Navette T-4a Lambda

La navette T-4a Lambda fut originellement conçue par Sienar Fleet Systems pour être lancée sur le marché civil en tant que vaisseau léger de transport de marchandises et de passagers mais fut adoptée également par la Marine Impériale.

La navette T-4a Lambda fut originellement conçue par Sienar Fleet Systems pour être lancée sur le marché civil en tant que vaisseau léger de transport de marchandises et de passagers entre planètes, vaisseaux, voire systèmes, mais fut adoptée également par la Marine Impériale dans une version militaire, dont la construction fut sous-traitée à Cygnus Spaceworks.

La configuration de vol de la navette Lambda la rend reconnaissable entre toutes : ses ailes forment en effet, à l'instar du Skyhopper T-16, un Y inversé qui lui donne une excellente stabilité en vol atmosphérique. Lors de l'atterrissage, les deux ailes inférieures se rabattent vers le haut afin de permettre à la cellule d'être le plus proche du sol et de s'y poser sur ses deux trains d'atterrissage. Chargement et déchargement sont possibles grâce à la passerelle télescopique qui se déploie en dessous du cockpit, depuis le bas du fuselage. La propulsion de la navette T-4a Lambda est assurée par un réacteur ionique alimenté par un réacteur à fusion situé, tout comme le motivateur d'hyperpropulsion, juste au-dessus des baies de trains d'atterrissage.

La version civile de la navette Lambda, construite par Sienar Fleet Systems, se distingue de la version militaire de Cygnus SpaceWorks par son armement et par les aménagements intérieurs. En effet, la version civile est armée de deux doubles canons laser et de trois canons blaster doubles, et peut transporter 80 tonnes métriques de fret, tandis que la version militaire est équipée pour transporter vingt soldats et possède un armement défensif composé de dix canons laser Taim & Bak KX5. En raison de leur défenses, les navettes T-4a ne nécessitent pas d'escorte, mais à cause de l'accroissement des attaques rebelles, elles ne se déplacent plus guère seules, mais privilégient les "convois".

La navette lambda est utilisée par les forces armées Impériales, tant la Marine que l'Armée pour le transport de troupes, mais sa principale tâche est le transport de dignitaires du gouvernement impérial, qui apprécient le confort et la sécurité qu'elle offre : en effet, les plus hauts dignitaires comme les Grands Moffs, le Grand Inquisiteur - chef de l'Inquisitorius - ou Darth Vader possèdent des versions dont l'aménagement intérieur a été modifié afin d'être plus luxueux que la version standard, et possédant des transcripteurs HoloNet sécurisés. Par ailleurs, l'Empereur lui-même utilise un exemplaire modifié de la navette Lambda, dont les caractéristiques sont inconnues mais qui selon certains serait équipé d'un dispositif de manteau d'invisibilité.

Notons que l'Alliance Rebelle captura un faible nombre de navette Lambda qu'elle utilisa pour le sauvetage de pilotes éjectés, le transport de fret et pour des missions d'infiltration, comme ce fut le cas lors de la Bataille d'Endor lorsque le Tydirium, une navette Lambda pilotée par Han Solo, s'infiltra sur la Lune Sanctuaire d'Endor.

Articles en rapport

Han Solo
Han Solo
Personnages
Endor
Endor
Planètes
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Tydirium
Tydirium
Vaisseaux