Forces de Défense de la Nouvelle République

Forces de Défense de la Nouvelle République

Forces de Défense de la Nouvelle République
Informations générales
Apparition
  • +4 ap. BY
Disparition
  • +27 ap. BY
Type d'organisation
  • Organismes militaires
FactionLes Forces de Défense de la Nouvelle République réunissaient sous un unique commandement les anciennes flotte, chasse, forces sectorielles et forces spéciales de l'Alliance Rebelle.

Les Forces de Défense sont la meilleure marine que je puisse imaginer. Elle est moderne, simple, utilisant les nouvelles technologies à sa disposition, et jamais défaite dans aucun conflit depuis Endor. Elle a libéré la Galaxie de la pire tyrannie qui ait pu exister dans l'Histoire, et est capable de venir à bout de n'importe quelle menace à laquelle la Nouvelle République ferait face.

L'Amiral Ackbar, lors de sa retraite en +25

Les Forces de Défense étaient le bras armé de la Nouvelle République. Elles étaient constituées de quatre flottes jusqu'en 16 après la Bataille de Yavin, date de la création de la Cinquième Flotte.

Organisation

Avant-propos

Contrairement à l'Empire Galactique avec sa Marine et son Armée, et du fait du peu de vaisseaux et troupes à sa disposition, la Nouvelle République misa, après la Bataille d'Endor, sur la polyvalence de ses forces armées. La flotte eut dès lors l'ascendant sur l'armée, notamment parce que sa première campagne - qui devait aboutir à la Conquête de Coruscant - impliquait une réactivité dont ne disposait pas deux composantes séparées. Aussi, les Forces de Défense avaient hérité des conceptions mises en place par le Suprême Commandeur Ackbar lorsqu'il était chef de la Flotte Rebelle.

Suprême Commandeur

Le Suprême Commandeur réunissait deux postes à la fois : l'ancien poste d'Amiral de la Flotte Rebelle et le poste de Ministre de la Guerre de l'Alliance Rebelle. Il siégeait au gouvernement et répondait de ses actions auprès du ou de la Présidente en exercice. Conformément à l'ancienne charte de la Flotte Rebelle, un Suprême Commandeur fut nommé à la tête des quatre, puis cinq, flottes des Forces de Défense.

Sur Coruscant, son bureau fut installé dans le bâtiment de l'Amirauté et il disposait d'un état-major (le Bureau de la Flotte, ou Haut Commandement), composé d'anciens officiers supérieurs de la Rébellion et d'anciens officiers d'active. Il se chargeait de la coordination entre une ou plusieurs flottes impliquées dans une opération d'envergure, les ailes de chasseurs impliquées, les troupes embarquées, les Renseignements de la Flotte, voire les Renseignements de la Nouvelle République si nécessaire.

Le Suprême Commandeur pouvait révoquer un officier supérieur avec le consentement du ou de la Présidente en exercice. Un officier supérieur pouvait aussi présenter sa démission directement au Chef d'Etat de la Nouvelle République si le Suprême Commandeur s'obstinait à le maintenir à son poste.

Ackbar resta Suprême Commandeur de la naissance de la Nouvelle République jusqu'en +23, deux années avant l'Invasion Yuuzhan Vong. Sien Sovv lui succéda et resta en poste jusqu'en +29, sous l'Alliance Galactique.

Conseil de Défense

Le Conseil de Défense de la Nouvelle République avait un droit de regard vis-à-vis des actions menées par les Forces de Défense et son Suprême Commandeur. Il votait au préalable les demandes de crédits, lesquelles étaient soumises au vote du Sénat de la Nouvelle République. Il nommait également officiellement le Suprême Commandeur à son poste, avec l'aval du Chef d'Etat de la Nouvelle République.

La flotte à l'assaut de Coruscant

La flotte à l'assaut de Coruscant

Les Flottes

A l'apogée de la Nouvelle République, vers +16, la Nouvelle République comptait cinq flotte, chaque flotte couvrant un territoire d'une douzaine de secteurs. Officiellement, les Forces de Défense disposaient de cinq mille vaisseaux au total, soit un contingent théorique de mille vaisseaux par flotte. Chaque flotte était ensuite divisée en groupes de combat, chaque groupe en plusieurs forces d'intervention d'une vingtaine de vaisseaux chacune. Au cours d'une opération d'envergure, une flotte pouvait être renforcée par des forces d'intervention d'autres flottes. Dans chaque flotte, au moins un groupe de combat devait rester en réserve.

