Prototype de la Frégate d'Assaut Rebelle

Banc d'essai du concept de frégate d'assaut créée à partir de Croiseur Lourd Dreadnaugt modifié.

Comme son nom l'indique clairement, le prototype de Frégate d'Assaut Rebelle fut la première étape vers la mise au point des frégates d'assaut Mk I et Mk II, et servit de banc d'essai aux systèmes d'automatisation des postes utilisés sur les versions de série.

Comme les modèles qui lui succédèrent, le prototype de la frégate d'assaut n'était autre qu'un vieux Croiseur Lourd Dreadnaught fortement modifié afin de réduire au strict minimum son équipage, originellement dithyrambique. Ainsi, il ne nécessitait plus que 1 459 membres, contre 16 210 avant intégration de systèmes automatisés.

Cependant, les contreparties étaient un armement très allégé - il ne se composait plus que de dix turbolasers lourds, dix quadruples turbolasers et dix canons laser -, une structure moins résistante à hauteur de 15%, et une vitesse encore inférieure de moitié au modèle de départ, défauts qui furent corrigés sur les modèles de série.

Si le prototype de la frégate d'assaut rebelle ne pouvait emporter de chasseurs en son bord contrairement au Dreadnaugt, il conservait de celui-ci la plus grande partie de ses capacités d'emport : trois navettes, 9 000 tonnes de fret et des quartiers pour 3 000 passagers.

Ainsi, en dépit de ses nombreux défauts, le prototype de la frégate d'assaut rebelle remplit à merveille son rôle de banc d'essai pour des équipements qui équipèrent les exemplaires de série qui en découlèrent.

A propos de cet article

Tarkin-Sienar
Version Légendes, par Tarkin-Sienar.
Dernière mise à jour le 28 juillet 2008.
1 219 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur