Darth Vader

Darth Vader, anciennement Anakin Skywalker, était le bras droit de Palpatine et participa à la déstruction des Jedi, de la République et à l'instauration de l'Empire Galactique. Afficher le sommaire

C'est plus une machine qu'un homme maintenant. Il est malhonnête et mauvais.
_Obi-Wan Kenobi à Luke Skywalker.

La naissance d'un Seigneur Noir

La traque de ses anciens compagnons Jedi

Darth Vader fut, à l'époque du règne de l'Empire Galactique, l'incarnation même de la terreur et du chaos. Cependant, avant les années troubles de la chute de l'Ordre Jedi, Vader ne fut pas toujours cet homme - si on pouvait encore l'appeler ainsi - sans pitié ni émotion. Jadis, il fut Anakin Skywalker, valeureux Chevalier Jedi de l'Ancienne République et apprenti d'Obi-Wan Kenobi. Mais son trop grand désir de pouvoir sauver les gens le poussa à se joindre à l'Empereur Palpatine, alias Darth Sidious, et de suivre son enseignement. Au titre de Seigneur Sith, il dut détruire le Temple Jedi et ensuite exécuter les chefs Séparatistes, sur Mustafar. Lors de cette mission il rencontra son ancien Maître, Obi-Wan, et l'engagea en duel après avoir étranglé sa femme, Padmé Amidala.

Après son duel contre Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker était complètement défiguré. Il fallait y remédier d'une manière radicale : transformer l'ancien Anakin, humain, en un Darth Vader mécanique. Il prit définitivement son nouveau nom, désormais Seigneur Sith. Il aida son Maître Sith, l'Empereur Palpatine, à exterminer les Jedi. Cette entreprise lui coûta de nombreux combats et aussi de nombreuses victoires. Sa nouvelle armure le gênait considérablement, même si elle avait le don d'être imposante et de lui fournir une protection quant à sa réelle identité. Peu de gens savaient que Anakin Skywalker était désormais Vader, à part peut-être Armand Isard, Directeur des Renseignements Impériaux, ou Wilhuff Tarkin.

La première mission que lui assigna son nouveau Maître fut d'aller châtier les clones rebelles qui avaient refusé d'exécuter l'Ordre 66 conformément à l'ordre donné par Darth Sidious, alias l'Empereur Palpatine. Il se rendit sur Murkhana à bord de l'Exactor, premier destroyer stellaire de classe Imperator, que son maître lui avait attribué. Sa garde était composée des clones de la 501ème Légion, dite Poing de Vader, commandée par le Commandant Appo qui servait loyalement la cause du Seigneur Noir des Sith.

Si Sidious ne faisait pas des Jedi une cible prioritaire, c'était parce qu'il avait un Empire Galactique à renforcer. Il laissait volontiers à Vader cette tâche ingrate d'assassiner les derniers représentants de l'Ordre Jedi, tout en lui demandant de l'assister dans la gestion de l'Empire. Sur Murkhana, il tua les clones rebelles du Capitaine Climber qui avaient refusé de tuer Olee Starstone, Roan Shryne et Bol Chatak. Cette dernière, alors qu'il ordonnait de faire embarquer les prisonniers Séparatistes pour Agoon III, une prison impériale, attaqua Vader. Malgré une blessure au bras, qui fut réparée peu après, Chatak ne parvint pas à tuer son adversaire : ce dernier la décapita de son Sabrelaser à lame pourpre, symbole de son nouvel Ordre. Une course-poursuite s'engagea pour retrouver Shryne et Starstone. Ces derniers s'échappèrent de Murkhana in extremis. Mais Vader était finalement un être rempli de cauchemars et de pouvoir : ses obsessions, ses actes manqués, tout ressurgissait au travers de son masque. Il savait qu'il était mort sur Mustafar et qu'un autre avait pris sa place. Il était conscient d'avoir tué Padmé Amidala, sa fiancée, même s'il ne l'acceptait pas. Il attendait avec impatience que ses pouvoirs grondent et montent en lui, à sa surface, pour enfin renverser son Maître et répondre à la dignité des Seigneurs Noirs, comme le souhaitait la si longue tradition. Vader n'avait finalement rien contre les Jedi : ils étaient tout bonnement devenus ses ennemis et il ne faisait que répondre aux ordres de Palpatine, même s'il avait échoué en tentant de leur montrer la vraie voie, comme il avait essayé de le faire sur Mustafar avec Obi-Wan Kenobi, avant que ce dernier n'engage le duel. Sidious l'utilisait à ses fins et il en était conscient, et même heureux, puisque la contre-partie était le développement efficace et à long terme de ses pouvoirs.

