Apprenti Sith

L'Apprenti Sith était un initié de la Sith sous la tutelle d'un Maître Sith. Afficher le sommaire

Enfin nous aurons notre revanche.
_Darth Maul

Les Apprentis Sith étaient des monstres cruels et vicieux, profondément enracinés dans le mal, et dont le coeur brûlait d'un désir insatiable de revanche. Leur agressivité était le fruit d'un entraînement pénible qui leur avait été infligé, et qu'il s'agit à présent de décrire...

I - Un Reflet Obscur du Rang de Padawan

C'était de l'Ordre Jedi que provenaient les Exilés, Jedi Noirs ayant fondé l'Ancien Empire Sith - et qu'on considérait être la secte Sith "originelle", au détriment de la légende des "True Sith". De ce fait, Palpatine n'avait pas forcément tort lorsqu'il disait à Anakin Skywalker que Jedi et Sith étaient similaires ; certes, ce serait peut-être aller un peu loin que de qualifier ces deux derniers groupes d'identiques, mais ils partageaient tout de même beaucoup de points communs.

L'entraînement des Apprentis Sith, par exemple, était un sombre reflet des méthodes d'enseignement classiques des Jedi : il était axé sur la dextérité au Combat au Sabrelaser ainsi que sur la maîtrise de certains pouvoirs de la Force. La ressemblance allait même au-delà : en effet, un Apprenti Sith qui avait achevé sa formation pouvait être élevé, sous certaines conditions, au rang... de Chevalier Sith ! - Quoique ce fût quand même le sombre couple Apprenti Sith/Seigneur Sith qu'on opposait au tandem lumineux Padawan/Maître Jedi ! La différence - fondamentale - résidait en fait dans l'instruction philosophique et religieuse que ces obscurs disciples recevaient ; non seulement on les initiait aux traditions et aux techniques secrètes jalousement gardées par la Sith, mais on leur apprenait aussi comment s'exprimer en Sith, la langue natale de leurs aïeux spirituels. L'embrigadement idéologique était donc extrêmement important, plus encore qu'il ne l'était pour l'Ordre Jedi.

Il n'est donc guère étonnant que les Apprentis Sith aient méprisé les Jedi ; selon eux, il n'y avait que la faiblesse et la folie pour justifier de leur part cet attachement à des idéaux dépassés. Beaucoup, en conséquence, aimaient à affronter cet ennemi millénaire par pure haine, ce qui s'avérait souvent être un point faible de leur part...

Ulic Qel-Droma, Apprenti d'Exar Kun Ulic Qel-Droma, Apprenti d'Exar Kun

II - Une Position Hiérarchique Ambiguë

Darth Tyranus, Apprenti de Darth Sidious Darth Tyranus, Apprenti de Darth Sidious
La position d'Apprenti Sith avait une large acceptation, puisqu'elle pouvait servir à désigner quiconque avait été formé par un Sith - et, à plus forte raison, par un Maître Sith. De ce fait, ceux qui occupèrent cette place se parèrent généralement d'un, voire de plusieurs autres titres.

Après que le Seigneur Kaan ait ordonné que les élèves de l'Académie Sith de Korriban fussent tous promus, les titulaires de ce poste devinrent également - au choix - Seigneur Noir des Sith ou Sombre Dame des Sith ; une coutume qui ne disparut pas avec la chute de la Confrérie des Ténèbres, mais perdura longtemps après, pour être finalement quelque peu remise en question avec la promulgation de la Règle de l'Unité - moment à partir duquel l'Apprenti Sith ne pouvait apparemment se parer du titre de Darth qu'après avoir achevé sa formation, comme semble en tout cas le suggérer le sacre de Darth Talon en tant que Main de Darth Krayt. S'il faut quand même remarquer que Darth Vader sut apporter une nuance subtile à ce rang, le titre de Main de l'Ombre pouvait néanmoins être considéré comme un équivalent de celui d'Apprenti Sith - en témoigna, par exemple : Darth Millennial...

