Croiseur Mon Calamari MC80a

Croiseur MC80a.

Les croiseurs stellaires des Mon Calamari ont été un des piliers essentiels pour l'Alliance Rebelle durant la Guerre Civile. Développés et construits par les chantiers navals de Mon Calamari, les MC80 étaient à l'origine des vaisseaux de plaisance.

Les croiseurs stellaires des Mon Calamari ont été un des piliers essentiels pour l'Alliance Rebelle durant la Guerre Civile. Développés et construits par les chantiers navals de Mon Calamari, les MC80 étaient à l'origine des vaisseaux de plaisance. Sans l'aide de ces vaisseaux, l'Alliance n'aurait pu mener à bien sa lutte pour la liberté. Les MC-80a sont inférieurs aux redoutables Star Destroyer Imperial, malgré un armement composé de quarante turbolasers et de vingt canons à ion, mais ils peuvent néanmoins donner du fil à retordre à des officiers impériaux inexpérimentés, et aux petits Star Destroyer Victory, tandis que leur technologie de blindage spécial et la présence de boucliers de secours peuvent être activés en quelques minutes pour leur permettre d'encaisser des coups dur.

Quand le futur Amiral Ackbar avait demandé à rejoindre l'Alliance Rebelle, il proposa le rajout des unités Mon Calamari dans la Flotte Rebelle. Comme pour le MC-80, l'équipage du MC-80a est assez réduit et ne peut être composé que de Mon Calamari et de Quarren, du fait que les commandes des vaisseaux sont adaptées à la morphologie de ces espèces. Néanmoins, malgré leurs qualités, les MC-80a ne possèdent pas de plans propres à toute cette classe de vaisseau, ou de spécifications se retrouvant sur tous les appareils. Chacun possédant des systèmes modifiés et uniques, les banales opérations de réparation et de maintenance se transforment en véritable enfer pour les techniciens non-calamari, ce qui explique que ceux-ci préfèrent changer complètement les installations plutôt que de les maintenir à niveau.
Le vaisseau fut armé rapidement et fut intégré dans l'Armée Rebelle en tant que vaisseau amiral d'Ackbar.

Les croiseurs MC80 eurent un rôle déterminant à de nombreuses reprises contre l'armada impériale. Epaulés par des Frégate Nebulon-B et des corvettes corelliennes, ils participèrent à la Bataille d'Endor. Le Liberté fut désintégré par le Superlaser de l'Etoile Noire, ce qui put donner du temps aux escadrons Or et Rouge, qui attendaient la désactivation du champ de protection pour lancer l'attaque ultime contre la station de combat. Lors de la Première Insurrection Corellienne, le Naritus fut employé par la Nouvelle République pour devenir le siège provisoire de l'Escadron Rogue afin d'évacuer la planète Thanta Zilbra.

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations
Escadron Rogue
Escadron Rogue
Organisations