L'Apprenti de Palpatine et le Commandant Appo. L'Apprenti de Palpatine et le Commandant Appo.

Shryne et Starstone devenaient les cibles prioritaires jusqu'à preuve du contraire. Alors qu'il était dans le Temple Jedi après son retour de Murkhana, Armand Isard vint le voir et lui annonça qu'une connexion avait été établie avec les Archives du Temple depuis la lune de Jaguada. Le Côté Obscur lui souffla qu'il s'agissait de ses nouvelles cibles. Il ordonna à ce que la garnison de la lune se lance à l'assaut des Jedi et de l'équipage du Danseur Bourré pour les mettre hors d'état de nuire. Hélas, la garnison fut massacrée par les droides de la Fédération du Commerce qui avaient été remis en activité au moment de la connexion. Les Jedi s'échappèrent, une fois de plus, mais Vader n'avait pas dit son dernier mot.

L'Empereur lui assigna une nouvelle mission : arrêter le sénateur Fang Zar, signataire de la pétition des deux mille, réfugié sur Alderaan, et le ramener sur Coruscant. Il rencontra sur la planète Bail Organa. Vader ne croisa les droïdes C-3PO et R2-D2 dans le Palais d'Aldera, trop occupé par sa traque. Il rencontra cependant Roan Shryne au détour d'un couloir qui essayait de faire diversion pour faciliter la fuite du sénateur. Vader réussit à atteindre ce dernier à la gorge mais les Jedi s'échappèrent. De retour sur Coruscant, la propagande impériale impliqua les membres résistants de l'Ordre Jedi dans le meurtre du sénateur Zar.

Nouvelle mission, cette fois-ci en compagnie du Moff Wilhuff Tarkin, qui avait des projets de grande envergure concernant une future station spatiale de combat que son ami Raith Sienar avait mise au point quelques années plus tôt. Il avait besoin de Vader et de ses forces de la 501ème Légion pour réduire en esclavage le plus grand nombre de Wookies possible au cours de la Deuxième Bataille de Kashyyyk. Alors que ses clones rameutaient les Wookies pour les faire embarquer sur des navettes, les Jedi Siadem Forte, Deran Nalual, Klossi Anno, Iwo Kulka et Olee Starstone attaquèrent le Seigneur Noir. Deux d'entre eux moururent, décapités, et Starstone et les autres ne durent leur survie que par l'intervention de Roan Shryne, qui tua le Commandant Appo et un petit cortège de ses hommes. Le duel s'engagea entre les deux ennemis et Shryne comprit, au moment de mourir, qui était vraiment Vader : il était Skywalker, l'Elu, qui avait rejoint les Sith. Ce fut sa dernière vision avant de rejoindre la Force. La mission sur Kashyyyk fut un succès pour l'Empire et Vader, qui allait être attaché au projet de construction de l'Etoile Noire.