Un déploiement standard d'une forces d'intervention néo-républicaine était le suivant : trois croiseurs lourds - ou destroyers impériaux, le cas échéant -, suivis de deux transporteurs légers, de quatre frégates d'escorte et de cinq vaisseaux d'attaque, accompagnés d'une ligne de sept vaisseaux de reconnaissance et de support.

Première Flotte

Firmus Nantz fut nommé à la tête de la Première Flotte des Forces de Défense. Après la conquête de Coruscant, la flotte fut chargée de la défense de la planète-capitale. Tyr Taskeen fut chargé de la composante terrestre et Adar Tallon y servit comme coordinateur de la chasse.

Seconde Flotte

Commandée officiellement par Hiram Drayson, futur directeur d'Alpha Blue et proche de Mon Mothma, la Seconde Flotte fut divisée en trois groupes commandés par des Mon Calamari proches d'Ackbar : Kalback (qui périt sur Mindor), Nammo et Ragab. Son rôle était officiellement de protéger Mon Calamari. Puis, une fois la planète Elom libérée, celle-ci devint le quartier-général de la flotte. On sait également que l'Amiral Tolokus commandait les Forces d'Intervention Boulier et Teresa de cette flotte.

Troisième Flotte

Il s'agissait de la flotte "personnelle" d'Ackbar, commandée depuis le célèbre Home One. On ignore encore le nom de celui qui lui succéda quand il quitta ses fonctions après la capture de Coruscant. On sait que le Général Brenn Tantor commanda la composante terrestre et que l'Amiral Willham Burke y servit. Kashyyyk devint le quartier-général de la flotte à sa libération.

Quatrième Flotte

Le commandement de cette flotte fut confiée à l'Amiral Duros Voon Massa et avait en charge la protection de Bothawui et de l'Espace Bothan. Elle devait à l'origine envoyer des renforts à la Troisième Flotte en cas de problème. Après la mort de Massa en orbite de Denon dans un combat contre Uther Kermen, récemment nommé Suprême Commandeur des Forces Armées Impériales, Chel Dorat fut nommé à son poste. Dif Scaur reprit le poste quelques années plus tard, avant d'être remplacé par Garm Bel Iblis. Le Commodore Farley Carson commandait les Forces d'Intervention Apex et Sandra de cette flotte.

Cinquième Flotte

La flotte fut créée en 16 après la Bataille de Yavin et son commandement fut attribué à Etahn A'baht. Le vaisseau-amiral de ce dernier fut le Transporteur de Flotte Endurance Intrépide. On suppose que Brand fut nommé au poste d'A'baht quand ce dernier fut nommé au Haut Commandement.

La Chasse

Avec le commandement d'un vaisseau, il s'agissait sûrement du groupe le plus prestigieux des Forces de Défense. La chasse de la Nouvelle République comptait des unités prestigieuses, comme l'Escadron Rogue de Wedge Antilles ou l'Escadron Spectre de Garik Loran. A l'instar de la Chasse Rebelle, elle était organisée en Groupe de Vol de trois escadrons chacun. Chaque flotte se voyait assigné un nombre de groupes de chasseurs, qui pouvait évoluer en fonction des missions. Le commandement de la Chasse fut basé sur Coruscant après la libération de la planète. On sait que l'Amiral Ackbar supervisa personnellement, pour un temps, la Chasse.

Les cadres de la Chasse furent composés de vétérans de l'Alliance, à l'instar, outre les célèbres Keyan Farlander, Tycho Celchu, Derek Klivian ou Wes Janson, de Diblen Harleys, Horton Salm et son Groupe Défenseurs ; ou encore d'Edor Crespin qui, après la direction de la base de Folor, se vit confier le commandement de l'école à bord de la Frégate Nebulon-B Tedevium et de l'Escadron Wookiee Hurlant. De même, certains escadrons, comme l'Escadron Matraque composé d'A-Wings et commandé par Todra Mayn, ou l'Escadron Nomad du capitaine Tarrik - un proche de Bail Organa -, l'un des premiers escadrons à employer conjointement X-Wing, A-Wing et B-Wing, n'avaient rien à envier à leurs homologues plus connus.

Tenue de cérémonie des pilotes de la Nouvelle République

Tenue de cérémonie des pilotes de la Nouvelle République

Les Renseignements de la Flotte

Cette division des Forces de Défense était chargée de la compilation des données militaires classifiées, à savoir l'état des lieux des forces ennemies de l'Empire Galactique, leurs positions et la mise à jour de l'ordre de bataille. Chaque Force d'Intervention disposait d'un officier des Renseignements de la Flotte qui compilait les informations recueillies et envoyait un rapport à l'attention d'un officier supérieur des Renseignements de la Flotte basé sur le vaisseau-amiral de la flotte, ainsi qu'au officier détaché des Renseignements de la Nouvelle République.

Chaque Force d'Intervention disposait d'un Groupe de Reconnaissance Tactique équipé du fameux Vaisseau de Reconnaissance Ferret et de Vaisseau de Reconnaissance Prowler. L'amiral d'une flotte et son officier des renseignements pouvaient également faire appel aux X-Wing T-65BR de Reconnaissance, comme le 21ème Groupe de Rone Taggar. Les hommes de Judder Page furent plus tard intégrés aux Opérations Spéciales des Renseignements de la Flotte.

Le Directeur Grif fut à la tête de ce département en +16, avant d'être remplacé par Ayddar Nylykerka. Ancien médecin, Yintal servit également comme analyste.

La composante terrestre

L'Armée de la Nouvelle République - son organisation, ses effectifs - reste méconnue. Elle fut pourtant de tous les combats ! On retrouva là encore des spécificités observées sous l'Alliance Rebelle : au fur et à mesure de ses avancées, la Nouvelle République installa des garnisons sur les planètes, notamment aux frontières, à l'instar des anciennes Forces Sectorielles de l'Alliance Rebelle. Dans les secteurs libérés, les Forces de Sécurité Planétaires, laissées atones par des années de pouvoir impérial, furent ressuscitées et mises à contribution pour assurer les missions de police, répondant directement aux ordres des autorités néo-républicaines dans le secteur. Pour preuve de l'attractivité de l'armée, Kenth Hammer, futur Maître du Nouvel Ordre Jedi originaire de Corellia, rejoignit l'armée dès sa création et participa à de nombreuses campagnes jusqu'à atteindre le grade de colonel. Soulignons également le rôle du Service de Reconnaissance de la Nouvelle République, et notamment de sa branche militaire, utilisé comme "Soldats Eclaireurs" des frontière néo-républicaines.

Troupes néo-républicaines combattant les Yuuzhan Vong.

Troupes néo-républicaines combattant les Yuuzhan Vong.

Ces mesures laissèrent davantage de liberté à l'armée pour les missions de reconquête. Pour les assauts planétaires, les anciens SpecForces Rebelles, ou les régiments spécialisés - à l'instar des bataillons d'irréguliers Sullustéens - furent mis à contribution. Des opérations commandos, comme celles menées par les Commandos Katarn de Page lors des évènements en prévision de la conquête de Coruscant, étaient également privilégiées pour s'emparer des installations ennemies. Des opérations qui furent d'ailleurs toujours coordonnées par Crix Madine jusqu'à sa mort.

Soldats plantant le drapeau de la Nouvelle République sur Coruscant

Soldats plantant le drapeau de la Nouvelle République sur Coruscant

Autres directions

Département du Quartier-Maître / Ravitaillement

il s'agissait probablement l'un des départements les plus difficiles des Forces de Défense, à l'instar de l'ancien département Munitions et Ravitaillement de la Flotte Rebelle. Cependant, avec de plus en plus de mondes libérés par la Nouvelle République, et grâce à l'action du Ministre du Commerce, le Twi'lek Ral'Rai Muvunc, il devint plus aisé d’approvisionner les Forces de Défense.

Département Entraînement

Cette direction gérait l'entraînement des soldats, pilotes et membres d'équipage. La base de Folor, lune de Commenor, ainsi que Borleais après sa capture, figuraient au nombre des bases d'entraînement utilisées par la Chasse. On sait que cette branche prodiguait également un entraînement militaire intensif aux membres de la direction des opérations militaires du Service de Reconnaissance de la Nouvelle République.

Département Technologique

Les membres de cette direction recevaient des crédits pour la recherche et développement en matière militaire. Il est certain qu'ils collaborèrent étroitement avec Republic Engineering Corporation pour le programme des Nouvelles Classes néo-républicaines, avec Slayn & Korpil pour l'Airspeeder V-Wing, Koensayr pour le K-Wing et la Corporation FreiTek pour l'E-Wing.

Histoire

La phase de conquête : d'Endor à Coruscant (+4-8)

Profitant du chaos dans les rangs impériaux, à l'annonce de la mort du monarque impérial et de sa Main de l'Ombre, la Nouvelle République lança la Campagne contre les Seigneurs de la guerre. Rapidement, des mondes de la Bordure Extérieure, les forces de défense parviennent à défaire lesdits seigneurs, parmi lesquels Blitzer Harrsk, Treuten Teradoc ou encore Sander Delvardus. La nomination d'Uther Kermen au poste de Suprême Commandeur des Forces Armées Impériales donna du fil à retordre, mais les troupes parvinrent finalement dans les Mondes du Noyau. Après s'être emparé de Brentaal, l'Escadron Rogue est chargé de reprendre Coruscant à lui tout seul ! Un coup de maître contre Ysanne Isard, qui parvint à s'enfuir, mais fut finalement rattrapée et éliminée sur Thyferra.

Seul le Pentastar Alignment et Zsinj résistaient encore. Ce fut contre ce dernier que le Haut Commandement mobilisa une nouvelle campagne, avec pour fer de lance le nouvel Escadron Spectre et la flotte dirigée par Han Solo. Wedge Antilles et ses hommes, par la ruse, parvinrent à déjouer les plans du natif de Fondor et à l'attirer dans une bataille au cours de laquelle il perdit l'essentiel de ses forces. Il fut plus tard éliminé en orbite de Dathomir.

Le Faucon Millenium mène une flotte de destroyers impériaux peints aux couleurs de la NR

Le Faucon Millenium mène une flotte de destroyers impériaux peints aux couleurs de la NR

Contre-attaques impériales (+8-16)

En l'an 8 après la Bataille de Yavin, le Grand Amiral Thrawn lança sa campagne. De nombreux mondes furent repris par l'Empire Galactique et les forces de défense furent ridiculisées à plusieurs reprises par le Chiss, notamment lors de la Bataille de Sluis Van et la Bataille pour la Flotte Katana, utilisant la Source Delta pour déjouer les plans néo-républicains. Pire que tout, il fut à l'origine d'un Complot contre Ackbar, qui acheva de désorganiser la chaîne de commandement néo-républicaine en mobilisant la Faction Anti-Ackbar. Empêtrée dans les intrigues politiques, la Nouvelle République ne doit son salut - temporaire - qu'à deux facteurs : le premier, l'assassinat du Chiss par son garde du corps Noghri lors de la Bataille de Bilbringi ; le second, le fait que l'Empereur Palpatine Ressuscité avait conservé un maximum de vaisseaux capitaux pour sa grande offensive, connue sous le nom d'Opération Shadow Hand.

Du Noyau Profond, du territoire contrôlé par Ardus Kaine et de nombreux autres territoires aux mains des seigneurs de la guerre, s'élancèrent des Forces Armées Impériales contre lesquelles la Nouvelle République ne put rien faire. Toujours équipées des vieux vaisseaux de la flotte de l'Alliance Rebelle, elles ne purent rien faire contre les machines de guerre impériales. Alix Balan reprit Coruscant et bientôt Palpatine ordonna une attaque contre Mon Calamari, fort heureusement repoussée. La destruction de Byss anéantit une grande partie des forces impériales, puis la seconde et dernière mort du monarque impérial marqua un retrait définitif des Impériaux sur le territoire des Vestiges.

Souhaitant profiter du retrait impérial, la Nouvelle République organisa la Campagne d'Orinda. Cependant, Gilad Pellaeon fut nommé Suprême Commandeur impérial et organisa la résistance. Infligeant une leçon à Wedge Antilles et au Super Star Destroyer de classe Executor Lusankya, Pellaeon acheta un peu de répit au territoire impérial. Malheureusement pour les Impériaux, Etahn A'baht détruisit le Reaper en orbite de Celanon, les privant d'un fleuron de la Marine Impériale.

