Académie de Carida

Académie de Carida

Académie de Carida
Informations générales
Type de culture
  • Monuments et lieux
Origine
  • Carida
Apparition
  • -5 000 av. BY
Disparition
  • +11 ap. BY
Données complémentaires
Type d'organisation
  • Organismes militaires
Culture & SociétéL'Académie de Carida était la prestigieuse académie qui avait formé les cadres militaires de la République Galactique, puis les stormtroopers et les pilotes de l'Armée et la Marine Impériale.

Première académie militaire de la galaxie, l'Académie Militaire de Carida laissera son nom dans l'histoire comme la plus conséquente de toutes, notamment sous l'Empire Galactique, mais elle était loin d'en être la plus prestigieuse, la place étant occupée par l'Académie de Raithal. Il s'agira ici d'exposer son histoire et l'organisation de ce gigantesque complexe.

Un cadet face à l'une des nombreuses statues du complexe

Un cadet face à l'une des nombreuses statues du complexe

Histoire de l'Académie

Fondée vers peu après la Grande Guerre de l'Hyperespace, en 5000 avant la Bataille de Yavin, l'Académie de Carida n'avait au départ qu'un but purement défensif: protéger la planète et le secteur en entraînant de jeunes recrues avec l'aide d'instructeurs vétérans de la guerre. L'Académie vint à former les cadres de la Marine Républicaine en vue de se défendre contre la résurgence des Sith. La République Galactique, alors qu'elle connaissait un véritable essor tant au niveau de la population qu'au niveau des institutions après la Bataille de Ruusan, institua, avec la Réforme de Ruusan, le Département Judiciaire chargé de faire la loi dans toute la zone sous contrôle républicain. Pour cela, la formation des cadres passa par les académies, dont celle de Carida, qui devint une institution officielle à part entière en l'an 220 avant Yavin, lorsqu'un mandat du Sénat Galactique délégua les pouvoirs de la formation à l'académie.

L'Académie de Carida a produit la fine fleur des Forces de Défense de la République, et naquit de la victoire des militaires portant la bannière de la République. Nous aspirons, aujourd'hui, à continuer dans cette tradition.

Administrateur Golfhan

L'Académie de Défense de la République - nouveau nom donné par le mandat - devint aussi le sanctuaire de ceux que l'on appelait les Militaristes, c'est-à-dire les partisans de la solution militaire au lieu de la solution diplomatique. Le fer de lance de ce mouvement resta Ranulph Tarkin, mouvement repris par les différents administrateurs de l'Académie de Carida - comme Golfhan - et les officiers du Département Judicaire favorables, lors de la Crise Séparatiste, à la Promulgation de la Loi sur la Création Militaire, qui devait instituer une nouvelle armée de la République pour lutter contre l'influence grandissante de la Confédération des Systèmes Indépendants. Un officier comme Terrinald Screed batailla contre les sénateurs pacifistes afin de permettre la création de cette nouvelle armée. Pour les Militaristes, investir dans l'Académie c'était investir dans le futur de la République. Carida, cependant, connut une période de flottement au cours de la Guerre des Clones. Son rôle au cours de la guerre reste mal connu. On peut cependant affirmer que les officiers de la Marine Républicaine continuèrent d'y être formés.

L'Académie de Carida sous l'Empire (premier plan: la rivière Ressl et l'Académie d'Artillerie; second plan: Cliffside)

L'Académie de Carida sous l'Empire (premier plan: la rivière Ressl et l'Académie d'Artillerie; second plan: Cliffside)

L'âge d'or de l'Académie Militaire reste sans nul doute sous l'Empire Galactique. L'Empereur Palpatine disposant des pleins pouvoirs, l'essentiel du budget de l'Empire fut alloué aux Stormtroopers, à l'Armée Impériale et à la Marine Impériale. Le nouvel Empereur voulait que ses forces disposent des meilleurs cadres, des officiers intelligents, compétents et dotés d'un amour sans borne pour l'Empire, afin de défendre ses idéaux. Ce fut à cette époque que le campus de l'Académie doubla, voire tripla, afin d'accueillir ces nouveaux officiers. Même si les secteurs de la galaxie disposaient tous d'une académie sectorielle, les jeunes hommes de bonne famille - peu de femmes pouvaient accéder aux cours du fait d'une politique volontairement mysogine - pouvaient obtenir des dérogations, à condition d'en payer le prix. L'Académie tomba sous la direction de Sano Sauro, ancien sénateur républicain, et fut mise à profit pour établir un projet secret d'école de jeunes gens sensibles à la Force. Ferus Olin devint en charge du projet lorsque Palpatine comprit que Sauro n'avait aucune notion de ce qu'était la Force.