Enfin, précisons que comme la Règle des Deux avait fait de l'Apprenti Sith le membre au grade le moins élevé de toute la secte, le terme eut tendance à reprendre - dans une certaine mesure - les tâches que l'on réservait autrefois aux Sbires de la Sith - et cela malgré la différence d'implication culturelle qui existait entre les deux positions ! -, confusion que l'on retrouva surtout personnifiée par Darth Maul - dont le Maître Sith, de toute manière, n'avait aucun intérêt à entamer la formation de son inévitable successeur, puisqu'il estimait que les pouvoirs des Esprits du Côté Obscur renforcés par la technologie du clonage lui suffiraient pour se garantir l'immortalité. Vraisemblablement, la fusion partielle de ces deux rangs de la Sith fut toutefois progressivement abandonnée quand Darth Krayt redéfinit l'organisation de la secte et décida de s'entourer de nombreux fidèles.

III - Devenir un Apprenti Sith

Flint Flint Un acte de cruauté, ou bien une preuve de loyauté incontestable, était le meilleur moyen d'impressionner suffisamment un Maître Sith pour qu'il décide d'en prendre l'auteur en apprentissage. C'étaient la plupart du temps des jeunes gens riches, lassés par la vie, et ayant un penchant pour les babioles maléfiques, qui choisissaient ce chemin-là. Leurs rangs comptaient des Jedi Déchus, des Manipulateurs Sith, ainsi que des Guerriers Sith. Les fidèles suivants de Naga Sadow, et même Darth Sidious ! - élève du Muun Darth Plagueis -, furent tous pendant un temps des Apprentis Sith. Largement représentés tant que la République Galactique sut se maintenir en place, ce fut par le biais de ces étudiants profondément immergés dans le Côté Obscur que le savoir des Sith fut transmis de génération en génération. Darth Vader fut le dernier véritable Apprenti Sith de la lignée amorcée par Darth Bane, mais il est parfaitement concevable que les traditions Sith aient continué à être suivies par certains êtres sensibles à la Force parmi les plus curieux qui fussent, lors de l'émergence du Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker ; ce fut ce que firent - entre autres - Lumiya, Flint, Carnor Jax, Vergere, voire même «Vongerella ».

A l'époque du Nouvel Ordre Sith, c'était sur Korriban que les disciples de la Sith étaient formés, à l'instar de la fille du Chagrien Darth Wyyrlok III - entraînée pour prendre la place de son père en temps et en heure. Leur instruction leur était dispensée par des enseignants ne se limitant plus à ne prendre qu'un seul élève, puisque la Règle de l'Unité permettait de passer outre cette contrainte ; cet état de fait était bien visible au travers du cas du Seigneur Sith Darth Ruyn, dont la meilleure et la dernière de ses apprenties ne fut autre que Darth Talon. Darth Krayt tenait à superviser de très près la formation des apprentis, de crainte qu'un rival trop ambitieux n'émerge de leurs rangs ; d'ailleurs, suite à la Guerre Sitho-Impériale, l'Empereur Sith ordonna que lesdits entraînements s'achèvent tous sur Coruscant, et donc au plus près de lui... En outre, l'adhésion de Jor Torlin aux Renseignements et Assassinats de la Sith démontrait que même ceux qui n'étaient pas capables de réussir à devenir Sith à part entière avaient tout de même la possibilité de prendre part aux activités de la secte - un cas pareil se produisant forcément dans un tel système d'éducation de masse.

Toute la question était de savoir qui il était sage de former aux Arts de la Sith ! Comme l'expliqua Palpatine, l'enjeu d'un tel choix était véritablement crucial :

Choisissez-vous un successeur et il vous succèdera inévitablement.
Choisissez quelqu'un de plus avide que vous et vous serez dévoré.
Choisissez quelqu'un de plus rapide et vous n'esquiverez pas la lame dans votre dos.
Choisissez quelqu'un de plus tortueux et c'est vous qui tiendrez la lame qui vous tuera.
Choisissez quelqu'un de plus intelligent et vous ne connaîtrez jamais votre fin.
En dépit de ces avertissements, un apprenti est essentiel. Un Maître sans apprenti n'est Maître de rien du tout.
_Palpatine

IV - Description Sommaire d'un Apprentissage chez les Sith

Darth Talon Darth Talon N'importe quel Apprenti Sith était par nature puissant dans la Force ; mais, au commencement de ses études, il n'était guère aisé pour lui de s'éloigner trop longtemps de son Maître Sith. Sa dépendance s'effilochait, ceci dit, et de plus en plus, au fur et à mesure qu'il avançait sur la voie des ténèbres. Il était courant qu'en fin de compte, il conspirât dans l'ombre pour renverser et tuer son mentor, le concept de trahison ayant évidemment occupé une place prépondérante dans les enseignements qu'il avait reçus. La formation d'un Apprenti Sith se terminait lorsque ce dernier, brisé, était parvenu à dépasser ses limites pour se faire l'incarnation même de la toute-puissance du Côté Obscur de la Force.

