Chel Dorat

Chel Dorant, Amiral de la République Galactique et de l'Empire Galactique, passa du côté de l'Alliance Rebelle et fut vendue par sa propre fille à l'Imperial Security Bureau.

Capitaine de la flotte de la République Galactique, Chel Dorat fit ses classes au sein du Département Judiciaire et mena de nombreux combats contre les criminels, pirates et contre la Confédération des Systèmes Indépendants lors de la Guerre des Clones. Son courage était reconnu de tous, et il passait pour être un génie en matière de tactiques navales. Sa popularité lui permit d'atteindre le rang d'Amiral. Néanmoins, ce fut à ce poste qu'il fut confronté au plus grand échec de sa carrière : il présenta devant le Sénat Galactique une mesure visant à réformer complètement la Marine Républicaine... réforme qui fut refusée. Lorsque le Chancelier Suprême Palpatine se porta volontaire pour éradiquer définitivement la corruption du Sénat, en instituant l'Empire Galactique, Dorat fut l'un des premiers à approuver ouvertement la mesure. Pour le récompenser de son soutien, l'Empereur le nomma au sein de l'Etat-major de la Marine Impériale, basé dans la Cité Impériale, sur Coruscant.

Chel Dorat ne tarda pas à découvrir la vérité : l'Empire était bien pire que la République, n'hésitant pas à tuer des millions de personnes, à ravager des planètes, à exploiter les races selon les préceptes de la Haute Culture Humaine, et bien d'autres sévices dont il eut les rapports de subalternes zélés entre les mains. Dégoûté, il fut le premier à manifester ouvertement contre la tyrannie et l'oppression dont se rendait coupable l'Empire, mais il ne rencontra qu'un mur épais qui aspirait ses paroles. Il finit par prendre sa retraite sur la planète Jerrilek, dans le Noyau Profond, où il avait laissé sa fille, Preela Dorat, depuis l'accident qui avait coûté la vie de sa femme.

L'ex-Amiral de la Marine Impériale se lança dans l'écriture de ses mémoires et travailla avec ardeur à la réforme de la Marine, espérant la rendre moins cruelle. Sa naïveté fut supplantée par l'envie de combattre ce en quoi il avait cru jusqu'alors. Il contacta l'Alliance Rebelle et annonça qu'il était prêt à mettre ses connaissances à son service. Malheureusement, sa fille Preela, au courant de ses plans, avertit l'Imperial Security Bureau, qui ne tarda pas à débarquer dans sa villa. Dorat avait eu le temps de fuir à bord de son speeder, et fut secouru peu après par une équipe des Renseignements de l'Alliance, qui venait de fuir le Star Destroyer Imperial I Devastator.

Preela Dorat tente d'arrêter la défection de son père Preela Dorat tente d'arrêter la défection de son père

Alors qu'il s'échappait avec les agents rebelles, une voix, celle d'un agent de l'ISB, retentit sur le haut-parleur des communications:

Vous nous avez fait une faveur, Amiral. Une fois que vous serez mort, nous pourrons raconter l'histoire selon laquelle vous avez été tué par les Rebelles. Un héros mort est plus utile qu'un traître vivant.

Dorat fut conduit jusqu'à une base secrète rebelle pour un débriefing. On suppose qu'on lui attribua un poste au sein de la Flotte Rebelle. Quelques années plus tard, en 6 après la Bataille de Yavin et au cours de la Campagne contre les Seigneurs de la guerre, il prit la tête d'un groupe de la Quatrième Flotte des Forces de Défense de la Nouvelle République. Après la mort de l'Amiral Duros Voon Massa, en orbite de Denon, à la suite d'un combat contre les forces du nouveau Suprême Commandeur des Forces Armées Impériales, Uther Kermen, il commanda l'intégralité de la flotte. Dorat parvint à briser les lignes impériales et à ouvrir un passage vers la voie vers Byblos, Loronar et de là vers le Secteur Corellien.

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 8 octobre 2007.
1 487 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Flotte Rebelle
Flotte Rebelle
Organisations