Peu de temps après, toujours obsédé par sa quête des traîtres Jedi, il retourna sur Coruscant pour soumettre Dama Montalvo à la torture concernant l'endroit où s'était réfugié Obi-Wan Kenobi, son ancien Maître. Il avait aussi placé un réseau d'écoute sur l'HoloNet afin de capturer les messages qui parleraient d'une hypothétique réunion de Jedi. Un des clones de la 501ème Légion vint lui faire un rapport allant dans ce sens, après qu'il ait tué Montalvo. Il se rendit alors sur Kessel afin de tuer tous les Jedi présents lors du Conclave de Kessel. Il s'agissait en fait d'un piège tendu par Shadday Potkin afin de le tuer. De nombreux autres Jedi étaient présents : Roblio Darté, Sia-Lan Wezz, Ma'Kis'Shaalas, Koffi Arana, Jastus Farr, Bultar Swan et Tsui Choi. Sia-Lan fut la première à périr sous la lame pourpre du Sith, puis Potkin, qui avait pourtant tenté de le tuer avec son sabre en cortosis. Il étrangla cette dernière et lui prit sa lame afin de remplacer son sabrelaser désactivé. Avec cette dernière, il désactiva toutes les lames des Jedi présents, sauf celles de Choi et Swan. Ces derniers attaquèrent Vader et lui coupèrent le bras droit, puis le genou gauche. Il fit semblant de demander pitié aux Jedi, ce qui déclencha la fureur d'Arana, qui tua Swan avant d'être transpercé par la lame en cortosis que Vader lui enfonça dans le ventre. Le Seigneur Sith attrapa le Sabrelaser du défunt Jedi et attaqua les trois Jedi restants. Ces derniers lui envoyèrent des morceaux de roches et de férailles dessus, dont un morceau l'atteignit directement dans le casque. Il ne dut sa survie qu'à l'intervention des clones qui achevèrent les Jedi, notamment Choi, que Vader conserva dans les airs le temps qu'il se fasse abattre. L'Empereur requérait sa présence sur Coruscant, où il revint juste après, pour recevoir des blâmes de la part de son maître. Cependant, ce dernier gonfla les effectifs des Jedi assassinés, un nid d'une cinquantaine de traîtres traqués, afin de constituer la légende du Seigneur Noir. Palpatine veilla tout de même à ce que sa fixation sur les Purges des Jedi cesse afin qu'il ne se concentre sur leur nouvel empire.

L'émergence de nouveaux acolytes à son service

Malgré tout, sa quête devint une obsession. Il recruta à ces fins Malorum, Tremayne, Lanu Pasiq et Gwellib Ap-Llewff, sur Byss, afin qu'ils traquent et exécutent les Jedi rencontrés. Malorum, qu'on présentait comme le jouet de Vader, commença à montrer des signes de résistance face à ses ordres. Vader savait qu'il souhaitait devenir le nouveau bras droit de l'Empereur en tuant le Seigneur Noir, mais il ne se laissa pas faire et ordonna, pour prouver la bonne foi de Malorum, qu'il détruise de Temple Jedi de Coruscant. Hélàs, Malorum montra qu'il était un incapable puisqu'une nouvelle fois, Ferus Olin et Trever Flume se mirent en travers de son chemin. Cependant, le Jedi fut capturé et sa capture constituait une menace pour l"intégrité des pouvoirs de Vader et sa position au sein de l'Empire: si l'Inquisitorius le livrait, Palpatine pourrait tout reconsidérer. Quant à Tremayne, ce dernier semblait déjà un meilleur choix puisqu'il avait réussi à traquer Niebur Boton sur Antar IV et l'avait tué. Les Inquisiteurs répondaient ainsi à son désir de vengeance.

La Femme Sombre fait face au Seigneur Noir sur Cophrigin 5. La Femme Sombre fait face au Seigneur Noir sur Cophrigin 5.

De même, il trompa les Noghri d'Honoghr et les rallia à la cause de l'Empire (les plaçant par la suite sous la direction du Grand Amiral Thrawn), et les Firrerreos comme Hethrir et Rillao. Vader, en tant que main droite de l'Empereur, possédait même des pouvoirs encore plus vastes que lui. Mais le Seigneur Noir exécutait chacun des désirs de son Maître. Il possédait une retraite privée sur Vjun où il se rendait quand on lui en laissait le temps. Sur Falleen, en l'an 7 avant la Bataille de Yavin, les scientifiques de Vader laissèrent « accidentellement » s'échapper un agent bactériologique mortel et Vader ordonna la « stérilisation » de la terre par un bombardement orbital. Deux cents mille natifs périrent dans le bombardement, ce qui contribua à alimenter la haine que le Xizor, dirigeant de l'organisation criminelle Soleil Noir, portait à Vader. Celui-ci s'opposa aussi au chasseur de primes Boba Fett, mais après s'être battus sur Maryx Minor, ils s'estimèrent de puissance équivalente. Peu avant la Bataille de Yavin, Vader tua la Femme Sombre, l'une des dernières survivantes de la Purge et qui avait connu Anakin à une époque où il n'était pas corrompu.

Par la suite, la responsabilité militaire de Vader au sein de la flotte augmenta petit à petit : il était responsable direct de la Flotte de l'Empereur, et conçut même les plans du fleuron de cette dernière : le Chasseur TIE Avancé, qui fut produit par les Chantiers Navals de Raith Sienar, et dont le modèle X-1 fut le plus célèbre, pour avoir été le chasseur personnel du Seigneur Sombre.

Il arrivait aussi à Vader et à son maître, Palpatine, de participer aux entraînements de la Garde Royale Impériale. La plus célèbre intervention du Seigneur Noir fut son duel contre le plus prometteur de tous les futurs gardes : Burr Danid. Malgré l'extrême habileté de ce dernier au cours du duel à la pique de force, Vader n'eut aucun mal à le tenir en respect, puis de lui trancher la main, et enfin de l'achever. Ce fut une dure leçon pour les autres, et celui qui en tira le plus fut un dénommé Kir Kanos...

De même, son Maître le chargea d'entraîner les clones d'Erv Lekauf, un officier impérial méritant, mais ses clones s'opposèrent à ceux de Sa Cuis, une Main de l'Empereur tué par Vader lui-même sur ordre de Palpatine, et entraînée par Sheyvan, une autre Main. Ce dernier rêvait de renverser Vader pour devenir le bras droit du Seigneur Noir Darth Sidious, voir Empereur lui-même, mais Vader ne se laissa pas faire et au cours d'un transfert entre la planète Yinchorr et Coruscant, les clones de Cuis se rebellèrent et attaquèrent ceux de Lekauf. Ce dernier périt au cours de l'engagement, dans les bras du Seigneur Noir. Sheyvan en profita pour se battre en duel de sabres laser contre Vader mais fut vite surpassé par les pouvoirs du Sith. Vader eut l'impression d'avoir été utilisé par l'Empereur Palpatine pour conserver son pouvoir, tout comme ce dernier avait instrumentalisé Sheyvan pour tuer le Seigneur Noir. Mais la certitude de continuer à être l'Apprenti Sith de l'Empereur franchit le pas et il oublia vite cet épisode.

L'Apprenti Secret de Vader

Au cours de la Grande Purge, Vader se rendit sur Kashyyyk pour traquer et assassiner Kento Marek, un Jedi survivant de la Guerre des Clones. Alors qu'il allait achever le Jedi, il sentit avec surprise son sabre laser lui échapper et découvrit que le Jedi avait un fils de quelques années. Sentant sa puissance dans la Force, il entreprit de le former et de cacher son existence à tous et avant tout à l'Empereur. Pendant des années Vader forma en secret celui qu'il souhaitait un jour utiliser pour renverser son Maître. Lorsque son apprenti, Starkiller, termina enfin sa formation, Vader le mit à l'épreuve en l'envoyant tuer le général rénégat Rahm Kota, puis le Jedi fou Kazdan Paratus sur Raxus Prime. Les épreuves de l'apprenti se terminèrent par la traque et l'assassinat d'un des derniers Jedi de l'ancien conseil encore vivant, Shaak Ti. Vader rappela son apprenti à lui mais découvrit que Palpatine était au courant de l'existence du jeune hommes et l'Empereur obligea Vader à tuer lui même son apprenti lorsqu'il fut revenu. Il s'agissait pour Vader du seul moyen de prouver qu'il était encore loyal envers son Maître.