Une fois placé sous l'aile protectrice de son mentor, l'Apprenti Sith se consacrait alors sans relâche à sa formation, plusieurs années durant. Si les apprentissages pouvaient différer d'un mentor à un autre, ils reposaient tous néanmoins sur la cruauté ainsi que la manipulation. Les passions dévorantes étaient entretenues, tandis que l'agression, la souffrance, la méchanceté et l'esprit de vengeance étaient encouragés. L'empathie - la compassion -, et surtout la peur incontrôlée, étaient des émotions qu'il convenait d'éradiquer pour devenir fort ; le Seigneur Finn chercha d'ailleurs à l'expliquer à son disciple par la violence. Pour que rien n'ait d'emprise sur lui, l'Apprenti Sith devait donc renoncer à tout ce qu'il aimait, affronter chacune de ses peurs quitte à en être traumatisé, et ne se dévouer corps et âme qu'à la Sith. Véritable expert des méthodes d'apprentissage chez les Sith - il faut dire qu'il eut plus de disciples à éduquer qu'en eurent en moyenne la plupart de ses coreligionnaires -, Sidious avait bien retenu les préceptes de son défunt maître :

Dis-moi ce que tu regardes comme ta plus grande force, que je sache par où t'atteindre au mieux ; dis-moi quelle est ta plus grande peur, que je sache ce que je dois te forcer à affronter ; dis-moi ce que tu chéris le plus, que je sache quoi te retirer ; et dis-moi ce que tu désires, que je sache quoi te refuser.
_Darth Plagueis

Et, finalement, une sorte d'ultime sacrifice était requis pour passer ensuite Seigneur Sith. Pour preuve de son renoncement total à sa vie d'antan, l'Apprenti Sith avait quelqu'un - ou quelque chose - de cher à tuer - ou bien détruire - ; et ce sans hésitation ni pitié. Darth Vader, par exemple, tua Mace Windu, avant de déclencher la Grande Purge des Jedi avec l'Opération Knightfall. Darth Caedus sacrifia sa tante : Mara Jade Skywalker... Une certaine forme de spécialisation était par ailleurs nécessaire pour être un Apprenti Sith à part entière. Darth Revan appréciait tout ce qui avait trait aux armes et aux armures de combat ; Darth Tyranus privilégiait l'élégance de son style de Combat au Sabrelaser ; Darth Vader, pour sa part, s'enquérait en priorité de sa connexion avec la Force ; Darth Sidious, enfin, lui avait complètement embrassé le pouvoir dévorant du Côté Obscur de la Force...

Bien sûr, un apprenti devait cultiver son ambition ; mais pas au détriment de celle de son maître - ou bien alors l'on sait ce qui attendait celui-ci... Son but devait être de servir son mentor, Darth Maul l'avait pleinement compris et accepté... Qui plus est, l'ambition se devait d'être correctement canalisée pour que l'Apprenti Sith soit efficace :

Tu dois commencer par prendre le contrôle de toi-même ; puis d'un autre ; puis d'un groupe, d'un ordre, d'un monde, d'une espèce, d'un groupe d'espèces... et finalement de la galaxie tout entière.
_Darth Plagueis

Notons, finalement, que tous les apprentis ne passaient pas nécessairement Seigneur Sith ! Ceux qui désiraient étudier plus avant la source de leur pouvoir se faisaient Disciples de la Force. D'autres, enfin, les Jedi Déchus, pouvaient choisir de continuer à gravir les échelons de la hiérarchie Jedi ; un Maître Jedi qui avait choisi d'embrasser le Côté Obscur, n'était-il pas bien plus dangereux qu'un vulgaire apprenti, après tout ?

Articles en rapport

Darth Vader
Darth Vader
Personnages
Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations