Secteur Darpa

Considéré comme une porte pour le Noyau, le Secteur Darpa était étroitement surveillé par l'Empire Galactique

Secteur de la Nébuleuse de Ringali situé sur la Route de Commerce Perlemienne et marquant la frontière entre le Noyau (auquel il appartient encore) et les colonies, le Secteur Darpa était,étonnamment, différent de son voisin, le Secteur Bormea. Alors que le second naviguait dans l'orbite de Coruscant, Darpa possèdait sa propre histoire fort brillante, centrée autour d'Esseles, qui marquait encore comportements et styles de vie.

Situé sur la Nébuleuse de Ringali, le Secteur Darpa était fort dissemblable au Secteur Bormea du point de vue de son activité militaire. Si, à l'époque de la Guerre Civile Galactique, le Secteur Bormea était réputé "passif", tel n'était pas le cas de Darpa qui se trouvait confronté tant à la piraterie qu'aux activités rebelles (l'épopée de la Frégate Nebulon-B corsaire Far Orbit était une belle synthèse des deux), ce qui était d'autant moins admissible aux yeux de l'Empire Galactique que Darpa, véritable porte du Noyau, était un site d'une très grande importance stratégique. La nomination spéciale du Moff Jander Graffe dans le but d'y rétablir l'ordre impérial ne trompe pas. S'il ordonna l'invasion et l'occupation de Ralltiir, c'est bel et bien parce que la situation y devenait préoccupante du point de vue politique. De fait, les forces impériales stationnées dans le secteur Darpa étaient tout bonnement impressionnantes pour un secteur comprenant seulement trois planètes dignes de ce nom (Esseles, Rhinnal et Ralltiir puisqu'elles comprenaient un groupe sectoriel entier : trois flottes de supériorité, une flotte d'assaut, une armée sectorielle complète et une force de supériorité et un corps de ligne supplémentaires assignés à Ralltiir.

En réalité, sous l'ère impériale, le secteur Darpa devint une zone hautement surveillée, dont l'accès était contrôlé, dans ses cadrans nord et sud, par deux stations spatiales de défense avancées dépendant du commandement militaire d'Esseles, et ayant pour but de lutter contre les incursions importunes. La première de ces deux stations, 2LC/Blue était une Plate-Forme Bavos I, une véritable forteresse d'espace profond, située à dix heures de Rhinnal et comprenait seize d'Esseles qui avaient pour ordre d'ouvrir le feu sans préavis sur tout vaisseau tentant de s'approcher sans autorisation à moins de 100 unités spatiales (une belle distance !) d'elle. La seconde, 1B6/Green était une Plate-Forme Bavos II, soit le plus puissant modèle de station spatiale militaire de la galaxie. Elle devait son emplacement à la limite de la nébuleuse de Ringali, à 46 heures de voyage d'Esseles et à moins de quatorze jours de la station StarForge, havre apprécié des pirates, ce qui faisait de sa situation un point de passage quasiment obligé pour les criminels désirant se rendre dans le secteur à partir de la route Perlamienne. Isolée, bien que victime très improbable, et donc, contrairement à 2LC/Blue, l'autre "porte" de Darpa était incapable recevoir rapidement des renforts en cas d'attaque massive, 1B6/Green était soutenue par deux patrouilleurs IPV-1 et une Frégate Lancer tandis qu'elle disposait d'une liaison holonet directe avec Esseles...

Articles en rapport

Esseles
Esseles
Planètes
Ralltiir
Ralltiir
Planètes
Rhinnal
Rhinnal
Planètes