+16-17, années charnières

L'année 16 vit la victoire du camp des rénovateurs des Forces de Défense - comme Tolik Yar -, au détriment des "conservateurs", lesquels se divisaient d'ailleurs en deux sous-groupes : ceux qui pointaient du doigt le coût des Nouvelles Classes néo-républicaines et du renouvellement de tous les bâtiments de toutes les flottes en comparaison de l'utilisation des flottes contre la menace impériale ; et ceux, comme Tig Peramis, qui critiquaient la création d'une Cinquième Flotte comme "outil d'oppression" de la Présidente en exercice Leia Organa Solo, qu'il accusait de vouloir accaparer autant de pouvoirs que Palpatine. En tous les cas, l'Opération Coup de Marteau, puis la Crise de la Flotte Noire - en particulier la Purge Yevethane - furent l’occasion de tester les nouveaux vaisseaux néo-républicains. Malgré des pertes moyennes, conjuguées à une crise politique d'une ampleur inégalée dans l'histoire de la Nouvelle République, la victoire contre les Yevethas démontra l'importance d'étendre les nouvelles classes aux autres flottes.

En 17, alors que la victoire dans l'Amas de Koornacht était acquise, la Dernière campagne contre les Vestiges était lancée, mais en réponse à l’agression impériale : les Moffs avaient ordonné à Gilad Pellaeon et Daala d'attaquer la Nouvelle République. Garm Bel Iblis ne fit qu'une bouchée de la dernière, tandis qu'Ackbar - ayant pris possession du SSD Guardian - se vit renforcer par Bel Iblis et la cinquième flotte d'A'baht. La victoire remportée par les Néo-Républicains en orbite d'Anx Minor scella le destin des Vestiges, désormais réduits à huit secteurs ! Deux ans plus tard, les Accords de Bastion étaient signés par Pellaeon et Ponc Gavrisom, mettant fin à plus de vingt années de Guerre Civile Galactique.

Face aux Yuuzhan Vong (+25)

Les six années de relative paix que connurent les Forces de Défense de la Nouvelle République allaient vite être remplacée par le chaos : des frontières de la Galaxie apparurent de terribles envahisseurs, les Yuuzhan Vong. Equipés d'armes biologiques, ils mirent à mal la stratégie des Forces de Défense, forcées de s'allier avec l'Empire Galactique pour assurer une défense. La Guerre contre les Yuuzhan Vong poussa les réfugiés du Quadrant Nord sur les planètes peu défendues et débordées, offrant des proies faciles aux envahisseurs à la recherche d'esclaves. A part la Bataille de Sernpidal, qui vit la destruction d'un vaisseau-monde ennemi, la Bataille d'Ithor, puis la Chute d'Obroa-Skai et enfin la Bataille de Gyndine furent de terribles défaites. Pis, la Nouvelle République perdit le soutien du Consortium de Hapes suite aux pertes élevées de son camp lors de la Bataille de Fondor - en partie dues à l'utilisation de la station Centerpoint.

Les Mondes du Noyau dans le voisinage de Coruscant furent quasiment tous conquis, alors les autorités néo-républicaines, le Président Borsk Fey'lya en tête, comprirent que la planète-capitale était la prochaine cible. Carlist Rieekan fut chargé de la défense, mais avec des troupes réduites. Après avoir utilisé des vaisseaux de réfugiés pour qu'ils s’écrasassent sur les boucliers planétaires, les troupes des envahisseurs détruisirent les griffe-ciels les plus hauts et massacrèrent les habitants. La Nouvelle République ne put rien faire. La mort de Fey'lya brisa la chaîne de commandement et certains militaires suivirent Pwoe, qui s'était auto-proclamé Chef d'Etat. Mais pas Wedge Antilles et Tycho Celchu. Malgré la désorganisation ambiante, Tycho et Wedge menèrent avec brio un plan aboutissant à la Résistance de Borleias : le sacrifice du Lusankya permit la destruction d'un vaisseau monde ennemi. Quelques temps plus tard, l'Alliance Galactique, avec Cal Omas à sa tête, était mise en place : les Forces de Défense de l'Alliance Galactique assureraient désormais les missions anciennement dévolues à celles de la Nouvelle République...

Références

Beaux Livres
  • Star Wars l'Atlas, 2009
  • Cracken's Threat Dossier, 1997
  • Dark Empire Sourcebook, 1993
  • The Essential Guide to Warfare, 2012
  • The New Essential Chronology, 2005

Les plus consultés ensuite...