Ce fut finalement en l'an 11 après Yavin que l'Académie Militaire fut détruite - alors que l'ambassadeur Furgan en était l'administrateur - et ce en même temps que la planète: Kyp Durron, un jeune Jedi rêvant de libérer son frère, Zeth Durron, vola le Broyeur de Soleil et lança une torpille à résonance dans le soleil du système, ce qui n'eut que pour unique résultat l'annihilation totale des formes de vies sur la planète.

Autre vue de l'Académie

Autre vue de l'Académie

Organisation interne

Située sur le plateau de Spinara, en bordure de la rivière Ressl, l'Académie Militaire n'était, à ses débuts qu'un simple château aux formes imposantes: ses tours étaient visibles de loin, dans le plus pur style caridan (voir image principale). Des promenades couvertes par des colonnades de marbre blanc permettaient aux cadets, les élèves de l'académie, d'attendre à l'abri du soleil leurs cours. Un vaste terrain d'entraînement avait été construit à quelques dizaines de mètres afin de permettre manoeuvres et autres exercices militaires. Les mots 'discipline' et 'rigueur' étaient maîtres, et ce dès l'époque républicaine. Nous l'avons dit, ce fut sous l'Empire que l'Académie évolua et s'agrandit: le château de l'académie devint le centre administratif, et les bannières qui flottaient autrefois au vent, représentant les mondes loyaux à la République, furent remplacées par celles des mondes loyaux à l'Empire, tandis que de gigantesques statues, représentant de preux guerriers, trônaient dans l'une de ses cours. La cérémonie d'intronisation des cadets de Carida, ainsi que les remises des médailles, se déroulaient devant le perron du château, et les administrateurs successifs de l'Académie y firent de nombreux discours, comme Rom Mohc, peu avant la Bataille de Yavin:

L'Empereur a dépensé un peu plus d'un demi-million de crédits pour nourrir, loger et éduquer chacun d'entre vous au cours des quatre dernières années. Non pas parce qu'il aime les parades militaires, mais parce qu'il souhaite que vous défendiez l'Empire. Un Empire qui a été attaqué. C'est votre travail. Traquer la pourriture et restaurer l'ordre. Non pas au travers du chaos de milliers de voix qui réclament un millier de choses différentes, mais bien au travers d'un plan bien conçu. Le meilleur des plans. Le bon plan. Celui de l'Empereur. Merci à vous. Et félicitations pour tout ce que vous avez accompli.

Discours du Général Mohc aux cadets en fin de formation

Un cadet de l'Académie de Carida

Un cadet de l'Académie de Carida

On estimait à 150 000 le nombre de cadets. La formation d'un cadet coûtait environ 500 000 crédits, payés par l'Etat impérial. La formation des cadets, étalée sur quatre ans, comprenait des cours donnés par des instructeurs du terrain, des cours théoriques, mais surtout des exercices pratiques - autres que les manœuvres - comme les exercices de tirs et surtout les exercices dits Omega, à savoir le baptême du feu des stormtroopers ou des officiers de la Marine Impériale. Chaque classe de cadets, qu'elle soit de la Marine ou de l'Armée, avait à sa tête un Leader des Cadets, qui menait le peloton à l'assaut durant les exercices grandeur nature ou les véritables missions. Il n'était pas rare que ces Leaders des Cadets soient nommés Lieutenants à la fin de leur formation, comme ce fut le cas de Kyle Katarn après ses actes de bravoure au cours de l'Assaut sur AX-456. Les affaires des cadets étaient gérées par un organe administratif nommé Office des Affaires des Cadets, qui était chargé de vérifier le courrier en provenance de la famille ou de l'extérieur, et de transmettre les nouvelles (comme la mort de Morgan Katarn, en réalité tué par Jerec et ses séides mais dont le billet de l'Office indiquait une mort causée par des 'Rebelles').

