Frégate d'Assaut Rebelle Mk I

Bien qu'il soit difficile de le deviner à prime abord, la Frégate d'Assaut Rebelle n'est autre qu'un vieux croiseur Dreadnaught, hautement modifié par les techniciens de l'Alliance Rebelle afin de le transformer en un vaisseau de guerre moderne et puissan

Bien qu'il soit difficile de le deviner à prime abord, la Frégate d'Assaut Rebelle n'est autre qu'un vieux croiseur Dreadnaught, hautement modifié par les techniciens de l'Alliance Rebelle afin de le transformer en un vaisseau de guerre moderne et puissant.

Ainsi, si la coque de la proue reste semblable à celle du vaisseau dont elle est issue, la Frégate d'Assaut voit des pans entiers de sa superstructure être ôtés afin de limiter la consommation de carburant, et permettre l'installation de réacteurs plus puissants qui amènent sa vitesse au niveau de celle des Destroyers Imperial I, ainsi que de deux énormes ailerons solaires qui améliorent de façon sensible sa maniabilité. Par ailleurs, de grosses portions du vaisseau ont été remodelées afin de permettre ce qui est une des caractéristiques principales de la Frégate d'Assaut, à savoir l'automatisation de nombreux systèmes, permettant ainsi la réduction du nombre de membres d'équipage de plus de 16 000 à seulement 4 882 et 118 artilleurs, soit à peine un tiers de l'équipage d'origine. Ce qui représente une économie d'importance en hommes pour l'Alliance, qui ne possède pas les mêmes ressources humaines que l'Empire.

Ces modifications font perdre à la Frégate d'Assaut les capacités d'emport en troupes et les hangars du Dreadnaught. Pour y pallier, elle est dotée de vingt points d'ancrage et de conduits tubulaires sur toute sa surface, certains pouvant accueillir un transport moyen, tandis que la majorité se limite à l'échelle des chasseurs et transports légers ; notons que ces vaisseaux ne peuvent pas être transportés en hyperespace et ralentissent la vitesse spatiale de la frégate, la rendant donc vulnérable.

Néanmoins, en dépit des amélioration lui ayant été apportées, l'installation de nouveaux systèmes offensifs et le détournement d'une bonne partie de l'énergie vers les systèmes automatisés et les turbines sacrifient quelque peu les capacités offensives de la Frégate d'Assaut : ses turbolasers ont une cadence de tir réduite à un tiers, tandis que tous ses armements ont une portée réduite par rapport à leurs homologues impériaux.

En raison de leur coût de modification élevé, le nombre de Frégates d'Assaut utilisé par l'Alliance demeura toujours relativement faible, et ça n'est qu'aux alentours des campagnes contre le Grand Amiral Thrawn que la Nouvelle République put en utiliser un nombre conséquent, comme première ligne de défense en patrouille sur les frontières avec l'Empire.

Articles en rapport

Thrawn
Thrawn
Personnages
Alliance Rebelle
Alliance Rebelle
Organisations