Star Destroyer Imperial II

Production de Kuat Drive Yards pour l'Empire Galactique et sa Marine Impériale, le Star Destroyer Imperial II représentait un des plus puissants vaisseaux capitaux jamais créés.

Les quelques années précédant la Bataille de Yavin furent les témoins de l'augmentation des menaces de sédition au sein de l'Empire Galactique et de la montée en puissance de l'Alliance Rebelle, qui bénéficiait désormais d'une véritable flotte de vaisseaux capitaux. Prenant ces dangers au sérieux, le Haut Commandement de la Marine Impériale chargea les ingénieurs de Kuat Drive Yards de concevoir une version améliorée du redoutable Star Destroyer Imperial I, et dotée d'une puissance de feu améliorée.

Ainsi, peu après la destruction de l'Etoile Noire I, le premier exemplaire du Star Destroyer Imperial II, l'Empire, commandé par l'Amiral Feyet Kiez, entra en service, et fut rapidement suivi par des milliers d'autres exemplaires, parmi lesquels citons les très célèbres Avenger du capitaine Lorth Needa, Chimaera de Gilad Pellaeon, le Reckoning, vaisseau amiral du Prince-Amiral Delak Krennel, l'Interrogator du Haut Inquisiteur Antinnis Tremayne - membre de l'Inquisitorius -, ou encore le Virulence qui, après sa capture par Booster Terrik, devint le fameux Aventurier Errant.

Et le moins que l'on puisse dire est que les caractéristiques du tout nouveau Star Destroyer Imperial II remplissaient parfaitement les exigences de son cahier des charges : son armement, composé de huit octuples turbolasers en tourelles, de part et d'autre de la passerelle, cinquante batteries de turbolasers lourds, cinquante canons turbolasers lourds, vingt canons à ions, quarante canons laser de défense et dix projecteurs de rayons tracteurs lui conféraient une puissance de feu égale à plus de 200% de celle de son prédécesseur ! Ceci faisait de l'Imperial II le plus puissant vaisseau de sa catégorie de son époque, et ce n'est qu'avec l'entrée en service des vaisseaux des Nouvelles Classes, en l'an 16, que la Nouvelle République put faire jeu égal avec ces monstruosités volantes.

Néanmoins, le Star Destroyer Imperial II avait deux faiblesses majeures, toutes deux inhérentes à son armement très lourd : tout d'abord, ses lourds turbolasers ne disposaient pas des très efficaces ordinateurs de visée LeGrange présents sur l'Imperial I, rendant le vaisseau très vulnérable aux attaques de chasseurs d'assaut maniables et rapides. De plus, les énormes quantités d'énergie requises par l'armement et par l'hyperpropulsion de classe 1 diminuaient les quantités pouvant être allouées aux boucliers déflecteurs, diminuant donc la résistance de ceux-ci par rapport à ceux de son prédécesseur - faiblesse compensée par l'adjonction de pièces de blindage supplémentaires. Néanmoins, certains vaisseaux assignés à des unités d'élite - comme l'Empire - disposaient de boucliers d'une puissance deux fois supérieure à la normale, grâce à l'installation de générateurs d'énergie plus puissants.

Du point de vue de ses capacités d'emport, l'Imperial II pouvait, comme son prédécesseur, emporter une légion de Stormtroopers et ses véhicules, 36 000 tonnes de fret, une soixantaine de vaisseaux de servitude et un escadron de chasseurs, composé généralement de trois escadrons de Chasseurs TIE, deux d'Intercepteurs TIE , et un de Bombardiers TIE ; il était en outre, comme le mark I, servi par un équipage surabondant de 36 755 hommes d'équipage et 330 Artilleurs impériaux.

Si les Star Destroyers Imperial II ne furent pas construits en aussi grand nombre que les Imperial I, ils constituèrent néanmoins une grande partie de la flotte des forces impériales loyalistes dans les très dures années que traversa l'Empire Galactique, de la Bataille d'Endor au traité de paix Pellaeon-Gavrisom. Néanmoins, la Nouvelle République ne se priva pas d'utiliser cet appareil exceptionnel, et son redoutable Star Destroyer Defender, entré en service en l'an 16 (soit seize ans après l'Imperial II !) s'inspira très largement du vaisseau qu'il était censé combattre.

Nota : Pour ce qui concerne l'armement, j'ai choisi d'ajouter les armes provenant des Incredible Cross Sections à l'armement traditionnellement donné pour les ISD. Les 40 canons laser proviennent de l'édition la plus récente du Revised Core Rulebook.

Articles en rapport

Inquisitorius
Inquisitorius
Organisations
Stormtrooper
Stormtrooper
Organisations