Cadets du Corps des Stormtroopers défilant à Cliffside

Cadets du Corps des Stormtroopers défilant à Cliffside

Les cadets s'entraînaient au terrain militaire ou bien dans un lieu nommé Les Dents de Tarkin, situé à trois cents kilomètres de l'Académie, et qui permettait de reconstituer des combats grandeur nature. En outre, le signe même du prestige de l'Académie était le symbole de l'Empire inscrit au laser à même la surface de la lune de Carida, dite Lune Mascotte: ce symbole fut explosé par Mako Spince lorsque ce dernier vola quelques grammes d'anti-matière dans les laboratoires de recherche et en déposa à la surface de la lune.

Il s'agit maintenant de présenter les différentes composantes de l'Académie de Carida sous l'Empire:

  • le Complexe de Cliffside: situé en bordure du plateau de Spinara, le complexe de Cliffside était le lieu où s'entraînaient les futurs stormtroopers, ainsi que leurs futurs officiers. En bordure du complexe, on pouvait trouver des arsenaux, ainsi que des champs de tirs, où les cadets, en armures, s'exerçaient à faire feu sur des cibles immobiles ou mouvantes. Parmi les instructeurs connus, citons Dauren

  • l'Ecole des Stormcommando: mise en place par Crix Madine, cette école formait les meilleurs stormtroopers pour devenir l'unité d'élite de l'Armée Impériale.

  • Académie d'Artillerie: cette académie enseignait aux cadets comment devenir un bon pilote/copilote ou artilleur des gigantesques machines de guerre de l'Empire Galactique, dont le fameux Transport Blindé Tout Terrain AT-AT ou encore le HAWw A5 Juggernaut. Le Général Maximilian Veers était l'un des professeurs de cette académie.

  • Académie d'Ingénierie Impériale: cette académie formait les cadets aux métiers de techniciens ou ingénieurs de campagne pour l'Armée et la Marine. Gandl Vorkosigge et Lucinta Cal-Meg étaient des professeurs, dits Chefs Techniques, de cette académie.

  • Académie Navale de Carida: plus prestigieuse encore que le complexe de Cliffside, l'Académie Navale était le symbole même de la puissance de l'Empire. En effet, elle attirait de nombreux jeunes gens qui rêvaient de devenir des pilotes de Chasseurs TIE ou des officiers de la prestigieuse Marine Impériale. Mais les places étaient chères et la concurrence rude: les fils d'aristocrates utilisaient leurs relations pour parvenir rapidement aux échelons supérieurs, tandis que les moins riches devaient patiemment gravir les échelons depuis le rang de cadet. Cette académie disposait de simulateurs de chasseurs et de reconstitution de ponts de vaisseaux pour simuler tous les types de situations auxquelles un sous-officier ou un officier pouvaient être confrontés. L'Instructeur de Vol Alexsandr Badure y enseigna.

  • Tribunal Militaire: tout manquement à la discipline ou aux idéaux de l'Empire pouvait conduire immanquablement devant une cour martiale. Le prévenu était jugé par ses pairs, mais de nombreux jugements étaient souvent ourdis afin de faciliter l'expulsion ou la dégradation d'éventuels prétendants (comme ce fut le cas avec l'absence de témoignage de Gage vis-à-vis de la promotion de Janek Sunber par le Général Ziering sur Maridun). Mako Spince fut quant à lui jugé pour l'explosion du symbole de la Lune Mascotte de Carida au cours d'une séance présidée par le directeur de l'Académie, Horace Wyrmyr, tandis que le cadet Han Solo fut dégradé par l'Amiral Kendal Ozzel et le Commander Nyklas pour s'être interposé dans le trafic des esclaves Wookiees.

Le Tribunal Militaire de Carida

Le Tribunal Militaire de Carida

Les plus consultés ensuite...