Mais Vader n'avait pas complètement tué son apprenti, bien qu'il savait que désormais il ne pourrait plus accomplir ce pourquoi il l'avait formé. L'Empereur lui-même ordonna à Vader d'envoyer son apprenti en mission après sa guérison. Le jeune homme devait croire en la trahison de l'Empire envers lui et rejoindre la cause rebelle. Il s'agissait là d'un bon moyen d'exposer ceux qui œuvraient dans l'ombre contre la toute puissance impériale. Lorsque les rebelles se rallièrent, Vader fut envoyé sur place, sur Corellia et captura tout les traitres, au grand dam de son ancien apprenti, également présent, qui avait réellement décidé de combattre l'Empire. Le Seigneur Noir ramena tout les prisonniers à l'Empereur sur l'Etoile Noire et participa à leur interrogatoire. Mais lui et l'Empereur furent interrompus par l'arrivée de Starkiller, venu mettre un terme aux agissements des Sith. Vader intercepta son apprenti à l'extérieur de la salle et, devenu un indésirable, l'engagea en duel singulier pour l'éliminer. Mais Vader avait trop bien éduqué son apprenti et au terme d'un combat épique le Seigneur Noir fut blessé et mis hors combat. Palpatine tenta de convaincre Starkiller de mettre un terme à la vie de Vader et de prendre sa place mais le jeune homme refusa et préféra attaquer l'Empereur lui-même, ce qui sauva la vie de Vader. L'Empereur était cependant bien trop puissant pour l'apprenti et ce dernier mourut au cours de l'affrontement, non sans avoir permis aux rebelles prisonniers de prendre la fuite. A la suite de cet épisode, Vader fut soigné et partiellement reconstruit et reprit de droit sa place auprès de son Maître. Ce dernier ne chercha pas à le punir pour tout ce qu'il avait provoqué en formant un apprenti : il était dans la nature des Sith de trahir.

Darth Vader affronte son ancien apprenti, Galen Marek Darth Vader affronte son ancien apprenti, Galen Marek

Un outil pour Palpatine, au service de sa puissance

Museler la Rébellion

Lorsque les plans de l'Etoile Noire furent dérobés par des agents Rebelles, Vader travailla activement à la recherche de ceux-ci, jusqu'à capturer le vaisseau personnel de la princesse Leia Organa au-dessus de Tatooine. Il ramena la princesse sur l'Etoile Noire, ne réalisant pas qu'il s'agissait de sa propre fille. Entretemps, la Princesse avait envoyé ses deux droïdes R2-D2 et C-3PO en Fuite sur Tatooine pour qu'ils livrent les plans à l'Ancien Maître de l'Elu.

Face à face avec son ancien mentor, Vader peut enfin assouvir sa vengeance. Face à face avec son ancien mentor, Vader peut enfin assouvir sa vengeance.

Obi-Wan Kenobi arriva sur l'Etoile Noire et affronta Vader, jusqu'à ce que celui-ci le tue et déclare : « Maintenant, je suis le Maître. » Peu de temps après, l'Alliance Rebelle prit d'assaut la station de combat, et Vader, réduisant en poussière chacun des vaisseaux des assaillants, échoua mystérieusement face au dernier, celui qui fit exploser l'Etoile Noire : son fils Luke Skywalker. Vader, son chasseur ayant été percuté par l'un de ses ailiers peu avant l'explosion, réussit finalement à se stabiliser et survécut.

A partir de ce moment-là, Vader commença à chercher activement qui était ce pilote Rebelle protégé par la Force. Il découvrit qu'il s'agissait de son propre fils, et Vader se donna pour mission de le faire passer du Côté Obscur. Luke s'échappa des pièges tendus par Vader : Jazbina, Fondor et Aridus. Sur Fondor, le Super Destroyer personnel de Vader, l'Executor, fut lancé six mois après la Bataille de Yavin. Il se dirigea justement sur cette planète pour mettre un terme à la base des Rebelles. Heureusement pour les Rebelles, les forces Impériales étaient commandées par l'incompétent Amiral Griff.

Darth Vader, alors qu'il recherchait la nouvelle base des Rebelles, retourna à ses projets machiavéliques, comme le projet Darktrooper, mené par le Général Mohc. Lorsqu'il captura Luke Skywalker et la Princesse Leia sur Mimban, Vader engagea le combat mais fut battu par l'esprit de Kenobi qui était entré en Luke.

