sullustéens et les millions de touristes d'autres planètes pouvaient profiter des sources d'eau chaude, mais également de la célèbre "boue verte rajeunissante", dont on disait qu'elle avait les mêmes vertus que le célèbre Bacta. Ainsi, un bain de dix minutes faisait disparaître la fatigue, et toute une nuit dans une piscine de boue permettait aux blessures et cancers de guérir naturellement. Une entreprise, LavaRide, organisait des lâchées sur la lave dans des bulles résistantes : les gaz soulevés par le magma permettaient à la bulle de flotter dans l'air. Les amateurs de sensation forte se voyaient proposer par cette même société du surf sur la lave.

Histoire

A l'âge de l'hyperespace, les marchands sullustéens s'aventurèrent au-delà de leur système, puis du secteur Brema, jusqu'à atteindre le Secteur Seswenna et le Secteur Tapani. Curieux de nature, ils développèrent rapidement des échanges avec d'autres espèces, puis Sullust adhéra à la République Galactique. Entre temps, SoroSuub se développa, jusqu'à ce que le Conseil Sullustéen - le gouvernement planétaire - se confondît peu ou proue avec le conseil d'administration du conglomérat. Dès lors, toute activité diplomatique des ambassadeurs sullustéens se confondaient avec la politique marchande de SoroSuub destinée à trouver de nouveaux débouchés pour ses produits ou des planètes sur lesquelles exploiter le précieux minerais.

Au cours de la Guerre des Clones, Beolars Bribbs, à la tête du conseil et du conglomérat, poussa Sullust à rejoindre la Confédération des Systèmes Indépendants dirigée par le Comte Dooku. La raison principale était le mécontentement de la population : une personne sur deux était au chômage ! En relançant la production de vaisseaux militaires, les dirigeants sullustéens espéraient gagner le soutien de leurs électeurs. Un natif de la planète, Dua Ningo, mena d'ailleurs une partie de la Marine Séparatiste dans une série de raids réussis contre les Mondes du Noyau loyaux à la République.

Après la Mission sur Mustafar, à laquelle les Sullustéens échappèrent, SoroSuub et le conseil décidèrent de rallier l'Empire Galactique né de la Proclamation de l'Ordre Nouveau. Un nouveau gouvernement collaborationniste dirigé par Siin Suub fut mis en place à l'issue de la Proclamation de l'Entreprise numéro 137d, aboutissant à la suppression définitive du conseil et à la prise des décisions par le seul conseil d'administration du conglomérat. L'effort de guerre impérial fut considérablement aidé par les usines locales. Mais la population fut rapidement désenchantée : la Haute Culture Humaine favorisa le passage à la Rébellion de nombreux sullustéens - Aril Nunb, Nien Nunb, Ten Numb -. La résistance commença à se développer et Sian Tevv, ancien représentant planétaire au Sénat Impérial, en prit rapidement la tête. Capturé par l'Empire Galactique lors de l'Opération Strike Fear, il fut secouru par Keyan Farlander, et devint l'un des ardents supporteurs des frappes contre SoroSuub. Ainsi, l'Escadron Rogue procéda au Raid sur Sullust un an après la Bataille de Yavin.

A cette date, le conglomérat était grandement affecté par les sabotages de la résistance et cette dernière parvint à renverser Siin Suub et ses séides. Ce fut d'ailleurs depuis Sullust que la Flotte Rebelle passât en hyperespace pour se lancer à l'assaut de l'Etoile Noire II à bord de laquelle l'Empereur Palpatine et Darth Vader avaient pris place. Tevv, et donc Sullust, devint l'un des membres fondateurs de la Nouvelle République après la Bataille d'Endor et le conseil sullustéen fut réinstauré. SoroSuub ne fut toutefois pas poursuivie pour sa collaboration avec l'Empire. Un an après, au cours de la Campagne contre les Seigneurs de la guerre, le seigneur de la guerre à la tête de l'Autorité d'Eriadu, Sander Delvardus, tenta de s'emparer de Sullust mais en fut empêché par Sien Sovv, l'un des résistants historiques et futur Commandeur Suprême.

Environ vingt-ans plus tard, à la veille de l'Invasion Yuuzhan Vong, SoroSuub, écartée du pouvoir, ne devint plus que l'ombre d'elle-même. Cela ne fit qu'empirer lorsque le climat favorable aux affaires tomba au plus bas avec l'invasion et le nombre accru de réfugiés qui vinrent se présenter aux portes de la planète. Le conseil tint bon le cap et l'activisme politique des représentants sullustéens - notamment du sénateur Niuk Niuv, pourtant membre de la majorité anti-Nouvel Ordre Jedi - fit que les Forces de Défense de la Nouvelle République, puis celles de l'Alliance Galactique, protégèrent toujours la planète des forces extragalactiques. Cent ans plus tard, à l'issue de la Guerre Sitho-Impériale, Sullust tomba dans l'escarcelle de Darth Krayt et du Nouvel Ordre Sith. On ordonna alors à SoroSuub de consacrer quatre-vingt pour cent de sa production aux vaisseaux impériaux. Mais les Sullustéens renouèrent avec l'esprit de résistance de leurs aïeux, passant en contrebande des éléments à la Flotte du Noyau de l'Alliance Galactique commandée par Gar Stazi.

Articles en rapport

SoroSuub
SoroSuub
Organisations