Peu avant la Bataille de Hoth, Darth Vader fit échouer les opérations du Soleil Noir sur Corellia et autorisa Thrawn à utiliser ses commandos de la mort Noghri.

Vader commande l'assaut sur Hoth. Vader commande l'assaut sur Hoth.

La traque de Luke Skywalker: un père à la recherche de son fils

Et, alors que des milliers de sondes impériales étaient dispersées à travers la galaxie pour retrouver la trace des Rebelles, l'une d'elles, le Viper Arakyd, informa aux troupes de l'Amiral Kendal Ozzel qu'un signe de vie avait été détecté sur Hoth. Vader sut à ce moment, en captant la présence de son fils, que les Rebelles avaient bel et bien installé leur base dans ce système. La Bataille de Hoth se déclencha comme prévu entre les troupes rebelles et les AT-AT impériaux tandis que Vader et ses snowtroopers pénétraient dans la Base Echo pour mettre la main au collet des amis de Luke. De peu, ils filèrent entre ses doigts.

Le Seigneur Sith réintégra aussitôt son poste à bord de l'Executor et lança une meute de chasseur TIE à la poursuite du Faucon Millenium. Grâce à l'esprit rusé de Han Solo, le cargo parvint à échapper à ses assaillants au beau milieu d'une ceinture d'astéroïdes et filer vers un refuge.

Pendant ce temps, Vader avait reçu un message de plus grande importance de la part de l'Empereur. Celui-ci avait une nouvelle mission pour lui : empêcher « le fils de Skywalker » de devenir un Jedi. Durant cette discussion, Vader cacha à son Maître qu'il était déjà au courant de l'existence de son fils et, comme il ne souhaitait pas le tuer de ses mains, il proposa à Palpatine de le faire basculer du Côté Obscur. Ce que Vader ignora pendant longtemps c'est que cette proposition éveilla une idée chez l'Empereur : remplacer le vieux et meurtri Darth Vader au profit d'un Luke Skywalker fraîchement entraîné par les plus sages Jedi survivants. Le Seigneur Sith fut chargé de ramener son fils à Palpatine.

Afin de parvenir aux fins de son Maître, Vader eu un plan machiavélique qui consistait à se servir des amis de Luke comme appât, sachant que l'apprenti Jedi ne tarderait pas à pressentir leurs ennuis. Il rassembla donc les plus performants des chasseurs de primes de la galaxie et proposa une prime très alléchante pour celui qui lui ramènerait le Faucon Millénium. Vader insista tout de même pour préciser à Boba Fett, son bras droit, qu'il ne souhaitait pas de désintégrations.

Le travail de Fett fut à la hauteur de sa réputation. Il informa Vader, après seulement peu de temps, que le cargo corellien se dirigeait tout de droit sur la gazeuse Bespin. Le Seigneur Noir envoya un contingent de stormtroopers sur la Cité des Nuages, obligea l'administrateur, Lando Calrissian, à ne rien dévoiler à qui que ce soit, et attendit l'arrivée de la petite troupe de Han Solo. Celle-ci se jeta directement dans le piège.
Ensuite, Darth Vader profita du fait que la cité soit une importante installation de tibanna pour élaborer un procédé de congélation afin de transporter Luke jusqu'à l'Empereur. Il testa avant tout le processus sur Han Solo et laissa le bloc de carbonite à Boba Fett.

Après avoir vaincu Luke, le Seigneur Sombre des Sith lui révèle sa troublante identité. Après avoir vaincu Luke, le Seigneur Sombre des Sith lui révèle sa troublante identité.

Quelques instants après cela, Luke vint sur Bespin, comme prévu, dans l'intention de secourir ses amis. Sa tentative de sauvetage le conduit dans la chambre de congélation carbonique, face à face avec Vader. Luke le défia en duel. Bien que Vader ait subi quelques blessures pendant cette bataille qui était, en réalité, qu'un prétexte pour faire augmenter la haine de Luke, la confrontation se solda par la victoire du Seigneur Sith, ayant tranché la main du Jedi. Finalement, Vader lui fit savoir sa véritable identité par ces simples mots : « Je suis ton père. » Il demande énième fois à son fils de se joindre à lui mais Luke préféra s'échapper avec l'aide de ses amis.

Il récupéra peu après son ancien sabre et la main de son fils pour les mettre dans la chambre des trophées de l'Empereur sur Wayland. Peu après, Vader tua les infâmes comploteurs qui voulaient capturer l'Empereur : les Amiraux Zaarin et Harkov. Mais le Prince Xizor s'avéra être un adversaire coriace, adepte de la vendetta à long terme. Vader refusa que quiconque touche à Skywalker avant qu'il ait pu le recruter, et il décida de punir Xizor en détruisant la luxurieuse station spatiale dans laquelle il se trouvait. Le chef du Soleil Noir eut une dernière seconde pour regretter ses actes, avant de n'être plus que poussière...

A cette époque, Vader ignorait qu'il se discréditait sans cesse aux yeux de Palpatine en préservant une certaine « relation » mentale avec son fils. Un an après son duel sur Bespin, il fut assigné à la supervision de l'Étoile Noire II jusqu'à l'arrivée de l'Empereur sur la station spatiale. Après cela, il poursuivit ses recherches sur Luke mais, contre toute attente, c'est finalement lui qui se livra à son père, déterminé à le ramener du Côté Lumineux de la Force.

Vader affronte Luke sur l'Etoile Noire II. Vader affronte Luke sur l'Etoile Noire II.

La mort de l'Elu

Darth Vader et Luke Skywalker se confrontèrent de nouveau, mais cette fois-ci devant l'Empereur, sur la nouvelle Etoile Noire. Luke essaya de rallier à lui la part de bien qui subsistait encore en son père, tentant de lui rappeler qu'il avait été autrefois Anakin Skywalker. Mais Palpatine, désireux de voir le fils de son élève tomber lui aussi du Côté Obscur, provoqua un duel entre ses deux marionnettes. Lors du combat, Vader lut dans les pensées de Luke, et apprit qu'il avait une fille. Il chercha à l'attirer elle aussi dans le Sombre Chemin, et c'est alors qu'il déclencha la colère de son fils, provocant volontairement sa propre défaite, se faisant couper la prothèse mécanique qui lui faisait office de main.

C'est alors que Palpatine, lorsqu'il vit que Luke ne les rejoindrait jamais, décida de tuer le jeune homme, qui était devenu à cet instant même un réel Jedi, comme son père avant lui, et comme Obi-Wan, son mentor. L'Empereur déchaîna la puissance de ses éclairs issus de l'énergie du Côté Obscur, sur ce « jeune inconscient » qui était maintenant au sol, hurlant de douleur, et essayant de faire appel à la légère présence de pitié qu'il sentait dans le coeur de son père... Puis Vader rassembla la faible part de bien, et la grande part de paternité qu'il avait encore en lui, pour précipiter l'Empereur, son Maître, dans le puit du réacteur de l'Etoile Noire.

C'est ainsi qu' Anakin Skywalker, le Jedi de la Prophétie de l'Elu, mourut en ayant ramené l'équilibre dans la Force. Son esprit apparut à Luke à la fin de la Bataille d' Endor une ultime fois, et pour la première et dernière fois à sa fille Leia sur Bakura. Il ne fit alors plus qu'un avec la Force. La plupart de ceux qui l'avaient connu se souvinrent de lui comme d'un tyran, d'un homme seulement voué à la haine, à la destruction et au Mal à l'état pur... Mais pour les plus sages d'entre tous, ce fut toute autre chose : le symbole du repenti, et la purification de la Force.

Avant de rendre son dernier souffle, Vader, redevenu Anakin, regarde son fils avec ses propres yeux. Avant de rendre son dernier souffle, Vader, redevenu Anakin, regarde son fils avec ses propres yeux.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Darth
Darth
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations